Un Maire confiant dans le dynamisme de sa commune

La tradition et la bienséance veulent qu’une municipalité invite ses administrés à l’occasion des vœux de la nouvelle année. A La Sauvetat du Dropt, le rassemblement avait lieu samedi 13 janvier dans la salle des animations. Une partie de la population s’était déplacée dont plusieurs couples d’anglophones venant là pour apprendre à connaître les us et coutumes du village qu’ils ont adopté.

Dans son bilan de fin d’année, Mr le Maire Jean-Luc Gardeau faisait le tour de l’état civil. 6 décès pour 2 naissances rattrapés par 5 mariages. Il souhaitait la bienvenue aux nouveaux arrivants, 8 familles en 2017, qui seront invités à la Mairie pour une réception d’accueil au cours du printemps. L’occasion de leur faire découvrir le village et son histoire.

Puis venait un point sur la politique actuelle. Le constat alarmant de l’écart flagrant entre l’urbain et le rural. La suppression des contrats aidés alors que ceux-ci étaient fortement encouragés voilà deux ans, renvoyant les jeunes à la case chômage et laissant les collectivités en pénurie de personnel, des enfants, des seniors et des associations sans encadrement. « Malgré cela, bien que tout devienne compliqué, nous courberons l’échine mais continuerons ».

Point sur les travaux effectués et ceux à venir

– L’année 2017 aura vu la fin des travaux sur la partie romane du Pont Roman, la mise en place d’une nouvelle passerelle et la restauration de l’arche découverte en 2016. Ces travaux se poursuivront en 2018 sur la partie gothique avec la restauration des arches et de la calade.
– Les travaux sur les bâtiments communaux ont permis de remettre en état le logement situé au dessus du multiservices Proxi et de créer un porche au logement du presbytère. Actuellement, les employés municipaux réhabilitent le petit logement autrefois ancien gîte.
– Une aire de stationnement en épi a été tracée et un massif fleuri créé Rue du Puits.
– Les arbres de la Place du Moulin ont été remplacés par des mûrier en raison d’une maladie sur les prunus et les peupliers près du Chemin de Ronde ont été coupés mais plusieurs essences d’arbres seront replantées cette année suivi dans les années futures par une aire de jeux pour les enfants.
– Une place handicapée est maintenant disponible devant la mairie. Le programme accessibilité se poursuivra sur les salles communales en 2018.
– La signalétique des habitations est presque terminée celle des lieux-dits et de l’aire de camping-car est en cours tout comme celle des routes.
– Une borne de propreté canine a été installée Place du Moulin.
– La modification des collectes des ordures ménagères.
– La restauration des vitraux de l’Église St Germain prévue pour 2017 est repoussée en 2018.

La plupart de ces travaux ont été faits en régie par les employés municipaux que Monsieur le Maire remerciait.

Pour les rencontres cultures, le concert Staccato comme chaque année en partenariat avec la CCPL de même que l’exposition photo et la journée Trésors de Guyenne accueillis pour une visite et le pique-nique de midi. L’Atelier Mémoire supporté par Les Amis de La Sauveté fut un grand succès. Et nous devons remercier Madame Levesque pour le beau tableau du Pont Roman offert et aujourd’hui exposé au secrétariat de la mairie.

Les commerces et l’école

Que dire des commerces. Un grand plaisir cette année a été la réouverture du salon de coiffure. Baptisé ManiHair, le défi d’Amandine est ambitieux mais elle est à la hauteur de la situation et les Sauvetatois, entre autres, ne sont pas étrangers à la fréquentation du salon. « Ce commerce est le second ouvert durant notre mandat et ce n’est pas le fruit du hasard. C’est le résultat de notre travail commun, qui fait de notre village une commune attractive ». Le multiservices ouvert depuis juillet 2015 vient d’embaucher une salariée prouvant ainsi sa réussite et justifiant la création de ce service de proximité.
Le discours poursuivait en regrettant la fermeture du restaurant Ma Maison et du Golf de Boissec bien que ce soit dans l’ordre des choses, la retraite de ces propriétaires étant méritée. Ils ont eux aussi contribué à la bonne image du village.

Côté scolaire, les effectifs se maintiennent avec 110 élèves pour le RPI Vallée du Dropt. Le rythme scolaire est revenu à la semaine à 4 jours suite au vote des parents d’élèves. Décision bienvenue puisqu’elle allège l’organisation et les charges financières de la commune. Courant 2018, les mesures de sécurité imposées devront être mises en place.

Les associations, le blog/site du village

Pour remercier tous ceux qui œuvrent tout au long de l’année, Monsieur le Maire choisissait de rendre compte des réflexions élogieuses entendues lors des réunions de la CCPL dans l’une ou l’autre commune pour conclure que l’ensemble des bénévoles de son village représentait une mine d’or. De même que le blog/site mis en place depuis 2010 par un ami informaticien rattaché par le cœur au Lot-et-Garonne ici nommé, Christophe Lesur. Succès confirmé par les plus de 30 000 visiteurs enregistrés en 2017.

Pour affirmer que malgré les difficultés, grâce à sa volonté et à son dynamisme La Sauvetat du Dropt irait toujours de l’avant, le discours finissait par une comparaison amusante et positive: « La vie, c’est comme une boite de chocolats, faut pas laisser les autres vous la manger! ».

Jean-Luc Gardeau invitait alors les présidents d’associations à venir présenter leurs activités. Prirent la parole tour à tour Jean-Paul Mothes pour le Comité des Fêtes, Francine Pandolfo pour Les Amis de La Sauveté, Françoise Ivars pour la bibliothèque, Mathieu Grannereau pour Le Chasseur Sauvetatois, Germain Sauron pour l’US cyclo, Serge Garnaud pour l’ASSA Football Club, Valérie Rousseau pour le Canoë Kayak Club Vallée du Dropt et Patrick Dupoux, tout nouveau président de l’Espoir Piscicole DEMS. Odette Sure, présidente du Club du Pont Romain était excusée.

La soirée se terminait convivialement par des échanges autour d’un apéritif préparé par le Bar-Tabac-Restaurant Les Fées Gourmandises et la Boulangerie-Pâtisserie Demadrille.

 

  • 24
  •  
  •  
  •  

Les commentaires sont fermés