• Changement de président pour l’ASSA Pays du Dropt

    Assemblée Générale de l’ASSA avec élections de nouveaux présidents

    L’ASSA Pays du Dropt a organisé son assemblée générale vendredi 14 juin à la Sauvetat du Dropt. 40 personnes étaient présentes. Parmi les personnalités, Monsieur Farbos, Président de la Commission Sport de la Communauté de communes du Pays de Lauzun, Monsieur Gardeau, Maire de la Sauvetat du Dropt et Monsieur Roso, Maire d’Allemans du Dropt ainsi que des présidents de Miramont de Guyenne et du groupement jeunes Val de Guyenne.

    Après un compte-rendu moral par le Président Michelet, un compte-rendu financier par le trésorier Prioleau et le bilan de la saison sportive écoulée par les entraîneurs respectifs de l’ASSA et de Val de Guyenne pour les jeunes, l’heure venait aux élections.

    Monsieur Sylvain Michelet, Président de l’ASSA, donnait sa démission et saluait chaleureusement l’ensemble des licenciés et élus qui l’ont accompagné pendant ces quatre années de présidence.

    Le nouveau bureau élu se compose comme suit : Présidents: Laurent Beze et Cédric Clarissou; Trésorier: Patrick Prioleau; Secrétaire: Alexis Garnaud; Secrétaire adjoint: Laurent Zambon.

    Après les élections, le nouveau bureau présentait les projets de l’année à venir avant de remettre un cadeau à Sylvain Michelet pour le remercier chaleureusement de son engagement et de son dévouement pour le club pendant les six dernières années. Un verre de l’amitié et un repas étaient partagés à l’issue de l’assemblée.

  • Ronde USEP, les jeunes cyclistes sont partis … sous la pluie !

    Photos de Francis et Michèle Secco et de Agnès Tenot. Vidéo de l’arrivée à Peyrière de Nicole Labadie, correspondante locale du Républicain. 

    Départ de la 25ème Ronde USEP avec les classes de La Sauvetat du Dropt et de Pardaillan

    Ce mercredi matin 12 juin, les adjoints au maire de La Sauvetat du Dropt ont accueilli de nombreux cyclistes dans la salle des sports du village. Accompagnés de leurs maîtres, maîtresses ou parents d’élèves encadrants, les 161 élèves des classes de Puch d’Agenais, Marmande-Beyssac, Miramont de Guyenne, Seyches, Pardaillan et La Sauvetat étaient prêts à prendre le départ de la Ronde USEP.

    En l’absence de Monsieur le Maire, c’est son 1er adjoint Germain Sauron qui prenait la parole pour souhaiter la bienvenue à tous et féliciter les organisateurs de cette excellente initiative qui offre une expérience hors du commun pour les enfants comme pour les adultes. Puis, après les discours des animateurs, les élèves de la classe de Stéphanie Ledoux et de son remplaçant Philippe Pujol entonnaient la petite chanson apprise pour l’occasion.

    Et enfin, le grand départ ! Sous la pluie, faisant de cette caravane de jeunes cyclistes une longue file jaune chacun étant équipé du même vêtement imperméable. 33 km pour cette première journée avec une étape-goûter en matinée à l’école Jean Moulin de Miramont de Guyenne puis le repas à Peyrières avant de reprendre la route vers le lycée Val de Garonne de Marmande, point de ralliement chaque soir.

    La journée du 13 juin, 58 km, passera par Le Mas d’Agenais, Puch d’Agenais et Fourques-sur-Garonne avant de revenir à Marmande. Le 14 juin, 50 km, Lachapelle, Seyches, Birac-sur-Trec et Marmande. Le 15 juin, 56 km, Mauvezin-sur-Gupie, Pardaillan, Cambes et retour Marmande et enfin dimanche 16 juin, 63 km, Fauillet, Clairac et l’arrivée à Villeneuve-sur-Lot. Soit un périple de 5 jours et 260 km sur les petites routes du Lot-et-Garonne.

    Nous applaudissons et encourageons tous ces enfants ainsi que les adultes qui les encadrent et espérons que le soleil sera au rendez-vous des prochaines journées…

  • Cantine de La Sauvetat du Dropt – Menu de juin

    logo

    Menu de la cantine scolaire pour le mois de juin.

    Hélène Valdevit, cantinière de La Sauvetat du Dropt, vous informe du menu de l’école pour le mois de Juin. Pour enfants et seniors. Mais attention, pas de cantine les 13 et 14 juin puisque les enfants seront sur les routes du Lot-et-Garonne avec La Ronde USEP.

    + le calendrier des vacances scolaires, les différentes zones et les horaires de bus du RPI Vallée du Dropt pour l’année 2018/2019.

    Ces informations sont à retrouver sur la page « Écoles » de votre site.

  • Rubrique Fêtes et Manifestations

    Pour vos sorties en famille ou entre amis. A La Sauvetat du Dropt ou dans les communes voisines. Cliquez sur les affiches pour les agrandir et avoir les détails.

    Vous pouvez aussi consulter l’AGENDA 2019 des MANIFESTATIONS SAUVETATOISES ICI.

    ⇒   PROCHAINES DATES A LA SAUVETAT DU DROPT + HORAIRES PÉRIODES DE FÊTES   ⇐

    ⇒ EN PAYS DE LAUZUN, PAYS DE DURAS & PAYS D’EYMET ⇐

     


    Programme de Juin

    ⇒ ACTIVITÉS SPORTIVES – VISITES GUIDÉES de VILLAGES – ATELIERS CRÉATIFS ⇐

  • Info CCPL 47: Opération Collective de Modernisation Artisanat, Commerce et Services

    Article paru le 5 juin 2019 sur le site de la Communauté de Communes du Pays de Lauzun.

    Opération Collective de Modernisation de l’Artisanat du Commerce et des Services 2019-2021 (OCMACS)
    Le Pays V3G a la chance de pouvoir en bénéficier !

    Dans le cadre du Pays V3G (Lauzun, Duras, Coteaux et Landes de Gascogne et Val de Garonne Agglomération), la Communauté de Communes a bénéficié d’une OCMACS, cofinancée par l’état, la région, et le département. Deux volets d’actions : individuelles et collectives.

    Les actions individuelles

    L’aide aux entreprises sera bonifiée pour celles qui créent des emplois dans un cadre défini.

    Les entreprises pourront être aidées de façon individuelle après un bilan conseil, sur les dépenses concernant:

    • la rénovation des vitrines et façades
    • la rénovation des points de vente et modernisation des locaux d’activité
    • les équipements assurant la mise en sécurité des salariés et entreprises
    • les aménagements facilitant l’accessibilité
    • l’immobilier d’entreprises
    • la modernisation de l’outil de production
    • l’acquisition d’équipement professionnels et aménagement du véhicule, pour les entreprises non sédentaires
    • les investissements immatériels (réalisation d’études et d’essais, prestation de conseil, frais de recherche et développement, frais de certification, frais marketing, frais d’AMO)
    • les investissements autres ( matériel informatique et logiciels, création de site internet, caisse enregistreuse …)

    Sont exclus : les acquisitions de terrains, les acquisitions par crédit-bail, les acquisitions de véhicules.

    Les actions collectives

    • Mise en place d’une plateforme de e-commerce locale en partenariat avec La Poste
    • Coaching des Unions commerciales pour dynamiser les commerces et conquérir une nouvelle clientèle
    • Accompagnement à la transition numérique
    • Mise en place d’une signalétique et micro-signalétique à l’entrée des bourgs pour inciter à entrer dans les villes

    Une réunion d’information aura lieu pour les entreprises le 25 juillet à Bourgougnague.

    Mais si vous avez un projet n’hésitez pas, dès à présent, contactez la Communauté de Communes au 05 53 94 49 21, ou Sylvie Vergné au 06 59 43 29 52, sylvievergne47@gmail.com

     

  • Résultats des Européennes à La Sauvetat du Dropt

    Résultat des élections pour la France – Source Gouv.fr du 26 mai à 21h12

    Les Français se sont rendus aux urnes ce dimanche 26 mai (et le 25 mai pour certains territoires d’outre-mer) pour élire leurs 79 représentants au Parlement européen. La liste du Rassemblement national (RN, ex-FN), menée par Jordan Bardella, est arrivée en tête devant la liste celle LRM-Modem de Nathalie Loiseau et soutenue par Emmanuel Macron.
    La participation, estimée à 51,3 %, est en nette hausse par rapport aux précédentes échéances européennes.

    Participation à 66 % pour La Sauvetat du Dropt

    384 inscrits – 132 abstentions (34.38 % inscrits) – 252 votants (65.63 % inscrits) avec 229 exprimés (59.64 % inscrits), 15 nuls et 8 blancs.

    LISTES VOIX % INSCRITS % EXPRIMÉS
    Jordan BARDELLA pour Rassemblement national 73 19.01 31.88
    Nathalie LOISEAU pour la République en Marche / MODEM 49 12.76 21.40
    Yannick JADOT pour Europe Écologie / Les Verts 27 7.03 11.79
    Nicolas DUPONT-AIGNAN pour Debout la France ! 18 4.69 7.86
    François-Xavier BELLAMY pour Les Républicains 13 3.39 5.68
    Manon AUBRY pour La France insoumise 10 2.60 4.37
    Raphaël GLUCKSMAN pour Parti socialiste / Place Publique 9 2.34 3.93
    François ASSELINEAU pour Union populaire Républicaine 8 2.08 3.49
    Jean-Christophe LAGARDE pour Union des démocrates et indépendants 7 1.82 3.06
    Benoît HAMON pour Génération.s 4 1.04 1.75
    Nathalie ARTHAUD pour Lutte ouvrière 3 0.78 1.31
    Dominique BOURG pour Urgence écologie 2 0.52 0.87
    Francis LALANNE pour Alliance jaune 2 0.52 0.87

    1 voix pour chacun des candidats suivant: Florian PHILIPPOT, Thérèse DELFEL, Hélène THOUY et Olivier BIDOU soit 0.26 % des inscrits et 0.44 % des exprimés.

  • Info Mairie : Conférence harcèlement scolaire


    Le harcèlement scolaire est bien présent, même dans nos petites écoles de campagne. Les adultes, qu’ils soient professeurs des écoles, employés municipaux, élus ou parents d’élèves sont parfois démunis face à ces comportements. C’est pourquoi nous diffusons cette information.

    Docteur en philosophie, spécialiste de la violence à l’école, ancien délégué ministériel chargé de la prévention de la lutte contre les violences en milieu scolaire, Eric Debarbieux est un expert reconnu internationnalement.

    Pour info, Anne Lesimple, conseillère municipale de La Sauvetat du Dropt, en charge des questions scolaires se rendra à cette conférence en compagnie de Laurence, secrétaire de Mairie et de Hélène et Isabelle, toutes deux employées municipales au sein de l’école en tant que cantinière et surveillante.

    « Prévenir le harcèlement à l’école : une affaire commune.

    La violence à l’école a longtemps été abordée en France comme une violence d’intrusion. C’est un abord « sécuritaire » qui a été longtemps privilégié. En particulier la logique «intrusive» générait des mesures comme la vidéoprotection, la clôture technique des établissements, la création de personnels spécifiques et le renforcement des partenariats Ecole-Police-Justice. Il est bien entendu important de travailler avec les forces de l’ordre et la Justice, mais cela ne suffit pas, loin de là.

    La recherche montre que la violence à l’école est beaucoup plus une violence qui agit en interne (moins de 5% des faits graves sont des faits d’intrusion), composée de microviolences répétées qui se concentrent sur un petit nombre d’élève – en proportion- entre 5 et 10% des élèves. Ceci témoigne d’une mutation : lutter contre la violence est aussi lutter contre le harcèlement et cela nécessite une action pédagogique, car la violence est inscrite au cœur de l’école, non dans sa périphérie (même s’il peut y avoir des causes externes).

    Nourrie d’exemples concrets cette conférence montrera que faire progresser la lutte contre la violence c’est bien sûr directement travailler contre celle-ci (sensibilisation, protection, justice réparatrice, formations spécifiques) mais c’est aussi ne pas hésiter à employer des stratégies indirectes par l’amélioration du climat scolaire : de la qualité de ce climat scolaire pour les élèves comme pour les adultes (professionnels et parents) dépend l’apprentissage au quotidien de la paix scolaire dans une école de la démocratie. »

  • Roger découvre une date lors des travaux du Pont Roman

    Il habite le moulin et bien sûr, suit les travaux de près

    Très concerné par la restauration du Pont Roman de La Sauvetat du Dropt puisqu’il habite le moulin, Roger a eu la surprise de découvrir deux plaques de béton en surépaisseur mises à jour lors du décapage effectué par les ouvriers. Puisque les travaux devaient se poursuivre par l’enlèvement de la couche de crépis et donc des plaques en béton, Roger a longuement observé ce qui semblait être une date avant d’aller quérir un photographe pour immortaliser cette découverte.

    Effectivement, et Monsieur le Maire Jean-Luc Gardeau le confirme également, il s’agissait bien d’une date apposée de chaque côté du premier bec du pont. Si l’année se lit facilement, 1937, l’autre inscription est quasi illisible. Mais par le truchement du zoom et de la couleur lors de la retouche photo, on peut y deviner le jour et le mois avancés par Roger, le 24 juin.

    Nous supposons qu’il s’agit là des derniers travaux du pont bien que les recherches dans les archives des comptes-rendus de conseils municipaux du début du xx° siècle n’aient pas encore confirmé cette supposition. Ce que l’on sait, c’est qu’en cette année 1937, Monsieur Terrien, alors 1er adjoint, devient Maire de la commune suite au décès brutal de Monsieur Champeval. L’enquête est ouverte, il faudra passer du temps à compulser les documents de cette époque archivés à la mairie pour en apprendre davantage.

  • Ouverture de la nouvelle déchèterie

    « La déchèterie ouvre après un long chantier« , article Sud-Ouest de Patricia Paties-Cassol paru le 15 mai 2019.

    La déchèterie ouvre après un long chantier

    Après 18 ans de bons et loyaux services, la déchetterie de Favard a laissé place ce lundi à sa remplaçante. Construite en 2001 après que la Communauté des communes du Pays de Lauzun a pris la compétence des ordures ménagères et installé le tri sélectif en points d’apports volontaires, sa fréquentation ne cessera de croître. Avec 45 000 passages par an soit 146 par jour avec des pics à 240 alors qu’elle était prévue initialement pour 200 passages…semaine, la désormais ancienne déchetterie était pour le moins engorgée et déclarée dépassée voire dangereuse, même si aucun accident n’y a jamais été répertorié.

    Première dans le département

    Bâti tout à côté, sur un terrain de 1000m2 cédé gratuitement par la commune de Miramont, le nouvel équipement d’un modèle innovant et performant, de type à plat et circulaire, comporte de nombreux atouts. Doté de différentes zones de dépôt très accessibles et lisibles, de compacteurs, de plateformes pour les déchets verts et les gravats, de zones de recyclage, ce nouvel équipement fait le pari de la modernité. Selon Jacques Poujade de Terroirs et Communautés, le bureau d’étude spécialisé dans le traitement des déchets en charge de ce projet: »La fluidité et la sécurité y seront assurées », et en outre « On ne devrait pas y faire la queue ». Et cocorico pour la CCPL, qui se retrouve à la pointe du traitement des déchets puisque seules trois déchetteries sont ainsi équipées en Nouvelle Aquitaine et la première dans le département.

    Les élus ont tous eu à cœur de se féliciter de cette réalisation tout comme Val’orizon, qui possède la compétence traitement des déchets du site depuis janvier dernier, par la voix de son vice-président, Jean-François Sauvaud. Pour Jean-Luc Gardeau, vice-président de la CCPL en charge de l’Environnement « ces onze mois de chantier sont un investissement et une étape dans la mise en œuvre de notre politique environnementale ». En effet, absorber, valoriser et ainsi améliorer la qualité du tri reste toujours un enjeu de taille pour en limiter les coûts de traitement. Tout en sachant que le meilleur déchet est celui que l’on ne produit pas.

  • Info Mairie : Attention aux feux de forêts

    Même si nos sufaces en bois ne sont pas aussi importantes que dans certaines régions de France, nous ne sommes pas à l’abri de feux de forêts. C’est pourquoi le Ministère de la Transition Écologique et Solidaire vous informe à ce sujet.

    Une campagne nationale de prévention : connaître les bons comportements

    La prévention du risque incendie de forêt passe avant tout par des comportements responsables. Des acteurs locaux très impliqués mènent des actions de prévention récurrentes, mais certains comportements méritent encore d’être diffusés. C’est pourquoi, le Ministère de la Transition écologique et solidaire, en lien avec le ministère de l’Intérieur et le ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, lance début juin 2019 une campagne nationale de sensibilisation et de prévention du risque incendie. Le but de cette campagne est de diffuser les conseils à suivre face au risque incendie de forêt, tant pour veiller à ne pas être la cause d’un départ de feu que pour s’en protéger.

    Une vigilance tout au long de l’année

    Si ces gestes de prévention concernent l’été, qui représente une période à fort risque, la prévention des incendies doit se faire tout au long de l’année, avec notamment :

    • Le débroussaillage de son habitation : un terrain débroussaillé permet au feu de passer sans provoquer de grands dommages et facilite le travail des sapeurs- pompiers ;
    • La préparation de sa maison : la conception d’un bâtiment, de par ses aménagements et son entretien, permet de le rendre moins vulnérable à l’incendie (avec des matériaux durables et étanches, le nettoyage des toitures et gouttières, l’éloignement – au moins 10 mètres – des matériaux dangereux et inflammables).
  • Médaille d’honneur au président de l’Espoir Piscicole DEMS

    Nous sommes fiers de faire paraître les infos concernant Patrick Dupoux, président de l’association sauvetatoise l’Espoir Piscicole DEMS. Son épouse Annie a posté sur facebook des photos de la médaille d’honneur reçue de la part du Club Halieutique Interdépartemental en reconnaissance des services rendus à la pêche et aux pêcheurs.

    Cette médaille de bronze a été décernée à Patrick Dupoux le 4 mai par Monsieur Molinié, président du Club Halieutique.

    La municipalité de La Sauvetat félicite Monsieur Dupoux.

  • Fleurissement au pied de l’Église St Germain

    Photos de la plantation de Aurélien Jollis employé municipal. Photo de l’ensemble, prise depuis le 1er étage de sa maison d’habitation de Alain Crossoir.

    Avec l’aire de camping-car et les informations touristiques transmises sur le territoire du Pays de Lauzun, les rues de notre petit village de La Sauvetat du Dropt accueillent de plus en plus de touristes. C’est pourquoi l’association des Amis de la Sauveté et la Municipalité ont décidé de fleurir la ruelle longeant l’Église St Germain entre la Place du Temple et l’Avenue de Grammont.

    Utilisée jadis par le prêtre qui logeait au presbytère et utilisait l’écurie pour son cheval et sa voiture hippomobile, cette ruelle était grise et triste. Depuis la semaine dernière, grâce aux plans précis de Maëlle Valdevit, conseillère municipale et créatrice de jardins, ainsi qu’au travail méticuleux de Jean-Marc et Aurélien, nos employés municipaux, la ruelle s’est parée de plantes colorées qui ne demandent qu’à se développer.

    On se rappelle de la grosse masse de lierre qui cachait les piliers de pierre du portail et les grilles en fer forgé de l’entrée de la ruelle. Le résultat est aujourd’hui une mise en valeur de ce passage qui devrait inciter les promeneurs à l’emprunter.


    Vous êtes donc invités à visiter les lieux. S’il vous faut une occasion précise, notez dans vos agendas la date du samedi 22 juin qui est celle d’une des visites dîtes croisées puisqu’elle suit la visite d’Eymet et précède celle de Soumensac…

    Les plans de Maëlle Valdevit qui ont permis de mettre en œuvre le fleurissement. Ses coordonnées sont à retrouver dans l’Annuaire.