• BIENVENUE A LA SAUVETAT DU DROPT

    Village situé au nord du Lot-et-Garonne et niché dans un écrin de verdure près de la rivière du Dropt. Autrefois entourée de murailles, cette Sauveté fondée par des Prieurs dès le VI° siècle était une ville importante dans la région.

    Presque entièrement détruite lors de la révolte des Croquants de 1637, ce village offre encore de belles découvertes: des maisons à pan de bois, une église avec son chœur roman d’origine et de beaux vitraux, des vestiges de son mur d’enceinte, sa Tour des Templiers et son Pont Roman des XII° et XIII° siècle.

    Aujourd’hui, dans le village, vous trouverez une agence postale, une boulangerie-pâtisserie, un bar-tabac-restaurant, une épicerie multiservice, un camion-pizza le mercredi soir, un salon de coiffure, une boucherie ambulante qui livre le vendredi ainsi qu’une école et un Point Lecture.
    Côté pratique, de nombreux artisans. Une aire de covoiturage est disponible sur le parking du multiservice.

    Côté tourisme. Pour vous héberger, plusieurs gîtes et chambres d’hôtes ainsi qu’une aire communale de camping-car de 4 emplacements. Pas de service proposé excepté des toilettes publiques situés à 50 m. Aire gratuite, paisible et pimpante, située entre pont neuf et pont roman, au bord de la rivière du Dropt. A l’entrée de cette aire, une Cabane Info Tourisme et des livres voyageurs. Halte pique-nique sur un espace de verdure près du Pont Roman et du moulin. Départ d’un circuit pédestre vers le Lac de l’Escourou situé à 3 km (boucle de 9,3 km) et départ d’une visite guidée numérique du village.

    Petite commune de 549 habitants, La Sauvetat du Dropt est cependant très dynamique grâce à ses 11 associations sportives et culturelles qui génèrent de nombreuses manifestations tout au long de l’année. L’événement phare de l’été a lieu chaque vendredi soir de juillet et août. Nommées Soirées Gourmandes, vous y dégusterez les produits locaux tout en profitant de la convivialité du lieu.

    Toutes ces informations, Annuaire et Agenda des Manifestations sont à retrouver en détail dans le menu de droite ainsi que sur le blog qui vous fait part des actualités du village et des alentours, chaque semaine.

    Bienvenue et bonne navigation sur le blog/site de notre village.

  • L’art japonais s’invite à la Soirée Gourmande

    Art ancestral japonais du cuivre martelé

    Fait assez rare dans notre petit pays, la présence de japonais venus visiter une compatriote résidente de La Sauvetat du Dropt. Cette visite avait un but, celui de faire découvrir l’art ancestral de la dinanderie japonaise avec la démonstration de M. Yasutaka Oohashi. Des gestes qu’il tient de l’histoire et de la tradition familiale.

    Ces pièces artisanales dîtes « Tsuiki » de par la région d’où elles sont originaires, sont des plaques de cuivre travaillées grâce à un martelage répété qui permettra plus tard de confectionner des ustensiles raffinés pour la dégustation du thé ou du saké. Quant à Yasutaka Oohashi, il est né le 17 juillet 1975. Ayant rêvé de suivre les traces de son père, Masaaki Oohashi, lorsqu’il était enfant, il devient indépendant après 10 ans d’apprentissage. Depuis son entrée en création en 2007, il a organisé des ateliers pour transmettre ses techniques, qui ont récemment gagné beaucoup de popularité. Son comportement noble et sa charmante personnalité attirent de nombreux fans. Les liens entre le créateur et les fans ont accru la valeur de ses œuvres et les rend vraiment unique en son genre.

    Après une première démonstration devant le local de l’association « Moi Eymet Toi » à Eymet ce vendredi 16 août, c’est au cours de la Soirée Gourmande de ce même jour que Oohashi San (c’est ainsi que l’on doit le nommer), invité du Comité des Fêtes, s’installait pour travailler deux feuilles de cuivre devant un groupe d’adultes et d’enfants curieux de découvrir cet art venu de si loin. Son support est une bille de bois, son outil un simple marteau qu’il manie avec dextérité et persévérance jusqu’à ce que soit visible la forme de l’ustensile choisi. Applaudi par l’assistance, Oohashi San faisait circuler et toucher la coupelle de cuivre dont nous apprenions qu’elle était utilisée dans son pays pour boire le traditionnel saké lors des repas. Il acceptait ensuite de laisser son marteau aux enfants qui se proposèrent spontanément pour essayer la technique du martelage de cuivre. Puis, furent distribuées, par une compatriote en kimono, des plaquettes donnant des informations sur son art et ses coordonnées.

  • Mot sympathique de camping-caristes

    Trouvé dans la boite aux lettres de la mairie le 28 juillet, ce message de camping-caristes est un encouragement pour la mairie et l’association des Amis de la Sauveté qui a mis en place la visite guidée du village.

    « De passage en camping-car (nous avons dormi sur l’aire bien aménagée) , nous avons aussi visité votre joli village grâce au plan-guide trouvé dans la cabane infotourisme. Nous avons beaucoup apprécié. Merci. » Signé La Rose et le Loup (Seine Maritime et Vosges).

     

  • Excellent concert de Opsa Deheli, merci Staccato !

    Photos de Michel St Marc et Francis Secco

    Formidable ambiance pour la Soirée Gourmande du 9 août grâce à la présence du groupe OPSA DEHËLI venu de Bordeaux par l’intermédiaire de l’association Staccato en partenariat avec le Comité des Fêtes, la Mairie de La Sauvetat du Dropt et la CCPL. Ce collectif de 13 musiciens a interprété des musiques du monde entier pour le plaisir des grands et des petits qui ont dansé sur ces rythmes endiablés.

    « De l’Amérique latine aux Balkans en passant par chez nous, le groupe bordelais jongle aisément avec des sonorités variées et profite du grand nombre de musiciens sur scène pour mélanger les styles. Accordéon, steel drum, percussions, cordes et vents, viennent avec aisance enrichir un répertoire des plus divers. Mambo, cumbia ou musiques traditionnelles, c’est l’occasion de réviser sa géographie en musique, parce qu’un concert d’OPSA DEHELI, c’est avant tout un voyage autour du monde. »

    Merci Staccato, agitateur musical du milieu rural lot-et-garonnais, pour cette programmation.

  • Info commerce : Vacances de ManiHair

  • Photo shoot sur le Pont Roman

    Le Pont Roman situé sur la commune de La Sauvetat du Dropt mais propriété pour moitié de la commune d’Agnac est souvent investi pour des séances photos. C’est le cas ici avec Michel Michelot, ancien président et toujours membre incontournable du club Objectif Duras, venu avec son petit fils Alban qui s’est volontiers prêté au jeu. Au cours du shooting, Michel et Alban ont croisé des résidents permanents du lieu …

     

  • Rubrique Fêtes et Manifestations

    Pour vos sorties en famille ou entre amis. A La Sauvetat du Dropt ou dans les communes voisines. Cliquez sur les affiches pour les agrandir et avoir les détails.

    Vous pouvez aussi consulter l’AGENDA 2019 des MANIFESTATIONS SAUVETATOISES ICI.

    ⇒   PROCHAINES DATES A LA SAUVETAT DU DROPT   ⇐

    ⇒ EN PAYS DE LAUZUN, PAYS DE DURAS & PAYS D’EYMET ⇐

     

     

    Programme Juillet-Août 2019

    ⇒ ACTIVITÉS SPORTIVES – VISITES GUIDÉES de VILLAGES – ATELIERS CRÉATIFS ⇐

  • Fête votive aux multiples activités, quel succès !

    Photos de Marie Requier, Alix et Francis-Michèle Secco.

    Peter Cain, président du Comité des Fêtes de La Sauvetat du Dropt et ses bénévoles, dont certains d’autres associations sauvetatoises, peuvent se féliciter du week-end qui vient de finir.

    Les festivités débutaient sur une Prairie des Croquants envahie par près de 1000 personnes venues profiter de la Soirée Gourmande. Une ambiance guinguette sous les lampions colorés près d’un dancefloor où petits et grands ont pu se déhancher.

    Samedi, la journée accueillait le Concours de Peinture et de Dessin organisé par le Comité des Fêtes et Les Amis de la Sauveté en étroite collaboration avec l’Association Couleurs d’Aquitaine sise en Gironde et représentée par trois de ses membres. 19 adultes se présentaient pour peindre ou dessiner et 4 enfants, dont 3 d’une même famille irlandaise installée dans le village.

    Plusieurs gagnants annoncés après les discours de Monsieur le Maire Jean-Luc Gardeau, de Madame Chardaire, présidente de l’association et de Anaelle Mayer, présidente du jury, suivant les catégories. Ces œuvres primées sont conservées par l’association jusqu’à l’exposition régionale qui aura lieu au mois d’octobre à Casteljaloux. Noms des gagnants et photos à voir sur l’article « Notre village mis en valeur par de beaux tableaux ».

    Pendant ce concours-atelier à ciel ouvert eut lieu un rassemblement de voitures anciennes et de solex, toujours sur ce bel espace de la Prairie des Croquants. Rassemblement informel qui réunissait un groupe d’amis passionnés. L’occasion d’échanger sur la mécanique de ces belles carrosseries.

    A 14h et grâce à celui que nous appelons tous le Marseillais, les joueurs de pétanque dont de nombreuses dames, tiraient et pointaient en direction du cochonnet.  Les gagnants repartirent avec un lot.

    Après les activités de la journée, des tables furent installées pour le repas grillade de bœuf. Une centaine de convives dont une belle tablée de marmandais enthousiasmés par l’ambiance conviviale et la qualité du repas.

    Le dimanche, aux aurores, une équipe de bénévoles motivés accueillaient les stands du vide-grenier / brocante. Quelques 100 stands répartis sur les espaces verts de la commune et la Place du Prieuré. Cette manifestation s’accompagnait d’un espace restauration ombragé aussitôt investi par des chineurs alourdis du poids de leurs trouvailles !

    Les randonnées pédestre et cyclistes furent elles-aussi un succès. Plus de 30 marcheurs suivaient Dino et Joseph à travers bois et champs avant de revenir au cœur de la fête pour un apéritif offert par le Comité des Fêtes. Les cyclistes furent moins nombreux mais accueillirent une nouvelle et jeune recrue, un irlandais récemment installé avec sa famille dans le village. Le papa du jeune Joshua cité précédemment pour sa nomination au concours de peinture.
    Article et photos à voir sur « Virée cycliste dans le cadre de la fête votive ».

    Le concours de pêche organisé par Patrick Dupoux, président de l’Espoir piscicole DEMS, et son épouse Annie n’attirait pas de nombreux pêcheurs et c’est dommage. Seulement 4 participants qui firent une belle démonstration de leur passion au bord du Dropt près des derniers stands du vide-grenier. Daniel Framarin remportait le concours avec 24 poissons, Jean-Paul Foulquier 23, Francis Secco 8 et aucun poisson pour le jeune Florian qui abandonnait tôt la partie par dépit. Le bureau du Comité des Fêtes l’encourage à recommencer l’année prochaine.

    En début d’après-midi, la salle des sports était transformée en vaste salle de danse avec orchestre. Plus de 330 personnes purent tourner la valse ou danser un rock endiablé grâce à l’énorme travail de préparation fourni par le Club du Pont Romain et sa présidente Odette Sure.

    Un week-end de fête où chacun pu pratiquer son loisirs favori. Une manifestation qui eut du succès, une belle récompense pour les bénévoles qui donnent tant de leur temps. Peter Cain peut être satisfait de l’entrain et de la cohésion de son groupe !

  • Virée cycliste dans le cadre de la fête votive

    Photos et commentaire de Paulo Labattut, secrétaire de l’US Cyclo Club de La Sauvetat du Dropt. Ajout de 3 photos de Francis Secco.

    Dimanche 04 Août 2019, le village est déjà bien animé par de nombreuses activités. Le cyclo club apporte sa petite contribution en organisant le 39ème rallye du club.

    A peine huit heures, Yves toujours aussi ponctuel est déjà installé, vite rejoint par Max qui a sorti le vélo pour l’occasion Les lève-tôt ne tardent pas à s’inscrire profitant ainsi de la fraîcheur matinale. Le duo Yves, Max est maintenant opérationnel, tandis que marcheurs et cyclistes s’animent autour du café de bienvenue.

    Jean-Luc Gardeau, Maire de la commune, bien occupé entre les différentes associations, nous apporte ses encouragements pour la traditionnelle photo de groupe.

    8h30 seuls 13 cyclistes prennent le départ encadrés par Paulo et sa voiture, privé de vélo au sortir de convalescence, il se contentera de l’assistance et des photos pour la matinée.
    La première difficulté de Cambes, profite vite à la jeunesse avec à sa tête Peter, jeune irlandais habitant La Sauvetat depuis un an. Les anciens ne tardent pas longtemps, mais Thierry est contraint à l’abandon suite au déchirement d’un pneu.
    Petit regroupement à St Géraud avant d’atteindre le ravitaillement concocté par Guy et Jean-Pierre.

    A Duras, un petit groupe rentre directement par Auriac, pour les plus costauds, direction Bottes, St Sernin, St Jean, avant de rejoindre le départ où un apéritif est offert.

    A souligner, la performance de Gérard Marie, venu en voisin de Pardaillan, qui a tenu à faire le grand tour. Une coupe a été offerte au club de Lauzun, pour leur fidélité sans faille d’année en année. La deuxième coupe à Gérard pour son exploit précité. Quelques bouteilles ont également été distribuées.

    Souhaitons que la quarantième, l’année prochaine, compte beaucoup plus de participants, les organisateurs en seraient ravis et récompensés, de toute façon, nous serons là.

  • Une sauvetatoise de cœur championne de France de parachutisme

    Stéphanie Texier, fille d’une conseillère municipale sauvetatoise, sacrée championne de France de parachutisme en précision d’atterrissage.
    Les 62émes championnats de France de parachutisme se sont déroulés à Vichy du 31 juillet au 2 août pour les disciplines de précision d’atterrissage et la voltige (PAV).
    Tous les sauts ont été effectués, soit 10 sauts de précision et 5 de voltige. Malgré des conditions aérologiques délicates Stéphanie se voit sacrée championne de France en précision d’atterrissage en équipe et en individuelle avec l’équipe Vannes Ploermel. Deux titres qui lui permettent, avec sa médaille de bronze en voltige de décrocher le titre de vice championne de France au combiné PAV.
    Les yeux tournés vers son échéance majeure, les jeux mondiaux militaires d’été qui se dérouleront au mois d’octobre en Chine, ces championnats sont un bon tremplin dans sa préparation et permet de capitaliser en confiance.
    Résultats des championnats sur la page de la Fédération Française de Parachutisme.
    De la graine de championne
    Stéphanie a la volonté chevillée au corps ce qui n’a rien d’étonnant puisqu’elle est la fille de Martine Brosse dont nous avons relaté le pèlerinage de Briançon à Rome courant juin. Plus de 1000 km à pied à travers des cols enneigés au départ et des températures caniculaires sur le reste du trajet.
  • Reprise des entraînements de l’ASSA Pays du Dropt

    Post facebook (uniquement visible par les abonnés du groupe) de Laurent Zambon, co-secrétaire de l’Assa Pays du Dropt. 

    Reprise des entraînements de foot jeudi 1er août au bord de la vallée du Dropt. Une bonne vingtaine de joueurs étaient présents dont la majorité des recrues estivales.
    Au programme : course a pied 10km au lac de l’Escourou et gainage .
    Les entraînements se sont poursuivis le lendemain à 19h30 avec tennis et crampons. La saison s’annonce sous le signe de l’endurance et de la rigueur.

    Ces joueurs pourront maintenant profiter du foyer embelli par une équipe de bénévoles du club. Plus lumineux et fonctionnel, le quartier général des après matches devrait plaire aux nombreux adhérents de l’ASSA Pays du Dropt.

  • Notre village mis en valeur par de beaux tableaux

    Nombreuses photos de Alix, venezuelienne en visite, et Francis Secco, photographe amateur, membre du Club Objectif Duras.

    Succès du Concours de Peinture et de Dessin de Couleurs d’Aquitaine

    Les Amis de la Sauveté en partenariat avec le Comité des Fêtes de La Sauvetat du Dropt ont accueilli pour la seconde année le Concours de Peinture et de Dessin rendu possible grâce à l’Association Couleurs d’Aquitaine basée à Pessac en Gironde.

    Ce samedi matin 3 août, 19 adultes débutants ou confirmés parmi lesquels Anne Lesimple et Céline Dehez, sauvetatoises, et 4 enfants, dont 3 d’une famille irlandaise récemment installée dans le village, se présentaient pour peindre ou dessiner un élément architectural ou un monument de notre patrimoine. Le Pont Roman, monument classé, fut le sujet adopté par plusieurs participants. D’autres choisirent de s’installer dans les rues devant un ensemble de maison. D’autres encore s’éloignèrent pour croquer l’ensemble du village depuis les hauteurs.

    Les tableaux exposés en fin d’après-midi dans la maison des loisirs furent détaillés par un jury composé du Maire Jean-Luc Gardeau, de Lesley Walker, britannique sauvetatoise, de Anaelle Mayer, sauvetatoise, jeune étudiante en photographie et de Pierrette Levesque allias Louise de Fargues, originaire du village et peintre maintenant reconnue.

    Une manifestation paisible qui permet de mettre en avant de façon parfois originale le patrimoine reconnu mais aussi des éléments de l’architecture un peu oubliés à force d’habitude.

    Résultats du concours

    Pour les enfants de 7 à 9 ans, Joshua O’Donnel avec son tableau « Le Pont ». Pour les 10/12 ans, Lena Estève avec « L’église à midi ».

    Chez les adultes débutants, Céline Dehez qui avait laissé pour l’occasion son Bar-Tabac-Restaurant Les Fées Gourmandises, emporte le prix de la catégorie « toutes techniques » avec son tableau « La porte de Tracassou » évoquant une figure emblématique du village autrefois.

    Chez les artistes confirmés, Charly Favard  avec « Sur les hauteurs de La Sauvetat », peinture à l’huile. Nathalie Marches avec une aquarelle appelée « Encore des reflets » et Jean-Louis Giron pour un dessin à la pointe « Le Pont ».

    Deux autres prix furent attribués. Le prix Sennelier à Didier Navas pour une interprétation singulière du patrimoine appelée « Lumières matinales » et le prix Coup de Cœur à Jean-Paul Laurent pour son tableau « Ravalement ».

    Ces tableaux, primés et récompensés par des lots, seront exposés pour un concours général au mois d’octobre à Casteljaloux avant d’être restitués à leur propriétaire.

  • Journée Mondiale de Prévention du Suicide à La Sauvetat du Dropt

    Prêt à bouger pour la prévention du suicide ?

    Vous avez bien lu. Le village de La Sauvetat du Dropt accueille le samedi 21 septembre la Journée Mondiale de Prévention du Suicide.

    Organisée par la SAFED (Servide d’Accompagnement des Familles en Difficultés) de la Dordogne (24) et du Lot-et-Garonne (47), cette journée sera l’occasion de découvrir ou de pratiquer de nombreuses activités. Au programme à partir de 14h :

    • Course à pied ou randonnée (non compétitives) de 10km au départ de la Sauvetat du Dropt et autour du lac du Lescourroux.!

    Inscription : 5 € : c’est par ici !

    •  Vous pouvez venir sans courir : profitez de nombreuses animations gratuites : sophrologie, Pilate, zumba, atelier nuage, création artistique, rock-thérapie… et même une buvette!
    • Et pour finir, en soirée : un concert gratuit à 21h « The William Delanay Barry Band« 

    Restauration sur place : food-truck ou pique-nique tiré du panier

    Faites passer le message, invitez vos amis les moins sportifs : les animations seront ouvertes même pendant la course!

    </td<