• BIENVENUE A LA SAUVETAT DU DROPT

    Village situé au nord du Lot-et-Garonne et niché dans un écrin de verdure près de la rivière du Dropt. Autrefois entourée de murailles, cette Sauveté fondée par des Prieurs dès le VI° siècle était une ville importante dans la région.

    Presque entièrement détruite lors de la révolte des Croquants de 1637, ce village offre encore de belles découvertes: des maisons à pan de bois, une église avec son chœur roman d’origine et de beaux vitraux, des vestiges de son mur d’enceinte, sa Tour des Templiers et son Pont Roman des XII° et XIII° siècle.

    Aujourd’hui, dans le village, vous trouverez une agence postale, une boulangerie-pâtisserie, un bar-tabac-restaurant, une épicerie multiservice, un camion-pizza le mercredi soir, une boucherie ambulante qui livre le vendredi ainsi qu’une école, une bibliothèque et un club photo.
    Côté santé, un chiropracteur et côté pratique, de nombreux artisans. Une aire de covoiturage est disponible sur le parking du multiservice.

    Côté tourisme. Pour vous héberger, plusieurs gîtes et chambres d’hôtes ainsi qu’une aire communale de camping-car de 4 emplacements. Pas de service proposé excepté des toilettes publiques situés à 50 m. Aire gratuite, paisible et pimpante, située entre pont neuf et pont roman, au bord de la rivière du Dropt. A l’entrée de cette aire, une Cabane Info Tourisme et des livres voyageurs. Halte pique-nique sur un espace de verdure près du Pont Roman et du moulin. Départ d’un circuit pédestre vers le Lac de l’Escourou situé à 3 km et Golf naturel de Boissec (privé) avec un parcours de 9 trous praticable en toute saison.

    Petite commune de 549 habitants, La Sauvetat du Dropt est cependant très dynamique grâce à ses 11 associations sportives et culturelles qui génèrent de nombreuses manifestations tout au long de l’année. L’événement phare de l’été a lieu chaque vendredi soir de juillet et août. Nommées Soirées Gourmandes, vous y dégusterez les produits locaux tout en profitant de la convivialité du lieu.

    Toutes ces informations sont à retrouver en détail dans le menu de droite ainsi que sur le blog qui vous fait part des actualités du village et des alentours, chaque semaine.

    Bienvenue et bonne navigation sur le blog/site de notre village.

  • Modification de la collecte des OM dans le bourg

    Quel est la meilleure solution pour collecter les ordures ménagères du bourg?

    A La Sauvetat du Dropt, le Conseil Municipal a étudié l’amélioration des services aux habitants en privilégiant un service de proximité aux usagers. Dans ce but, la Mairie vous informe que la collecte des déchets ménagers du bourg se fera en porte-à-porte dès le mardi 4 juillet 2017.

    Elle s’effectuera de la manière suivante:

    • Les ordures ménagères en sacs noirs —— 1 fois par semaine
    • Le tri sélectif en sacs jaunes —– 1 fois par quinzaine

    Ces sacs sont à déposer la veille. Vous trouverez tous les détails de ce ramassage sur le courrier de la Mairie intitulé « Porte-à-porte – Ordures ménagères « .

    Suppression de certains points d’apports volontaires

    Les points d’apports volontaires de la Place du Moulin et de l’église seront supprimés, vous comprendrez aisément pourquoi!

    Pour le visiteur de passage comme pour le sauvetatois, la vision de containers qui débordent n’incitent pas à la découverte du village. Bien sûr, il faudra quelques semaines pour que les usagers trouvent leurs marques. Les habitants du bourg ont reçu un courrier leur expliquant le déroulement du ramassage en porte-à-porte. Les visiteurs de passage qui profitaient de ces containers bien visibles devront utiliser les services qui leurs sont proposés sur le lieu de leur séjour.

    Point positif, la Place du Moulin va gagner des places de stationnement dont pourront bénéficier le multiservice et l’Agence Postale mais aussi les visiteurs de passage ou les randonneurs qui viennent régulièrement faire la Balade du Pont Roman.

    Si vous souhaitez des renseignements, vous pouvez contacter le secrétariat de la mairie au 05 53 83 03 27. La municipalité vous remercie de votre compréhension et de votre adhésion à ce changement.

  • Nouveau numéro pour PIZZA Véro

    Veuillez prendre note, svp.

    PIZZA VÉRO change de numéro de téléphone.

    Elle vous attend sur la Place du Moulin chaque mercredi à partir de 18h.

    Il est fortement conseillé de commander au 07 86 41 28 21

  • Inauguration du circuit numérique et Feu de St Jean

    Photos de Francis Secco, membre du club Objectif Duras.

    Visite moderne et traditionnel Feu de St Jean

    Cette année, Les Amis de la Sauveté ont associé le Feu de St Jean à l’inauguration d’un circuit numérique permettant la découverte du village. Quoi de plus naturel que de jumeler la tradition à l’histoire de notre patrimoine!

    Vendredi 23 juin, un petit groupe s’est retrouvé devant une des 12 plaques de couleur orangée, en l’occurrence, celle de la Place du Prieuré où sont les origines du village. Sur chacune de ces plaques figure un QR code que le touriste pourra flasher, s’il est connecté, pour ouvrir la page du site du village racontant l’histoire et les anecdotes du lieu. Pour ceux qui le souhaitent, un dépliant avec une carte du circuit et des explications succinctes est à disposition dans les commerces et lieux publics de la commune.

    La volonté de cette visite numérique vient de l’Association des Amis de la Sauveté qui a fait appel à la graphiste et illustratrice sauvetatoise Paulane Buisson. Cette dernière s’est passionnée pour le projet et a proposé de belles plaques immédiatement adoptées par les membres de l’association.

    Francine Pandolfo, présidente des Amis de la Sauveté, prenait la parole pour lancer officiellement ce circuit numérique.

    « Voilà longtemps qu’une volonté de faire découvrir le village aux touristes comme aux locaux s’imposait. Et s’il est vrai que pour le bureau de l’association, un dépliant papier semblait la solution adaptée, d’autres plus jeunes ont émis l’idée d’une visite utilisant des technologies moderne. »

    Elle remerciait Paulane pour son travail remarquable ainsi que les cuisinières de l’association ayant permis de financer le projet grâce aux repas proposés tout au long de l’année. La présidente invitait ensuite l’assistance à partager le verre de l’amitié puis un repas commun avant de profiter du Feu de St Jean, bûcher préparé comme chaque année par Joseph, expert en la matière.

  • Nouveau chemin VTT balisé par le CREPS de Bordeaux

    Nombreuses photos en majorité prises par Francis Secco, membre du club Objectif Duras.

    De jeunes vététistes à La Sauvetat du Dropt

    Du lundi 19 au vendredi 23 juin, et malgré la canicule, le passant sauvetatois aura certainement remarqué la présence de plusieurs jeunes sur leur VTT posant ici et là des panonceaux bleu marqué du chiffre 6.

    Ils venaient de Bordeaux et étaient encadrés par Michel Barjou, originaire de Lauzun et formateur au CREPS (Centre Régional d’Expertise et de Performance Sportive). Ce dernier organise depuis 5 ans des stages de formation d’Éducateur Sportif Sports de Nature sur la Communauté de Communes du Pays de Lauzun.
    C’est dans ce cadre, que les stagiaires ont déjà réalisé la cartographie et le balisage de 5 chemins de randonnée VTT (105 kms) et la création de 9 itinéraires cyclotouristes (247 kms) sur le territoire. La création de ces boucles permet la découverte des patrimoines naturels, architecturaux et historiques du Pays de Lauzun.

    Cette cession de juin vient de permettre le balisage d’un 6 ème chemin VTT partant de La Sauvetat du Dropt pour relier Lauzun en passant par le Lac de l’Escourou, Eymet puis Agnac, Bourgougnague et enfin Lauzun. Ce balisage sera légèrement amélioré au cours de l’été pour proposer deux boucles partant et revenant à La Sauvetat avec les indications 6a et 6b.

    Avant l’effort, le réconfort!

    Pour finaliser cette semaine de travail, il avait été décidé une randonnée VTT ouverte à tous. Randonnée annulée en raison de la canicule ce qui n’a pas empêché aux stagiaires, formateurs et associations organisatrices de partager un repas convivial à Lauzun jeudi 22 juin en soirée. Le parcours de 24 km fut inauguré par les stagiaires le lendemain matin, à la fraîche.

    Les Amis de la Sauveté, le Comité des Fêtes de Lauzun et l’OTPL tiennent à remercier Michel Barjou pour la mise en place de ces parcours VTT en attendant les négociations qui permettraient de regrouper ce réseau de chemins sur une carte commune concernant notre territoire ou pourquoi pas, une carte départementale voire interdépartementale puisque les CDT de Lot-et-Garonne et de Dordogne se sont retrouvés pour en débattre autour d’une table en février dernier.

  • Gradignan 21 a fait vibrer l’Église St Germain

    Photos de Francis Secco, membre du club Objectif Duras et de Robert Munoz, président du Photo-club de La Sauvetat du Dropt.

    Samedi 17 juin, l’Église St Germain a résonné des voix de la chorale « Chanter avec Gradignan 21« .

    C’est par l’entremise de son chef de chœur Gérard Deswazière, habitant depuis 4 ans sur la commune de La Sauvetat du Dropt, que Monsieur le Maire puis l’Association des Amis de la Sauveté ont invité ce groupe.

    Après une arrivée chantante et vibrante depuis le fond de l’église, Gérard Deswazière laissait la parole à Monsieur le Maire. Jean-Luc Gardeau remerciait chaleureusement l’ensemble d’avoir fait le déplacement et invitait les nombreux visiteurs, dont plusieurs membres de la chorale locale Trait d’Union, à poursuivre l’audition.

    Le large répertoire proposait de grands classiques de variété française de 1950 à nos jours en passant par Brel, Piaf, Aznavour, Renaud ou encore Marie-Paule Belle avec quelques escapades dans le répertoire étranger qui conduisit l’assistance au Canada ou en Espagne. Certains des morceaux furent gaiement repris par les visiteurs invités à se joindre au chœur.

    Une très belle soirée si l’on en croit les applaudissements dispensés et une stand up ovation en fin de concert. Le chef de chœur et les choristes, invités ensuite à partager un repas mérité avec les membres des Amis de la Sauveté, furent ravis d’un tel accueil. Si vous n’avez pu vous déplacer, réjouissez-vous, il paraît possible qu’une nouvelle date soit programmée l’année prochaine.

                 
  • Les choristes de Gradignan 21 découvrent le village

    Samedi 17 juin fut une journée chargée pour l’association des Amis de la Sauveté. Chargée mais riche de rencontres et d’échanges avec les choristes de l’ensemble « Chanter avec Gradignan 21« .

    Parce qu’ils venaient donner un concert gracieusement par l’intermédiaire de leur chef de chœur Gérard Deswazière, habitant de La Sauvetat du Dropt, le groupe fut guidé à travers rues et ruelles pour en découvrir l’histoire et son patrimoine. Les guides, non confirmées mais passionnées par leur village furent, Francine Pandolfo, présidente de l’association et deux membres du bureau, Régine Jolibert et Martine Brosse.

    C’est ainsi que malgré la canicule, vous avez pu voir déambuler tout ce monde, pas moins de 107 personnes, sur le Pont Roman ou devant les maisons à pans de bois ou encore près de la Maison de la Tour et Monviel avant de se retrouver dans la fraîcheur bienfaisante de l’Église St Germain où était programmée une répétition après un historique de l’édifice.

    Puis vînt le temps du concert en fin d’après-midi (voir article suivant) avant une pause restauration méritée à l’ombre des arbres de La Prairie des Croquants. Une bien belle journée pour tous, autant côté organisateurs que côté chanteurs. Les Amis de la Sauveté comme la chorale de Gradignan se sont quittés enchantés avec la ferme intention de renouveler cet échange dans les années futures.

  • Info CCPL 47: onze agents de la collectivité décorés

    Information de Jean-Luc Gardeau, Maire de La Sauvetat du Dropt et vice-président de la Commission Environnement et Agriculture de la Communauté des Communes du Pays de Lauzun. Article du journal Sud-Ouest du 22 juin. Photos de Monique Morenas.

    « Vendredi, les élus de la Communauté de communes du Pays de Lauzun se sont retrouvés, à Lauzun, pour remettre des médailles du travail à 11 agents administratifs et techniques. Le maire de la commune, Fabrice Esposito, a reçu les invités avant de passer la parole à Luc Macouin, président de la CCPL, qui a accueilli les récipiendaires et leurs familles.

    Tous deux ont procédé à la remise de médailles, tout comme les maires Jean-Luc Gardeau (La Sauvetat -du-Dropt), Jean-Marie Constantin (Bourgougnague), Francine Vallet-Gauban (Peyrière) et Guy Giacuzzo (Saint-Pardoux-Isaac).

    Annie Thomassin-Muraciolle, Didier Fadelli, Jean- Pierre Gay, Alain Mothes (Sauvetatois) et Gilles Prouzet ont reçu la médaille d’ argent pour 20 ans de services. Martine Cannevière, Jean-Louis Dall’armi, Fréderik Gonzalès, Alain Pérez, Michel Philippon et Robert Picard ont été décorés de celle de vermeil récompensant 30 ans de services.

    La cérémonie s’est terminée autour d’un buffet. »

  • Circulez, tout est à voir

    ArtEre, parcours artistique en Pays Val de Garonne Guyenne Gascogne. Circulez! Tout est à voir!

    Quand la culture s’invite à la campagne. 11 œuvres, 11 artistes, 11 communes.

    Le parcours artistique sillonne le territoire du Pays Val de Garonne-Guyenne-Gascogne.Toutes les œuvres sont installées dans les centres-bourgs, en extérieur et en accès libre. Beaucoup sont de taille imposante, toutes promettent d’être étonnantes. Ces œuvres reflètent le regard de l’artiste sur notre patrimoine. Les œuvres créées sont le résultat du ressenti des artistes suite aux rencontres organisées sur le lieu de création.

    Le parcours artistique « ARTERE… Circulez ! Tout est à voir ! » est ouvert au public depuis le 17 juin jusqu’au 30 septembre 2017.

    Voici le descriptif des 4 œuvres qui seront visibles sur notre territoire entre Pays de Lauzun et Pays de Duras ainsi que celle de Gontaud-de-Nogaret.

    DURAS – PORTE DU CHÂTEAU
    Les sentiments contradictoires
    Laurent Terras
    Une treille de mots en cascade sur le fronton de la porte principale du célèbre château de Duras. Des mots antonymes pour des sentiments contradictoires.
    Des mots liquides se frayant un chemin à travers de petits capillaires.
    Des mots presque vivants, sertis comme des pierres précieuses, fragiles comme des veines dans une lente circulation systémique…

    SOUMENSAC – AU LAVOIR Photos de Jacques David
    Monolithe percé
    Cécile Noguès
    A proximité du lavoir surgit un bloc de pierre grise, une sculpture créée pour absorber son environnement, l’écoulement de l’eau, la lumière.
    Modelée dans le grès de Noron, sertie d’émailcoloré et saisie par le haut fourneau de la Tuilerie de Soumensac, la
    sculpture rejoint la dimensionrecherchée par l’artiste : prendre la signature locale, anonyme et populaire. Elle trouve un écho toutproche au Musée de l’Outil avec une deuxième oeuvre à la forme oscillant entre microscope,stalactite et stalagmite.

    LAUZUN – RUE DU RENFORTPhotos de Jean-Paul Trilles
    Habiter
    Laurent Lacotte
    « Habiter » vise à se faire rencontrer passé et présent, présents et absents, locaux et citoyens du monde autour d’une architecture spécifique : la cabane utilisée pour accueillir des populations exilées. D’une surface de moins de 8 m² et réalisée à l’échelle 1 d’après les plans de Médecins Sans Frontières, la cabane fait écho au château de Lauzun dont l’histoire évoque également l’idée d’accueil et de refuge. Une manière inédite de nous interroger sur le vivre ensemble dans une époque mondialisée.

    MIRAMONT-DE-GUYENNE – DEVANT L’ÉGLISE
    L’œil du cèdre
    Louis Gary
    Une haute silhouette blanche est venue épouser le grand cèdre du square Charles-de-Gaulle :
    Un masque ouvert, une tour crénelée, percée d’une lucarne qui lui donne un air de Cyclope. Quelqu’un a trafiqué les rapports d’échelle avec une malice discrète : la porte est-elle une petite porte, ou une grande chatière ?
    Nous propose-t-on un jeu de construction un peu trop grand, ou sommes-nous au pied d’un projet d’architecture monumentale ?
    Pour Louis Gary, mettre la sculpture dehors, c’est bien sûr offrir un imaginaire sous la forme d’un objet ; mais aussi et surtout offrir une pause : pour s’arrêter et mieux regarder un square, une ville, le monde, les gestes et les choses alentour.

    GONTAUD-DE-NOGARET – JARDIN DU PRESBYTÈRE, PLACE DU MARCHÉ  Photos de Jean-Luc Gardeau, Maire de La Sauvetat du Dropt, lors de l’inauguration du 17 juin.
    Hydre
    Xavier Rèche
    L’Hydre est une créature vivant auprès des lacs et des marais. Autrefois menaçante, elle semble aujourd’hui dépossédée de ses pouvoirs ou captive de la surface d’un nouveau monde comme le sont aussi les nappes d’eau des fontaines et des puits nombreux à Gontaud-de-Nogaret.
    Son long corps sinueux de bois et de fils d’acier en tension surgit dans le jardin du presbytère.
    L’imaginaire des monstres et la mémoire des eaux souterraines font ici source commune dans ce projet « d’hydrologie comparée ». Une incursion paysagère que l’artiste voit comme un détour dans notre espace familier.

    Vous pourrez aussi découvrir ces œuvres d’art sur les communes de Cocumont, Marmande, Tonneins, Clairac, Casteljaloux et Houeillès.

  • Brigade de Miramont de Guyenne, transfert de l’accueil

    Information transmise par la Mairie de La Sauvetat du Dropt. Photo: archives Journal Sud-Ouest.

    L’accueil de la brigade de Miramont de Guyenne est transféré vers la brigade de Seyches du 03 au 27 juillet.

    En effet, la mise en conformité de la brigade pour l’accueil des personnes à mobilité réduite ne nous permet pas d’accueillir le public à Miramont pour des raisons de sécurité.

    L’entrée de la brigade ne sera pas accessible au public. Pour autant, une permanence persiste à la brigade de Miramont.

    La brigade de Seyches sera ouverte 08h – 12h et 14h -18h du lundi au samedi et 09h-12h et 15h-18 le dimanche. En cas d’urgence, composez le 17 ou le 112.

  • Rubrique Fêtes et Manifestations

    fete logo Pour vos sorties en famille ou entre amis. A La Sauvetat du Dropt ou dans les communes voisines. Cliquez sur les affiches pour les agrandir et avoir les détails.

    Vous pouvez aussi consulter l’AGENDA 2017 des MANIFESTATIONS SAUVETATOISES ICI.

    ⇒   PROCHAINES DATES A LA SAUVETAT DU DROPT   ⇐
       

    ⇒ EN PAYS DE LAUZUN, PAYS DE DURAS & PAYS D’EYMET ⇐

         
  • Patrimoine et économie locale à l’honneur

    ♥ Trésors de Guyenne en Pays de Lauzun – Jeudi 13 Juillet

    La commission économie de la Communauté de Communes du Pays de Lauzun, en partenariat avec Garonne Expansion, vous convient à découvrir les richesses du territoire. Une belle journée en perspective à faire dans son intégralité ou à la carte.

    Partez à la découverte de notre territoire lors d’une journée itinérante avec, en clôture, un repas champêtre chez un producteur. Découvrez l’agriculture, le patrimoine, les entreprises et le savoir-faire du pays. De Lauzun à La Sauvetat du Dropt où se fera la pause pique-nique, nous continuerons vers Bourgougnague en passant par Allemans du Dropt, Lachapelle / Peyrieres et Lavergne / Laperche.

    Le programme est très complet. Choisissez les visites à la carte. Plus d’information au : Tél. 05 53 94 49 21

  • Bientôt les Soirées Gourmandes

    La saison des Soirées Gourmandes va reprendre et les bénévoles du Comité des Fêtes, menés de main de maître par Jean-Paul Mothes, s’activent pour remettre la Prairie des Croquants en tenue de fête.

    Les hostilités ont débuté samedi 10 juin par le montage du local d’accueil et la pose des guirlandes et fanions. Pour se poursuivre jeudi 16 au soir par la pose des ampoules. Il est évident que si ce travail se fait avec autant d’enthousiasme, c’est qu’il est ponctué d’arrêts conviviaux permettant de partager les bons souvenirs des années passées et de mettre au point les prochaines rencontres festives. La journée débute toujours par un café, puis par un repas champêtre à midi.

    Mettez vos calendriers à jour pour y noter les dates des Soirées Gourmandes. Chaque vendredi de l’été sur la Prairie des Croquants de La Sauvetat du Dropt à partir du 7 juillet. Ambiance guinguette et produits locaux à déguster.