• BIENVENUE A LA SAUVETAT DU DROPT

    Village situé au nord du Lot-et-Garonne et niché dans un écrin de verdure près de la rivière du Dropt. Autrefois entourée de murailles, cette Sauveté fondée par des Prieurs dès le VI° siècle était une ville importante dans la région.

    Presque entièrement détruite lors de la révolte des Croquants de 1637, ce village offre encore de belles découvertes: des maisons à pan de bois, une église avec son chœur roman d’origine et de beaux vitraux, des vestiges de son mur d’enceinte, sa Tour des Templiers et son Pont Roman des XII° et XIII° siècle.

    Aujourd’hui, dans le village, vous trouverez une agence postale, une boulangerie-pâtisserie, un bar-tabac-restaurant, une épicerie multiservice, un camion-pizza le mercredi soir, un salon de coiffure, une boucherie ambulante qui livre le vendredi ainsi qu’une école et une bibliothèque.
    Côté pratique, de nombreux artisans. Une aire de covoiturage est disponible sur le parking du multiservice.

    Côté tourisme. Pour vous héberger, plusieurs gîtes et chambres d’hôtes ainsi qu’une aire communale de camping-car de 4 emplacements. Pas de service proposé excepté des toilettes publiques situés à 50 m. Aire gratuite, paisible et pimpante, située entre pont neuf et pont roman, au bord de la rivière du Dropt. A l’entrée de cette aire, une Cabane Info Tourisme et des livres voyageurs. Halte pique-nique sur un espace de verdure près du Pont Roman et du moulin. Départ d’un circuit pédestre vers le Lac de l’Escourou situé à 3 km (boucle de 9,3 km) et départ d’une visite guidée numérique du village.

    Petite commune de 549 habitants, La Sauvetat du Dropt est cependant très dynamique grâce à ses 11 associations sportives et culturelles qui génèrent de nombreuses manifestations tout au long de l’année. L’événement phare de l’été a lieu chaque vendredi soir de juillet et août. Nommées Soirées Gourmandes, vous y dégusterez les produits locaux tout en profitant de la convivialité du lieu.

    Toutes ces informations, Annuaire et Agenda des Manifestations sont à retrouver en détail dans le menu de droite ainsi que sur le blog qui vous fait part des actualités du village et des alentours, chaque semaine.

    Bienvenue et bonne navigation sur le blog/site de notre village.

  • Mémoire du village en images

    Du rire et de l’émotion pour cette soirée de projection

    Pour cette deuxième séance, l’Atelier Mémoire des Amis de La Sauveté est à classer parmi les manifestations très appréciée. C’est sur une idée du club photo Objectif Duras, alors présidé par Michel Michelot, et le travail de montage de Francis Secco, membre du club et sauvetatois, qu’un premier rendez-vous avait réuni du monde en octobre 2017. Ce 20 octobre 2018, le diaporama retraçant une partie de l’histoire contemporaine du village a fait se déplacer des sauvetatois résidents ou qui le furent du temps de leur jeunesse.

    La présidente des Amis de La Sauveté, Francine Pandolfo, est aussi l’animatrice de ces soirées puisqu’elle est née dans le village voilà plus de sept décennies. Et bien qu’elle ne cédât point son micro, enthousiasmée par l’intérêt ressenti dans la salle, elle fut largement secondée par tout ceux qui se retrouvèrent sur les photos et qui, tant bien que mal, réussirent à nommer tous les élèves qui fréquentaient alors l’école. Parmi eux, mais nous parlons là d’une époque récente, Jean-Luc Gardeau, actuel Maire de La Sauvetat du Dropt que l’on retrouvait quelques photos plus tard en guitariste de rock dans un groupe au look très british.

    Au cours de la soirée, on vit se dérouler les fêtes du village où se rassemblaient beaucoup de monde. Le comice agricole, les concours de pêche à la ligne, la course aux canards dans le Dropt qui engendra les rires de l’assistance à la vue des jeunes gars en maillot, la fête des chars fleuris avec un hommage particulier à Jean Guillerm en présence de ses 3 enfants venus pour l’occasion, les landies en costume blanc … Les équipes de foot des débuts, les travaux dans l’Avenue de Grammont à la fin des années 90, de nombreuses photos du village autrefois, avant 1917 puisque l’église possédait ses clochetons puis après cette date puisqu’ils furent emportés par un ouragan, l’ancienne halle en bois remplacée par une halle en fer puis par un espace vert et un parking, La photo de Pascal Jolibert, en tablier blanc devant la boucherie familiale, la tragédie du moulin racontée avec émotion par Jean-Pierre Ménini qui avait 9 ans en 1952 et qui fut témoin du dramatique accident qui coûtât la vie du meunier de l’époque alors très actif pour la commune. Les commerces plus nombreux qu’aujourd’hui, le bar-restaurant de la Paix qui, s’il a changé de nom, n’en reste pas moins au même endroit, la gare et son restaurant situés sur la commune d’Agnac pourtant, le poste électrique imposant déjà… Plus de deux heures de souvenirs qui se poursuivirent autour d’un verre et de pâtisseries.

    L’association des Amis de La Sauveté tient à remercier Francis Secco et le club Objectif Duras pour leur aide précieuse. Ainsi que tous les acteurs improvisés de la soirée qui ont spontanément pris la parole pour faire part de leurs souvenirs. Une soirée qui pourrait se reproduire l’année prochaine si des photos encore cachées ici et là étaient prêtées à l’association le temps de les scanner. Pensez-y …

  • La CCPL donne un coup de pouce aux entreprises

    Soirée inter-entreprises mise en place par la Commission Économie de la CCPL sous l’impulsion de sa présidente Sylvie Vergné. Photos de Sylvie Vergné et article de la correspondante du Sud-Ouest Patricia Paties-Cassol. Information complétée par Jean-Luc Gardeau, Maire de La Sauvetat du Dropt et président de la Commission Environnement de la CCPL et Jean-Pierre Tenot, 3ème adjoint à la commune et délégué de la Commission Économie de la CCPL. 

    La commission économie de la Communauté des Communes du Pays de Lauzun proposait jeudi soir 11 octobre à Saint-Pardoux-Isaac, une rencontre inter-entreprises qui accueillait les divers représentants des chambres consulaires du département. Après quelques mots d’accueil du maire des lieux, Guy Giacuzzo et de Sylvie Vergné, présidente de la commission de la CCPL, c’est le sous-préfet, Francis Bianchi, qui détaillait rapidement les avantages de la loi Pacte (Plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises ) qui, selon le ministère, « ambitionne de donner aux entreprises les moyens d’innover, de se transformer, de grandir et de créer des emplois ».

    Cette soirée se voulait aussi un moyen concret pour les personnes intéressées par une installation nouvelle, ou de reprise, de trouver des réponses pratiques concernant les démarches administratives, des études de marchés ou des aides financières.

    Table ronde

    Puis, Yvon Setze pour la Chambre de Métiers et de l’artisanat, Alain Brugalières pour la Chambre de commerce et d’industrie et Mélanie Sire pour la Chambre de l’agriculture ont présenté les démarches et les aides envisageables pour soutenir les entreprises.

    Ce sont ensuite des rencontres en petits comités autour de tables rondes, où chacun a pu rencontrer directement les différents intervenants selon son champ d’action et obtenir ainsi aides et conseils adaptés.

    Témoignages d’entreprises locales

    Des représentants d’entreprises locales prenaient la parole pour évoquer le soutien obtenu par les chambres consulaires installées sur le territoire de Val de Garonne. Parmi eux, Christophe Ferbœuf repreneur de l’entreprise Enriquez électricien chauffagiste à Miramont de Guyenne, Vincent Carrier, repreneur de l’entreprise familiale de fabrication de mobilier pour la maison à Lauzun et Christine Pénicaud, gérante du multiservice PROXI P’tit Panier du Dropt de La Sauvetat du Dropt.

    Ces témoignages de reprise, transmission et création d’entreprise confirmaient la disponibilité des représentants des différentes chambres consulaires grâce aux outils disponibles sur le territoire de Val de Garonne.

  • Info Mairie: Prélèvement de l’impôt à la source

    La Mairie de La Sauvetat du Dropt vous informe que des services sont à votre disposition pour vous aider à comprendre le fonctionnement du prélèvement à la source suivant votre situation.

  • Info Mairie: Dangers du monoxyde de carbone

    Par l’intermédiaire de l’ARS (Agence Régionale de Santé), la Mairie de La Sauvetat du Dropt vous informe des dangers d’intoxication par le monoxyde de carbone.

    Le monoxyde de carbone est la première cause de mortalité par toxique en France.

    Chaque hiver, malgré les campagnes d’information et les rappels des mesures de prévention, le monoxyde de carbone est responsable de plusieurs milliers d’intoxications.

    Au niveau national, 1041 signalements d’intoxication ont été déclarés au cours de la période de chauffe 2016-2017. Le nombre d’incidents d’intoxication par le CO a ainsi augmenté de 24% par rapport à la saison précédente principalement en raison du pic du nombre d’intoxication pendant les périodes les plus froides de l’hiver. Certaines des personnes intoxiquées conserveront des séquelles à vie de cette intoxication (troubles cognitifs, troubles de la personnalité, syndromes parkinsoniens, incontinence, démence et psychoses ) voire sont décédées.

    Les deux principales causes de ces intoxications sont liées à des dysfonctionnements ou une utilisation inappropriée :

    – des installations raccordées dans la majorité des cas (chaudières, chauffe-eau…)

    – des appareils de chauffage d’appoint comme les poêles à pétrole, les groupes électrogènes, les braséros.

    Incolore et inodore, le monoxyde de carbone est un gaz indétectable par l’homme. Sa présence résulte d’une combustion incomplète, et ce, quel que soit le combustible utilisé (bois, butane, charbon, essence, fuel, gaz naturel, pétrole, propane). Il diffuse très vite dans l’environnement. Les symptômes de l’intoxication sont : maux de tête, nausées, confusion mentale, fatigue, évanouissement. Ils peuvent ne pas se manifester immédiatement. En cas d’intoxication aiguë, la prise en charge doit être rapide et justifie une hospitalisation spécialisée.

    Ces drames humains et familiaux sont évitables. Les trois quarts des personnes qui utilisent un chauffage à combustion ne sont pas conscients d’être équipés d’appareils présentant un risque d’émission de monoxyde de carbone. Trois personnes sur dix ne font pas contrôler leur chaudière ou leur chauffe-eau pourtant principale source d’accident. Un Français sur vingt déclare avoir bouché les orifices d’aération de son domicile, alors que la ventilation peut éviter bien des accidents.

    Il faut donc impérativement respecter les recommandations suivantes :

    – Faire entretenir, annuellement, les appareils de chauffage et de production d’eau chaude à combustion par un professionnel qualifié. Pour la plupart d’entre eux, c’est obligatoire;

    – Faire ramoner les conduits d’évacuation des fumées par un professionnel qualifié ;

    – Ne jamais utiliser de façon prolongée un chauffage d’appoint à combustion ;

    – Ne jamais obstruer les grilles de ventilation, même par grand froid ;

    – Aérer quotidiennement l’habitation, même par temps froid.

    – Ne jamais utiliser un groupe électrogène dans un lieu fermé (maison, cave, garage…) : il doit être placé à l’extérieur des bâtiments.

    – Ne jamais utiliser pour se chauffer, des appareils non destinés à cet usage : cuisinière, brasero, etc.

    – En cas de soupçon d’intoxication, aérer les locaux, arrêter les appareils à combustion, évacuer les lieux et appeler les secours (le 15, le 18 ou le 112).

    Enfin, les fêtes de fin d’années approchent et de nombreuses familles vont se rassembler dans des lieux de culte ou de spectacles. Il convient donc de rappeler aux officiants et aux organisateurs de ces festivités certaines règles afin d’éviter des intoxications collectives par le monoxyde de carbone.

    Documents à consulter: Les dangers monoxyde de carbone et Lieux de culte

  • Sortie canoë pour le CKC VDD


    WhiteWater Circus à Pau pour le Canoë Kayak Club de la Vallée du Dropt

    Les 12, 13 et 14 octobre se sont déroulées les épreuves du WhiteWater Circus au Stades d’eaux vives de Pau (64). L’équipe senior du CKC VDD, composée de Julien Le Naour, Nicolas Razon, Sophie Lion et Camille Poulain, y participaient. Après une belle manche de qualification, le team VDD s’est hissée en finale à la 2ème place juste derrière des professionnels. Belle performance.

     

     

  • Zoom sur une arche gothique


    Photos de Anne Lesimple, conseillère municipale de La Sauvetat du Dropt.

    Les travaux sur le Pont Roman se poursuivent et attirent nombre de visiteurs. Une chance pour le village qui enrichit sa photothèque. La preuve avec cette photo d’une arche mise en valeur par la lumière d’automne. Ces pierres ont tant à raconter… Assemblées là dès le XIII° siècle par les Seigneurs de Caumont, elles ont supporté de nombreux chevaliers, de nombreux manants poussant leur carriole et tant de pèlerins en route pour St Jacques. Ont vu de sanglants combats parmi lesquels la révolte des Croquants au XVII° siècle …

    Une invitation à se cacher au creux de la muraille pour oublier le tumulte extérieur et imaginer l’Histoire d’autrefois. Merci Anne.

  • Des idées pour de chouettes vacances d’automne

    Les offices de Tourisme du Pays Val de Garonne-Guyenne-Gascogne proposent un moment de rencontre à destination des parents, grands-parents, taties, tontons, professionnels du tourisme du territoire afin de les aider au mieux dans la préparation des prochaines vacances d’automne notamment !Présentation des sites, activités et événements, remise d’un KIT « Chouettes Vacances », tombola gratuite, atelier créatif et échanges d’idées autour d’un goûter sont au programme !

    RENDEZ-VOUS le LUNDI 22 OCTOBRE pour un P’tit déj gourmand de 10h à 11h30 à l’OT DU PAYS DE DURAS, ou de 11h à 12h30 au BIT de Miramont de Guyenne.
    A DURAS, seront présents :

    –         Le parc du Griffon présentera son activité de parc animalier et de Loisirs ainsi que son événement du 31 octobre Griff’ Halloween,

    –         Le Château de Duras présentera ses jeux d’énigmes, visite « Les P’tits historiens » du 24 octobre et son ADO’LLOWEEN du 31 octobre,

    –         DACOR (Duras Artisans, Commerçants Réunis) présentera ses animations pour enfants du 31 octobre en après-midi et soirée,

    –         Le cinéma Eden de Monségur présentera son festival jeune public « Drôle de Bobines » qui aura lieu du 24 octobre au 4 novembre,

    –         L’Office de Tourisme présentera l’application Terra Aventura et le géocaching sur Duras et Loubès Bernac…,

    –         Le p’tit goûter matinal sera l’occasion de vous faire déguster la nouvelle pâte à tartiner de la maison Guinguet et quelques confitures aux saveurs exquises de la P’tite Confiote,

    –         L’Office de Tourisme proposera un atelier créatif pour occuper les enfants pendant la présentation des activités,

    –         Pour les présents Tombola gratuite avec à gagner : entrées château de Duras, entrées Parc du Griffon, entrées au cinéma Eden, entrées à la piscine Aquaval, entrées aux bains de Casteljaloux, lot de la maison Guinguet, lot de confitures de la P’tite confiote et d’autres réjouissances…

    A MIRAMONT DE GUYENNE, seront présents ou seront abordés :

    –         Le Domaine du Siorac et Terra Aventura sur Lauzun et Allemans du Dropt,

    –         Le Château de Duras présentera ses jeux d’énigmes, visite « Les P’tits historiens » du 24 octobre et son ADO’LLOWEEN du 31 octobre,

    –         Les bons plans vacances…

    –         LE BIT (Bureau d’Information Touristique) proposera un atelier créatif pour occuper les enfants pendant la présentation des activités,

    –         Pour les présents Tombola gratuite avec à gagner.

  • Rubrique Fêtes et Manifestations

     

    Pour vos sorties en famille ou entre amis. A La Sauvetat du Dropt ou dans les communes voisines. Cliquez sur les affiches pour les agrandir et avoir les détails.

    Vous pouvez aussi consulter l’AGENDA 2018 des MANIFESTATIONS SAUVETATOISES ICI.

    ⇒   PROCHAINES DATES A LA SAUVETAT DU DROPT   ⇐

    ⇒ EN PAYS DE LAUZUN, PAYS DE DURAS & PAYS D’EYMET ⇐

     

     

    Programme Octobre 2018

    Règlement Concours Contes et Nouvelles 2019

    ⇒ ACTIVITÉS SPORTIVES – VISITES GUIDÉES de VILLAGES – ATELIERS CRÉATIFS ⇐

    AGENDA CULTUREL PAYS DE DURAS
  • Sauvetage piscicole avant les travaux du Pont Roman

    Reportage photo et explications de Yves Pénicaud venu en voisin puisqu’il est l’époux de Christine, gérante du PROXI P’tit Panier du Dropt.

    Suite à la construction du batardeau qui a permis d’assécher le Dropt au niveau du Pont Roman en prévision de la nouvelle tranche de travaux de restauration (voir l’article), la société de pêche départementale envoyait une équipe pour sauver les poissons éventuellement pris au piège du trou d’eau laissé volontairement par le conducteur de la pelle.

    Il fallut dans un premier temps installer des pompes utilisées pour envoyer l’eau de l’autre côté du pont. Opération un peu longue en raison d’un amorçage difficile. Puis, à l’aide d’épuisettes, sortir les poissons prisonniers. La pêche ne fut pas miraculeuse mais permit de remettre à l’eau quelques écrevisses, deux poissons d’une dizaine de centimètres, plusieurs de moins de 2 cm, une belle anguille et trois plus petites.

    Les riverains retraités étaient venus en curieux. Roger et Jean-Pierre, respectivement propriétaires du moulin et de l’ancienne maison de l’éclusier. Une animation qui failli bien coûter la vie du chapeau de Roger tombé aux pieds des pêcheurs tandis qu’il se penchait un peu trop au dessus du parapet. Une anecdote qui aura égayé la journée!

  • L’école de pagaie appréciée des jeunes

    Olivier Cain, président du Canoë Kayak Club de la Vallée du Dropt nous informe des activités du club qui ont repris dès septembre. Rapport illustré par des photos prises lors d’un entraînement qui avait lieu sur le Dropt côté Eymet en raison des travaux sur le Pont Roman.

    Le CKC est un club dynamique qui se partage entre l’école de pagaie pour jeunes et adultes à La Sauvetat du Dropt et la location de canoës et paddle durant la saison estivale à Allemans du Dropt.

    Cette saison 2018/2019 comptera 50 adhérents d’ici fin novembre. Un peu moins d’ado, cadet et junior mais un très bon groupe de jeunes, poussin, benjamin et minime. Et depuis cette nouvelle année, un très bon groupe d’adultes qui naviguent régulièrement en kayak et paddle les mardis et vendredis soirs.

    Les sorties prévues actuellement sont programmées le 20 octobre au Mas d’Agenais en slalom et le 1er décembre au lac de Beaupuy pour un biathlon. Le 10 novembre, Olivier Cain et Julien Le Naour (ancien président du club actuellement directeur de la base nautique de Vaires-sur-Marne) participeront au marathon international des Gorges de l’Ardèche, 27 km en paddle.

    De son côté, Cindy Coat prépare un CAPEPS éducation physique et sportive à Poitiers et retentera, en avril, la sélection en équipe de France canoë. Olivier s’est engagé une nouvelle fois pour la Dordogne Intégrale du 19 au 21 avril qui va d’Argentat en Corrèze jusqu’à Blaye en Gironde soit 350 km en 3 jours.

    Club toujours aussi dynamique que vous ou vos enfants peuvent rejoindre en contactant Olivier Cain à ck.valleedudropt@gmail.com

  • INFO MAIRIE: compte rendu du conseil municipal

     

    conseil_municipal Compte-rendu du conseil municipal du JEUDI 27 Septembre 2018. CLIQUEZ ICI
  • La mémoire du patrimoine culinaire

    Sauvegarder et transmettre les recettes du patrimoine culinaire de notre terroir

    Les Amis de La Sauveté, sous la houlette de leur présidente Francine Pandolfo, ont commencé leurs repas de saison en offrant ce samedi 6 octobre la fameuse soubernade. Comprenez soupe épaisse de haricots coco cuits avec des couennes et servie avec des saucisses grillées.

    Certains diront que rien ne change mais ne faut-il pas sans perdre courage, vingt fois sur le métier remettre l’ouvrage? La formule est bonne parce que la soupe l’est aussi. La salle bien remplie en est la preuve. Elles ont entièrement raison ces dames de l’association de vouloir sauvegarder et transmettre ces recettes de notre patrimoine culinaire. Elles font partie de notre terroir et de notre histoire.
    Odette, toujours fidèle au petit cahier de recettes de Mémé Marie, s’applique et s’inquiète. Mais, tandis que chacun s’installe et prend sa place, elle goûte et secoue la tête. « Hum, elle est bonne »! Soupir de soulagement des mamies qui l’entourent. Si Odette est satisfaite, les nombreux convives le seront aussi.

    Peu importe les années, nos mamies ont la pêche

    Il faut en parler de nos mamies qui œuvrent sans relâche pour animer le village. Actives dans leur association baptisée Les Amis de La Sauveté, elles proposent, outre ces repas de saison, des visites du village, des randonnées, des concerts ou des soirées photos. Mais elles s’impliquent en plus très activement lors des manifestations organisées par le Comité des Fêtes. Infatigables et toujours disponibles.

    C’est peut-être pour cette raison que depuis quelques temps des jeunes s’immiscent officieusement dans leur association et viennent mettre la main à la pâte. Reconnaissants et de toute façon, toujours enchantés de partager ces moments de convivialité. Parce que, dans nos petits villages ruraux, la convivialité a tout son sens. Elle est le ciment entre les générations et se ressent agréablement autant parmi les nombreux visiteurs des longues tablées qu’au sein de la poignée de bénévoles qui s’activent à l’arrière de la scène.

    Le prochain rendez-vous mettra la cucurbitacée à l’honneur. Retenez la date du samedi 3 novembre si comme les cordons-bleus des Amis de La Sauveté vous respectez le rythme de la nature en cuisinant des légumes de saison produits localement.