• BIENVENUE A LA SAUVETAT DU DROPT

    Village situé au nord du Lot-et-Garonne et niché dans un écrin de verdure près de la rivière du Dropt. Autrefois entourée de murailles, cette Sauveté fondée par des Prieurs dès le VI° siècle était une ville importante dans la région.

    Presque entièrement détruite lors de la révolte des Croquants de 1637, ce village offre encore de belles découvertes: des maisons à pan de bois, une église avec son chœur roman d’origine et de beaux vitraux, des vestiges de son mur d’enceinte, sa Tour des Templiers et son Pont Roman des XII° et XIII° siècle.

    Aujourd’hui, dans le village, vous trouverez une agence postale, une boulangerie-pâtisserie, un bar-tabac-restaurant, une épicerie multiservice, un camion-pizza le mercredi soir, une boucherie ambulante qui livre le vendredi ainsi qu’une école, une bibliothèque et un club photo.
    Côté santé, un chiropracteur et côté pratique, de nombreux artisans. Une aire de covoiturage est disponible sur le parking du multiservice.

    Côté tourisme. Pour vous héberger, plusieurs gîtes et chambres d’hôtes ainsi qu’une aire communale de camping-car de 4 emplacements. Pas de service proposé excepté des toilettes publiques situés à 50 m. Aire gratuite, paisible et pimpante, située entre pont neuf et pont roman, au bord de la rivière du Dropt. A l’entrée de cette aire, une Cabane Info Tourisme et des livres voyageurs. Halte pique-nique sur un espace de verdure près du Pont Roman et du moulin. Départ d’un circuit pédestre vers le Lac de l’Escourou situé à 3 km et Golf naturel de Boissec (privé) avec un parcours de 9 trous praticable en toute saison.

    Petite commune de 549 habitants, La Sauvetat du Dropt est cependant très dynamique grâce à ses 11 associations sportives et culturelles qui génèrent de nombreuses manifestations tout au long de l’année. L’événement phare de l’été a lieu chaque vendredi soir de juillet et août. Nommées Soirées Gourmandes, vous y dégusterez les produits locaux tout en profitant de la convivialité du lieu.

    Toutes ces informations sont à retrouver en détail dans le menu de droite ainsi que sur le blog qui vous fait part des actualités du village et des alentours, chaque semaine.

    Bienvenue et bonne navigation sur le blog/site de notre village.

  • « Quand vient l’aube » doit inspirer les novellistes

    L’appel aux candidatures pour le 15ème Concours de Contes et Nouvelles est lancé par Luc Macouin, Président de la Communauté de Communes du Pays de Lauzun. Ce concours est ouvert à tous, élèves du primaire, collégiens, lycéens et adultes. Pourquoi ne pas le tenter?

    La date limite de participation est arrêtée au 9 avril 2018. Et la remise des prix aura lieu le 8 juin en présence de Pierre Bellemare..

    Extrait du courrier de Luc Macouin:

    « L’écriture et la lecture, j’en suis persuadé, demeurent un moyen d’expression et de communication entre les êtres humains quelle que soit la génération.

    Dans le but d’inciter de nouveaux talents à s’exprimer, la Communauté de Communes du pays de Lauzun organise son 15ème concours de contes et nouvelles.

    Je vous invite à communiquer à vos lecteurs, élèves, amis, auditeurs… le thème 2018 suggéré par Pierre Bellemare « Quand vient l’aube». »

    Le règlement complet est à consulter en cliquant sur le lien suivant Règlement du Concours Contes et Nouvelles.

  • L’Endurance de Soumensac publiée sur un magazine national

    Une fois n’est pas coutume. Dans son numéro 68 de novembre/décembre 2017, le magazine des Cahiers du Cheval Arabe consacre deux pages à la Course d’Endurance des 3 Vignobles qui s’est déroulée au mois de juin autour du Lac de l’Escourou. Et deux pages aussi pour celle de Monpazier. Cette fois encore, ces reportages sont signés Marie Coutable.

    Vivant à Soumensac depuis quelques années, Marie est toujours autant passionnée de chevaux et se plaît dans sa région d’adoption. Ses photos et articles en sont une preuve indéniable.

    « … Du Lac de l’Escourou, avec ses 120 hectares, aux vignobles et vergers de Soumensac en passant par la forêt du Marsalou et les champs de tournesol dorés par le soleil, de superbes panoramas qui offraient aux cavaliers une course nature à travers des terroirs très variés… ».

    Outre les photos de cavaliers dans cette nature verdoyante et ondulante de juin, une photo de la remise des prix met en scène Bernard Patissou, Maire ami de la commune voisine de Soumensac.

    Voici les liens pour consulter ces pages. Course des 3 Vignobles 1 et Course des 3 Vignobles 2

  • Le Canoë Kayak Club fait son Assemblée Générale

    Invitation d’Olivier Cain, président du Canoë Kayak Club Vallée du Dropt.

  • Info Mairie: Coupure d’électricité programmée

  • Sophie, de la commune au multiservices

    Fin de contrat et pourtant encore sur la commune

    Nous en parlions fin septembre, Sophie Boudey qui était employée dans le cadre d’un contrat CAE par la municipalité de La Sauvetat du Dropt n’a pas vu son contrat renouvelé. Et pourtant, elle est toujours bien présente sur la commune.

    Sophie a saisi l’opportunité qui se présentait au multiservices PROXI P’tit Panier du Dropt où Christine Pénicaud cherchait à embaucher. Le contrat actuel lui a été proposé par Pôle Emploi et s’intitule Action de Formation Préalable au Recrutement (AFPR). La formation, d’une durée de 200 heures minimum, se fait intégralement sur le lieu de travail. L’employeur note et décide des domaines sur lesquels son employée a le plus besoin de travailler. Cette formation précède un contrat de professionnalisation qui devrait débuter dès le 13 janvier pour une durée déterminée fixée au 13 juin.

    Vous rencontrerez donc Sophie au P’tit Panier du Dropt le lundi, mardi, jeudi et vendredi matin ou le mercredi après-midi. Elle apprécie cette polyvalence. La mise en rayon, gérer les commandes, faire l’ouverture ou la fermeture. Comme elle le dit elle même, depuis son arrivée à La Sauvetat, elle aura testé différentes activités qui l’aident à avancer. Pour ce nouvel emploi, Sophie se sent plus autonome et aime beaucoup le contact avec les clients.

    De son côté, la municipalité, qui n’a pu renouveler le contrat de Sophie, réfléchit à une embauche partielle. Le Maire et son Conseil sont satisfaits de voir que l’avenir s’annonce positif pour cette jeune fille souriante, dynamique et volontaire et se félicitent que l’Emploi d’avenir l’ait aidée à trouver cette entreprise.

  • Rubrique Fêtes et Manifestations

    Pour vos sorties en famille ou entre amis. A La Sauvetat du Dropt ou dans les communes voisines. Cliquez sur les affiches pour les agrandir et avoir les détails.

    Vous pouvez aussi consulter l’AGENDA 2017 des MANIFESTATIONS SAUVETATOISES ICI.

    ⇒   PROCHAINES DATES A LA SAUVETAT DU DROPT   ⇐
     

    ⇒ EN PAYS DE LAUZUN, PAYS DE DURAS & PAYS D’EYMET ⇐

     

       

    ⇒ EXPOSITIONS – VISITES GUIDÉES de VILLAGES – ATELIERS CRÉATIFS ⇐

     

    Règlement Concours Contes et Nouvelles

     

       
  • Place de stationnement pour handicapé à la mairie

    Photos de Germain Sauron, premier adjoint de la commune.

    La Mairie de La Sauvetat du Dropt se dote d’une place handicapé.

    Pour s’adapter aux lois sur l’accessibilité et afin d’accueillir les personnes à mobilité réduite dans de meilleures conditions, les agents techniques de La Sauvetat du Dropt viennent de matérialiser une place de stationnement pour handicapé au plus près de l’entrée de la mairie.

    Signalée comme il se doit par un marquage au sol et une signalisation verticale composée de deux panneaux. Le premier annonce une interdiction de stationner et de s’arrêter, le second précise « sauf handicapé ». Une

  • La Pérégrine vide sa maison

    Une information qui va modifier l’offre d’hébergements sur notre commune de La Sauvetat du Dropt. Les chambres d’hôtes de La Pérégrine situées Rue de l’Hospice ferment leur porte puisque Christine a vendu cette belle maison à colombages.
    Elle vous invite à un vide-maison samedi 2 décembre de 10h à 12h et de 14h à 16h.

  • Info Mairie: Devenir « Bon Samaritain » pour sauver des vies

    Tout le monde peut sauver une vie grâce à la nouvelle application « Staying Alive » 

    Le SDIS de Lot-et-Garonne vient de se doter de l’application le Bon Samaritain. Cette application permet de déclencher une personne titulaire d’un diplôme de secourisme ou d’une attestation de sensibilisation aux gestes qui sauvent, en complément des sapeurs-pompiers, lorsqu’une personne est victime d’un arrêt cardiaque.

    Après avoir téléchargé une application dénommée « Staying Alive » (traduisez par « rester en vie ») sur leur téléphone portable ou smartphone, les administrés peuvent devenir des Bons Samaritains et ainsi être alerté grâce à la géolocalisation de leur téléphone. Ils pourront être alertés par les sapeurs-pompiers et choisir alors de se rendre sur le lieu où une personne vient d’être victime d’un malaise cardiaque et débuter les manœuvres de réanimation avant l’arrivée des secours.

    La Mairie se charge de signaler la localisation des défibrillateurs de sa commune via un site en ligne. Défibrillateurs qui seront géolocalisés par l’application Staying Alive. Grâce à l’utilisation du service, les secours (Pompiers, SAMU) pourront envoyer, s’ils le jugent utile, un ou plusieurs Bons Samaritains avant l’arrivée des secours. Cela peut permettre de réduire le délai entre la survenue de l’arrêt cardiaque et le début d’une réanimation efficace.

    Pour devenir Bon Samaritain, c’est très simple :

    • Vous devez être secouriste (bénévole, professionnel, professionnel de santé) ou avoir suivi une formation aux gestes de premiers secours (PSC1, SST, BLS…).
    • Téléchargez gratuitement l’application STAYING ALIVE.
    • Remplissez le formulaire Bon Samaritain accessible depuis le menu. Fournissez un justificatif permettant de valider votre qualification.
    • Validez le formulaire et activez la géolocalisation de votre téléphone. L’activation du service n’entraîne pas de surconsommation de la batterie.
    • Vous pourrez désactiver le service à tout moment si vous le souhaitez.

  • Cantine de La Sauvetat du Dropt – Menu de décembre

    logo

    Hélène Valdevit, cantinière de La Sauvetat du Dropt, vous informe du menu de l’école pour le mois de décembre.

    + les horaires de bus et de garderie ainsi que le calendrier des vacances scolaires pour l’année 2017/2018.

    Ces informations sont à retrouver sur la page « Écoles » de votre site.

  • La vitrine de Noël de ManiHair

    Elle a de l’idée notre jeune coiffeuse sise au centre de l’Avenue de Grammont à La Sauvetat du Dropt. Depuis ce début de semaine, la vitrine du salon de coiffure ManiHair attire les regards grâce à une très belle décoration évoquant l’hiver et les fêtes de fin d’année qui approchent à pas de géants.

    On aime beaucoup cette décoration de Noël inspirée de la nature. Bravo Amandine.

  • Artisanat, terroir et déballages d’avant Noël

    Les photos, très nombreuses, ont été prises par Francis et Michèle Secco pour le club Objectif Duras et par Marie Coutable, également membre du club.

    Au soir du 26 novembre, dès la manifestation terminée, les courageux bénévoles du Comité des Fêtes ont remisé leurs cabanes de Noël avec déjà l’objectif d’une date à programmer pour l’année prochaine.

    Artisanat et Terroir dans la salle

    C’est aussi le moment de faire un premier bilan du week-end écoulé. De constater que la salle des sports accueillait de très beaux stands avec une grande partie consacrée à l’artisanat d’art, mettant en avant les passions de ces artistes qui aimeraient tant vivre de leurs créations. C’est avec beaucoup de plaisir qu’ils prirent le micro à tour de rôle pour expliquer les différentes techniques employées, l’origine de leur passion, le minutieux travail de recherche et la fabrication. Ces artistes venaient des quatre coins du département mais aussi des départements voisins et même du Niger pour le stand de bijoux Touareg en argent. Ou alors, de pas loin du tout comme le stand des Tricoteuses Sauvetatoises qui eut un succès fou. Ces dernières se retrouvent un après-midi par semaine au Bar-Tabac-Restaurant des Fées Gourmandises et tricotent de nombreux articles tout en sirotant et papotant.

    L’autre partie de la salle était consacrée au Terroir avec du foie gras et autres conserves de canard, du vin des Côtes de Duras, du miel, des épices, des marmelotes, des sirops de plantes, des agrumes du Lot-et-Garonne, du fromage de chèvre de la bière artisanale et même un étal de boucherie anglaise. Parmi eux, le stand du multiservices du village, le Proxi P’tit Panier du Dropt avec un étalage varié d’huîtres de Marennes, de paniers garnis et de chocolats. Chacun prenait le micro pour parler du travail, de la fabrication et de la qualité des produits proposés à une clientèle qui recherche de plus en plus à se nourrir de façon naturelle et saine.

    Le Comité des Fêtes assurait la restauration durant les deux journées avec les traditionnelles grillades-frites mais aussi, et c’est de mise en saison hivernale, une bonne soupe maison ainsi qu’un très bon vin chaud très apprécié et gracieusement servi par deux lutines sous leur cabane enguirlandée.

    Le repas cassoulet du samedi soir, commandé à un traiteur de Castillonnès, était copieux et succulent. Les convives présents s’en pourlèchent encore les babines. De même que les tartes de Noël faîtes par la boulangerie-pâtisserie du village.

    Le Noël conté et gourmand des enfants

    Les enfants ne furent pas oubliés et se rappelleront que le Père-Noël de La Sauvetat du Dropt est gentil et généreux. Auditeurs attentifs samedi devant les conteurs que sont Nell et Jack de la compagnie Gens de Paroles, puis apprentis pâtissiers dimanche, encadrés des membres féminines du Comité des Fêtes avant de rencontrer le Père Noël, il leur fût offert un goûter de Noël et chacun repartît avec un ticket pour un tour de manège. Car cette année, un petit manège enfantin était installé devant la salle pour le plus grand bonheur des petits, bien sûr, mais aussi des grands tout content de retrouver l’ambiance des petites fêtes de village d’autrefois.

    Un vide-grenier-brocante le dimanche 

    Ce n’est pas tout. Un vide-grenier-brocante prenait place dimanche bien avant la pointe du jour. Les camelots s’étalaient depuis la salle des sports jusqu’à l’arrière de l’église. S’ils attendirent que le brouillard se soit dissipé, les visiteurs furent nombreux à venir déambuler à partir de la fin de matinée lorsque le soleil daigna enfin pointer le bout de son nez!

    Bref, un bon week-end d’animation dans ce petit village dont on doit la dynamique aux nombreux bénévoles qui donnent beaucoup de leur temps et de leur bonne humeur pour que les fêtes soient réussies. Ces mêmes bénévoles privés de leur président pour ce week-end de fête et qui souhaitent lui dire qu’ils pensent à lui et le soutiennent dans les épreuves qu’il traverse aujourd’hui.