• Info Préfecture : COVID-19, modification du décret du 16 mars

    Décret du 16 mars 2020 modifié portant réglementation des déplacements dans le cadre de la lutte du COVID 19

    Veuillez prendre note de cette modification du décret du 16 mars 2020 et ne vous déplacer que pour un des motifs mentionnés sur ce décret modifié. Pour les déplacement, n’oubliez pas de vous munir de l’attestation de déplacement obligatoire (pour particulier, exploitant agricole ou employeur), de votre pièce d’identité et du justificatif de votre activité si ces déplacements sont effectués dans le cadre professionnel.

    Décret à lire en partie ci-dessous et à consulter en totalité ici : Décret gouvernemental du 16 mars modifié le 22 mars

    Modifié par Décret n°2020-279 du 19 mars 2020 – art. 1

    Afin de prévenir la propagation du virus covid-19, est interdit jusqu’au 31 mars 2020 le déplacement de toute personne hors de son domicile à l’exception des déplacements pour les motifs suivants, dans le respect des mesures générales de prévention de la propagation du virus et en évitant tout regroupement de personnes :

    1° Trajets entre le domicile et le ou les lieux d’exercice de l’activité professionnelle et déplacements professionnels insusceptibles d’être différés ;

    2° Déplacements pour effectuer des achats de fournitures nécessaires à l’activité professionnelle et des achats de première nécessité dans des établissements dont les activités demeurent autorisées par arrêté du ministre chargé de la santé pris sur le fondement des dispositions de l’article L. 3131-1 du code de la santé publique ;

    3° Déplacements pour motif de santé ;

    4° Déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance des personnes vulnérables ou pour la garde d’enfants ;

    5° Déplacements brefs, à proximité du domicile, liés à l’activité physique individuelle des personnes, à l’exclusion de toute pratique sportive collective, et aux besoins des animaux de compagnie ;

    6° Déplacements résultant d’une obligation de présentation aux services de police ou de gendarmerie nationales ou à tout autre service ou professionnel, imposée par l’autorité de police administrative ou l’autorité judiciaire ;

    7° Déplacements résultant d’une convocation émanant d’une juridiction administrative ou de l’autorité judiciaire ;

    8° Déplacements aux seules fins de participer à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative et dans les conditions qu’elle précise.
    Les personnes souhaitant bénéficier de l’une de ces exceptions doivent se munir, lors de leurs déplacements hors de leur domicile, d’un document leur permettant de justifier que le déplacement
    considéré entre dans le champ de l’une de ces exceptions.

    Article 2

    Le représentant de l’Etat dans le département est habilité à adopter des mesures plus restrictives en matière de déplacement des personnes lorsque les circonstances locales l’exigent…

  • Réunion CORONAVIRUS pour le Maire et ses adjoints

    En raison de la crise sanitaire due au CORONAVIRUS, Samedi 21 mars, Monsieur le Maire Jean-Luc Gardeau réunissait ses adjoints pour analyser la situation de la commune alors que la majorité de ses habitants sont confinés.

    Conseil Municipal en place 

    Le premier point abordé fut celui de l’après élections municipales. La réunion d’installation du nouveau conseil ayant été reportée par le gouvernement, Monsieur le Maire informait que l’ancien conseil était toujours en place et proposait de joindre les conseillers sortants tout comme les nouveaux élus pour les en informer.

    Les commerces 

    Venaient ensuite les mesures de sécurité prises ou à prendre pour le village et les commerces. Au nombre de 3, ces commerces que sont l’épicerie PROXI P’tit Panier du Dropt, la Boulangerie Demadrille et le Tabac des Fées Gourmandises, continuent d’accueillir du public. Il est impératif de n’accepter les clients que chacun leur tour et de matérialiser une ligne au sol à l’extérieur du magasin pour l’attente du client suivant, ceci afin de respecter la distance physique entre les personnes. Ces mesures déjà partiellement mises en place par certains seront effectives pour tous dès le début de la semaine.

    Le Maire et les adjoints proposent d’aider l’épicerie PROXI qui ne parvient pas à assurer toutes les livraisons à domicile. Ils soutiennent aussi le projet de Céline et Fred des Fées Gourmandises qui proposent de livrer des repas à domicile. Si ce projet se concrétise, les seniors de la commune seront informés en priorité.

    Les employés municipaux

    Ils sont tous en confinement même si Laurence, secrétaire de mairie, n’est plus présente à l’accueil puisqu’en télétravail depuis son domicile. Elle reste disponible par mail et pour ceux qui appellent, le répondeur téléphonique donne les numéros du Maire et de son 1er adjoint.

    Sa collègue Corinne, récemment arrivée au secrétariat, est en confinement, tout comme Hélène et Marie-Lyse puisque l’école est fermée ou Patricia, l’Agence Postale ayant aussi baissée son rideau. Jean-Marc et Aurélien, les agents techniques se relaieront pour assurer le ramassage des ordures ménagères et tondre les pelouses pour ne pas se laisser déborder.

    Les personnes isolées ou bénéficiant des services à domicile

    Monsieur le Maire énumère la liste des personnes isolées de la commune en demandant à ce qu’elles soient contactées régulièrement afin de connaître leurs besoins éventuels et de les assurer du soutien de la municipalité. Une enquête sera menée pour savoir si certains bénéficiaient de services à domicile qui pourraient être stoppés en raison des événements. Le service de portage des repas par exemple et dans ce cas et avec l’accord financier des familles, Céline et Fred des Fées Gourmandises pourraient prendre le relais.

    Traduction anglaise des consignes primordiales

    En raison d’un grand nombre d’anglophones sur la commune, le Maire et les adjoints décidaient de faire faire une traduction des mesures primordiales de cette urgence sanitaire exceptionnelle. Cette traduction sera faîtes par Christine, sœur du Maire, qui est bilingue. Elle sera distribuée via les mails connus des résidents étrangers avec demande de partage au plus grand nombre.

    Une information à diffuser et à partager

    Otez vos bijoux et montres qui sont une bonne cachette pour le virus !

    Sonnerie de cloches pour un message d’espoir

    La réunion se terminait par le rendez-vous donné par les Évêques ce mercredi 25 mars à 19h30 puisque les cloches de toutes les églises de France sonneront pendant 10 minutes afin de délivrer un message de « fraternité » et en signe de reconnaissance au personnel soignant. A cette occasion, nous sommes tous appelés à allumer des bougies à nos fenêtres.

     

     

  • Info Préfecture : interdiction d’accès aux parcs, plans d’eau, jardins, voie verte, chemins de randonnée, berges …

    Information importante de la Préfecture du Lot-et-Garonne

    En raison du non respect de confinement imposé par l’état d’urgence sanitaire du au CORONAVIRUS ou COVID-19, Madame Béatrice Lagarde, Préfète du Lot-et-Garonne, vient de prendre un arrêté portant interdiction d’accès du public aux parcs, jardins, plans d’eau intérieurs, voies vertes, chemin de randonnée, berges et abords des cours d’eau et canaux.

    A lire en cliquant sur ce lien Arrêté d’interdiction d’accès du public …

  • Témoignages de parents qui font l’école à la maison

    Cette situation de confinement obligatoire en raison de la crise sanitaire oblige les parents à faire l’école à la maison. Nous recueillons les témoignages de parents du village. Celui de Sylvie Schneider, maman de 2 filles, créatrice de l’entreprise 1Formanet qu’elle gère depuis son domicile, et celui de Stéphanie Lespineux, maman de 4 enfants, qui a choisi avec son compagnon Hugues de faire l’école à la maison depuis bientôt 3 ans.

    Témoignage de Sylvie : « École à la maison, mars 2020. Quand on n’a pas prévu et qu’il faut s’y mettre !« 

    Voici ce que j’ai comme ressources pour mes enfants, en CM1 et 4e, pour les étrangers qui apprennent le français, pour les parents désespérés …

    Finalement en 4e c’est le plus facile : les profs commencent à donner les exercices via Pronote, que nous utilisions déjà, et les élèves les rendent de même. Pour les cours je ne sais pas encore comment ils vont gérer via Pronote, mais nous utilisons les versions gratuites (de façon exceptionnelle, vu la situation) du CNED et de Maxicours en complément. Notamment parce que la grande rêve d’apprendre l’allemand et là du coup elle a des cours en ligne.

    Pour le CM1, l’enseignant est super et nous envoie les infos par email. Là je suis juste débordée en infos, car j’ai du mal à comprendre ce qu’on fait par jour.

    Un site de maths en complément calculatrice, et canopee. En parallèle un peu de Maxicours parce que cela l’amuse, et moi j’aime bien les vidéos et audios en anglais. Je découvre également à l’instant Monecole.fr gratuit un mois.

    Je serais très intéressée par les retours des parents également …

    Pour ma part je trouve difficile de travailler moi-même en parallèle. Même si le rythme commence à se réguler. Et je suis en panne de papier et bientôt d’encre …

    Pour les étrangers en apprentissage du français en ce moment un site sympa gratuitement : Institut Français Essaouira

    Témoignage de Stéphanie : « École à la maison, depuis bientôt 3 ans.« 

    Nos 4 enfants ne vont pas à l’école depuis bientôt 3 ans. Ils sont âgés de 4 – 6 – 8 et 11 ans. Nous répondons aux contrôles de l’inspection chaque année et nous, parents, travaillons aujourd’hui à partir de notre domicile.

    Au départ, nous avons fait ce choix suite au profil atypique de notre aîné, mais très vite, nous avons perçu que notre vie allait profondément être bousculée suite à cette décision. Nous n’avons pas de méthodologie de travail miracle à vous partager. Durant tout ce temps, nous avons organisé le travail d’au moins 10 manières différentes… A chaque fois, nous avons dû nous adapter car nous finissions toujours par nous éloigner des besoins réels de l’enfant et il nous le faisait ressentir de manière très virulente…

    Au sein de notre foyer, nous profitons du confinement et de l’absence d’excuses sociales et professionnelles pour poursuivre et solidifier le chemin vers lequel nous tendons depuis un moment : identifier et nommer nos propres besoins et nos souffrances et faire de même avec les besoins et les souffrances de nos enfants… Sur le plan pratique, j’ai accumulé une multitude de liens concernant le programme de la maternelle au lycée, ainsi que d’autres ressources moins formelles…

    Si vous désirez échanger, vous pouvez me contacter via mon profil facebook : Stef Lespineux Hug Noël ou via mail : stephanie.lespineux@gmail.com

     

  • CORONAVIRUS : Dispositif CCI47 en faveur des entreprises

    La CCI47 est aux côtés des chefs d’entreprise pour les accompagner dans cette crise sanitaire.

    La Chambre du Commerce et de l’Industrie du Lot-et-Garonne a mis en place un dispositif, avec un numéro unique et e-mail dédié, pour informer et aider les entreprises à accéder à toutes les mesures publiques.

  • « C’était en mars 2020 … » Un magnifique poème d’espoir diffusé par Sylvie

    Photo du printemps de Anne Lesimple. Poème diffusé par Sylvie Vergne de Miramont de Guyenne.

    Beaucoup d’informations officielles sur le blog du village cette semaine, CORONAVIRUS oblige. Aussi, nous sommes heureux de vous faire profiter du très beau poème partagé par Sylvie Vergne  sur sa page facebook. Il est juste et raconte la vie que la situation sanitaire nous impose. Il est aussi plein d’espoir et nous incite à être solidaire et à accepter les consignes de confinement pour que cet épisode se termine au plus vite. Merci à celui ou celle qui l’a écrit !

    « C’était en mars 2020 …

    Les rues étaient vides, les magasins fermés, les gens ne pouvaient plus sortir.
    Mais le printemps ne savait pas, et les fleurs ont commencé à fleurir, le soleil brillait, les oiseaux chantaient, les hirondelles allaient bientôt arriver, le ciel était bleu, le matin arrivait plus tôt.

    C’était en mars 2020 …

    Les jeunes devaient étudier en ligne, et trouver des occupations à la maison, les gens ne pouvaient plus faire de shopping, ni aller chez le coiffeur. Bientôt il n’y aurait plus de place dans les hôpitaux, et les gens continuaient de tomber malades.
    Mais le printemps ne savait pas, le temps d’aller au jardin arrivait, l’herbe verdissait.

    C’était en mars 2020 …

    Les gens ont été mis en confinement. pour protéger les grands-parents, familles et enfants. Plus de réunion ni repas, de fête en famille. La peur est devenue réelle et les jours se ressemblaient.
    Mais le printemps ne savait pas, les pommiers, cerisiers et autres ont fleuri, les feuilles ont poussé.

    Les gens ont commencé à lire, jouer en famille, apprendre une langue, chantaient sur le balcon en invitant les voisins à faire de même, ils ont appris une nouvelle langue, être solidaires et se sont concentrés sur d’autres valeurs.
    Les gens ont réalisé l’importance de la santé, la souffrance, de ce monde qui s’était arrêté, de l’économie qui a dégringolé.
    Mais le printemps ne savait pas. les fleurs ont laissé leur place aux fruits, les oiseaux ont fait leur nid, les hirondelles étaient arrivées.

    Puis le jour de la libération est arrivé, les gens l’ont appris à la télé, le virus avait perdu, les gens sont descendus dans la rue, chantaient, pleuraient, embrassaient leurs voisins, sans masques ni gants.

    Et c’est là que l’été est arrivé, parce que le printemps ne savait pas. Il a continué à être là malgré tout, malgré le virus, la peur et la mort. Parce que le printemps ne savait pas, il a appris aux gens le pouvoir de la vie.

    Tout va bien se passer, restez chez vous, protégez-vous, et vous profiterez de la vie.

    Lisez ceci, répandez-le en copiant/collant ce texte, mais surtout restez confiants et gardez le sourire ! 😃 »

  • Info Mairie : Attestations exploitants et salariés

    Attestation Exploitant Agricole

    Attestation Employeur
  • Info CCPL : Service Environnement et CORONAVIRUS

  • Info Mairie et APC : accueil physique interrompu momentanément

  • Fermetures de l’école et du point lecture

  • Résultat des élections municipales

    <i>De gauche à droite, à l'arrière</i> : Pascal Dupin, Jean-Paul Mothes, Jean-Pierre Tenot, Jeannot Garoste, Germain Sauron, Frédéric Fesard, Eric Vettorello. <i>De gauche à droite, à l'avant</i> : Maëlle Valdevit, Isabelle Janssen, Anne Lesimple, Martine Brosse, Jean-Luc Gardeau, Caroline Grannereau, Céline Bellino et Isabelle René.

    De gauche à droite, à l’arrière : Pascal Dupin, Jean-Paul Mothes, Jean-Pierre Tenot, Jeannot Garoste, Germain Sauron, Frédéric Fesard, Eric Vettorello. De gauche à droite, à l’avant : Maëlle Valdevit, Isabelle Janssen, Anne Lesimple, Martine Brosse, Jean-Luc Gardeau, Caroline Grannereau, Céline Bellino et Isabelle René.

    Analyse de France info

    « C’est le 15 mars 2020 que se sont tenues les élections municipales à La Sauvetat-du-Dropt. En 2014, 67,15 % des citoyens avaient voté au premier tour des élections municipales. Cette année, ils ont été 61,11 % à voter, soit une baisse de -6,04 points. Par rapport aux chiffres du dernier scrutin, on observe que le taux de participation des électeurs du Lot-et-Garonne a baissé : 77,66 % contre 58,72 % cette année.

    Un siège au conseil municipal est octroyé automatiquement à un candidat s’il a atteint le résultat qui suit : au moins 50 % des votes et plus du quart des suffrages des inscrits.

    La Sauvetat-du-Dropt : quels sont les scores du 1er tour des élections municipales 2020 ?

    Les 15 sièges du conseil ayant déjà tous été attribués dès le premier tour, les élections municipales 2020 s’achèvent donc à La Sauvetat-du-Dropt (47). Les citoyens ont élu Martine Brosse et Isabelle René lors du 1er tour des élections municipales : ils arrivent en tête avec 98,71 % des voix. D’après les chiffres, fort de 98,28 % des suffrages, Eric Vettorello se révèle en troisième place. Caroline Grannereau (97,85 %), Anne Lesimple (97,85 %), Frédéric Fesard (97,42 %), Isabelle Janssen (97,42 %), Céline Bellino (96,99 %), Pascal Dupin (96,99 %), Jean Garoste (96,99 %), Jean-Luc Gardeau (96,56 %), Germain Sauron (96,56 %), Jean-Pierre Tenot (96,56 %), Jean-Paul Mothes (96,13 %) et Maëlle Valdevit (95,70 %) se distinguent également du fait de leur score élevé parmi les vainqueurs de ce tour.

    L’élection du maire va maintenant avoir lieu. Ce dernier est élu par et parmi les conseillers municipaux fraîchement nommés. »

  • Info Mairie : CORONAVIRUS ou COVID-19