• Info CCPL: Concours Contes et Nouvelles


    Message de Luc Macouin, Président de la Communauté de Communes du Pays de Lauzun.

    « Madame, Monsieur,

    Depuis plusieurs années, la Communauté de Communes du Pays de Lauzun organise un concours de contes et nouvelles. C’est un volet culturel qui me tient particulièrement à cœur.

    Chaque fois, c’est une occasion de découvrir de nouveaux talents qui seront peut-être nos grands écrivains de demain.

    Je vous invite à communiquer à vos élèves, à vos lecteurs et amis… le thème de l’édition 2020 qui est « Les copains d’abord ».

    Souhaitant une forte adhésion à cette opération.

    Par avance, je vous remercie.

          MACOUIN Luc
          Président de La Communauté »

    Information et modalités de participation à télécharger en cliquant sur Règlement Contes et Nouvelles 2020.

  • Info Mairie : déposer vos idées de projets pour le département

    En Lot-et-Garonne, lancement du budget participatif – Concrétisez vos idées pour votre département

    Les élus départementaux ont souhaité offrir aux Lot-et-Garonnais la possibilité de décider de l’affectation d’une partie du budget départemental pour contribuer à la construction de projets et ainsi participer à la modernisation du Lot-et-Garonne.

    En 2020, la somme allouée au Budget participatif citoyen est d’un million d’euros. Les élus ont décidé que 10 % de cette somme serait affectée à des projets déposés par des jeunes (à partir de 11 ans).

    Projet jeune : montant maximum 25 000 euros
    Autre projet : montant maximum 50 000 euros
    Vous avez 11 ans ou plus ? Vous résidez en Lot et Garonne ?

    Vous avez une idée ou un projet qui vous tient à cœur ?

    Soumettez-le en remplissant le formulaire de la page en ligne dédiée budget-participatif-citoyen.

    S’il entre dans le champ d’intervention du Conseil départemental, il sera soumis au vote des Lot-et-Garonnais, à partir du 3 avril 2020, sous forme électronique directement sur cette plateforme, ou par vote au format papier dans les urnes déposées en mairie et dans les collèges du Département.

    A l’issue du vote (5 mai 2020), au moins un projet pour chacun des 21 cantons sera retenu et devra être réalisé dans l’année.

    Pour avoir un aperçu des idées déposées ou des idées non recevables parce que déjà réalisées, consultez la page Département d’Initiative Citoyenne 47.

  • Un bilan et une vidéo qui invite au tourisme en Pays de Lauzun

    Bilan de saison OTPL

    Mardi 5 novembre, le bureau de l’Office de Tourisme du Pays de Lauzun invitait les acteurs du tourisme local à un Apéro-Pro / Bilan de saison dans le cadre du Restaurant Le Petit Chaperon Rouge au Saut du Loup à Miramont de Guyenne.

    Émilien Roso, Président de la Commission Tourisme de la CCPL et Sylvie Farbos, Présidente de l’OTPL prenaient tour à tour la parole pour parler succinctement du bilan positif de la saison écoulée avant de laisser la parole au coordonnateur Joël Rivier.

    L’OTPL accueille locaux et touristes au sein de trois Bureaux d’information Touristique (BIT) qui sont Lauzun avec Anaïs et Cassandre, Miramont de Guyenne avec Hélène et Allemans du Dropt avec Chloé. L’amplitude d’horaire plus élevée depuis cette année a eu un résultat positif puisque la fréquentation et les demandes d’informations sont en nette hausse. Les visiteurs aux guichets viennent en grande majorité de Nouvelle-Aquitaine et sont français. La nationalité qui suit étant, sans surprise, celle du Royaume-Uni.

    Pour cette première année 2019, la vente des produits locaux proposés dans les BIT n’est pas négligeable. Il faut aussi noter le grand succès des chasses au trésors 2.0 avec l’application Terra Aventura qui a permis d’accueillir 4972 personnes sur le territoire du Pays de Lauzun cette année. Ces parcours sont très suivis par les familles. Rappelons l’existence des deux circuits sur Lauzun et Allemans du Dropt.

    Retombées économiques conséquentes également pour les marchés de rues, marchés nocturnes et Bastid’Art avec une mention spéciale pour La Sauvetat du Dropt qui a accueilli environ 7200 personnes au cours des 9 soirées gourmandes de l’été.

    Le site web n’a pu être remis au goût du jour mais un projet est en cours. Des changements cependant avec l’intégration de nouvelles photos et la reprise d’éléments de la charte graphique du Comité Départemental du Tourisme 47. La page facebook Pays de Lauzun voit une hausse significative des abonnements.

    Les Raconteurs de Pays ont le vent en poupe. Jean-Paul Trilles pour Lauzun et son château et Françoise Dovillez pour Allemans du Dropt et les fresques de son église.

    Quelques perspectives pour 2020, en plus des brochures de promotion et des documents d’appel, il est prévu une refonte du site web et le développement de la boutique/vitrine du territoire. La mise en tourisme de la Vélo Route Vallée du Dropt.

    Pour les acteurs du tourisme en Pays de Lauzun, proposition d’un label Hébergement Pêche

    Julie Briand, chargée de communication pour la Fédération de Pêche du Lot-et-Garonne prenait la parole pour présenter l’activité pêche dans notre département. 14000 cartes de pêche vendues cette année et plus de 60 hébergeurs labellisés pêche.

    Pour obtenir ce label qui est gratuit et qui peut apporter une clientèle en dehors de la saison touristique, il faut être à proximité d’un site de pêche, avoir un local de stockage intérieur ou extérieur pour le matériel, la présence d’un point d’eau, d’un réfrigérateur consacré à l’activité et d’un bac pour les vifs.

    Les mois les plus plébiscités pour les locations pêcheurs sont de mai à septembre pour l’ouverture du carnassier, mars et avril et d’octobre à décembre avec les ouvertures truites. Le label pêche permet d’apparaître sur différents guides dédiés.

    Pour en savoir plus, n’hésitez pas à contacter l’OTPL au ou la Fédération de Pêche du 47.

    Un parcours pêche en famille à Lauzun

    L’assistance apprenait l’existence de trois types de parcours pour la pêche : découverte, famille ou passion. Un parcours famille vient d’ailleurs d’être mis en place au lac de Lauzun (voir carte ci contre).

    Prenez le temps d’une pause en Pays de Lauzun, nouvelle vidéo en ligne

    Joël Rivier invitait enfin Mathieu Maxime, vidéographer originaire de Puysserampion, à présenter la dernière vidéo réalisée pour inciter au slow tourisme en Pays de Lauzun. Une vidéo que vous pouvez partager pour faire connaître notre petit pays où il fait bon vivre !

  • Info Mairie Agnac : usage du numérique pour les seniors

    Au mois de novembre, la Municipalité d’Agnac consacrera deux journées d’informations et de formations aux usages du numérique en insistant sur l’importance des applications dans le domaine de la santé auprès des seniors de la Communauté de Communes du Pays de Lauzun. Ces actions visent à favoriser le maintien à domicile. Les ateliers proposés sont gratuits.

    Dates : 15 novembre.

    Lieu: Salle des Fêtes d’Agnac

    Pour une meilleure lecture du document, cliquez sur Applications Santé Seniors.

  • Info Mairie : Réactualisation au code de la route pour les seniors

    Seniors, à noter dans vos agendas

    La Mairie de St Pardoux-Isaac en partenariat avec l’Association Sauvegarde 47 informe les seniors de la Communauté de Communes du Pays de Lauzun d’une matinée de réactualisation au code de la route et de sensibilisation aux risques routiers. Ces ateliers se tiendront dans la salle d’activités le vendredi 8 novembre.

    Thèmes abordés : évolution du code de la route, rappel des règles de conduite, dispositifs d’aide à la conduite, santé et conduite et alternatives à la conduite.

    Inscription conseillée au 05 33 95 00 36

  • Inauguration du pont roman qui rassemble nos communes

    Nombreuses photos de Martine, Françoise, Isabelle, Francis, Michel et André.

    Soleil radieux pour une inauguration attendue

    Samedi 26 octobre, le pont roman des communes d’Agnac et La Sauvetat du Dropt, dont la restauration est enfin achevée, était inauguré sous un soleil radieux en présence de nombreux élus et d’une large assemblée. Le groupe folklorique Oc’Renovenca de Roumagne animait la cérémonie par des danses traditionnelles au son des accordéons tandis que les élèves de l’école de pagaie du Canoë Kayak Club menés par Olivier Cain évoluaient dans la rivière au pied du pont.

    Après avoir coupé le ruban tricolore, les élus prenaient la parole tour à tour. Denis Murer, Maire d’Agnac et Jean-Luc Gardeau, Maire de La Sauvetat du Dropt évoquaient ces longues années de réflexion entre Armand Béraud alors Maire d’Agnac et son homologue de La Sauvetat Gilbert Grannereau. C’est en 1992 et sous leur impulsion que le pont roman, qui commençait à souffrir de longues années sans entretien, fut classé aux Monuments Historiques. Puis que fut décidée la restauration partagée entre les deux communes avec une durée de 23 ans de travaux, de 1996 à 2019 !

    Travaux subventionnés à hauteur de 80 % grâce à la DRAC, au Conseil Régional, au Conseil Départemental et à la CCPL, les 20% restants ayant été partagés entre Agnac et La Sauvetat. Travaux réalisés par des entreprises spécialisées en restauration de monuments historiques et dont il faut reconnaître l’excellent travail avec une mention spéciale pour la reprise des arches effectuée par les Compagnons Réunis.

    La tumultueuse histoire du Pont Roman

    Jean-Luc Gardeau, Maire de La Sauvetat du Dropt, faisait un long résumé de la riche histoire de ce pont. Les 11 arches romanes furent construites en même temps que les premières fortifications de la ville au XII° siècle, agrandi de 12 arches gothiques en raison des crues qui modifièrent le cours de la rivière au XIII° siècle faisant de ce pont un ouvrage de 176 m de long. Témoin des invasions anglaises au XV° puis des guerres de religion au XVI°. Emprunté par les troupes du Duc de La Valette venu mater la rébellion des Croquants en 1637, épisode sanglant qui fit presque disparaître le village mais pas le pont ! Ouvrage amputé d’une arche au XIX° lorsque le député Lakanal rend le Dropt navigable, 26 ans seulement en raison de la construction de la voie ferrée. En 1800, le pont est en mauvais état et en 1806, un premier devis est demandé pour une réfection qui ne se fera pas. En 1843, une crue exceptionnelle l’endommage fortement. Les élus de l’époque auraient pu ne plus s’en occuper mais la partie gothique garde un grand intérêt puisque les chutes alimentent le moulin. Moulin à farine dans un premier temps, puis fabrique de cagettes et enfin scierie mue grâce à la force hydraulique. En 1990, les arches de la partie romane s’écroulent. Il était vraiment temps de prendre une décision.

    Un pont, lien entre deux communes et deux pays

    Jean-Luc Gardeau poursuit en faisant part du plaisir éprouvé devant le résultat qu’il souhaite partager avec tous ceux qui ont œuvré à ces travaux, les maires qui ont précédés – avec une pensée pour Gilbert Grannereau hospitalisé – et les conseillers municipaux. Investissement qui a permis de sauver un patrimoine d’exception. Il tenait à souligner la participation indéfectible de la commune d’Agnac alors que ce pont est situé à l’entrée de La Sauvetat. Une coopération jamais remise en cause et des charges partagées à 50 %.

    Il concluait par ces mots : « Ce pont, cordon ombilical entre nos deux communes, n’a jamais été celui de la discorde, ni celui de la rivière Kwaï, peut-être parfois celui des soupirs. Aujourd’hui, il est bien le pont de la conciliation et de l’harmonie de deux communes fières de leur patrimoine, fières de leurs racines. Vive Agnac, vive La Sauvetat ! ».

    Le discours suivant fut celui de Jean-Marie Constantin en tant que vice-président de la CCPL. Pour lui, le pont est une passerelle entre les Pays de Lauzun et de Duras puisqu’il est à égale distance de ces deux pôles communautaires. Un monument qui rapproche les entités. Idée reprise par Pierre Camani et Francis Bianchi qui évoquaient l’intérêt touristique d’un tel monument, une richesse patrimoniale qui met en valeur l’ensemble du pays en soulignant l’importance des aides obtenues des instances nationales, régionales et départementales.

    Un apéritif offert dans l’ancienne scierie du moulin

    Denis Murer et Jean-Luc Gardeau invitaient ensuite l’ensemble de l’assistance à parcourir le pont pour en apprécier la restauration avant de se rendre dans le bâtiment de l’ancienne scierie aimablement prêter pour l’occasion par la famille Barreau. Un vaste espace aux murs de pierres et à la charpente apparente où un apéritif dînatoire attendait les convives. Pour préparer ce buffet, les municipalités d’Agnac et de La Sauvetat avaient fait appel au Bar-Tabac-Restaurant Les Fées Gourmandises pour les toasts et petits fours, à la Boulangerie Demadrille pour les quiches et pizzas, à l’entreprise Fruit Gourmet pour les plateaux de fruits mœlleux, au multiservice PROXI P’tit Panier du Dropt pour les boissons sans alcools et au Domaine des Allegrets pour les vins des Côtes de Duras avec une étiquette personnalisée pour l’événement.

     

  • Pont Roman, achèvement des derniers travaux

    Beaucoup d’effervescence autour du pont roman cette semaine puisque la main courante vient d’être posée sur la partie gothique et que le batardeau ainsi que l’amas de vase qui avait été dégagée au pied du pont sont en cours d’enlèvement. Les entreprises qui œuvrent pour ces finitions sont la SARL Dubouilh de Casteljaloux spécialisée en installation de structures métalliques et l’entreprise de travaux publics Estardier de St Léon sur Vézère.

    Il va de soi que ces mouvements autour du pont attirent des visiteurs curieux de constater de visu la réussite de ce dernier gros chantier. Les différents artisans ont fait un travail remarquable, notamment l’entreprise des Compagnons Réunis qui ont fait preuve de tout leur savoir-faire pour la restauration des arches. Les communes de La Sauvetat du Dropt et d’Agnac qui se partagent ce monument peuvent être fières d’avoir sauvé ce joyau du patrimoine.

  • Journées du Patrimoine Lauzun, Allemans, Duras et Eymet

    Pour cette 36° édition des Journées Européennes du Patrimoine, nos territoires proches vous proposent de découvrir ou redécouvrir Lauzun, son village et son château, Allemans du Dropt, son village et les fresques de son église, le château de Duras avec en soirée le spectacle en 4D ou la Bastide d’Eymet.

    Le programme complet – dates, tarifs et horaires – des pays de Lauzun, Duras et Eymet ou de l’ensemble des événements proposés partout en France est à retrouver sur le site du Ministère de la Culture Journées du Patrimoine.

  • Info Mairie : aides aux brevets BAFA, BAFD ou BNSSA

    Les métiers de l’animation vous tentent, vous souhaitez devenir nageur sauveteur ? La Région Nouvelle Aquitaine vous aide à passer vos diplômes qui seront des sésames pour vos prochains jobs d’été.

    Le brevet d’aptitude aux fonctions d’animateur BAFA et le brevet d’aptitude aux fonctions de directeur BAFD sont des diplômes qui permettent d’encadrer à titre non professionnel, de façon occasionnelle, des enfants et des adolescents en accueils collectifs de mineurs.

    Le Brevet National de Sécurité et de Sauvetage Aquatique BNSSA. Ce diplôme offre la possibilité à ses titulaires de surveiller des plages, qu’elles soient publiques ou privées, mais aussi des piscines d’accès gratuit, et permet d’assister les maîtres-nageurs ou sauveteurs dans leur action. Le titulaire du BNSSA peut également être recruté pour la surveillance de baignades dans le cadre d’accueils collectifs de mineurs.

    Afin de vous faciliter l’accès à ces différents métiers, la Nouvelle-Aquitaine a mis en place une aide aux brevets (sous condition de ressources) pour les jeunes de 17 à 30 ans, domiciliés en Nouvelle-Aquitaine. N’hésitez pas à vérifier également auprès du Conseil départemental ou de votre commune, d’autres aides financières peuvent être accessibles.

    Pour en savoir plus, cliquez sur Aides aux brevets BAFA, BAFD ou BNSSA.

  • Info Mairie : des aides pour passer le Permis B

    La Région Nouvelle-Aquitaine souhaite favoriser l’égalité des chances d’accès à l’emploi en proposant une aide au financement du permis B pour les jeunes les plus précaires qui s’engagent vers une insertion professionnelle.

    Pour connaître les critères d’éligibilité, cliquer sur le lien Aide au passage du Permis de Conduire.

  • Toutes les infos de votre Communauté de Communes en Pays de Lauzun


    Depuis plusieurs mois, la Communauté de Communes du Pays de Lauzun s’est dotée d’un community manager via l’entreprise 1FORMANET basée à La Sauvetat du Dropt. Il en résulte des mises à jour régulières des actions menées par les commissions de la CCPL, l’annonce des manifestations intercommunales programmées ainsi qu’une présence active sur les réseaux sociaux. Une lettre d’information est envoyée régulièrement aux contacts de la CCPL. Son contenu résume les actions passées et annonce les futurs événements.

    Ce mois-ci, il est question du succès de Trésors de Guyenne, de la convivialité à l’occasion de la Fête des Familles et d’une proposition de diagnostic gratuit pour une conversion en agriculture biologique.

    Quant aux événements à venir, ils sont la Randonnée du Patrimoine du 6 septembre, les Journées du Patrimoine en Pays de Lauzun les 21 et 22 septembre et le lancement des inscriptions du Concours Contes et Nouvelles pour 2020.

    Si vous souhaitez être informés et si vous n’êtes pas encore inscrits, il est possible de vous abonner sur la page d’accueil du site ccpl47.fr (voir photo).

  • Excellent concert de Opsa Deheli, merci Staccato !

    Photos de Michel St Marc et Francis Secco

    Formidable ambiance pour la Soirée Gourmande du 9 août grâce à la présence du groupe OPSA DEHËLI venu de Bordeaux par l’intermédiaire de l’association Staccato en partenariat avec le Comité des Fêtes, la Mairie de La Sauvetat du Dropt et la CCPL. Ce collectif de 13 musiciens a interprété des musiques du monde entier pour le plaisir des grands et des petits qui ont dansé sur ces rythmes endiablés.

    « De l’Amérique latine aux Balkans en passant par chez nous, le groupe bordelais jongle aisément avec des sonorités variées et profite du grand nombre de musiciens sur scène pour mélanger les styles. Accordéon, steel drum, percussions, cordes et vents, viennent avec aisance enrichir un répertoire des plus divers. Mambo, cumbia ou musiques traditionnelles, c’est l’occasion de réviser sa géographie en musique, parce qu’un concert d’OPSA DEHELI, c’est avant tout un voyage autour du monde. »

    Merci Staccato, agitateur musical du milieu rural lot-et-garonnais, pour cette programmation.