• Bientôt le Marché de Noël, vide-greniers, brocante

    1er décembre le soir et 2 décembre toute la journée

    Comme chaque année, le bureau de Peter Cain et les bénévoles du Comité des Fêtes se mobilisent pour mettre en place le Marché de Noël, Vide-greniers, Brocante.
    Organisé sur une seule journée fixée au dimanche 2 décembre, l’association accueillera néanmoins les gourmets et gourmands dès le samedi soir pour un Repas Choucroute.

    Voici le programme détaillé:

    REPAS CHOUCROUTE – samedi soir
    Samedi 1er décembre à 19h30. Tarif: 13 € adulte et 8 € enfant de – 12 ans.
    Réservation dans les commerces du village ou à l’Agence Postale 05 53 83 74 52 (le matin).

    MARCHÉ de NOËL – dimanche 2 décembre
    Ouvert au public de 10h à18h. Il se tiendra dans la salle des sports décorée pour l’occasion. 50 stands d’artisanat d’art et du terroir. Restauration et buvette sur place toute la journée. Pour trouver le cadeau de Noël ou prévoir vos repas des fêtes de fin d’année.
    Il reste des places. Inscription au 06 82 34 41 24

    VIDE-GRENIERS / BROCANTE – dimanche 2 décembre
    60 stands installés à l’extérieur depuis la salle des sports en remontant vers l’église. Ouvert aux particuliers et aux professionnels.
    Inscription: 06 82 34 41 24

    NOËL des ENFANTS – dimanche 2 décembre
    Tout est offert, c’est Noël ! Clowns et jonglerie pour petits et grands à partir de 11h. Puis contes de Noël avec Nel et Jack de « Gens de Paroles » à 15h suivis de l’arrivée du Père-Noël et d’un goûter.

    ANIMATION MUSICALE – dimanche 2 décembre
    Le tout nouveau chœur d’hommes BARBERSHOP AQUITAINE déambulera dans les allées à partir de 11h.

    Nouveau et inédit « JE DEVIENS BÉNÉVOLE DU COMITÉ DES FÊTES DE LA SAUVETAT DU DROPT » – dimanche 2 décembre
    Ouvert aux jeunes de 8 à 18 ans. Le Comité des Fêtes souhaite faire partager les coulisses d’une manifestation, être au cœur de l’événement, apprendre à donner de son temps et à s’adapter au groupe … Une expérience enrichissante. Plusieurs postes au choix suivant l’âge et les désirs de l’apprenti bénévole.
    Renseignement: assos.sauvetat@gmail.com ou comite.fetes.sauvetatois@gmail.com

    Toute la journée du dimanche, restauration et buvette, vin chaud, animation autour des stands. Ambiance de fête.

  • Power Solo et Petit Vodo en concert

    Rock’n’Roll déjanté à La Sauvetat du Dropt vendredi 9 novembre grâce au concert organisé par Staccato en partenariat avec la municipalité et la Communauté des Communes du Pays de Lauzun.

    Véritables bêtes de scène, les danois de Power Solo sont revenus jouer dans le secteur. Evénement attendu tant leurs prestations scéniques sont inoubliables. Mélange de rock’n’roll, psychobilly et trash rock, leurs fans étaient bien au rendez-vous pour profiter du trio aux mélodies accrocheuses qui auraient leur place sur des 45t des années 50 à 70.

    En première partie, le bordelais Petit Vodo, porte parole français de tous les one men bands du rock and roll blues, s’est déchaîné sur ses instruments en passant tour à tour de la batterie à la guitare ou à l’harmonica. Il compose lui-même ses titres renouvelant le genre poussiéreux du blues traditionnel et suggère de nouvelles relations entre les instruments du rock’n’roll classique.

  • Rubrique Fêtes et Manifestations

     

    Pour vos sorties en famille ou entre amis. A La Sauvetat du Dropt ou dans les communes voisines. Cliquez sur les affiches pour les agrandir et avoir les détails.

    Vous pouvez aussi consulter l’AGENDA 2018 des MANIFESTATIONS SAUVETATOISES ICI.

    ⇒   PROCHAINES DATES A LA SAUVETAT DU DROPT   ⇐

     

    ⇒ EN PAYS DE LAUZUN, PAYS DE DURAS & PAYS D’EYMET ⇐

     

    Programme novembre 2018
     

    ⇒ ACTIVITÉS SPORTIVES – VISITES GUIDÉES de VILLAGES – ATELIERS CRÉATIFS ⇐

     

    Règlement Concours Contes et Nouvelles 2019
    AGENDA CULTUREL PAYS DE DURAS
  • Lumière d’automne sur les travaux du pont roman

    Merci au Club Objectif Duras et plus particulièrement à Michel Michelot pour ces nouvelles photos du Pont Roman de La Sauvetat du Dropt en cours de travaux. Son parcours l’a conduit d’un pont à l’autre en empruntant le petit chemin de verdure entre Dropt et jardins familiaux.
    Bravo pour le réflexe du photographe à la vue de cet imposant chargement de bois transitant par le pont neuf…

    On aime la lumière d’automne qui enflamme le paysage et la langueur de la rivière qui bute sur le batardeau. Les arches semblent comme endormies dans l’attente d’un renouveau. A l’extrémité du pont, le village, imposant par ces maisons de pierre, garde un œil bienveillant au bon déroulement de la restauration.

  • Embarquez pour le Bus des Curiosités

    LE BUS DES CURIOSITÉS – UN CONCEPT ORIGINAL

    Le Bus des Curiosités transporte les curieux vers une destination culturelle inconnue. Théâtre, danse, cirque, concert, opéra, festival, tout peut arriver ! Seuls la date, l’heure de rendez vous et le lieu de départ sont dévoilés. Son carburant : suggérer, surprendre, susciter l’inattendu !

    NOURRIR LA CURIOSITÉ, SECOUER L’IMAGINAIRE

    Le Bus des Curiosités invite à découvrir l’offre culturelle près de chez soi, sans souci d’organisation et sans préjugés : il suffit de monter à bord pour satisfaire sa soif de surprise et admirer des artistes venus de tous horizons !

    Départ de Miramont-de-Guyenne – Samedi 10 Novembre

    18h15
    Lieu de départ : Place Jacques Humeau
    Places disponibles : 2

    Age minimum : 14 ans
    Tarif plein : 8 €
    Tarif réduit : 5 €
    Capacité : 50 personnes
    Date de fin des inscriptions : 05/11/2018
    Téléphone de réservation : 0553933894
    Email de réservation : manifestations@paysdelauzun.com
    Structure de réservation : Miramont de Guyenne
    Commentaire : Prévoir un pique nique

    Départ de Duras – Mardi 4 Décembre

    19h15
    Lieu de départ : Place Jean Bousquet
    Places disponibles : 50

    Age minimum : 6 ans
    Tarif plein : 12 €
    Tarif réduit : 8 €
    Capacité : 50 personnes
    Date de fin des inscriptions : 29/11/2018
    Téléphone de réservation : 05 53 79 23 86
    Email de réservation : offculturel.paysduras@wanadoo.fr
    Structure de réservation : CDC du Pays de Duras
    Commentaire : Prévoir un pique-nique

  • La succulente cucurbitacée

    Second repas de saison organisé par Les Amis de La Sauveté avec cette fois-ci la citrouille. Seulement en soupe pour cette année mais si bonne avec ce petit hachis ail et persil sur la fin de cuisson et un assaisonnement impeccable. Les assiettes se sont regarnies plusieurs fois. Preuve que les invités se sont régalés.

    Parmi les convives, de nombreux sauvetatois de longue date ou d’adoption pour les britanniques et néerlandais, des convives des communes voisines, habitués ou nouveaux venus et, moins fréquent, mais les océans sont de nos jours très vite franchis, un couple de québécois en vacances que l’on retrouvait affairé dans la cuisine pour donner un coup de main. Pour situer le couple dont il s’agit, Pascale et Christophe Pandolfo-Alary sont respectivement la fille de la présidente des Amis de La Sauveté et son gendre originaire de Bergerac. Tous deux étaient enchantés de retrouver les gens du village qu’ils ne voient qu’occasionnellement.

    C’est ainsi que l’on retrouvait Christophe, chef et professeur de cuisine franco-québécois, au barbecue avec son beau-frère puis au côté de Régine, la bouchère du village en retraite pour la découpe des rôtis de bœufs. Un bel échange de procédés qui mit de la gaieté dans la cuisine.

    La soirée se terminait dans la bonne humeur et la promesse de revenir pour le Jimboura de février. En attendant, Les Amis de La Sauveté sont réquisitionnés pour aider le staff du Comité des Fêtes à l’organisation du Marché de Noël de début décembre. Une entente fructueuse qui ne se dément pas et qui permet d’animer le village sereinement.

  • Info Mairie: Rencontres citoyennes, culture et musique

    Et si la jeunesse s’accordait sur les notes du vivre ensemble?

    Le Labo des Initiatives Citoyennes 47 proposent 4 jours de partage pour les jeunes autour de la musique. Proposées du 13 au 16 novembre, elles se termineront par un enregistrement au Studio La Tour de Manu Feramus au Château de Monteton.

    Sont invités gratuitement les jeunes de 13 à 30 ans domiciliés en Moyenne Garonne. Jeunes des Pays de Lauzun et Pays de Duras, vous pouvez vous inscrire. L’objectif est de se rencontrer, de vivre une expérience collective avec un défi, enregistrer une création collective musicale.

    Au Conservatoire de Marmande et au Studio La Tour de Monteton

    Ces Rencontres se dérouleront en partie au conservatoire de Marmande, mais aussi au Studio La Tour du Château de Monteton. Les participants pourront bénéficier d’une véritable résidence musicale de trois jours, en condition professionnelle, avec Manu Feramus, batteur professionnel et ingénieur du son. En 2017, ces rencontres sur le même thème furent une belle réussite.

    Ces Rencontres Citoyennes sont gratuites pour les jeunes, et il est encore temps de s’y inscrire: n’hésitez pas! Plus d’infos auprès de Jérôme Auffret au 06.09.14.48.34 et sur la Page Facebook du labo des initiatives.

  • Concert des As du Mic et de Brass Attack

    En première partie, les As du Mic

    Le village de La Sauvetat du Dropt est toujours prêt à faire la promotion du groupe de rap Les As du Mic. Et pour cause. L’un des musiciens chanteurs est employé municipal dans notre commune. Apprécié des sauvetatois pour son travail et sa discrétion, Aurélien Jollis s’appelle alors Jarh et rappe au côté de son frère Damien dont le nom de scène est Royal Rimeur.

    Les As du Mic seront en première partie du concert du groupe BRASS Attack ce samedi 3 novembre à 20h à la salle de La Basane de Miramont de Guyenne. Ce concert est organisé par l’association Bastid’Art. L’entrée est de 9 € avec grignotage et buvette sur place.

  • Ganivelles dans le chemin de l’écurie

    Réalisation et photos de notre employé communal Aurélien Jollis.

    Parce que le circuit numérique touristique permettant de découvrir le village de La Sauvetat du Dropt passe par ce chemin, la municipalité a décidé de le rendre plus attrayant. C’est pourquoi, Aurélien Jollis, employé communal, vient de poser des ganivelles sur la clôture du jardinet de l’ancien presbytère. Ce bâtiment, qui accueille deux logements communaux sur la droite de l’église, se trouve dans ce que l’on pourrait appeler le « Chemin de l’Écurie » puisqu’il jouxte un autre petit logement communal autrefois utilisé comme écurie par le prêtre de la paroisse.

    Cet embellissement se poursuivra au cours de l’hiver par la plantation de fleurs et d’arbustes à la demande de l’association des Amis de La Sauveté qui ont fait appel à Maëlle Valdevit, conseillère municipale ayant une formation de paysagiste. Le travail sera fait en régie et les frais partagés entre l’association et la mairie.

  • Mémoire du village en images

    Du rire et de l’émotion pour cette soirée de projection

    Pour cette deuxième séance, l’Atelier Mémoire des Amis de La Sauveté est à classer parmi les manifestations très appréciée. C’est sur une idée du club photo Objectif Duras, alors présidé par Michel Michelot, et le travail de montage de Francis Secco, membre du club et sauvetatois, qu’un premier rendez-vous avait réuni du monde en octobre 2017. Ce 20 octobre 2018, le diaporama retraçant une partie de l’histoire contemporaine du village a fait se déplacer des sauvetatois résidents ou qui le furent du temps de leur jeunesse.

    La présidente des Amis de La Sauveté, Francine Pandolfo, est aussi l’animatrice de ces soirées puisqu’elle est née dans le village voilà plus de sept décennies. Et bien qu’elle ne cédât point son micro, enthousiasmée par l’intérêt ressenti dans la salle, elle fut largement secondée par tout ceux qui se retrouvèrent sur les photos et qui, tant bien que mal, réussirent à nommer tous les élèves qui fréquentaient alors l’école. Parmi eux, mais nous parlons là d’une époque récente, Jean-Luc Gardeau, actuel Maire de La Sauvetat du Dropt que l’on retrouvait quelques photos plus tard en guitariste de rock dans un groupe au look très british.

    Au cours de la soirée, on vit se dérouler les fêtes du village où se rassemblaient beaucoup de monde. Le comice agricole, les concours de pêche à la ligne, la course aux canards dans le Dropt qui engendra les rires de l’assistance à la vue des jeunes gars en maillot, la fête des chars fleuris avec un hommage particulier à Jean Guillerm en présence de ses 3 enfants venus pour l’occasion, les landies en costume blanc … Les équipes de foot des débuts, les travaux dans l’Avenue de Grammont à la fin des années 90, de nombreuses photos du village autrefois, avant 1917 puisque l’église possédait ses clochetons puis après cette date puisqu’ils furent emportés par un ouragan, l’ancienne halle en bois remplacée par une halle en fer puis par un espace vert et un parking, La photo de Pascal Jolibert, en tablier blanc devant la boucherie familiale, la tragédie du moulin racontée avec émotion par Jean-Pierre Ménini qui avait 9 ans en 1952 et qui fut témoin du dramatique accident qui coûtât la vie du meunier de l’époque alors très actif pour la commune. Les commerces plus nombreux qu’aujourd’hui, le bar-restaurant de la Paix qui, s’il a changé de nom, n’en reste pas moins au même endroit, la gare et son restaurant situés sur la commune d’Agnac pourtant, le poste électrique imposant déjà… Plus de deux heures de souvenirs qui se poursuivirent autour d’un verre et de pâtisseries.

    L’association des Amis de La Sauveté tient à remercier Francis Secco et le club Objectif Duras pour leur aide précieuse. Ainsi que tous les acteurs improvisés de la soirée qui ont spontanément pris la parole pour faire part de leurs souvenirs. Une soirée qui pourrait se reproduire l’année prochaine si des photos encore cachées ici et là étaient prêtées à l’association le temps de les scanner. Pensez-y …

  • L’école de pagaie appréciée des jeunes

    Olivier Cain, président du Canoë Kayak Club de la Vallée du Dropt nous informe des activités du club qui ont repris dès septembre. Rapport illustré par des photos prises lors d’un entraînement qui avait lieu sur le Dropt côté Eymet en raison des travaux sur le Pont Roman.

    Le CKC est un club dynamique qui se partage entre l’école de pagaie pour jeunes et adultes à La Sauvetat du Dropt et la location de canoës et paddle durant la saison estivale à Allemans du Dropt.

    Cette saison 2018/2019 comptera 50 adhérents d’ici fin novembre. Un peu moins d’ado, cadet et junior mais un très bon groupe de jeunes, poussin, benjamin et minime. Et depuis cette nouvelle année, un très bon groupe d’adultes qui naviguent régulièrement en kayak et paddle les mardis et vendredis soirs.

    Les sorties prévues actuellement sont programmées le 20 octobre au Mas d’Agenais en slalom et le 1er décembre au lac de Beaupuy pour un biathlon. Le 10 novembre, Olivier Cain et Julien Le Naour (ancien président du club actuellement directeur de la base nautique de Vaires-sur-Marne) participeront au marathon international des Gorges de l’Ardèche, 27 km en paddle.

    De son côté, Cindy Coat prépare un CAPEPS éducation physique et sportive à Poitiers et retentera, en avril, la sélection en équipe de France canoë. Olivier s’est engagé une nouvelle fois pour la Dordogne Intégrale du 19 au 21 avril qui va d’Argentat en Corrèze jusqu’à Blaye en Gironde soit 350 km en 3 jours.

    Club toujours aussi dynamique que vous ou vos enfants peuvent rejoindre en contactant Olivier Cain à ck.valleedudropt@gmail.com

  • La mémoire du patrimoine culinaire

    Sauvegarder et transmettre les recettes du patrimoine culinaire de notre terroir

    Les Amis de La Sauveté, sous la houlette de leur présidente Francine Pandolfo, ont commencé leurs repas de saison en offrant ce samedi 6 octobre la fameuse soubernade. Comprenez soupe épaisse de haricots coco cuits avec des couennes et servie avec des saucisses grillées.

    Certains diront que rien ne change mais ne faut-il pas sans perdre courage, vingt fois sur le métier remettre l’ouvrage? La formule est bonne parce que la soupe l’est aussi. La salle bien remplie en est la preuve. Elles ont entièrement raison ces dames de l’association de vouloir sauvegarder et transmettre ces recettes de notre patrimoine culinaire. Elles font partie de notre terroir et de notre histoire.
    Odette, toujours fidèle au petit cahier de recettes de Mémé Marie, s’applique et s’inquiète. Mais, tandis que chacun s’installe et prend sa place, elle goûte et secoue la tête. « Hum, elle est bonne »! Soupir de soulagement des mamies qui l’entourent. Si Odette est satisfaite, les nombreux convives le seront aussi.

    Peu importe les années, nos mamies ont la pêche

    Il faut en parler de nos mamies qui œuvrent sans relâche pour animer le village. Actives dans leur association baptisée Les Amis de La Sauveté, elles proposent, outre ces repas de saison, des visites du village, des randonnées, des concerts ou des soirées photos. Mais elles s’impliquent en plus très activement lors des manifestations organisées par le Comité des Fêtes. Infatigables et toujours disponibles.

    C’est peut-être pour cette raison que depuis quelques temps des jeunes s’immiscent officieusement dans leur association et viennent mettre la main à la pâte. Reconnaissants et de toute façon, toujours enchantés de partager ces moments de convivialité. Parce que, dans nos petits villages ruraux, la convivialité a tout son sens. Elle est le ciment entre les générations et se ressent agréablement autant parmi les nombreux visiteurs des longues tablées qu’au sein de la poignée de bénévoles qui s’activent à l’arrière de la scène.

    Le prochain rendez-vous mettra la cucurbitacée à l’honneur. Retenez la date du samedi 3 novembre si comme les cordons-bleus des Amis de La Sauveté vous respectez le rythme de la nature en cuisinant des légumes de saison produits localement.