• Injures et menaces n’ont pas empêché la battue

    Photo de Mathieu Grannereau, président du Chasseur Sauvetatois

    Malgré de nombreuses menaces reçues par le Maire et le président de la société de chasse ainsi que largement diffusées sur les réseaux sociaux, la battue au renard organisée par la Société du Chasseur Sauvetatois dimanche 24 mai s’est correctement déroulée avec le soutien et l’accord des instances départementales, à savoir Jean-Luc Gardeau, Maire, la Préfecture, la DDT ainsi que la Fédération des Chasseurs du Lot-et-Garonne.

    Le président Mathieu Grannereau remercie Monsieur Auroux, président de la Fédération de chasse du 47 de s’être déplacé ainsi que les gendarmeries de Marmande et Miramont de Guyenne venues assurer la sécurité en cas de débordement. Il trouve regrettable les réactions démesurées de ces opposants à la chasse ayant contraint le dérangement de tant de monde. La chasse est un service rendue à la population. Les battues sont organisées pour réguler les animaux susceptibles d’occasionner des dégâts. Le renard, qui s’attaque aux poulaillers des particuliers et des professionnels et au petit gibier, rentre dans cette catégorie.

    Les chasseurs jouent un rôle essentiel pour réguler la faune sauvage et prévenir les dégâts sur les cultures. Il faut changer cet image du chasseur qui tue sans raison. La chasse est une activité légitime et utile à la société. Elle est encadrée par des règles strictes. Elle défend la biodiversité et préserve les biotopes. Le Lot-et-Garonne est un des rares départements à maîtriser les nuisibles et le grand gibier (chevreuil, sanglier et cervidé). Les chasseurs du 47 feront tout pour que cette activité perdure grâce au soutien de leurs élus, dans le respect des règles imposées.

  • Le Point Lecture vous accueille sur rendez-vous

  • Annulation des Soirées Gourmandes et de la Fête Votive

    Comité des Fêtes : décision difficile mais prise à l’unanimité

    C’est avec regret et la mort dans l’âme que le bureau du Comité des Fêtes de La Sauvetat du Dropt, réuni à la demande de son président Peter Cain et en présence de Monsieur le Maire Jean-Luc Gardeau, a pris la lourde décision d’annuler les manifestations de l’été suite aux mesures gouvernementales prises pour éviter la propagation du Coronavirus.

    Ces manifestations sont les 9 SOIRÉES GOURMANDES des vendredis de l’été qui sont chaque année très suivies autant par les locaux que par les touristes de passage. Cette annulation, conséquence de mesures sanitaires très difficiles à faire respecter, a aussi été prise pour ne pas faire de concurrence aux restaurants qui sont toujours dans l’impossibilité d’ouvrir au public. Une mesure de solidarité approuvée à l’unanimité.

    Annulation également de toutes les festivités de la Fête Votive du 1er week-end d’août. Cette manifestation, chapeauté par le Comité des Fêtes avec l’appui de plusieurs associations du village, existe depuis au moins 1925, photos à l’appui. Elle n’a jusqu’à maintenant été annulée qu’au moment de la seconde guerre mondiale !!!

    En espérant que l’événement épidémique ne soit plus un frein au déroulement de la vie publique, Peter Cain et son équipe vous donnent rendez-vous pour le Marché de Noël, Vide-grenier, Brocante dont la date est fixée au dimanche 6 décembre.

  • Reprise des entraînements de l’US Cyclo Club

    Informations importantes à lire avant la reprise des entraînement. Données par le secrétaire du club Paulo Labattut pour son président Jean-Pierre Meyrat.

    Suite à la période de confinement qui s’est achevée le 11/05/2020, les entraînements hebdomadaires de l’US Cyclo Club vont reprendre le samedi 16 Mai 2020 à 13h30. Rendez-vous devant la salle des sports à La Sauvetat du Dropt.
    Les prochains jours d’entraînement et les horaires d’été seront convenus en fonction de la météo.

    Il est toutefois demandé expressément de respecter les consignes ministérielles données pour la période du 11 Mai au 02 Juin 2020. A savoir :

    • Respecter les gestes barrières
    • Se laver les mains avec le gel hydroalcoolique mis à votre disposition avant le départ
    • Regroupement de 10 personnes maximum
    • Respect de la distanciation : interdiction d’être dans le sillage et de profiter de l’aspiration du groupe
    • Rouler en file indienne avec une distance de sécurité de 10m entre chaque cyclotouriste
      Interdiction absolue de rouler à deux de front
    • Pour doubler, respecter un décalage de 1,50m minimumet se rabattre 7m devant le cycliste doublé
    • Les parcours doivent être réalisés dans un rayon de 100 km du domicile des participants
    • Prévoir des horaires décalés pour le départ des groupes de 10 personnes et des parcours différenciés
    • Crachats, expectoration proscrits. En cas de nécessité, se signaler et se laisser dépasser pour se soulager en dernière position

    Consignes ministérielles pour le cyclisme et le cyclotourisme à consulter sur le Guide de Reprise des Activités Sportives du 11 mai au 2 juin.

  • Réouverture des services municipaux et du Point Lecture

    Réouverture de la Mairie et de l’Agence Postale

    Puisque le déconfinement annoncé pour le 11 mai est toujours d’actualité grâce à la couleur verte de notre région comme illustré sur la carte ci-contre, la Municipalité de La Sauvetat du Dropt annonce la réouverture des services municipaux et jours et horaires habituels : Mairie et Agence Postale.

    Il va de soi que les gestes barrières sont à respecter et que le port du masque est fortement conseillé dans les lieux publics. Une seule personne ne sera admise à la fois. Vous devrez respecter les distances en suivant les tracés au sol. Dans la mesure du possible, suivant la configuration des bâtiments, il y aura une entrée et une sortie pour éviter que les gens ne se croisent.

    Réouverture du Point Lecture

    Réouverture également du Point Lecture géré par l’Association des Amis de la Sauveté. Françoise Ivars étant absente, c’est Martine Brosse qui vous accueillera le mercredi de 14h à 17h30. Attention, pour respecter les gestes barrières, les adhérents sont priés de prendre rendez-vous (coordonnées ci-dessous). Les livres ramenés ne seront remis sur les étagères qu’après 5 jours de stockage.
    Bien sûr, malgré cette situation exceptionnelle, il est tout à fait possible d’adhérer au Point Lecture si vous le souhaitez. Le tarif est de 10 € pour l’année. Vous devrez également téléphoner à Martine pour avoir les détails et prendre rendez-vous.

  • Montée en Régional 3 pour l’équipe 1 de l’ASSA

    Explications de Laurent Zambon, secrétaire du club de l’ASSA Pays du Dropt

    L’équipe 1 en Régional 3

    Cette saison très particulière parce que très nettement raccourcie, l’équipe 1 de l’Assa était engagée en division 1 district, soi le plus haut niveau départemental. Suite à une décision de la FFF de la semaine dernière, les championnats amateurs ne reprendront pas et les classements sont figés à cause de la crise sanitaire.
    L’Assa était première au classement donc elle monte logiquement au niveau supérieur : en R3 ou Régional 3 (ou 3 ème division régionale de Nouvelle Aquitaine).C’est donc deux ans après l’avoir quitté que l’Assa retrouve le niveau ligue. Elle pourrait affronter l’équipe réserve de Marmande qui évolue à ce niveau, la saison prochaine si les deux équipes se retrouvent dans la même poule.

    La Municipalité félicite l’équipe ASSA 1 et son coach Patrice Vincent pour ce résultat et leur souhaite de reprendre la saison prochaine dans les meilleures conditions.

    Départ du coach de l’équipe 2

    L’équipe 2 de l’Assa se maintient en 2ème division district (D2). Son coach Félix Deteuf a pris la décision de quitter le club à regret pour motifs personnels et familiaux. Le club lui souhaite le meilleur dans ses futurs projets.

    Réunion du bureau en visio

    Et pour information, confinement oblige, un « mini » bureau se réunira demain à distance pour préparer la saison prochaine. Mais le président Laurent Beze annonce d’ores et déjà que les animations de fin de saison sont suspendues, ainsi très certainement que celle du 6 juin. Il est évident que la crise sanitaire qui sévit depuis la mi-mars met à mal les budgets déjà serrés des associations. L’ASSA Pays du Dropt n’est pas épargnée.

  • En confinement, Aurélien, employé municipal et musicien lance un concours de freestyle

    Un rappeur confiné …

    En semaine, Aurélien Jollis est employé municipal pour la commune de La Sauvetat du Dropt. Durant son temps libre, Aurélien, musicien, prend le nom de Jarh pour monter sur scène avec son frère. Les As du Mic s’exprime par le rap ! Pour être autonome et parce que la musique est plus qu’une passion, Aurélien a créé un studio d’enregistrement dans sa maison de Lavergne et une association de lutte contre le cancer du sein, Voca Son Asso, en hommage à leur maman décédée de cette maladie il y a quelques années.

    … qui organise un concours de freestyle …

    Depuis le début du confinement, Aurélien mixe et crée, revisite des morceaux et a lancé un concours de freestyle qui permettra de gagner une demi-journée d’enregistrement dans son studio. Il faut envoyer sa vidéo de rap, de slam ou de chant. Le gagnant sera départagé par le nombre de votes en ligne. A ce jour, une dizaine de candidats sont en lice. Il reste 5 jours pour vous inscrire et proposer une vidéo jusqu’au 30 avril.

    … et réédite un vieux morceau

    Puisqu’il a du temps durant ce confinement, Aurélien vient de rééditer un vieux morceau écrit depuis bientôt 10 ans qu’il rappe avec son frère Royal Rimeur. « La voix comme voie ». Un des premiers morceaux qui révèle que la musique et plus spécialement le rap est bien la voie qu’ils veulent suivre. Le rap comme une carapace. Derrière le micro, sur la scène, ils sont à l’aise pour s’exprimer et débattre des sujets de société. Un moyen de faire entendre leur colère ou de laisser poindre leurs inquiétudes face aux difficultés de la vie !

  • La Mairie fait appel aux bénévoles pour faire des masques

    Appel de la Communauté de Communes du Pays de Lauzun, relayé par la Mairie de La Sauvetat du Dropt

    Mouvement suivi par de nombreuses communes et communauté de communes, les élus font appel à leurs administrés pour faire des masques à distribuer à l’ensemble de leur population. Plusieurs sauvetatoises se sont spontanément proposées. Hélène Valdevit, employée municipale en charge de la cantine scolaire du village ou Gisèle Dall’Armi, couturière de l’atelier Fil en Folie installée sur la commune voisine d’Eymet.

    Car même s’il n’est pas obligatoire, le masque est une protection efficace lorsque vous sortez dans les lieux publics (avec l’attestation dérogatoire de déplacement bien sûr !).

    Appelez-le « masque » ou « protection anti-projection » mais portez-le !

    Le Covid 19 est contagieux – un malade le transmet à près de 3 autres en moyenne – il se propage essentiellement par les gouttelettes émises lors des éternuements et des postillons, puis du contact, via la main, avec les yeux, le nez ou la bouche. Porter un masque dès qu’on risque de croiser du monde devrait être un réflexe, estiment de plus en plus de professionnels.

    Extrait d’un article du magazine Notre Temps.


    Faire son masque, tuto ou patron à télécharger

    Facile à faire et sans frais, comme le démontre Jean-Luc et Patricia Gardeau, couple officiel de notre commune, vos masques peuvent être fait à partir de vieux soutien-gorges.

    Ci-dessous un tuto pour vous aider. Ou avec de vieux tissus et quelques coups d’aiguilles en suivant le patron que voici faire un masque, patron facile.

  • COVID-19 : Prise en charge des victimes de violences conjugales

    Vous pensez être victime de violences… ne restez pas seule.

    Etre victime de violence, c’est être prise dans un tourbillon dont on ne peut sortir seule.
    Vous vous sentez isolée, humiliée, rabrouée, maltraitée. L’absence de blessure ne signifie pas l’absence de violences.
    Des professionnels peuvent vous aider.

    Information de la Préfecture.

    La situation de confinement nécessite d’avoir une attention toute particulière envers les victimes de violences conjugales. Voici une affiche qui reprend les dispositifs nationaux et départementaux. L’objectif est de porter ces informations au plus grand nombre et bien évidemment aux victimes qui, à ce jour, peinent à se signaler.

    Toutes les informations sur le site femmes-violences-47 

     

  • Fermetures de l’école et du point lecture

  • Préparation des Soirées Gourmandes

    Photo de Germain Sauron, trésorier adjoint de l’association et 1er adjoint à la commune.

    Malgré une petite fréquentation certainement due aux mesures de sécurité préconisées pour éviter la propagation du Coronavirus, Peter Cain, président du Comité des Fêtes, avait invité son bureau à recevoir les commerçants qui installent leur stand chaque année aux Soirées Gourmandes. A l’ordre du jour, les horaires d’installation à respecter pour les stands et la mise en place des tables et chaises mises à disposition des visiteurs, les consignes de sécurité ainsi qu’une discussion animée autour du tri sélectif et des déchets ménagers. A noter la présence de Monsieur le Maire Jean-Luc Gardeau également président de la Commission Environnement de la Communauté de Communes du Pays de Lauzun (CCPL), venu expliquer les nouvelles directives concernant la gestion des poubelles d’une manifestation de telle ampleur.

    Il va s’en dire que cette réunion Comité des Fêtes et commerçants sera reconduite pour que les Soirées Gourmandes de l’été 2020 permettent d’accueillir les nombreux visiteurs de la meilleure des façons.

     

  • Quand les gourmets se retrouvent au Jimboura

    Photos de Martine Brosse, trésorière de l’association et conseillère municipale.

    Beau succès de l’Association des Amis de la Sauveté qui accueillait de nombreux gourmets à l’occasion de son traditionnel Jimboura !

    Repas de saison avec cette recette de soupe paysanne dont les légumes sont cuits dans l’eau de cuisson du boudin. Car, si les traditions tendent à se perdre, il est encore quelques fermes aux alentours qui font la cuisine du cochon comme le faisaient nos grand-parents autrefois. En ce temps-là, le jimboura était distribué le jour de la cuisson, de ferme en ferme. La garantie d’une délicieuse et saine soupe fraîche pour presque toute la durée de l’hiver puisque chaque famille élevait au moins un cochon pour assurer les provisions de l’année. L’assurance aussi du partage de moments conviviaux et festifs au cours des longues soirées d’hiver.

    Dernière manifestation avant l’Assemblée Générale et un changement de présidence

    Ce sont donc presque 100 convives qui se sont retrouvés ce samedi 7 mars pour honorer ce repas cochonnailles. La conservation des recettes du patrimoine culinaire paysan est une priorité pour cette association.
    Il est à noter que cette manifestation est la dernière des Amis de la Sauveté avant l’Assemblée Générale programmée le vendredi 27 mars. Du changement en perspective puisque, après de nombreuses années à la tête de l’association, la présidente, Francine Pandolfo, annonce sa démission. Si elle se retire du bureau pour céder sa place à plus jeune qu’elle, il va s’en dire que Francine sera toujours active parmi les bénévoles. Notamment comme guide pour accueillir les groupes désireux de faire la visite du village.

    Aussi, un appel est lancé. Si vous souhaitez vous investir, faire part de vos expériences et mettre sur pied de nouvelles manifestations culturelles ou culinaires, rendez-vous vendredi 27 mars à la Maison des Loisirs.