• Livres à prendre, déposer ou échanger

    Création d’une boîte à lire

    Avec le printemps, la commune de La Sauvetat du Dropt s’affaire à mettre un petit coup de frais sur les espaces dédiés aux tourismes. Dans cette optique, l’Association des Amis de la Sauveté, et plus précisément sa présidente Francine Pandolfo, demandait à Aurélien Jollis, employé municipal, de construire une « boîte à lire » dans la cabane-info se trouvant à l’entrée de l’aire de camping-car. Il en résulte une sympathique étagère déjà remplie de livres venant du point lecture du village que locaux ou touristes pourront prendre ou échanger.

    Les étagères dédiées aux informations touristiques seront garnies après la Bourse Départementale aux Dépliants du 11 avril.

    Boîte à lire, l’accès à la culture associé au respect de l’environnement

    Une boîte à lire est une petite bibliothèque de rue où chacun peut déposer et emprunter des livres gratuitement, privilégiant ainsi l’accès à la culture. C’est aussi un projet solidaire qui favorise le lien social, encourage une économie du partage et du don et développe une démarche éco-citoyenne. En déposant ou en empruntant un livre dans une boîte à lire, vous lui donner une seconde vie, tout en respectant l’environnement.

    N’hésitez donc pas à aller visiter aussi souvent que vous le souhaitez la Boîte à lire pour déposer, choisir ou partager les livres que vous aimez.

  • Nouveau tracteur tondeuse pour les employés municipaux


    Photo de Jean-Luc Gardeau, Maire de La Sauvetat du Dropt.

    Les nombreux espaces verts à entretenir sur la commune de La Sauvetat du Dropt justifie l’achat de ce tracteur tondeuse plus performant. Et puisque Jean-Marc est en congé, c’est Aurélien qui a le plaisir de l’inaugurer sur l’aire de camping-car.

  • Aire de camping-car très attractive

    Un lendemain d’orage et de passage près de l’Aire de Camping-car, Monsieur le Maire de La Sauvetat du Dropt, Jean-Luc Gardeau, n’a pas manqué de sortir son appareil photo. En effet, l’aire prévue pour 4 emplacements était investie ce matin-là par de nombreuses maisons roulantes!

    Aucun problème. Le sol, très sec en cette saison, peut largement supporter ces véhicules. Il est agréable de constater que cette aire est attractive et que les touristes de passage fréquentent les commerces et se plaisent à visiter le village.

  • Aire de camping-car appréciée


    Le Maire d’une commune est souvent confronté aux récriminations de certains habitants pour la divagation de chiens voire même de chevaux, la multitude de chats, les conflits de voisinage …

    Cette fois-ci, c’est le courrier d’un camping-cariste satisfait qui est parvenu en Mairie. S’il est vrai que la municipalité est à l’origine de cet espace d’accueil des camping-cars, il n’en reste pas moins que les félicitations concernant l’entretien sont à adresser à Jean-Marc et Aurélien, nos employés municipaux. Comme ce monsieur, nous les remercions pour leur travail.

    « Bonjour, de passage, la semaine dernière, dans votre région et après avoir visité votre charmant village nous nous sommes posés pour la nuit sur votre agréable aire de repos prévue à cet effet. Merci pour nous, camping caristes, de mettre à notre disposition un aussi bel endroit et en plus bien entretenu.
    Faire suivre, s’il vous plait, au Maire et aux associations concernées. Encore bravo.
    Gérard L. – HAUTEFORT Dordogne »

    Ce sympathique message confirme le succès de l’espace dédié où se succèdent de nombreux camping-cars. Leurs propriétaires ne se cantonnent pas à ce bel espace de verdure mais en profitent pour découvrir le village et ses commerces. Un atout pour la dynamique touristique de la commune et des environs.

  • Information touristique à disposition

    Comme chaque année, l’Association des Amis de La Sauveté, dont un des objectifs est de renseigner sur l’offre touristique du secteur, s’est déplacée à la foire aux dépliants qui avait lieu à Castelculier. Francine Pandolfo, présidente, et Françoise Ivars, secrétaire et responsable de la bibliothèque, en ont ramené la documentation de notre département du Lot-et-Garonne ainsi que celle, limitrophe, du Pays d’Eymet en Dordogne que les touristes ou les locaux pourront trouver dans les différents points infos de la commune de La Sauvetat du Dropt.

    Ces points d’information touristique sont situés à l’entrée de l’aire de camping-car, dans la Cabane du Maraîcher, à la mairie, à l’épicerie PROXI P’tit Panier du Dropt, à l’Agence Postale (uniquement le matin), à la Boulangerie Demadrille et au Bar-Tabac-Restaurant Les Fées Gourmandises.

  • Signalétique améliorée pour l’aire de camping-cars

    L’aire de camping-cars de La Sauvetat du Dropt est bien fréquentée en toutes saisons. Elle est aussi appréciée comme en atteste les avis laissés sur différents sites par des touristes français ou étrangers.

    Mais il arrive que certains de ces véhicules imposants, ne sachant exactement situer l’aire, s’engage dans la Rue de l’Hospice en direction du moulin et du Pont Roman, devant effectuer une manœuvre savante pour s’éloigner de cet endroit charmant, certes, mais sans issue pour de tels véhicules.

    La municipalité a donc pris la décision d’améliorer la signalétique en plusieurs endroits du village. Depuis la route de Ste Foy-la-Grande, un panneau indique la distance de 700m sous le dessin du camping-car. Et à l’entrée de l’aire, un panneau bien visible en forme de flèche signale les emplacements dans les deux sens. Ces panneaux ont été posés en régie par Jean-Marc et Aurélien, nos deux employés municipaux. Ainsi que des panneaux signalant les toilettes publiques situées sur la Place du Moulin.

  • Une semi-remorque en panade sur l’aire de camping-car

    Photos de Germain Sauron et de Jean-Paul Mothes, respectivement 1er et 4ème adjoint à la Mairie de La Sauvetat du Dropt.

    Ne dit-on pas que c’est en forgeant que l’on devient forgeron? Nous savons tous qu’il faut commencer dans la vie professionnelle et que les expériences malheureuses servent de leçons et permettent de mûrir.
    Ce sera certainement le cas pour ce tout jeune chauffeur routier qui a eu la malencontreuse idée de vouloir stationner avec sa semi-remorque sur l’aire de camping-car actuellement très humide en raison du mauvais temps.

    Et le résultat fut, bien sûr, ce lundi 29 janvier, un camion embourbé que les tracteurs du voisinage appelés à la rescousse n’ont jamais réussi à déplacer. Il fallut faire appel à une entreprise spécialisée qui sortait le véhicule à l’aide d’un engin puissant équipé d’un treuil.

    Bien que Jean-Marc et Aurélien, employés municipaux, aient commencé à réparer les petits dégâts sur l’allée, cet incident a quelque peu endommagé un des emplacements. En attendant l’intervention de la compagnie d’assurance du transporteur, la Mairie se devait de fermer l’accès à l’aire de camping-car. Cette mesure est bien sûr provisoire. Vous serez les premiers informés de la réouverture.

           
  • Un Maire confiant dans le dynamisme de sa commune

    La tradition et la bienséance veulent qu’une municipalité invite ses administrés à l’occasion des vœux de la nouvelle année. A La Sauvetat du Dropt, le rassemblement avait lieu samedi 13 janvier dans la salle des animations. Une partie de la population s’était déplacée dont plusieurs couples d’anglophones venant là pour apprendre à connaître les us et coutumes du village qu’ils ont adopté.

    Dans son bilan de fin d’année, Mr le Maire Jean-Luc Gardeau faisait le tour de l’état civil. 6 décès pour 2 naissances rattrapés par 5 mariages. Il souhaitait la bienvenue aux nouveaux arrivants, 8 familles en 2017, qui seront invités à la Mairie pour une réception d’accueil au cours du printemps. L’occasion de leur faire découvrir le village et son histoire.

    Puis venait un point sur la politique actuelle. Le constat alarmant de l’écart flagrant entre l’urbain et le rural. La suppression des contrats aidés alors que ceux-ci étaient fortement encouragés voilà deux ans, renvoyant les jeunes à la case chômage et laissant les collectivités en pénurie de personnel, des enfants, des seniors et des associations sans encadrement. « Malgré cela, bien que tout devienne compliqué, nous courberons l’échine mais continuerons ».

    Point sur les travaux effectués et ceux à venir

    – L’année 2017 aura vu la fin des travaux sur la partie romane du Pont Roman, la mise en place d’une nouvelle passerelle et la restauration de l’arche découverte en 2016. Ces travaux se poursuivront en 2018 sur la partie gothique avec la restauration des arches et de la calade.
    – Les travaux sur les bâtiments communaux ont permis de remettre en état le logement situé au dessus du multiservices Proxi et de créer un porche au logement du presbytère. Actuellement, les employés municipaux réhabilitent le petit logement autrefois ancien gîte.
    – Une aire de stationnement en épi a été tracée et un massif fleuri créé Rue du Puits.
    – Les arbres de la Place du Moulin ont été remplacés par des mûrier en raison d’une maladie sur les prunus et les peupliers près du Chemin de Ronde ont été coupés mais plusieurs essences d’arbres seront replantées cette année suivi dans les années futures par une aire de jeux pour les enfants.
    – Une place handicapée est maintenant disponible devant la mairie. Le programme accessibilité se poursuivra sur les salles communales en 2018.
    – La signalétique des habitations est presque terminée celle des lieux-dits et de l’aire de camping-car est en cours tout comme celle des routes.
    – Une borne de propreté canine a été installée Place du Moulin.
    – La modification des collectes des ordures ménagères.
    – La restauration des vitraux de l’Église St Germain prévue pour 2017 est repoussée en 2018.

    La plupart de ces travaux ont été faits en régie par les employés municipaux que Monsieur le Maire remerciait.

    Pour les rencontres cultures, le concert Staccato comme chaque année en partenariat avec la CCPL de même que l’exposition photo et la journée Trésors de Guyenne accueillis pour une visite et le pique-nique de midi. L’Atelier Mémoire supporté par Les Amis de La Sauveté fut un grand succès. Et nous devons remercier Madame Levesque pour le beau tableau du Pont Roman offert et aujourd’hui exposé au secrétariat de la mairie.

    Les commerces et l’école

    Que dire des commerces. Un grand plaisir cette année a été la réouverture du salon de coiffure. Baptisé ManiHair, le défi d’Amandine est ambitieux mais elle est à la hauteur de la situation et les Sauvetatois, entre autres, ne sont pas étrangers à la fréquentation du salon. « Ce commerce est le second ouvert durant notre mandat et ce n’est pas le fruit du hasard. C’est le résultat de notre travail commun, qui fait de notre village une commune attractive ». Le multiservices ouvert depuis juillet 2015 vient d’embaucher une salariée prouvant ainsi sa réussite et justifiant la création de ce service de proximité.
    Le discours poursuivait en regrettant la fermeture du restaurant Ma Maison et du Golf de Boissec bien que ce soit dans l’ordre des choses, la retraite de ces propriétaires étant méritée. Ils ont eux aussi contribué à la bonne image du village.

    Côté scolaire, les effectifs se maintiennent avec 110 élèves pour le RPI Vallée du Dropt. Le rythme scolaire est revenu à la semaine à 4 jours suite au vote des parents d’élèves. Décision bienvenue puisqu’elle allège l’organisation et les charges financières de la commune. Courant 2018, les mesures de sécurité imposées devront être mises en place.

    Les associations, le blog/site du village

    Pour remercier tous ceux qui œuvrent tout au long de l’année, Monsieur le Maire choisissait de rendre compte des réflexions élogieuses entendues lors des réunions de la CCPL dans l’une ou l’autre commune pour conclure que l’ensemble des bénévoles de son village représentait une mine d’or. De même que le blog/site mis en place depuis 2010 par un ami informaticien rattaché par le cœur au Lot-et-Garonne ici nommé, Christophe Lesur. Succès confirmé par les plus de 30 000 visiteurs enregistrés en 2017.

    Pour affirmer que malgré les difficultés, grâce à sa volonté et à son dynamisme La Sauvetat du Dropt irait toujours de l’avant, le discours finissait par une comparaison amusante et positive: « La vie, c’est comme une boite de chocolats, faut pas laisser les autres vous la manger! ».

    Jean-Luc Gardeau invitait alors les présidents d’associations à venir présenter leurs activités. Prirent la parole tour à tour Jean-Paul Mothes pour le Comité des Fêtes, Francine Pandolfo pour Les Amis de La Sauveté, Françoise Ivars pour la bibliothèque, Mathieu Grannereau pour Le Chasseur Sauvetatois, Germain Sauron pour l’US cyclo, Serge Garnaud pour l’ASSA Football Club, Valérie Rousseau pour le Canoë Kayak Club Vallée du Dropt et Patrick Dupoux, tout nouveau président de l’Espoir Piscicole DEMS. Odette Sure, présidente du Club du Pont Romain était excusée.

    La soirée se terminait convivialement par des échanges autour d’un apéritif préparé par le Bar-Tabac-Restaurant Les Fées Gourmandises et la Boulangerie-Pâtisserie Demadrille.

     

  • Pose des plaques du circuit touristique du village

    Lundi 12 juin les plaques du circuit touristique ont été posées aux 12 points historiques du village.

    Il s’agit, en fait, d’une commande de l’Association des Amis de la Sauveté, présidée par Madame Pandolfo, qui souhaitait ardemment partager les recherches faîtes sur l’histoire du village, textes et témoignages recueillis patiemment au fil du temps et publiés, entre autre, par Antoine Aloy en 1880 ou Jean Guilherm en 1990 pour ne citer qu’eux.

    Pour découvrir ce passé de façon tout à fait moderne puisque nous sommes à l’ère du numérique, il vous suffira de scanner le QR code de chacune des plaques maintenant installées pour être redirigé sur le blog/site de La Sauvetat du Dropt et avoir l’explication du lieu où vous vous trouvez. Il est prévu, dans le cas où vous ne seriez pas connectés, un dépliant avec un plan et des explications succinctes qui vous permettront de faire la visite.

    Pour faire ce travail, Les Amis de la Sauveté ont fait appel à la graphiste et illustratrice sauvetatoise Paulane Buisson. Habitante du village depuis 19 ans, l’histoire du village l’a fortement intéressée et c’est avec cœur et enthousiasme qu’elle s’est consacrée à la réalisation du plan/guide et des plaques.
    Le bureau de l’association remercie Lesley pour la traduction des titres et Jean-Marc, employé municipal, qui en a assuré la pose avec brio.

    Ces plaques sont belles et invitent à la découverte. Le circuit commence à la cabane info tourisme située à l’entrée de l’aire de camping-car mais il peut également commencer devant n’importe quelle plaque. Il sera toutefois plus aisé muni du plan/guide, trouvable au point info, à la poste, au Proxi, à la mairie, à la boulangerie ou aux Fées Gourmandises.

    Le bureau de l’Association des Amis de la Sauveté remercie très chaleureusement les propriétaires qui ont accepté une plaque sur leur habitation lorsqu’elle présentait un intérêt historique.


    Vendredi 23 juin à 19h, lancement officiel du circuit en préambule à la Fête de St Jean. Vous êtes attendus nombreux.

  • Information touristique à votre disposition

    Avec le printemps vient le temps de la préparation des vacances. C’est pourquoi Francine Pandolfo, présidente des Amis de la Sauveté, accompagnée de membres de son bureau, s’est rendue à la bourse aux dépliants qui avait lieu cette année à Casseneuil. Elles en ont ramené de nombreux prospectus touristiques qui permettront aux touristes de passage mais aussi aux locaux, de programmer des visites à la découverte du Lot-et-Garonne.

    Pour le village de La Sauvetat du Dropt, les différents points touristiques se trouvent dans la cabane-info située à l’entrée de l’aire de camping-car, au PROXI P’tit Panier du Dropt, au Bar-Tabac-Restaurant des Fées Gourmandises, à la Boulangerie-Pâtisserie Demadrille, à la Mairie et à l’Agence Postale.

  • Nouvelle signalétique pour La Sauvetat

    Après l’ouverture de l’aire de camping-car le printemps dernier, le conseil municipal a voté, en octobre 2016 et à l’unanimité, une commande de panneaux signalétiques pour être visible depuis les grands axes.

    Ces panneaux sont maintenant posés, grâce au service voirie de Duras, et annoncent non seulement l’aire de camping-car mais aussi l’espace pique-nique et la restauration possible dans notre commune. Vous les remarquerez sur la D933 dans les 2 sens.

    Sur la D19, en descendant depuis Ste Foy-la-Grande, la municipalité a choisi d’annoncer une aire de stationnement disponible de jour comme de nuit, dans un endroit calme et sécurisant.

    D933, en venant d'Eymet
  • Grand nettoyage de printemps

    Mais oui, tout dans la nature annonce le printemps! Le passage des oies et des grues qui repartent vers le nord, le ballet incessant des oiseaux qui préparent leur nid, des arbres en bourgeon et des pâquerettes qui montrent le bout de leur nez.

    Le village de La Sauvetat du Dropt n’échappe pas à la joie de la belle saison qui approche. C’est pourquoi vous pouvez voir en ce moment nos employés communaux très affairés dans les espaces verts. La semaine dernière, Aurélien coupait à la base les prunus de la Place du Moulin car ils étaient vieux et malades – N’ayez crainte, ils seront remplacés – Cette semaine, il a fallu effacer les traces de la tempête: couper le pin tombé sur l’aire de camping-car et réparer le coin de la cabane-info qui avant souffert. Aujourd’hui, c’est Jean-Marc, de nouveau sur la Place du Moulin qui nettoyait énergiquement les tables de pique-nique.

    Ne doutons pas que les promeneurs soient ravis de telles attentions. D’autant plus qu’ils sont nombreux, les promeneurs-marcheurs à venir admirer le pont roman au retour de leur randonnée pédestre. Et nombreux les sauvetatois à venir se balader de ce côté du village.