• Belle présence et bonne écoute lors de la cérémonie des vœux de la municipalité

    Samedi 20 janvier en fin de journée, une importante représentation de la population sauvetatoise répondait à l’invitation du Maire Jean-Luc Gardeau et de son conseil municipal pour la traditionnelle cérémonie des vœux.

    Teneur du discours

    Monsieur le Maire prenait la parole pour un discours soutenu et percutant qui débutait par des remerciements envers les personnes présentes et des vœux de bonne et heureuse année et la poursuite de l’engagement donné par les conseillers, les employés municipaux, les bénévoles et tous les acteurs économiques de la commune. Engagement d’autant plus remarquable vu le contexte social plutôt morose dans lequel nous vivons aujourd’hui et les injonctions pour une soi-disant vie saine et écologiquement engagée serinées à longueur de journée. Malgré cela, les sauvetatois gardent leur énergie au service de la commune.

    Jean-Luc Gardeau souhaite que 2024 soit l’occasion de renforcer le lien social et l’échange, via les manifestations organisées par les associations, via les lieux de rencontre que sont les deux commerces du village, le multiservices Coccimarket et le bar-tabac des Fées Gourmandises.

    Bilan 2023

    Suivait le bilan de l’année 2023 écoulée. Pour faire face à l’augmentation importante du coût de l’énergie et ne pas augmenter les impôts, les rues ne sont plus éclairées de 23h à 5h du matin. Pour réduire la facture sur les ordures ménagères et grâce à l’important travail de Tati Sauvette, des ateliers compost et bio déchets ont permis de sensibiliser sur l’importance de réduire la taille des poubelles noires.
    Le Maire, son premier adjoint et les deux employés municipaux en charge des espaces verts de la commune se sont déplacés au Salon Vert afin de trouver une solution à l’interdiction d’utilisation du glyphosate qui fait pester les sauvetatois devant la présence d’herbe dans les massifs, sur les trottoirs et dans le cimetière. Beaucoup de solutions proposées par l’achat d’un matériel extrêmement coûteux et peu performant qui nous incite à vous dire que chacun doit participer à l’entretien de son devant de porte et de ses caveaux familiaux.
    Car une commune propre ne dépend pas seulement de l’efficacité du service technique mais de l’éducation des personnes qui y vivent !

    2023 a vu le changement de gérance à l’épicerie multiservices Coccimarket. Grâce à Christine Pénicaud, la première gérante, à sa volonté de réussir puis de laisser la main à une personne aussi compétente qu’elle en la personne d’Hedwige Estève, ce commerce de proximité qui fêtera bientôt ses 8 années d’existence a toujours autant de succès avec plus de 100 personnes qui passent la porte chaque jour.

    La côte raide et dégradée du Pied Mignon est maintenant refaite pour le plus grand bonheur des randonneurs qui démarrent par là la Balade du Pont Roman.
    La commune, grâce à l’EPFNA (Établissement Public Foncier de Nouvelle Aquitaine) vient d’acquérir les bâtiments de l’ancienne entreprise de maçonnerie Bottin pour y déplacer l’atelier municipal trop étroit et plus adapté.

    L’Habitat Partagé Seniors, un projet qui a germé dès 2019 et dont les travaux doivent débuter au printemps 2024

    Et enfin, un projet qui occupe fortement la Mairie et ses secrétaires depuis 2019, le début imminent des travaux de l’Habitat Partagé à destination des Seniors dans les maisons Brugère également acquises par l’intermédiaire de l’EPF.
    Ce projet est une priorité pour permettre d’accueillir les seniors dans ces 8 appartements dont le tarif sera conventionné et qui bénéficieront d’un espace commun prévu dans l’atelier municipal actuel. Des appartements pour permettre une alternative à la maison de retraite, pour sortir de l’isolement et de la solitude, pour permettre de répondre à la baisse du pouvoir d’achat, pour rester disponible au village et aux autres et se sentir utile et enfin, pour rassurer les familles.
    La conception de ces appartements a fait l’objet de beaucoup d’attentions de la part des architectes qui ont associé la population pour revoir et finaliser les plans suivant leurs points de vue.
    Monsieur le Maire ne manquait pas de remercier ici les secrétaires Laurence et Corinne qui ont passé énormément de temps au montage des nombreux dossiers destinés à la demande de subventions aux différents organismes. Mais cette mission a payé puisque les travaux peuvent débuter. Nul doute que ce travail de longue haleine n’est pas terminé et qu’il y aura encore « de nombreuses nuits blanches assorties d’idées noires« . Il faut remercier les nombreux organismes qui se sont engagés et qui sont l’État, le Département, le CNSA, la Région, la CARSAT (pour un montant très conséquent), la MSA, le Klésia, l’Ircem et le partenariat avec l’EPFNA, le CAUE et l’AFL.
    La prochaine étape est celle de l’ouverture et l’étude des offres. Croisons les doigts pour que l’inflation ne freine pas le début des travaux qui est calée pour le printemps.

    Autres projets pour 2024

    Autres projets en cours pour 2024, finir l’aménagement de la Place du Prieuré, la réfection d’un des logements de l’école, l’achat d’un chemin communal, la reprise du travail sur le PLU et la restauration des fours à pain situés dans le jardin de l’Habitat Partagé grâce à un chantier participatif.

    Remerciements aux associations

    Monsieur le Maire citait chacune des associations pour le travail effectué lors de la préparation des nombreuses manifestations. « Car sans elles, la vie serait bien triste ! ».
    Il parlait de l’ASSA avec ses 200 licenciés qui porte actuellement et avec succès le projet d’un terrain de foot à 5; le Club de Canoë Kayak toujours dynamique et drainant de nombreux jeunes. Il rappelait la présence de 4 de ses membres au Championnat du Monde de Rafting; le Club du Pont Romain qui vient de changer de bureau. Il remerciait Odette Sure pour ses 10 ans de présidence et félicitait Christine Pénicaud pour la reprise; Le Comité des Fêtes avec ses maintenant très connues et courues Soirées Gourmandes de l’été; le Chasseur Sauvetatois, société indispensable pour le territoire afin de réguler le gibier; Les Amis de la Sauveté avec leurs randonnées pédestres, les repas de saison ou le Concours des Peintres dans la Rue ainsi que Martine, responsable du Point Lecture; l’Espoir Piscicole qui, avec ses alevinages permet aux pêcheurs de poser à leur guise les cannes dans les cours d’eau du territoire; l’association de lutte contre le cancer Voca’Son qui organisait pour la seconde année de nombreuses activités à l’occasion d’Octobre Rose; la section moto de Monteton pour la belle randonnée organisée chaque année pour le 14 juillet et enfin, la nouvelle association LSD Enduro créée par Bruno et Ambre Framarin qui met en scène de jeunes pilotes.
    Le Maire citait pour finir l’Association des Parents d’Élèves qui organise des activités tout au long de l’année en partenariat avec les enseignantes de l’école du village.

    « Les bénévoles n’attendent aucune reconnaissance particulière mais leur contribution se doit et mérite d’être valorisée ! »

    Conclusion

    Jean-Luc Gardeau concluait en disant que malgré tous ces efforts visant au bien collectif, il n’avait pas la naïveté de penser satisfaire tout le monde. Mais c’est ainsi. Il espère que 2024, année olympique, sera l’année de belles performances et de nombreux records, grâce au travail qui sera fourni par la commune mais aussi grâce à la bonne volonté de sa population.

    La soirée se terminait par un apéritif convivial concocté par le Restaurant « Les Fées Gourmandises » puis, Maire, conseillers municipaux, employés communaux et conjoints se retrouvaient autour d’une table pour un repas pris en commun afin de redémarrer du bon pied cette nouvelle année 2024.

    Annexe : tout savoir sur l’Habitat Partagé à destination des Seniors

  • Galette des Rois au Point lecture

    Résumé et photos de la responsable du Point Lecture, Martine Brosse.

    Mercredi 10 janvier, comme chaque mercredi, Martine ouvrait le Point Lecture de La Sauvetat du Dropt. En ce début d’année, elle offrait la galette des rois à ses adhérents. Malgré l’absence de plusieurs d’entre eux, l’après-midi fut conviviale et galettes et chocolats grandement appréciés par les petits gourmands dont Monsieur le Maire Jean-Luc Gardeau et deux de ses petits enfants.

    L’adhésion au Point Lecture de La Sauvetat du Dropt peut se prendre à tout moment de l’année. Le coût de la carte est de 10 € et gratuit jusqu’à l’âge de 14 ans pour avoir accès aux rayons bien garnis et toujours renouvelés. A l’étage se trouve un coin lecture aménagé pour les enfants et les jeunes qui doivent être accompagnés d’un adulte. Ces temps de rencontre sont aussi ponctués de jeux de société pour ceux des visiteurs qui souhaitent s’attarder dans ce lieu paisible et convivial.

     

  • Infos de Fêtes de vos services et commerces

  • Point Lecture et Jeux des Amis de la Sauveté


    Martine Brosse, responsable du Point Lecture & Jeux vous informe.

    Le Point Lecture est une section des Amis de La Sauveté. L’adhésion est de 10 euros pour l’année et gratuite pour les enfants jusqu’à 14 ans inclus.
    Un coin lecture enfants et jeunes est proposé à l’étage.
    Et des parties de scrabble ou de jeux de votre choix sont également proposés.

    Si vous ne le connaissez pas encore, Martine vous invite à découvrir le Point Lecture & Jeux de La Sauvetat du Dropt, chaque mercredi de 14h à 18h00 (fermé en août). Il se trouve dans une partie dédiée de la Maison des Loisirs. Coordonnées : 06 43 79 67 58

  • Les Amis de la Sauveté espèrent reprendre leurs activités

    Lundi 25 janvier, Jacques Foglia, président de l’Association des Amis de la Sauveté, réunissait son équipe dans le local du Point Lecture pour prévoir les dates de manifestions des mois à venir. Il est évident que la soirée jeux de la chandeleur et le Jimboura de ce début d’année n’auront pas lieu en raison de l’évènement épidémique qui malheureusement se prolonge ! Mais, le groupe est optimiste et envisage :

    • de démarrer la saison par la randonnée traditionnelle du 30 avril, veille de la fête du travail;
    • espère organiser un concert courant juin. Pas de précision à donner pour le moment;
    • allumera un beau Feu de St Jean le 25 juin;
    • conviera les marcheurs à la rando pédestre du 14 juillet;
    • mettra de la couleur dans le village avec le Concours des Peintres dans la Rue le 7 août;
    • participera activement à la Fête Votive du Comité des Fêtes en organisant une randonnée pédestre le 8 août.

    Et enfin, les mamies reprendront le cahier de recettes de Tante Marie pour leurs fameux repas pantagruéliques de l’hiver avec :

    • la Soubernade du 16 octobre;
    • et le repas Citrouille du 20 novembre.

    S’ensuivit une discussion pour envisager une manifestation innovante et peu courante sur le territoire. Des idées se profilent mais Jacques et son équipe ne dévoileront rien encore. Pas avant d’avoir bien étudié et cadré le projet …

  • Éco-geste de janvier : je dépote, tu popotes, il compote … nous compostons !

    Compostons et nous préservons notre environnement !

    Après avoir supprimé les emballages cadeau de notre poubelle noire, nous allons la priver de tous nos déchets de cuisine et de jardin ! COMPOSTER, c’est donc réduire le poids de nos poubelles, réduire la pollution liée au traitement de nos déchets et fertiliser nos jardins et nos plantes avec un engrais naturel.

    Pour tous ceux qui ont un espace extérieur, c’est facile de s’y mettre. Pour les autres, le lombricompostage (technique utilisant le pouvoir des vers de terre) peut vous intéresser, sinon soyez attentifs, et répondez à l’enquête qui sera distribuée avec le bulletin municipal prochainement. Elle va permettre à la municipalité de vous proposer la solution la plus adaptée à vos attentes. Votre participation à cette consultation est primordiale. Voici quelques informations, et n’hésitez pas à consulter le site de la CCPL47.fr Inscrivez-vous à leur formation. Dès que le contexte sanitaire le permettra, les formations au compostage seront proposées.

    Que composter : tous les déchets organiques à différents degrés …

    • DÉCHETS de CUISINE : épluchures, fruits et légumes abîmés, fanes de légumes, marc de café avec filtre (très bons aussi en engrais dans vos plantes vertes), sachets de thé, coquilles d’œufs, restes de repas, pain, laitages, croûtes de fromage et céréales.
      Bien les enfouir en les plaçant au centre du tas de compost.
    • DÉCHETS du JARDIN : s’ils ne peuvent être utilisés en paillage dans votre jardin d’agrément ou jardin potager, alors, ils vont dans le compost. Ce sont : tontes de gazon, sciure, feuilles mortes, branchages broyés ou taillés fins, fleurs fanées, tailles de haies, paille, déchets du jardin potager.
      A exclure : terre, cendre, sable (à mettre directement dans le jardin), végétaux malades ou en graines, rhizomes (racines de plantes) et bois traités.
    • DÉCHETS de MAISON : papier journal, papier carton non sali par des polluants, mouchoir en papier, essuie tout, cendre de bois, sciure, copeaux bien mélangés.
      A exclure : couche de bébé, protection périodique et litière d’animaux carnivores.

    NB : quelques déchets se dégradent plus difficilement et demandent quelques précautions. Les déchets ligneux ou durs (tailles, branches, os, coquilles …) qu’il vaut mieux broyer avant. Les plantes en graine et pieds de légumes qui peuvent germer (tomates, potirons, mauvaises herbes …). Les coquilles d’œufs et les coquillages ne se décomposent pas mais leur usure apporte des éléments minéraux et leur structure facilite l’aération.

    Comment composter ?

    Tout d’abord choisir le bon endroit : pas trop loin de la maison, pas trop près des voisins, exposition mi ombre à l’abri du vent et pas dans un creux.
    Pour débuter : préparer un lit de matière brune (feuilles mortes, petits branchages pour drainer et aérer votre futur compost).
    Puis choisir la méthode : soit en tas au fond du jardin comme l’ont fait nos ancêtres depuis la nuit des temps ou presque ! Soit dans un bac pour mieux gérer votre compost. Construire le bac ou l’acheter : ce bac, vous pouvez le construire vous-même avec des matériaux de récupération (palettes…). Sinon, ils sont en vente dans les jardineries ou, rapprochez vous de votre CCPL qui peut vous le fournir pour 25 €.

    Composter, 4 règles d’or !

    • ALTERNER
      Mélanger les déchets entre eux :
      – les déchets azotés plutôt humides et verts qui se dégradent facilement et qui ont tendance à pourrir avec les déchets carbonés plutôt secs qui se compostent lentement;
      – les déchets fins comme les tontes qui asphyxient le compost avec des déchets plus grossiers comme les brindilles.
    • AÉRER
      Brasser, décompacter le compost pour apporter l’oxygène nécessaire aux micro-organismes qui sont utiles au compostage.
    • GÉRER L’HUMIDITÉ
      Compost trop humide : trop d’humidité empêche la bonne aération du compost, le processus est freiné. Pour y remédier, apporter des matières sèches, aérer le compost pour l’aider à sécher, protéger des pluies;
      Compost trop sec : les micro-organismes meurent et le processus s’arrête. Il faut arroser le compost, réduire les déchets trop gros, apporter des déchets verts.
    • SURVEILLER
      L ‘apparition de moucherons, de mauvaises odeurs, de moisissures sont autant de signes qui doivent vous alerter. Consultez le guide du compostage pour trouver les solutions. Souvent, il suffit d’équilibrer le compost et de l’aérer.

    Bibliographie : ADEME « le compostage et le paillage » septembre 2020-12-25, « prévention/gestion de proximité des bio déchets » octobre 2015, « faire son compost » janvier 2012 et « Pourquoi composter » de L. Brisset de la CC des Bastides en Haut Agenais Périgord.


    Avec Tati Sauvette, la COMPOST MANIA gagne du terrain

    Encouragée par Tati Sauvette, Jeannette, sauvetatoise, installe un composteur dans son petit jardin alors que jusqu’à présent, ses déchets de cuisine étaient mis dans le sac noir. Merci Jeannette ! Vidéo à découvrir en suivant.
    Et au Point Lecture de La Sauvetat, Tati Sauvette met à votre disposition le livre « Famille presque zéro déchet« . Un livre pour vous aider à découvrir comment limiter les déchets et mettre en pratique l’écocitoyenneté.

    Et n’oubliez pas, le meilleur déchet est celui que nous ne produisons pas !

    Tati Sauvette vous souhaite une Bonne Année Ecocitoyenne  et vous dit à bientôt pour un nouvel épisode.

    Et la vidéo …

  • Point Lecture : espace jeunesse et click and collect

    Photos prises avant l’annonce du re-confinement.

    Des transformations avec l’ouverture d’un espace dédié à la jeunesse

    Le Point Lecture, section des Amis de la Sauveté, vient d’être revisité par sa responsable Martine Brosse avec l’accord préalable de la municipalité et du bureau de l’association présidée par Jacques Foglia. Encouragée par la visite de jeunes adhérents, Martine a pensé réserver un espace aux livres enfants et jeunes en investissant une partie de l’étage de la Maison des Loisirs actuellement inoccupé.

    Aidée de Pauline, jeune cantinière scolaire qui remplace Hélène, et d’Aurélien, employé municipal, des étagères ont été déplacées du rez-de-chaussée à l’étage. D’autres ont été achetées par Les Amis de la Sauveté et sont venues compléter les rayonnages existants. Les livres enfants et jeunes ont migré à l’étage permettant d’organiser un espace lecture cosy avec tapis moelleux ou petites chaises au choix du lecteur.

    Vaste choix de livre grâce à un partenariat avec la bibliothèque de Villeneuve-sur-Lot – English books

    En bas, les étagères sont classées par genre. Roman régional et du terroir, livre d’Histoire dont l’Histoire locale, biographie, science-fiction, nouvelle, encyclopédie … tous les genres sont représentés, les livres sont récents grâce à un partenariat avec la bibliothèque de Villeneuve-sur-Lot. L’adhésion au Point Lecture est de 10€ par an. Gratuit jusqu’à l’âge de 15 ans.

    Le Point Lecture, c’est aussi un espace de rencontre grâce à des jeux de société disponibles et la possibilité de jouer sur place … en dehors des périodes de confinement, bien sûr.

    Thanks to donations, the library offers a wide choice of English language books. English speaking readers who would like to join the library and to share the Wednesday afternoon games are welcome … outside of lockdowns periods, of course. Membership is € 10 per year and free for children under 15.

    Ne jetez pas, donnez au Point Lecture – Don’t throw away, donate to the library

    Si vous faîtes le tri de vos bibliothèques personnelles, ne jetez pas, donnez plutôt ces livres au Point Lecture. Martine aimerait étoffer l’offre pour la jeunesse.

    Re-confinement, pensez au click and collect

    Et même en ces temps de re-confinement, votre Point Lecture est accessible. Contactez Martine en donnant votre choix de livres et rendez-vous devant le Point Lecture au jour et à l’heure indiqués pour un retrait sans sortir de votre véhicule. Pour en savoir plus, appelez Martine au 06 43 79 67 58.

    Mesures de sécurité COVID

    Précisons que pour suivre le protocole sanitaire préconisé par le gouvernement, les livres ramenés sont conservés sur une table pendant 5 jours avant d’être remis sur les étagères.

    .

  • Nouveaux livres et projets pour le Point lecture

    Point Lecture des Amis de la Sauveté, une nouvelle responsable pour vous accueillir

    Suite à un changement d’activité de Françoise Ivars, c’est Martine Brosse, conseillère municipale et trésorière de l’Association des Amis de la Sauveté qui gère et reçoit les adhérents au Point Lecture de La Sauvetat du Dropt.

    Nouvelles du moment, tarif des adhésions et projet d’un coin jeunes, Martine vous informe

    « Suite à l’article du 14 août de nombreux livres ont été apportés à la bibliothèque. Romans policiers, historiques, romances, en langue anglaise et autres livres jeunesse. Grand merci aux donateurs.

    La bibliothèque, malgré la COVID, a repris son rythme normal les mercredis de 14h à 18h pour les échanges de livres, les parties de scrabble et le coin lecture pour les personnes désirant avoir de la compagnie. Les livres ramenés sont laissés en attente et remis en rayonnages la semaine suivante. Masque et gel hydroalcoolique sont nécessaires pour choisir vos nouveaux ouvrages.

    Nous accueillons gratuitement les enfants et jeunes de 2ans à 14 ans révolus et 10 Euros sont demandés annuellement pour les autres.

    Bien sûr, les personnes des communes avoisinantes peuvent également adhérer et sont les bienvenues.

    En projet et après concertation avec la municipalité, l’installation du « coin jeunes » à l’étage de la maison des loisirs pour libérer de l’espace chez les adultes.

    Une fois par mois les enfants de l’école seront de nouveau accueillis si les conditions sanitaires le permettent et nous espérons revoir Chantal Constant pour une soirée conte. »

  • Donnez vos livres au Point Lecture du village

    Ne jetez pas vos livres, donnez-les au Point Lecture

    Parce que des cartons de très beaux livres ont été trouvés devant les poubelles de l’école ce début de semaine, Martine Brosse, responsable du Point Lecture de La Sauvetat du Dropt vous informe qu’elle serait ravie de vous débarrasser des livres que vous souhaitez jeter. Après un tri minutieux, les livres susceptibles d’intéresser les lecteurs adhérents du Point Lecture seront rangés sur les étagères. Ceux qui sont trop abîmés seront portés à la déchèterie.

    Vous pouvez donc porter vos livres devant le Point Lecture du village qui se trouve dans la Maison des Loisirs, face à la salle des sports.

    Adhésion au Point Lecture

    Si vous aimez lire, sachez que l’adhésion au Point Lecture de La Sauvetat du Dropt coûte 10 € par personne et par an. Vous trouverez un grand choix de livres, pour adultes et enfants. Il est aussi possible de commander le livre de son choix qui sera acheminé par la bibliothèque de Villeneuve sur Lot.

  • Reprise du scrabble au Point Lecture

    Photos de Martine.

    Martine Brosse, conseillère municipale et membre du bureau des Amis de la Sauveté actuellement responsable du Point Lecture en l’absence de Françoise Ivars, fait savoir que les jeux de société ont repris le mercredi après-midi. Les adeptes de scrabbles ne sont pas encore toutes présentes mais cependant très motivées et contentes de se retrouver. N’hésitez pas à rejoindre le petit groupe si vous souhaitez passer de bons moments.

    Autre activité de ces mercredis après-midi, le choix de livres bien sûr. Livres que vous pouvez lire sur place comme Enza, fidèle lectrice sauvetatoise. Rappelons que pour suivre les mesures sanitaires gouvernementales, les livres ramenés ne sont replacés sur les étagères que la semaine suivante.

  • Nettoyage impromptu de la cabane info

    Anarchie sur les étagères de livres en liberté !

    Un samedi matin, à l’heure où les camping-caristes sont encore endormis, Martine, membre des Amis de la Sauveté qui s’en retournait de sa rituelle balade du jour, constatait une belle pagaille dans la Cabane Info ! Cette cabane, qui offre aux visiteurs la documentation de l’offre touristique locale, accueille aussi des étagères de livres en liberté. Comprenez de livres que tout un chacun peut prendre ou déposer à sa guise.

    Il faut croire que durant le confinement, certains aient fait l’inventaire de leur bibliothèque et n’aient pas su comment se débarrasser de ces vieux livres très abîmés. Toujours est-il que Martine a dû faire un grand tri avant de remettre de l’ordre sur les étagères pour que la cabane soit de nouveau accueillante.

    Règle de civilité des livres en liberté

    L’Association des Amis de la Sauveté demande aux lecteurs preneurs comme aux lecteurs donneurs de respecter ce lieu et de garder les étagères en ordre. Et surtout de ne pas utiliser cette cabane info comme dépotoir de livres !

  • Le Point Lecture vous accueille sur rendez-vous