• Les conseils de Tati Sauvette pour respecter le tri aux Soirées Gourmandes


    AUX SOIRÉES GOURMANDES DES VENDREDIS DE L’ÉTÉ A LA SAUVETAT DU DROPT
    • Avant de partir :

    Je prépare les soirées gourmandes pour limiter au maximum ma production de déchets.

    1- J’amène mes couverts ;
    2- J’amène ma serviette de table en tissu ;
    3- J’amène une boite ou une poche pour récupérer mes restes de repas.
    • Après avoir festoyer aux tables installées par le Comité des Fêtes :

    Je peux les ramener à la maison pour ma consommation personnelle ou pour les donner à mes animaux de basse-cours ou de compagnie ou je les jette dans la poubelle biodéchets prévue à cet effet.

    Tati Sauvette et son équipe vous aident à trier

    Pour les Soirées Gourmandes Tati Sauvette renouvelle l’opération d’aide au tri des déchets avec son équipe.
    Nouveauté : les biodéchets seront triés à part et il sera possible, pour les intéressés, d’en récupérer pour les donner à leurs animaux.

    Tri du 1er juillet

    Civilité, respect des consignes et bonne humeur lors du passage des visiteurs devant l’espace de tri où les attendaient Tati Sauvette et Martine. Remercions ces deux conseillères municipales pour le temps passé. Nul doute que cette aide permanente au tri finira par nous faire acquérir les bons gestes !

  • RUBRIQUE DE TATI SAUVETTE N°14 – JUIN-JUILLET 2022

     

    Tati Sauvette, conseillère municipale à La Sauvetat du Dropt, poursuit ses actions en faveur de la planète. Ses conseils et recommandations doivent nous permettre de diminuer les factures ordures ménagères de nos foyers. En agissant concrètement pour l’environnement, nous agissons aussi pour notre confort matériel et notre bien-être.

    Ne versons pas la goutte d’eau qui fait déborder le vase, mais déposons plutôt une pierre à l’édifice qui protège notre planète …

    1. ACTUALITES – LA CCPL 47 VOUS INFORME
    Réduction des déchets, on passe à l’action.
    1ER JUILLET —-> DAVANTAGE DE DÉCHETS ACCEPTÉS DANS LES BACS ET COLONNES JAUNES.

    Voici les nouvelles consignes de tri. Information reprise sur le site de votre Communauté de Communes du Pays de Lauzun.

    A partir du 1 er juillet

    À partir du 1er juillet 2022, tous les emballages en métal, en papier, en carton et en plastique, sans exception, pourront se jeter en vrac dans le bac jaune !

    A partir du 1er juillet, plus de doute, tous les emballages se trient !

    C’est parti ! Vous avez tous reçu les informations dans vos boites à lettres.

    DE NOUVELLES MODALITÉS DE COLLECTE DANS LES BACS NOIRS

    AFIN D’ADAPTER LA COLLECTE AU VOLUME DES BACS NOIRS, LE CAMION DE COLLECTE DES BACS NOIRS PASSERA DESORMAIS 1 SEMAINE SUR 2. LA COLLECTE DES BACS JAUNES RESTE INCHANGÉE, TOUS LES 15 JOURS.

    Seuls certains usagers des centres-bourgs de Miramont de Guyenne / La Sauvetat du Dropt / Allemans du Dropt / Lauzun et les résidents en habitat collectif disposeront d’un badge qui leur permettra d’enregistrer les ouvertures des colonnes noires à ordures ménagères prochainement installées.

    A La Sauvetat du Dropt, les colonnes semi-enterrées seront prochainement installées Rue du Puits.

    ON RÉDUIT NOS DÉCHETS AVEC LE COMPOSTAGE

    COMPOSTER LES DECHETS ORGANIQUES (ÉPLUCHURES ET RESTES DE REPAS NOTAMMENT).
    Des « kits compost » sont disponibles auprès de la Communauté de communes pendant les permanences tous les mercredis de 14h à 16h à l’ancienne déchèterie (impasse Elie Teyssier à Miramont de Guyenne). JEREMY BRIERE l’animateur compost de votre CCPL vous y accueille et vous informe.

    Trois modèles de composteurs sont disponibles :
    – Composteur 400 L plastique : 25 €
    – Composteur 400 L bois : 35 €
    – Composteur 600 L bois : 45 €
    L’achat du composteur est réglable uniquement par chèque, à l’ordre du Trésor Public.

    2. ECOGESTE DES MOIS DE JUIN-JUILLET
    Dans la salle de bain je supprime les emballages plastiques :

    – Je remplace les produits liquides par les équivalents solides (savon, shampoing, après-shampoing);
    Ils sont tous accessibles en grandes surfaces et dans la boutique « vrac et local « à Allemans du Dropt où vous aurez aussi tous les conseils utiles.
    – Je choisis des produits contenus dans des emballages en verre ou cartonnés : j’évite à chaque fois que je le peux l’emballage plastique et ainsi j’évite que mon déchet se retrouve par accident sur une plage !

    Dans le jardin , je pense à pailler pour économiser les arrosages :

    – Je récupère l’herbe de la tonte séchée pour pailler ;
    – Je laisse au pied les résidus de tailles.


    ATTENTION A L’EAU LE NIVEAU BAISSE !!!

    Voici une carte d’avril 2022 glanée sur le site du SIGES. Le niveau des nappes descend, c’est aussi ce que montrent les cartes de piézométrie * des secteurs de Miramont de Guyenne, Auriac sur Dropt et Peyrière.

    * La piézométrie est la mesure de profondeur de la surface de la nappe d’eau souterraine. Elle est exprimée soit par rapport au sol en m, soit par rapport à l’altitude zéro du niveau de la mer en m NGF (Nivellement Général Français).

  • RUBRIQUE DE TATI SAUVETTE N°13 – AVRIL-MAI 2022

    Tati Sauvette, conseillère municipale à La Sauvetat du Dropt, poursuit ses actions en faveur de la planète. Ses conseils et recommandations doivent nous permettre de diminuer les factures ordures ménagères de nos foyers. En agissant concrètement pour l’environnement, nous agissons aussi pour notre confort matériel et notre bien-être.

    Ne versons pas la goutte d’eau qui fait déborder le vase, mais déposons plutôt une pierre à l’édifice qui protège notre planète …

    1. ACTUALITES

    En bref /rappels : Informations à retenir suite à la réunion de la commission communautaire environnement du 21/04/2022.

    A partir du 1 er juillet

    Application des nouvelles consignes de tri : C’est un emballage ? Dans le bac jaune ! Inutile de le laver, il suffit de bien le vider. Déposez les emballages en vrac dans le bac, sans les imbriquer.
    Nous pourrons donc mettre tous les films plastiques , tous les pots et barquettes plastiques (pots de yaourts…), les petits déchets aluminium comme les dosettes de café, les barquettes en polystyrène …


    Courant mois de mai

    Nouvelle habitude à prendre : La collecte des bacs noirs et jaunes se fera tous les 15 jours.

    Passage des enquêteurs pour finaliser la dotation en bacs. Distribution possible des badges pour les foyers où la collecte en porte à porte est impossible du fait de la configuration géographique des lieux. Ces foyers sont concernés par l’apport volontaire au niveau des colonnes de collecte qui devraient être mises en place Rue du Puits d’ici la fin du 3ième trimestre (les délais peuvent évoluer aux regards des difficultés actuelles d’approvisionnement).

    2. ECO GESTE DU MOIS

    En avril ne te découvre pas d’un fil !!! Au mois de mai fait ce qu’il te plait ! C’ est le temps de la valse des armoires où chacun fait le tri et achète au fil de ses envies.

    Mais quel est l’impact écologique de notre habillement ? D’où vient –il ? Est-il issu d’une activité éco responsable ? Est-il indispensable ? Qu’en faire quand il est usé ou que nous ne souhaitons plus le porter ? Autant de question qui nous font réfléchir sur notre manière de consommer en matière d’habillement.

    Pour limiter notre impact faisons des choix
    • Vendons ou donnons ce qui dort dans nos placards SURTOUT NE RIEN JETER DANS LA POUBELLE NOIRE. Des filières de recyclage et de réemploi existent autour de nous ;
    • Limitons nos achats et regardons les étiquettes (provenance, éco label textile) ;
    • Privilégions le réemploi, l’occasion.

    Des produits de qualité sont proposés à moindre prix. Faites du bien à la planète et à votre porte-monnaie. En plus des sites internet comme Le Bon Coin, l’application « Vinted » et les offres des vide-greniers et vide-armoires, dans notre secteur plusieurs possibilités s’offre à nous.

    Voici quelques adresses locales pour donner ses vêtements ou acheter des vêtements de seconde main

    A MIRAMONT DE GUYENNE : boutique solidaire LA CROIX ROUGE – Square Victor Hugo – 47800 Miramont de Guyenne – Tel : 0553932426 –

    A EYMET
    – LE VESTIAIRE récupération et vente à très petits prix de vêtements d’occasion. Tel : 05 53 23 90 69
    «Récupération et vente à très petit prix (de 0.50 à 5 €) de vêtements d’occasion. Local ouvert à tous le lundi de 14H à 16H, le mercredi de 9H30 à 11H30. Pour porter vos vêtements uniquement, le mardi de 10H à 11H. Partenariat avec une usine de recyclage de tissus à St Méard de Mussidan.».
    – AU FOND DU GRENIER : dépôt / vente – 13 Bd National – Tel : 05 53 57 44 94.

    A LÉVIGNAC DE GUYENNE : association « LES QUATRE SAISONS » organisation de ventes de vêtements au profil d’associations et récupérations des textiles hors d’usage en partenariat avec l’Association LA TRESSE en Dordogne. Dates des prochaines ventes : 11 juin, 10 septembre et 26 novembre de 9h à 18h non stop. Tel : 05 53 23 90 69.

    POUR EN SAVOIR PLUS

    Dans le domaine du textile le constat est alarmant : nous sommes victimes de la mode et de la frénésie consumériste de notre société addicte du pouvoir de l’image.
    L’industrie textile met sur le marcher 600 000 tonnes de TLC (textile-linge-chaussures) par an à destination des ménages. Une fois usagés ou abandonnés ils viennent grossir le volume des poubelles résiduelles ou bien, dans le meilleur des cas ils vont prendre le chemin incertain du recyclage.

    Tati vous invite à revoir 2 émissions :

    «Car selon Re-fashion, l’éco-organisme de la filière textile, dont les informations sont citées dans le programme, plus de 239 000 tonnes de vêtements sont collectés et triés chaque année en France sur les 624 000 tonnes mises sur le marché.
    Très peu de vêtements redistribués. 3% ! C’est le très mince pourcentage des vêtements collectés qui sont redistribués selon l’enquête de Hugo Clément. Ceux-ci vont se retrouver, par exemple, dans des magasins de friperie ou des “Vestiboutiques” de la Croix-Rouge. Le reste est vendu à un industriel. Les vêtements y sont triés en fonction de leur qualité et de leur propreté.
    Toujours selon Re-fashion cité dans le documentaire, en 2020, 10% des vêtements collectés ont été brûlés pour chauffer des habitations. 33% sont recyclés et le reste, qui représente 54% de ces vêtements, est exporté à l’international, principalement en Afrique.»

    Ce qu’il faut retenir

    Très peu de vêtements connaissent la filière du réemploi, environ 5% !

    • Réemploi par les associations caritatives en dons directs comme LA CROIX ROUGE ou dans des ressourceries et boutiques solidaires comme EMMAÜS ou le réseau labellisé « DING FRING » (boutique présente à BERGERAC) ;
    • Réemploi par le « UPCYCLING » : dans ce cas les vêtements sont customisés relookés par des stylistes puis mis à la vente comme les marques « Résilience » « Les Récupérables ».

    Valorisation pour 40% des volumes

    • 10% en chiffons d’essuyage ;
    • Le reste par effilochage pour la filière industrielle BTP (isolation thermique et sonore) papeterie (papier ) ou textile (refabrication de bobine de fils pour tissage).

    MAIS PLUS DE 50% sont exportés vers les pays africains créant dans ces pays des problèmes économiques, sociétaux et environnementaux ! 

    Conclusion : comment réduire l’impact écologique de notre habillement ?
    • En achetant moins ;
    • En achetant des vêtements de marques durables ;
    • En achetant une meilleure qualité ;
    • En réfléchissant à deux fois avant de jeter nos vêtements ;
    • En achetant des vêtements d’occasion ou en les échangeant.

     

  • Balade-Quiz-Compost de Tati Sauvette toujours possible

    Photos de Martine Brosse, conseillère municipale, membre de la commission environnement au côté de Tati Sauvette.

    Après des préparatifs de dernières minutes menés bon train par l’équipe municipale composée de Isabelle René alias Tati Sauvette, Martine Brosse et Jean-Paul Mothes assistés de façon imprévue mais efficace par Dino, la Balade-Quiz-Compost était opérationnelle ce samedi 26 mars.

    Les promeneurs ont pu découvrir un beau parcours depuis le composteur de quartier situé derrière l’église jusqu’aux jardins familiaux en passant près du beau Pont Roman puis en longeant les berges du Dropt.

    Les panneaux pédagogiques installés tout au long de la promenade apportaient les réponses au quiz proposé en libre service sur le site de compostage de quartier. Les participants ont pu échanger avec l’équipe présente à l’arrivée du parcours ce jour là, Tati Sauvette et  son indissociable binôme Martine.

    Les thèmes du compostage, du jardin au naturel et de la lutte contre le gaspillage alimentaire ont pu être abordés. Le beau temps de ce samedi n’a pas attiré les foules sur le circuit mais il faut noter la présence active d’enfants accompagnés de leurs parents.

    Balade-Quiz-Compost possible jusqu’au 10 avril

    La Balade-Quiz-Compost est toujours accessible en accès libre jusqu’au 10 avril dans le cadre de l’opération nationale « Tous au Compost ». Prenez le quiz près du composteur de quartier (derrière l’église) et suivez les panneaux fléchés jusqu’aux jardins familiaux.

    Et n’oubliez pas le leitmotiv de Tati Sauvette : « le meilleur déchet est celui que l’on ne produit pas » !

  • Tati Sauvette vous invite à une Balade Compostage

    Prochaine aventure, balade et quiz compostage

    A l’occasion de l’ évènement « Tous au Compost« , TATI SAUVETTE et toute son équipe d’élus et de bénévoles vous invitent à découvrir le processus de compostage aux travers d’une balade pédagogique qui partira de la plateforme de compostage située derrière l’église. Vous pourrez suivre un parcours fléché, ponctué de panneaux illustrés qui vous permettront de tout savoir sur le compostage.

    Tout en vous informant, vous pourrez jouer au quiz proposé en début de parcours et découvrir à l’arrivée, le jardin au naturel en cours de réalisation que nos POWER GIRLS ont débuté lundi 15 mars supervisées par Aurélien, notre dévoué employé municipal, venu pour l’implantation du site.

    SAMEDI 26 MARS – DE 10H à 12H et de 14H à 17H

    Le circuit démarre derrière l’église, devant les composteurs de quartiers. Un QUIZ est à récupérer dans une boite prévue à cet effet. Puis, partez répondez aux questions tout en suivant les panneaux. Vous arriverez dans les jardins familiaux et retrouverez Tati Sauvette et son équipe devant le jardin au naturel en cours de réalisation. Les réponses au QUIZ seront vérifiées. Vous participerez aux échanges et repartirez avec une récompense.

    Le jardin partagé au naturel, en bonne voie de réalisation

    C’est dans un secteur des jardins familiaux non encore utilisé que Tati Sauvette, Martine Brosse et Sylvie Schneider, référente du composteur de quartier, aidées de l’employé municipal Aurélien ont commencé la création de planches de jardins. Jardin où sera utilisé le produit du composteur de quartier.

    Un beau travail qui devient la vitrine de ce qui est possible de faire en matière de jardin potager au naturel. Le but étant de démontrer aux adhérents du composteur de quartier tout l’avantage du compostage quand celui-ci sera utilisé sur les planches du jardin.

    Ces planches sont faites de cartons (vierges de toutes inscriptions polluantes) et d’un mélange de tonte et de feuilles sèches. Les autres objets utilisés sont de la récupération : les planches pour le potager long, les branches de vîmes souples pour faire les bordures du potager carré et du bambou pour le tipi qui servira à faire grimper des haricots ou des tomates par exemple ou même des fleurs.

    Prochaines étapes à suivre …

    La municipalité est fière des actions menées par Tati Sauvette et son équipe. Cette volonté de montrer la voie vers le respect de l’environnement, l’enseignement du tri des déchets ménagers par l’utilisation collective de composteurs et le partage du fruit de ce travail au sein des jardins familiaux, sont des actes bénévoles qu’il faut saluer.

    Toutes les personnes résidentes de la commune qui souhaiteraient se former et s’investir sont les bienvenues.

    Contacts
    Tati Sauvette (Isabelle René) 06 76 69 11 76 et Sylvie (référente compost) 06 16 43 91 17

  • RUBRIQUE DE TATI SAUVETTE N°12 – MARS 2022

    Tati Sauvette, conseillère municipale à La Sauvetat du Dropt, poursuit ses actions en faveur de la planète. Ses conseils et recommandations doivent nous permettre de diminuer les factures ordures ménagères de nos foyers. En agissant concrètement pour l’environnement, nous agissons aussi pour notre confort matériel et notre bien-être. 

    Ne versons pas la goutte d’eau qui fait déborder le vase, mais déposons plutôt une pierre à l’édifice qui protège notre planète …

    1. ACTUALITÉ

    La CCPL mène une campagne d’informations intitulée «En Pays de Lauzun trions plus, jetons moins».
    N’hésitez pas à consulter le site CCPL47.fr pour vous informer de l’évolution des pratiques, pour comprendre les enjeux liés aux déchets de notre communauté. Voici un extrait :

    « En 2022, le Pays de Lauzun s’engage pour réduire le volume des ordures ménagères produites sur le territoire.
    Plusieurs mesures vont être mises en place à partir du 1er juillet 2022

    • Nouvelles consignes permettant de trier plus d’emballages en plastique
    • Modification des modalités de collecte pour préparer la nouvelle tarification déchets en 2024 plus juste et équitable
    • Promotion accrue du compostage pour valoriser tous les déchets organiques »
    Réunion des commissions environnement de votre secteur du 07/02/2022

    Voilà des informations sélectionnées pour vous

    Point biodéchets

    • Depuis le 1er janvier 2022, Jérémy Brière notre animateur compost assure des permanences tous les mercredis après-midi de 14h à 16h pour la vente de composteurs sur le site de l’ancienne déchèterie. Les usagers qui le souhaitent peuvent venir acheter un composteur pendant ce créneau horaire et repartir avec des conseils.
    • La solution pour les centres-bourgs et habitats denses afin de détourner les biodéchets des ordures ménagères est la gestion de proximité via le déploiement du compostage partagé.
    • La CCPL a besoin pour cela de référents de site et propose en partenariat avec ValOrizon la prise en charge financière d’une formation certifiante menée par l’association « Au ras du sol ».
      Appelez le service environnement si vous êtes intéressés : 05 53 94 11 23
    • Dans le cadre du déploiement de la tarification incitative, la collecte en porte à porte sera généralisée pour l’ensemble du territoire au 1er juillet 2022 sauf pour les cas particuliers. Certains résidents des centres-bourgs de Miramont de Guyenne, Allemans du Dropt, La Sauvetat du Dropt et Lauzun ainsi que les résidents de l’habitat collectif seront équipés de colonnes enterrées ou semi-enterrées proposant le double flux : une colonne à ordures ménagères et une colonne dédiée au tri sélectif.
      Pour notre village , la municipalité réfléchit à son site d’implantation.

    Agenda taxe incitative

    • Mai 2022 : passage à domicile des agents enquêteurs chargés d’informer les foyers sur le passage en TEOMI et d’évaluer le volume des containers;
    • Phase test de juillet 2022 à décembre 2023 : permet aux foyers de maîtriser leur production d’ordures ménagères et d’évaluer le fruit de leurs efforts. La comptabilisation réelle des levées des bacs noirs se fera à partir de janvier 2024

    N’oubliez pas : élargissement de la consigne de tri à partir de juillet 2022 ! Tous les emballages en plastique iront désormais dans le bac jaune (pots de yaourt, blisters…)!

    2. L’ÉCO GESTE DU MOIS

    Avec les beaux jours tout se bouscule dans le jardin.

    Veillons à avoir les bons gestes pour préserver notre environnement : rappelons que le brûlage des végétaux est interdit et pour nos déchets de jardin de tailles diverses, adoptons de nouvelles pratiques. Certes, il existe la déchetterie pour ces déchets de jardin, mais nous pouvons aussi essayer de les valoriser sur place et les transformer en ressources !

    • Faire du « broyat » avec ou sans broyeur;
    • Récupérer les branches pour élaborer des haies sèches, récupérer des matériaux pour construire des tuteurs, des portails, des décorations bucolique;
    • Créer des sites d’hébergements pour la faune et favoriser la biodiversité;
    • Récupérer les feuilles mortes pour faire un paillis;
    • ou encore……. faire des fagots d’allumage de barbecue ou faire du bois de chauffage …

    Après tous ces efforts vous connaîtrez la satisfaction du citoyen acteur du développement durable !

    Tati Sauvette vous souhaite de la patience, de la persévérance, de la ténacité … la récompense viendra assurément.

    Et n’oubliez pas : le meilleur déchet est celui que l’on ne produit pas !

    Chez et par Tati Sauvette, photos du nettoyage de son jardin, taille des arbres et différentes utilisation, toujours dans son jardin.

    3. Les actions de TATI SAUVETTE et de son équipe dans le village de La Sauvetat du Dropt

    • COMPOSTEUR DE QUARTIER : Au bout de 2 mois de mise en service, le composteur se remplit et l’équipe a fait son premier retournement. Reportage bientôt;
    • L’équipe de bénévoles du site de compostage et l’équipe de la commission environnement de votre commune préparent une manifestation pour l’opération tous au compost 2022.

    Plus d’informations lors de la prochaine quinzaine nationale TOUS AU COMPOST qui aura lieu du 26 mars au 10 avril 2022 ! Tati Sauvette et son équipe préparent une journée spéciale dont nous reparlerons très bientôt !…

     

  • CAFÉ-COMPOST le 5 mars avec Tati Sauvette

    La Sauvetat du Dropt

    Pour la première fois depuis sa mise en place, le composteur de quartier situé à l’arrière de l’église de La Sauvetat du Dropt accueillera les utilisateurs et tous ceux qui le souhaitent pour un retournement du compost avec la dynamique conseillère municipale Isabelle René alias Tati Sauvette et sa collègue référente Sylvie Schneider.

    L’occasion d’échanger sur cette pratique partagée et ses bénéfices tout en sirotant un café. Pensez à porter votre tasse.

    Samedi 5 Mars à 10h30

  • Objectif de Tati Sauvette en 2022 : une planète sans déchet !

    A VOUS DE CHOISIR QUELS SERONT VOS CHALLENGES 2022 …
    RÉDUIRE
    • Réduire nos déchets à la source quand nous faisons nos achats;
    • Éviter les produits sur emballés;
    • Acheter en vrac cela est de plus en plus possible dans vos magasin de proximité ou grandes surfaces produits d’entretien , condiments, pâtes, riz, légumineuses … etc;
    • Éviter le gaspillage : évaluer vos besoins et déjouer les pièges des temples de la consommation.
    CHOISIR LE STOP PUB
    • Limiter notre consommation de papier en n’imprimant que le nécessaire, préférer les e-documents;
    • Limiter la consommation de piles : choisir des piles rechargeables, des appareils électriques.
    REMPLACER
    • Remplacer l’emballage plastique par le carton ou par le verre à chaque fois que cela est possible : yaourts en pot de verre ou faits maison, lait en tetra brick ou en bouteille de verre, huiles et vinaigres en bouteille de verre ou métal;
    • Supprimer les contenants plastiques en achetant solide comme les savons, shampoing, dentifrices, déodorants …
    PROSCRIRE LES PRODUITS JETABLES
    • Souvent en matière plastique, ils sont un fléau pour notre planète !
    CHOISIR LES CIRCUITS COURTS
    • Acheter local sur nos marchés, dans nos magasins de proximité;
    • Favoriser le made in France ou des produits de la sphère européenne;
    • Boycotter tant que possible le made in tartempion ou Pétaouchnock.
    RECHERCHER ET RECONNAITRE LES LOGOS POUR MIEUX ACHETER
    • Les logos du recyclage sont nombreux et souvent verts, mais pas toujours faciles à comprendre ou à différencier. Vous trouverez sur le site EASYRECYCLAGE un petit guide pour ne plus vous tromper, mais aussi savoir ce que vous achetez et comment le jeter.
    TRIER
    • Trier est indispensable. Cela permet de donner une seconde vie à nos déchets;
    • Respecter les consignes de tri de votre secteur : même si certains déchets que nous trions ne sont pas encore valorisés, ils permettent aux industriels et aux laboratoires de faire des recherches pour leur futur recyclage.
    RECYCLER
    • Aller en déchetterie pour vos encombrants. Une seconde vie sera peut être possible grâce à des associations de réinsertion;
    • Pensez aux filières spécifiques pour vos vieux textiles : point relais …
    RÉEMPLOYER

    Le monde de l’occasion est à la portée de tous. Pensez :

    • aux sites internet spécialisés;
    • aux boutiques de dépôts vente;
    • aux brocantes et vide greniers;
    • aux vestiaires associatifs ….

    qui sont autant de chance pour mieux acheter et faire des économies.

    JARDINER AU NATUREL
    • Choisir les bons végétaux en fonction de vos besoins. Attention, les haies d’arbustes à croissance rapide produiront beaucoup de déchets de taille;
    • Intégrer les déchets verts dans votre jardin : broyer, mulcher (tondre en laissant sur place la tonte) et fertiliser ainsi naturellement le sol pour un STOP AU BRULAGE !
    COMPOSTER
    • Détourner de votre poubelle noire tout élément fermentescible issu de votre cuisine ou de votre jardin.
    S’INFORMER
    • Consulter régulièrement le site de la CCPL 47;
    • S’informer auprès de l’ADEME (Agence De l’Environnement et de la Maitrise de l’Energie). Son site nous offre une aide immense pour améliorer notre vie d’éco citoyen.

    … FAIRE DE SON MIEUX !

  • RUBRIQUE DE TATI SAUVETTE N°10 – DÉCEMBRE 2021

    Tati Sauvette, conseillère municipale à La Sauvetat du Dropt, poursuit ses actions en faveur de la planète. Ses conseils et recommandations doivent nous permettre de diminuer les factures ordures ménagères de nos foyers. En agissant concrètement pour l’environnement, nous agissons aussi pour notre confort matériel et notre bien-être. 

    Ne versons pas la goutte d’eau qui fait déborder le vase, mais déposons plutôt une pierre à l’édifice qui protège notre planète …

    1. ACTUALITÉ

    COP 26 DU 13/11/2021 : un bilan qui manque d’ambition

    La Conférence des Nations unies sur le climat de Glasgow, la COP26, s’est achevée samedi 13 novembre avec l’adoption d’un accord pour accélérer la lutte contre le réchauffement de la planète, mais sans garantir de tenir l’objectif de le contenir à 1,5 °C ni répondre aux demandes d’aide des pays pauvres.

    Exemple de frein au ralentissement du réchauffement climatique :
    La Chine et l’Inde ont refusé de s’engager sur une sortie du charbon. L’accord leur reconnaît ainsi qu’à d’autres pays des « circonstances nationales particulières ». Absence d’accord entre les pays riches et les pays pauvres qui subissent de plein fouet et sont victimes du réchauffement.

    TATI VOUS LE DIT !!! N’attendez pas les politiques. La place est à l’action des citoyens dont les CHOIX sont une des clés pour améliorer l’avenir. Débarrassons-nous du « tout consommer « du « trop consommer »!
    Changeons NOS COMPORTEMENTS. Soyons des consommateurs éclairés. Repensons notre mobilité. Redéfinissons nos essentiels … Redonnons le sourire à notre planète.
    YES WE CAN !!!

    Compte rendu réunion ccpl 47 16/11/2021 : en bref ce que TATI a retenu pour vous :

    1. Le site internet de la CCPL est à portée de clic ! N’hésitez pas à le consulter. Vous trouverez la partie environnement qui va évoluer afin de vous donner des informations pour la gestion et la prévention de vos déchets.
    2. Passage en début d’année, dans chaque foyer, d’enquêteurs pour informer les populations sur la mise en œuvre de la tarification incitative et évaluer vos besoins.
    3. Changements à venir dans les consignes de tri : calendriers à surveiller !
    4. A partir du 1er juillet 2022, ramassage tous les 15 jours pour la collecte des déchets en porte à porte : rappel de l’objectif de réduction du volume des déchets : plus de tri = moins de déchets dans la poubelle noire = moins d’impact sur l’environnement et sur les finances !
    5. Les actions multiples de Jérémy Brière notre animateur compost de la CCPL 47 sur notre territoire dont :
    • ANIMATION DANS LE CADRE DE LA SERD 21 semaine européenne de la réduction des déchets : du 20 au 28 novembre;

    Organisation et Implication de la classe de CE2/CM1 de Carine Paillé à la SAUVETAT dans le cadre de la semaine européenne de la réduction des déchets. Pour l’occasion, l’équipe du service environnement a organisé une opération intitulée :« Pesée et valorisation des déchets organiques – De la maison à l’école ».
    Sur une semaine, les élèves ont collecté et pesé les bio déchets produits à la maison afin de connaitre le poids total détourné des sacs noirs, puis ils ont pu les composter.
    Photos de l’institutrice Carine Paillé.

    • CRÉATION DU GROUPE « AMBASSADEURS COMPOST » avec une première réunion de rencontre qui avait lieu jeudi 16 décembre. Ce groupe réunissait les acteurs du territoire impliqués dans la gestion du bio déchet.
    • COMPOSTEUR DE QUARTIER. Participation à la réunion organisée le SAMEDI 8 JANVIER pour la mise en œuvre du compostage de quartier de notre village.

    6. La CCPL 47 a décidé de confier la mise en œuvre de la collecte des déchets au groupe NICOLLIN pour les 5 ans à venir à partir de juillet 2022.
    7. Le service environnement engagé fortement dans la gestion des déchets souhaite étendre son action sur la problématique des énergies renouvelables… Un nouveau challenge pour tous!!

    2. L’ÉCO GESTE DU MOIS

    Décembre !!! Mois du Papa Noël et mois où explosent nos poubelles ! Pour éviter cette catastrophe planétaire tout en faisant plaisir autour de nous, respectons des règles simples :

      • TROUVER LE CADEAU D’OCCASION : sur des sites comme « le bon coin » « vinted » ou dans des boutiques de réemploi comme les dépôts vente, les brocantes et les recycleries proches de chez nous.

      • ACHETER LOCAL ARTISANAL : notre région regorge de petites mains habiles pour la création.
        Vous les trouverez lors de promenades sur nos marchés …ou dans nos magasins de proximité.
        Citons ici la boutique de jeux la plus proche de nous puisqu’elle est à La Sauvetat : Accordons-nous. Les horaires d’ouverture de la boutique et leur présence sur les marchés, dont celui de La Sauvetat certains mardis, sont mentionnés sur leur site.
      • ACHETER RESPONSABLE
        En évitant les produits suremballés et en favorisant le made in France : tous les jouets ne sont pas made in China !
        Polybric en Bretagne fabrique des LEGO français, Ecoiffier fabrique des dinettes et autres jouets, Dujardin fabrique des jeux de société français, Jeujura et ses chalets en bois, Janod …..et tant d’autres. Marques françaises à retrouver chez les Accordons-nous de La Sauvetat.
  • Tati Sauvette installera bientôt un site de compostage dans le village

    Tati Sauvette fait le point sur le site de compostage

    Après réflexion puis délibération du Conseil Municipal de La Sauvetat du Dropt, l’emplacement du site de compostage a été décidé au cœur du village. Un choix judicieux grâce à son accessibilité, sa situation géographique centrale et à son environnement accueillant qui en fera un point de rencontre.

    Les rendez-vous seront donnés derrière l’église …. Merci pour ce bel emplacement !

    Les porteurs du projet préparent la réunion d’information pour les futurs utilisateurs. Elle se déroulera le samedi matin 8 janvier dans notre salle d’animation. L’organisation est mise sur pied en collaboration avec l’équipe de la CCPL et l’animateur délégué Jérémy Brière. Les bio seaux et les livrets seront fournis par la CCPL.
    De son côté, la mairie a fait l’acquisition des composteurs qui seront installés courant décembre par notre équipe municipale.

    Elles ont leur diplôme « guide compostage », pour vous aider

    Vos guides compostage sont prêtes depuis qu’elles ont suivi leur formation. Un mois de juin studieux pour 2 citoyennes du village qui sont Isabelle René, conseillère municipale alias Tati Sauvette et Sylvie Schneider.

    Suite à l’enquête menée sur la commune en début d’année, Sylvie s’est portée volontaire pour être active dans le projet de compost de quartier et c’est avec enthousiasme qu’elle a suivi la formation de guide composteur en compagnie de Tati Sauvette.

    Cette formation a été dispensée par l’association AU RAS DU SOL dont le siège se situe à VÉLINES (24), mandatée par la CCPL47 qui a initié et financé la prestation.
    Ainsi, pendant trois jours nos deux compères se sont enrichies d’un savoir qu’elles mettront à disposition de la commune pour la mise en place du compostage de quartier. Elles y ont rencontré d’autres personnes venant de tout le département, engagées dans le même processus dont notamment des personnes appartenant au territoire de la CCPL 47 (LAVERGNE – SAINT PARDOUX-ISAAC – ALLEMANS DU DROPT…).

    Donc, préparez-vous à voir se monter rapidement ce site de compostage sur le parking à l’arrière de l’église…

  • RUBRIQUE DE TATI SAUVETTE N°9 – NOVEMBRE 2021

    Tati Sauvette, conseillère municipale à La Sauvetat du Dropt, poursuit ses actions en faveur de la planète. Ses conseils et recommandations doivent nous permettre de diminuer les factures ordures ménagères de nos foyers. En agissant concrètement pour l’environnement, nous agissons aussi pour notre confort matériel et notre bien-être. 

    Ne versons pas la goutte d’eau qui fait déborder le vase, mais déposons plutôt une pierre à l’édifice qui protège notre planète

    1. ACTUALITÉ

    Depuis SEPTEMBRE, la CCPL 47 vous propose d’agir pour l’environnement tout en prenant bien soin de vos animaux de compagnie.
    Tous ces conseils sont développés sur la page Environnement et Agriculture de la Communauté de Communes du Pays de Lauzun.

    Nos animaux passent au vert!

    Réduire l’empreinte carbone de nos compagnons à quatre pattes, oui c’est possible! Avec quelques gestes simples, il est très facile d’agir en faveur de l’environnement! De la litière à la nourriture en passant par les soins, plein de petites astuces peuvent rendre nos animaux écolos!
    Elle permet de faire un état des lieux de l’ensemble des déchets recyclables, de leur quantité, de leur composition et de l’efficacité du tri des ménages.

    Voici quelques exemples donnés dans « Mon animal zéro déchet ». Document réalisé par la Communauté de Communes Calvi Balagne en Corse.

    • Acheter une litière recyclée et compostable, préférer la litière certifiée : NF environnement (Les litières en granules de bois, de papier ou carton recyclé),
    • Composter les déjections de ses animaux lorsque cela est possible,
    • Préparer des repas « faits maison » pour son animal, préférer les croquettes et aliments labellisés AB garanties sans OGM, et les croquettes avec un taux de glucides affiché,
    • Utiliser des accessoires en matières naturelles, durables. Éviter les objets en plastique,
    • Penser aux achats d’occasion pour ses animaux,
    • Fabriquer des équipements durables pour ses animaux à partir de matériel récupéré
    • En promenade : N’oubliez pas de vous munir de feuilles de papier journal ou des poches mises à votre disposition dans le village pour ramasser les déjections de votre animal.

    2. L’ÉCO GESTE DU MOIS

    Aidons la faune à trouver un endroit où se protéger cet hiver. Construire un abri avec des matériaux de récupération sera un bon passe-temps pour les grands et les petits.

    Et surtout respectez quelques règles :

    • Installer l’hôtel à insectes et les différents abris avant l’hiver, afin que les auxiliaires y pondent leurs œufs et que les larves y passent l’hiver au chaud.
    • Le surélever pour le protéger de l’humidité du sol. Le placer à l’abri du vent et orienter « l’entrée » au sud ou au sud-est afin que les insectes profitent des rayons du soleil. Enfin, penser à le protéger de la pluie (l’idéal est un hôtel ayant un toit étanché avec des tuiles ou tôles …).
    • Penser à mettre des attractifs ou de la nourriture (pour papillons) devant les chambres, afin d’attirer les insectes dans votre abri.

    Les insectes qui y trouveront refuge sont : les bourdons des champs, les abeilles solitaires (appelées osmies), les coccinelles, les chrysopes, les scarabées, les perce-oreilles, les syrphes et les papillons.

    Exemples d’hôtels à insectes téléchargés sur le site de photos libres de droit Pixabay. Mais n’hésitez pas à envoyer les photos de vos réalisations personnelles à info.sauvetatdudropt@gmail.com Nous serons ravis de les publier.

     

  • RUBRIQUE DE TATI SAUVETTE N°8 – SEPT./OCT. 2021

    Tati Sauvette et Martine Brosse ont ramené des photos du Centre de Tri de Nicole (47).

    La rentrée est déjà bien avancée. Nous retrouvons aujourd’hui les judicieux conseils de Tati Sauvette qui nous aide à organiser notre vie quotidienne afin de réduire nos déchets par le tri, des achats responsables, la création de composteur … Le but étant de ne pas alourdir la facture ordures ménagères de nos foyers.

    Isabelle René, alias Tati Sauvette, est conseillère municipale à La Sauvetat du Dropt et membre très concernée de la Commission Environnement de la Communauté de Communes du Pays de Lauzun (CCPL 47).

    1. ACTUALITÉ

    Pour sa rentrée, TATI SAUVETTE vous fait découvrir les actions menées avant les vacances de cet été : la visite du Centre de Tri de Nicole le 17 juin avec Martine Brosse, conseillère municipale engagée dans la commission environnement de la commune.

    Vos deux conseillères sont allées observer une certification au centre de tri de NICOLE tenu par SEML DU CONFLUENT pour mieux comprendre le circuit des déchets recyclables

    CE QU’IL FAUT RETENIR 

    • Il est primordial de respecter les consignes de tri de la CCPL47 : un mauvais tri entraine un surcoût.
    • Le tri est fait manuellement donc pour le faciliter : n’empilez pas les uns dans les autres les différents déchets recyclables, ils seront refusés ! Laissez les bouchons vissés sur leur contenant car les petits éléments présentent une difficulté au tri ; Videz vos contenants : s’il y a trop de résidus, ils sont refusés car problème lié au compactage.

    Temps 1 : la caractérisation

    Elle permet de faire un état des lieux de l’ensemble des déchets recyclables, de leur quantité, de leur composition et de l’efficacité du tri des ménages.

    L’équipe est accueillie par Mme Labadie encadrante technique responsable des caractérisations. Le tri pour caractérisation est réalisé par Mme Theves employée formée à cette pratique. 18 caractérisations par an sont ainsi réalisées (préconisation donnée par CITEO) avec 9 consignes de tri donnant le pourcentage de chaque matériau sur l’échantillon donné. Ce jour-là, un échantillon de la CCPL 47.

    JRM : journaux papier magazines
    EMR : emballage ménager rigide : cartons
    ELA : emballages légers alimentaires : briques
    PET CLAIR : polyéthylène téréphtalate : plastique clair : bouteilles plastiques claires transparentes
    PET FONCE : plastique coloré :bouteilles plastiques transparentes foncées
    PEHD : polyéthylène haute densité ; plastique opaque ; bouteilles opaques plastique dur non écrasable
    ACIER : boites de conserves
    ALUMINIUM : cannettes
    REFUS : tout élément ne faisant pas parti des éléments donnés par les consignes de tri actuelles (emballages plastiques, pots de yaourts). lls terminent dans la benne pour enfouissement.

    ———> Dans les refus, nous retrouvons :

    • Les déchets imbriqués :donc ne pas encastrer les différents déchets de différentes matières cela rend le tri manuel trop difficile ;
    • Les bouchons : ils doivent être laissés vissés sur la bouteille  le tri manuel du bouchon est trop contraignant ;
    • Les contenants de produits toxiques polluants. Exemple, le bidon d’huile de voiture ;
    • Les contenants recyclables contenant trop de résidus de produits : incompatible au passage en presse. Exemple, le flacon de mayonnaise non vide.

    Voici les bacs contenant les éléments refusés ce jour là :

    Temps 2 : accueil par Le Directeur Mr DUPART

    Grâce à un logiciel dont il est le créateur, Mr DUPART a une vision globale de ce qui transite sur sa plateforme de tri en entrées et en sorties, en fonction de chaque client dont la CCPL 47. Il peut ainsi déterminer le montant de la prestation et la part des produits recyclés qui deviennent des ressources pour chacun d’entre eux.
    Le coût de la prestation de tri comprend le montant de la prestation + celui de la pénalisation des refus + le montant des différentes caractérisations.

    Exemple pour la CCPL 47 en mai 2021

    Tonnage récolté : 34,620 tonnes
    Prestation tri : 200,58 € HT la tonne soit 6944 €
    Tonnage refusé : 7,249 tonnes !
    Pénalité de refus : 109,55 € HT la tonne soit 794 € !
    Certification : 72 €

    Total du coût du tri pour le mois de mai : 7810 €