• Aurélien le rappeur, employé municipal depuis 10 ans déjà !

    Le temps passe à toute allure ! C’était en 2012, après un entretien devant la commission personnel de la municipalité que le tout jeune Aurélien Jollis était choisi pour seconder Jean-Marc Reclus dans les nombreuses tâches d’un employé municipal. D’autant plus qu’à La Sauvetat du Dropt, de nombreux travaux de rénovation sont fait en régie.

    Un parcours sinueux au gré des contrats aidés du moment !

    Le 1er mars 2012, Aurélien intégrait le personnel de la commune avec un contrat CAE de 6 mois, renouvelé pour une durée de 6 mois. Agé de 19 ans, il se voyait confier ses premiers travaux. La plantation de massifs arbustifs dont les plans avaient été dessinés déjà par Maëlle Valdevit actuellement conseillère municipale.
    Ces massifs, imposants aujourd’hui, se trouvent entre la Maison des Loisirs et la Salle des Sports (voir photos) ainsi qu’à l’entrée du village côté porte de Duras, un massif devant mettre en valeur un muret de pierres patiemment bâti par Joseph Framarin, conseiller municipal à l’époque.

    Ce CAE cédait la place à un contrat emploi d’avenir d’une année, renouvelé là encore pour une année supplémentaire. Au bout de ce contrat, la municipalité hésitant certainement à prendre un second employé municipal à plein temps, laissait partir Aurélien qui trouvait un emploi parcs et jardins à Allemans du Dropt. Au bout de 5 mois, retour dans la commune en intérim avant de signer pour 1 an de stage en 2017 et être finalement embauché définitivement en 2018.

    Depuis 10 ans, Aurélien et Jean-Marc travaillent ensemble à l’entretien et à l’embellissement de la commune. Une histoire qui ne va pas durer puisque l’ancien prendra bientôt sa retraite !

    Aurélien et sa passion du rap

    Outre ses compétences dans de nombreux domaines et son goût du jardinage, les sauvetatois connaissent la passion d’Aurélien pour le rap et accueillent au moins une fois dans l’année son groupe Les As du Mic où il partage les morceaux avec son frère. A eux deux et pour rendre hommage à leur maman décédée d’un cancer du sein, Jarh et Royal Rimeur – leur nom de scène – ont fondé l’association Voca Son. Chaque année pour Octobre Rose, ils organisent un concert et diverses manifestations culturelles dont les gains sont reversés au profit de la lutte contre le cancer. D’ailleurs, une rumeur qui semble se préciser dit que cette manifestation teintée de rose se passera très certainement à La Sauvetat du Dropt … Attendons que les choses se précisent. Sachez juste qu’aurélien est en contact avec la mairie et les associations sauvetatoises qui ne sont pas loin d’être conquises … A suivre !

    Photos de 2012 et 2022

    Les photos de 2012 devant le massif juste réalisé avec Jean-Marc, Aurélien et le Maire Jean-Luc Gardeau sont en tout petit format, c’est dommage. Le 1er juillet, les photos montrent les mêmes personnages devant le massif imposant dix ans plus tard. Celle d’un jour de mai pluvieux est prise en compagnie de l’adjoint à la commission personnel, Jean-Pierre Tenot.

     

  • Nettoyage de printemps sur la Prairie des Croquants

    Photos d’Aurélien Jollis, employé municipal en semaine et rappeur durant ses loisirs.

    La suspension du port du masque et du Pass Vaccinal annoncent la reprise normale des activités de loisirs dans le village de La Sauvetat du Dropt, notamment l’accueil du public toujours nombreux lors des Soirées Gourmandes des vendredis de l’été.

    Dans cet objectif d’une reprise de la vie festive sur la Prairie des Croquants, les employés municipaux Aurélien et Jean-Marc ont été invités à nettoyer respectivement le dancefloor et l’estrade pour l’un et le bâtiment d’accueil-buvette pour le second. Sur les photos, le avant-après se passe de commentaire. N’hésitez pas à vous balader dans ce secteur si vous voulez voir de plus près.

     

  • En régie, les petits travaux du moment

    Aujourd’hui, nous avons croisé nos employés municipaux affairés aux petits travaux du moment. Tandis qu’Hélène regagnait ses pénates après avoir enlevé son tablier de cantinière scolaire, Jean-Marc faisait briller les panneaux de direction sur l’Avenue du Gué … La vie paisible d’un petit village de campagne …

  • RUBRIQUE DE TATI SAUVETTE N°10 – DÉCEMBRE 2021

    Tati Sauvette, conseillère municipale à La Sauvetat du Dropt, poursuit ses actions en faveur de la planète. Ses conseils et recommandations doivent nous permettre de diminuer les factures ordures ménagères de nos foyers. En agissant concrètement pour l’environnement, nous agissons aussi pour notre confort matériel et notre bien-être. 

    Ne versons pas la goutte d’eau qui fait déborder le vase, mais déposons plutôt une pierre à l’édifice qui protège notre planète …

    1. ACTUALITÉ

    COP 26 DU 13/11/2021 : un bilan qui manque d’ambition

    La Conférence des Nations unies sur le climat de Glasgow, la COP26, s’est achevée samedi 13 novembre avec l’adoption d’un accord pour accélérer la lutte contre le réchauffement de la planète, mais sans garantir de tenir l’objectif de le contenir à 1,5 °C ni répondre aux demandes d’aide des pays pauvres.

    Exemple de frein au ralentissement du réchauffement climatique :
    La Chine et l’Inde ont refusé de s’engager sur une sortie du charbon. L’accord leur reconnaît ainsi qu’à d’autres pays des « circonstances nationales particulières ». Absence d’accord entre les pays riches et les pays pauvres qui subissent de plein fouet et sont victimes du réchauffement.

    TATI VOUS LE DIT !!! N’attendez pas les politiques. La place est à l’action des citoyens dont les CHOIX sont une des clés pour améliorer l’avenir. Débarrassons-nous du « tout consommer « du « trop consommer »!
    Changeons NOS COMPORTEMENTS. Soyons des consommateurs éclairés. Repensons notre mobilité. Redéfinissons nos essentiels … Redonnons le sourire à notre planète.
    YES WE CAN !!!

    Compte rendu réunion ccpl 47 16/11/2021 : en bref ce que TATI a retenu pour vous :

    1. Le site internet de la CCPL est à portée de clic ! N’hésitez pas à le consulter. Vous trouverez la partie environnement qui va évoluer afin de vous donner des informations pour la gestion et la prévention de vos déchets.
    2. Passage en début d’année, dans chaque foyer, d’enquêteurs pour informer les populations sur la mise en œuvre de la tarification incitative et évaluer vos besoins.
    3. Changements à venir dans les consignes de tri : calendriers à surveiller !
    4. A partir du 1er juillet 2022, ramassage tous les 15 jours pour la collecte des déchets en porte à porte : rappel de l’objectif de réduction du volume des déchets : plus de tri = moins de déchets dans la poubelle noire = moins d’impact sur l’environnement et sur les finances !
    5. Les actions multiples de Jérémy Brière notre animateur compost de la CCPL 47 sur notre territoire dont :
    • ANIMATION DANS LE CADRE DE LA SERD 21 semaine européenne de la réduction des déchets : du 20 au 28 novembre;

    Organisation et Implication de la classe de CE2/CM1 de Carine Paillé à la SAUVETAT dans le cadre de la semaine européenne de la réduction des déchets. Pour l’occasion, l’équipe du service environnement a organisé une opération intitulée :« Pesée et valorisation des déchets organiques – De la maison à l’école ».
    Sur une semaine, les élèves ont collecté et pesé les bio déchets produits à la maison afin de connaitre le poids total détourné des sacs noirs, puis ils ont pu les composter.
    Photos de l’institutrice Carine Paillé.

    • CRÉATION DU GROUPE « AMBASSADEURS COMPOST » avec une première réunion de rencontre qui avait lieu jeudi 16 décembre. Ce groupe réunissait les acteurs du territoire impliqués dans la gestion du bio déchet.
    • COMPOSTEUR DE QUARTIER. Participation à la réunion organisée le SAMEDI 8 JANVIER pour la mise en œuvre du compostage de quartier de notre village.

    6. La CCPL 47 a décidé de confier la mise en œuvre de la collecte des déchets au groupe NICOLLIN pour les 5 ans à venir à partir de juillet 2022.
    7. Le service environnement engagé fortement dans la gestion des déchets souhaite étendre son action sur la problématique des énergies renouvelables… Un nouveau challenge pour tous!!

    2. L’ÉCO GESTE DU MOIS

    Décembre !!! Mois du Papa Noël et mois où explosent nos poubelles ! Pour éviter cette catastrophe planétaire tout en faisant plaisir autour de nous, respectons des règles simples :

      • TROUVER LE CADEAU D’OCCASION : sur des sites comme « le bon coin » « vinted » ou dans des boutiques de réemploi comme les dépôts vente, les brocantes et les recycleries proches de chez nous.

      • ACHETER LOCAL ARTISANAL : notre région regorge de petites mains habiles pour la création.
        Vous les trouverez lors de promenades sur nos marchés …ou dans nos magasins de proximité.
        Citons ici la boutique de jeux la plus proche de nous puisqu’elle est à La Sauvetat : Accordons-nous. Les horaires d’ouverture de la boutique et leur présence sur les marchés, dont celui de La Sauvetat certains mardis, sont mentionnés sur leur site.
      • ACHETER RESPONSABLE
        En évitant les produits suremballés et en favorisant le made in France : tous les jouets ne sont pas made in China !
        Polybric en Bretagne fabrique des LEGO français, Ecoiffier fabrique des dinettes et autres jouets, Dujardin fabrique des jeux de société français, Jeujura et ses chalets en bois, Janod …..et tant d’autres. Marques françaises à retrouver chez les Accordons-nous de La Sauvetat.
  • Panneaux de bords de routes pour annoncer le marché

    Photos de Aurélien, employé municipal.

    Oyé braves gens, venez donc flâner autour des étals du mardi matin, vous serez surpris et repartirez très certainement avec quelques provisions, le repas tout chaud du midi ou même un objet déco, un pull, une écharpe ou un jeu …

    Certains penseront que nous en faisons un peu trop pour ce marché traditionnel du mardi mis en place début novembre ! Mais voilà, commencer un marché de plein air en plein hiver est quelque peu risqué. De leur côté, Sabrina Loustalot-Bottin, qui l’a proposé à la municipalité, et son mari Christian ont fait le pari que rien n’est impossible et que malgré la saison, ce petit marché peut fonctionner !

    C’est pourquoi la commune met tout en œuvre pour que ça se sache. Ce lundi matin, les employés municipaux que sont Jean-Marc et Aurélien, partaient chargés de palettes pour positionner des affiches annonçant l’événement hebdomadaire du mardi. 6 affiches posées à des endroits stratégiques autour du village. Saurez-vous retrouver leur position géographique ?…

     

  • Palissage du chèvrefeuille sur le parking de la mairie

    Photos du rappeur et employé municipal Aurélien Jollis !

    Travail effectué en régie par les employés municipaux de La Sauvetat du Dropt, la pose d’un palissage pour le chèvrefeuille du parking de la mairie.
    Ce travail accompli par Jean-Marc et Aurélien entre deux averses complète le projet de la conseillère et créatrice de jardins Maëlle Valdevit. Si les plantes grimpantes se plaisent à cet endroit, les visiteurs auront le plaisir de profiter de la fraîcheur de ce toit végétalisé en été et du parfum puissant de cette plante dès le printemps prochain.

  • Le Christ en croix retrouvera très bientôt son socle au carrefour Duras – Ste-Foy-la-Grande

    A La Sauvetat du Dropt, les secrétaires de mairie reçoivent régulièrement des appels téléphoniques d’administrés qui s’inquiètent de la disparition de la croix de chemin dans le village, au carrefour de Duras et Ste Foy-la-Grande.

    Rassurez-vous, le Christ a été descendu par les employés municipaux Jean-Marc et Aurélien, en raison du mauvais état de la croix, le bois, très fragilisé par les ans, devant être remplacé. Jean-Marc a profité de cette restauration pour repeindre le Christ et la nouvelle croix vient d’être livrée par l’entreprise eymétoise Janssen Ian Charpente. Elle est en chêne et pèse un bon poids. Voici la preuve en images. D’autres suivront lors de la pose sur le socle.

  • Première tranche des travaux de création d’un parking Place du Prieuré

    Photos du Maire Jean-Luc Gardeau.

    Temps idéal pour la première tranche des travaux d’aménagement de la Place du Prieuré. Terrassement, empierrement et créations des emplacement de parkings effectués par les services techniques de la Communauté de Communes du Pays de Lauzun (CCPL 47). La partie canalisation des eaux pluviales est faîte en régie par Jean-Marc, un des employés municipaux de la commune.

    Bien que cette Place du Prieuré jouxtant un pigeonnier autrefois inclus dans un ensemble de bâtiments qui constituait un Prieuré remontant aux origines du village (VIème siècle), les engins de terrassement n’ont pas découvert de trésors. Seulement de nombreuses pierres provenant d’anciennes bâtisses et des traces d’incendie lors de l’ouverture des tranchées. Un rappel de la terrible révolte des Croquants qui fit presque disparaître le village en 1637.

    L’aménagement paysager imaginé par la conseillère municipale et créatrice de jardins Maëlle Valdevit (vidéo à voir en suivant) ainsi que le revêtement final sont programmés pour l’année prochaine, mais le parking pourra cependant être utilisé.

  • Le Conseil Municipal valide le plan d’embellissement de la Place du Prieuré imaginé par MV Créatrice de Jardins

    Ce jeudi 17 juin, Maëlle Valdevit, conseillère municipale à La Sauvetat du Dropt, exerçant la profession de créatrice de jardins, dévoilait la vidéo d’un second projet pour l’embellissement de la Place du Prieuré située à l’arrière de l’Église et jouxtant la Prairie des Croquants. Second projet, le premier ayant été retoqué par manque de places de parking.

    Pour l’anecdote, Maëlle a laissé le privilège à Monsieur le Maire Jean-Luc Gardeau de visionner la vidéo du projet dans la semaine précédant le conseil municipal en utilisant des lunettes spéciales conçues pour plonger en immersion 3D. Une expérience futuriste qui a tout autant amusé qu’impressionné le premier édile de la commune !

    Les travaux pourront donc débuter dès cet été par l’aménagement de la voirie et des places de parking. Quant au volet paysager, il faudra attendre l’automne pour sa mise en place. Ces travaux mettront aussi en valeur la ruelle étroite qui part de la place pour déboucher sur la Rue du Vieux Pont où deux petites maisons sont actuellement en cours de restauration.

    MV Créatrice de Jardins est installé dans le village. Maëlle travaille en collaboration avec Nadège Lara pour les aménagements intérieurs et depuis peu avec Anne Démaret pour les adeptes du Feng Shui. Les explications et de nombreuses vidéos sont en ligne sur leur site In & Out Création.

  • Info Mairie : distribution des bacs OM et Tri Sélectif

    Distribution des bacs pour le porte-à-porte dès mardi 8 juin

    La Sauvetat du Dropt fait partie des communes de la CCPL où la collecte des ordures ménagères et du tri sélectif est passée en porte à porte depuis 2017. Il est nécessaire d’assurer la dotation des bacs dédiés à ce service. C’est pourquoi les employés municipaux de votre commune les distribueront dès mardi 8 juin pour les foyers qui n’en sont pas encore dotés.

    Dorénavant, il ne sera plus question de poser des sacs poubelles à même le sol. Les ordures ménagères devront être déposées dans un sac poubelle fermé dans le bac noir et les déchets recyclables devront être mis en vrac dans le bac jaune.

    Retrouvez toutes les informations relatives au tri des déchets sur les pages dédiées de votre site : Ordure ménagère et Tri Sélectif ainsi que dans la rubrique de Tati Sauvette sur la page Écocitoyenne.

  • Le Christ descendu de la croix


    Suite aux nombreuses interrogations des résidents de La Sauvetat du Dropt, Monsieur le Maire Jean-Luc Gardeau tient à préciser que si le Christ n’est plus visible à la sortie du bourg, à l’intersection des routes de Duras et Ste Foy-la-Grande, ce n’est que temporaire. Juste le temps de faire tailler de nouveaux bois pour la croix qui menaçait de tomber car son socle était endommagé. Les employés municipaux en profiteront pour réaménager proprement cet espace, notamment en redressant les pierres qui encadraient le socle.

  • Miroir de sécurité pour une meilleure visibilité en sortant de la Rue du Plantier

    Demandé depuis longtemps par les habitants du Plantier lorsqu’ils débouchent sur la D19 en direction de Ste Foy-la-Grande, un miroir de sécurité a été posé par les employés communaux de La Sauvetat du Dropt pour sécuriser ce carrefour à la visibilité réduite.