Le circuit fléché des Amis de La Sauveté

En voilà des futures nouveautés pour cette association sauvetatoise. Le Syndicat d’Initiative s’est réuni mardi 17 janvier pour deux sujets d’importance.

La modification de son nom.

Il est en effet obligatoire de se mettre en règle avec la loi NOTRe qui stipule dans son article 68: « … La règle générale du transfert de la compétence tourisme des communes aux intercommunalités se traduit par la création d’un nouvel et unique Office de Tourisme communautaire… ».

En dehors de l’Office de Tourisme du territoire, pour nous celui du Pays de Lauzun, il n’est plus possible d’utiliser le nom de Syndicat d’Initiative. C’est pourquoi durant cette soirée, les membres du SI se sont retrouvés dans le local douillet de la bibliothèque. Après un débat animé, chacun y allant du nom qu’il ou elle jugeait le mieux adapté pour les activités proposées dans notre village, il a été envisagé, à l’unanimité, l’appellation LES AMIS DE LA SAUVETÉ. Ce nom sera officialisé lors de l’Assemblée Générale fixée au vendredi 17 mars.

Les amis parce que la convivialité n’est pas un vain mot lors des rencontres. Qu’elles se passent autour d’un bon repas, lors d’une randonnée ou pour la mise en place et la bonne marche des festivités organisées en partenariat avec d’autres associations.
Et La Sauveté. Clin d’œil historique qui nous ramène à la fin du XIe siècle, lorsque notre village, sous l’impulsion des Abbés Prieurs est devenu une Sauveté. C’est à dire une ville refuge, dans laquelle les habitants ou même les étrangers se trouvaient à l’abri des poursuites de la justice.
Remis au goût du jour pour mettre en avant le bien-vivre de notre commune et les réjouissances festives qu’elle organise.

L’avancée prometteuse de son circuit fléché

Il est sur la sellette depuis plusieurs mois ce circuit qui guidera le promeneur de la Place du Moulin à travers rues et ruelles pour revenir vers le Pont Roman et ses 23 arches.

Si les choses sont bien avancées actuellement, c’est grâce à la graphiste-illustratrice choisie par Les Amis de La Sauveté, Paulane Buisson. Installée depuis maintenant 19 ans à La Sauvetat du Dropt, Paulane s’intéresse vraiment à l’histoire de son village adoptif et s’apprête à rendre un beau dépliant.

Un beau dépliant mais pas que! Car, de nos jours, le touriste est rarement déconnecté. Il a donc été décidé que le numérique serait utilisé. C’est pourquoi vous verrez bientôt des plaques, aux endroits stratégiques du village, mentionnant le titre du point à découvrir sous lequel sera placé un QR-Code. Vous savez, cet espèce de code barre que l’on trouve dans tous les supermarchés. Ceux là auront un design créé par Paulane, en couleur, avec une photo centrale adaptée au lieu. Ils pourront être scannés par tout porteur de tablette ou téléphone mobile et permettront d’accéder aux pages dédiées du site de la-sauvetat-du-dropt.fr

Certaines pages sont d’ores et déjà en ligne. C’est le cas de l’Eglise St Germain, de la Révolte des Croquants ou de la Rue de l’Hospice. D’autres sont en cours de construction. Les Amis de La Sauveté pensent inaugurer le circuit pour sa randonnée de printemps du 29 avril.

Pour le moment, le seul aperçu que vous puissiez avoir est celui des quelques documents que l’on devine sur les photos de la réunion. Le suspense est entier. Rendez-vous en avril.

  •  
  •  
  •  
  •  

Les commentaires sont fermés