• Concours de peinture et dessin pour tous

    Pour la première année, l’Association des Amis de La Sauveté s’apprête à accueillir Couleurs d’Aquitaine pour un concours de peinture et de dessin le samedi 4 août 2018, dans le cadre de la fête votive organisée par le Comité des Fêtes.

    Il est ouvert à tous, grands comme petits. Les affiches et autre dossier de presse sont fournis par Couleurs d’Aquitaine. En supplément et parce que Les Amis de La Sauveté espèrent accueillir de nombreux enfants des alentours, ils ont, pour l’occasion, demandé une affiche originale à destination des écoles et des centres de loisirs à la sauvetatoise et conseillère municipale Maëlle Valdevit connue sous son nom d’artiste Mam’zelle Vivi.

    Ce concours, c’est une autre façon de faire découvrir le village comme expliqué par cette association Couleurs d’Aquitaine basée en Gironde.

    « Couleurs d’Aquitaine organise des concours de dessin et peinture dans 24 villages d’Aquitaine en 2018.Tous ces concours se déroulent selon le même principe : les inscriptions se font le matin sur place à partir de 8 h, les artistes peignent et dessinent dans la rue jusqu’en fin d’après midi sur le thème du patrimoine local. Les concours sont gratuits et ouverts à tous, enfants et adultes, débutants ou confirmés.

    Le choix du sujet est libre pourvu qu’il ait un lien avec le patrimoine bâti, naturel ou immatériel des communes qui accueillent le concours du jour. Et la technique est libre. La seule contrainte concerne le support, qui doit être non cassant et limité au format raisin.

    Le jour même, des prix récompensent les participants par compétence pour les adultes et par tranche d’âge pour les enfants. Les œuvres lauréates sont restituées aux artistes, après le palmarès à l’issue du concours. »

    Les explications détaillées et les modalités d’inscription seront disponibles dans les commerces sauvetatois, dans les bureaux d’information touristique et les ateliers créatifs du territoire. Si vous souhaitez d’ores et déjà avoir d’autres renseignements, n’hésitez pas à contacter les responsables de Couleurs d’Aquitaine, Annick ou Jean-Paul via associationcouleursdaquitaine@gmail.com ou consultez le Dossier de presse 2018.

  • Nos bourgs ouvrent leurs portes pour des visites guidées

    La photo 1 a été prise cet hiver à Soumensac lors de la 1ère rencontre entre Francine Pandolfo, Benoît Boucard-Mussini et Michel Rivière (de gauche à droite). La seconde, prise lors de la seconde rencontre avec les 3 guides ainsi que Joël Kleiber, Maire de Loubès-Bernac et Isabelle Janssen, membre des Amis de La Sauveté, est de Guy Brunetaud, correspondant local du journal Le Sud-Ouest. 

    Visites croisées pour des bourgs voisins

    C’est à la demande de Benoît Boucard-Mussini, archéologue et historien de formation, vivant dans le village de Soumensac, président de l’Association Les Amis de Soumensac, que se sont réunis pour la seconde fois Francine Pandolfo de La Sauvetat du Dropt, présidente des Amis de La Sauveté ainsi que Joël Kleiber et Michel Rivière, respectivement Maire et conseiller municipal de la commune de Loubès-Bernac.

    Benoît, Francine et Michel proposent des visites guidées régulièrement dans chacun de leur village. Autour de l’histoire telle qu’ils l’ont découverte dans les nombreux essais historiques ou dans les archives mises à leur disposition mais aussi celles des anecdotes souvent truculentes d’hier à aujourd’hui. C’est donc bien 3 visites gratuites d’1h30 environ qui seront proposées dans chacun de ces villages.

      • Le samedi 9 juin à Loubès-Bernac. Michel Rivière vous donne rendez-vous à 18h devant la mairie.
      • Le samedi 16 juin à Soumensac avec Benoît Boucard-Mussini. Rendez-vous à 18h devant l’église. La visite pourra se poursuivre jusque tard dans la nuit pour ceux qui le désirent puisque c’est aussi la date de la Fête de la Musique dans le village de Soumensac.
      • Le vendredi 22 juin à La Sauvetat du Dropt avec Francine qui vous donne rendez-vous à 18h Place du Moulin (près du Proxi). La visite pourra se terminer pour ceux qui le souhaitent par un pique-nique tiré du panier sur La Prairie des Croquants suivi du Feu de la St Jean.
        Free guided visit commented by Lesley for english speaking visitors. This visit can be followed by a picnic brought with you to enjoy then the St Jean Fire organised by Les Amis de La Sauveté on the Prairie des Croquants.

      Les représentants des villages de Loubès-Bernac et de La Sauvetat du Dropt se félicitent de cette initiative prise par Benoît Boucard-Mussini. Cet échange ne peut qu’être fructueux et rapprocher des associations qui œuvrent dans le même but, celui de sauvegarder l’histoire et le patrimoine de leur village.

       
  • Acte de vandalisme … autorisé !

    A La Sauvetat du Dropt, des vandales connus mais approuvés par la Mairie!

    Nous l’annoncions dans un précédent article, Les Amis de La Sauveté ont obtenu l’autorisation du Conseil Municipal de dégager les grilles du portail qui se trouvent entre l’église et les logements communaux de l’ancien presbytère. Par le fait, derrière cette entrée jusque là encombrée de lierre et autre arbustes spontanés, se trouve un passage public que les promeneurs pensent privé alors qu’il est le parcours préconisé du circuit numérique menant de la Place du Prieuré à l’Église St Germain.

    C’est donc armée d’une grosse cisaille et d’une scie à bûches que Francine Pandolfo, présidente des Amis de La Sauveté et sa secrétaire adjointe, attaquaient le chantier avec détermination ce dimanche 20 mai après-midi. La première surprise fut de constater que les pieds de lierre énormes et enchevêtrés dans les grilles depuis des décennies seraient très longs à couper avec la scie. C’est alors que vînt à passer l’ami Dédé avec sa tronçonneuse! Une idée lumineuse qui permit à ces dames de poursuivre le travail de dégagement mieux et plus vite. Inconvénient de l’outil adéquat, le bruit, qui fit sortir de la maison située de l’autre côté de la rue le vice-président du Comité des Fêtes, Alain Crossoir. Pas pour se plaindre, et non, mais pour mettre la main à la pâte!

    Finalement, c’est avec une équipe de 4 ouvriers que le chantier fut terminé en un temps record! Végétation dégagée, chargée sur la benne d’un camion et emplacement nettoyé. Ils eurent même la surprise de découvrir une vasque scellée au dessus d’une des piles du portail faisant cogiter ces dames qui proposeront au bureau de l’association d’y mettre des fleurs.

    Nul doute que les habitués du Bar-Tabac-Restaurant Les Fées Gourmandises situé face à cette entrée ne soient surpris dès demain matin à l’heure du café. A la place de l’îlot de verdure, on peut apprécier maintenant la belle facture des piles en pierre du portail et redécouvrir l’ancienne pompe à eau ainsi que la plaque commémorative de la naissance de Grammont. Une opération réussie, donc, qui marque le début des travaux d’embellissement de ce secteur du village puisque des ganivelles sont prévues devant les jardins des habitants de ce passage public pour préserver leur intimité et que des massifs de fleurs seront plantées contre l’église.

  • Les Amis de La Sauveté fleurissent le village

    Après avoir créé, en 2017, un circuit jalonné de plaques numérisées dans le village de La Sauvetat du Dropt, Les Amis de La Sauveté souhaitent maintenant embellir certains lieux de passage. Notamment le tour de l’Église St Germain.

    Début avril, avec l’aide d’Aurélien, jeune employé communal, des plantations de terre de bruyère, acquises par l’association, ont été remplacées devant l’église: hydrangeas arbustifs, hortensias ou encore camelias.

    Parmi les changements notoires envisagés et approuvés par la municipalité, le dégagement de l’impasse qui mène de l’Avenue de Grammont vers l’arrière de l’église. Ce dégagement impliquant de supprimer l’énorme pied de lierre situé contre la grille et le portail à l’entrée de l’impasse. S’il est magnifique lorsqu’il est bien taillé, ce végétal n’incite pas le visiteur a poursuivre ses pérégrinations, laissant penser, à tort, que ce passage est privé. Cette coupe nette permettra, par la même occasion, de dégager la plaque signalant la naissance de Jacques Delmas de Grammont située contre le mur de l’ancien presbytère.

    Après le dégagement de cette entrée, des plantations devraient être effectuées tout au long de l’impasse, contre l’église. Cet espace est à l’ombre. Les Amis de La Sauveté ont demandé le concours de Maëlle Valdevit, paysagiste et conseillère municipale, de leur dresser une liste de végétaux adaptés. Liste remise avec un plan 3D des lieux fleuris tels que nous espérons le proposer ce prochain automne. De son côté, la Mairie propose de dresser une clôture de ganivelles contre le mur de la location communale située côté presbytère.

    Nul doute que cette collaboration Mairie – Amis de La Sauveté ne donne de bons résultats et n’incite le visiteur à flâner et utiliser les services de notre modeste mais dynamique village.

    Plantations devant l'église Plantation devant l'église Beau mais envahissant pied de lierre obstruant l'impasse Vue côté impasse Triste et sans couleur, cette portion de circuit sera embellie Projet de fleurissement simple et facile d'entretien imaginé par Maëlle
  • Assemblée générale des Amis de La Sauveté

    Bilans positifs pour l’année écoulée

    Lors de leur Assemblée Générale du vendredi 16 mars, le bureau des Amis de La Sauveté, par l’intermédiaire de sa présidente Francine Pandolfo, faisait part des bilans de la saison écoulée devant ses adhérents ainsi qu’en présence de Jean-Luc Gardeau, Maire, Germain Sauron, premier adjoint et Peter Cain, président du Comité des fêtes.

    2017 aura générée beaucoup d’actions et de rencontres parmi lesquelles plusieurs repas de saison toujours appréciés, une rencontre jeux à l’occasion de la chandeleur, des randonnées pédestres et un concert dans l’Église St Germain. Parmi les dépenses plus conséquentes, la création de la visite numérique en 12 plaques installées aux endroits stratégiques du village, une soirée de projection de photos anciennes du village appelé « Atelier mémoire » et la réception d’une classe du Creps venue baliser un circuit VTT.

    Quant aux changements notoires de l’année 2017, il faut mentionner l’arrêt de la section Club Photo de Monsieur Munoz et la modification du nom de l’association au cours du second trimestre comme le voulaient les directives de la loi NoTre. Après en avoir longuement débattu autour de la table, le « Syndicat d’Initiative » devenait « Les Amis de La Sauveté ».

    Puis la présidente laissait la parole à sa trésorière Martine Brosse pour le bilan financier qui est positif et sans surprise. Et enfin à Françoise Ivars, secrétaire également responsable de la bibliothèque, section de cette association. Les rayons de l’espace lecture sont bien garnis et s’enrichissent de nouveaux livres régulièrement. Françoise est à l’écoute de ses lecteurs-adhérents et se procurent les livres demandés grâce au Biblio-résô. Elle reçoit avec Arlette, autre bénévole assidue, adultes et enfants chaque mercredi après-midi de 14h à 17h30 et propose, en plus du choix et d’échange de livres, un espace jeux de société connu des adultes et qui commence maintenant à être connu et fréquenté par les enfants en compagnie de leur parent.

    Pour répondre à la demande de ses adhérents, Françoise et Arlette ouvriront la bibliothèque le 1er samedi après-midi de chaque mois de mai à septembre.

    Les Amis de La Sauveté annoncent la couleur

    Francine Pandolfo reprenait la parole pour donner le programme de l’année en cours. En plus des dates habituelles qui font honneur au patrimoine culinaire et à la découverte des sentiers pédestres du village, l’année sera culturelle avec l’organisation d’une visite guidée en partenariat avec une association de Soumensac et la commune de Loubès-Bernac. Visites guidées baptisées « croisées » par l’initiateur soumensacais du projet, Benoît Boucard-Mussini, puisque 3 dates sont proposées en juin dans chacun des villages. Le 9 à Loubès-Bernac, le 16 à Soumensac et le 22 à La Sauvetat du Dropt, jour du Feu de la St Jean. Puis, un concours de peinture avec l’assistance de l’association Couleurs d’Aquitaine qui aura lieu le samedi 4 août dans le cadre de la fête votive, un concert de la chorale Trait d’Union dont la date n’est pas encore tout à fait déterminée et un second Atelier mémoire prévu le 20 octobre.

    En plus de toutes ces dates, l’association des Amis de La Sauveté souhaite rafraîchir et embellir un espace public de la commune fréquemment emprunté par les touristes au cours de la visite numérique. Il s’agit de replanter les arbustes manquants devant l’église et de modifier l’aspect visuel de l’artère publique située entre l’église et le presbytère actuellement logement communal. Autre projet à l’étude, la pose d’un banc à l’entrée de l’école pour les seniors venant manger à la cantine. L’étude de ces 3 points est en cours. Il va de soi qu’un dossier complet et chiffré sera déposé en mairie pour avoir l’aval et peut-être un soutien financier du maire et de son conseil municipal.

    Pour poursuivre la discussion en toute convivialité, la réunion se terminait par le pot de l’amitié.

  • Le Jimboura des Amis de La Sauveté

    Ferventes conservatrices du patrimoine culinaire local, les dames des Amis de La Sauveté, menées par leur présidente Francine Pandolfo, proposaient un repas Jimboura samedi 3 mars en soirée. Comme son nom ne l’indique pas, ce repas était en majorité composé de cochon. A commencer par la soupe dont les légumes étaient cuits dans l’eau de cuisson du boudin, soupe appelée Jimboura.

    Parmi les convives, des Sauvetatois dont certains comptent pour la commune tels que Monsieur le Maire Jean-Luc Gardeau, une délégation du Comité des Fêtes venue en amis parmi lesquels le nouveau président Peter Cain, une belle tablée de l’association cycliste avec leur président Jean-Pierre Meyrat, des Sauvetatois d’adoption curieux de goûter à ce plat dont ils n’avaient jamais entendu parler dans leur région de l’Orléanais et la table des amies de Régine, toutes ferventes adeptes de patchwork dans une association de St Pardoux-Isaac, ici accompagnées de leur mari.

    La grande information de la soirée, non divulguée puisqu’elle ne concernait que les cuisinières, était le bon fonctionnement du four de la cuisine communale. Problème d’organisation interne penserez-vous mais grand soulagement pour ces dames qui composaient avec ce four défectueux depuis presque … 10 ans! Information qui réjouira toutes les associations du village ainsi que les particuliers qui louent cette salle à l’occasion.

    L’Association des Amis de La Sauveté invite ses membres et tous ceux qui souhaitent les rejoindre à son Assemblée Générale qui se tiendra le vendredi 16 mars à 20h30 à la Maison des Loisirs. Le programme culinaire et culturel, appétissant, chargé et varié, sera donné en détail après lecture des rapports moral et financier.

  • La bibliothèque ouvre le premier samedi du mois

    Information de Françoise Ivars, responsable bénévole de la bibliothèque, et Arlette, bénévole assistante assidue.

    Françoise et Arlette, qui vous accueillent le mercredi à la bibliothèque de La Sauvetat du Dropt sise dans un local aménagé de La Maison des Loisirs de 14h à 18h30, vous recevront aussi chaque premier samedi du mois dès le mois de mai. Rendez-vous donc les samedis 5 mai, 2 juin, 7 juillet, 4 août et 1er septembre.

    Elles espèrent ainsi répondre aux souhaits des personnes pour qui le jour et les horaires ne conviennent pas.

    Le bureau des Amis de La Sauveté, dont la bibliothèque est une section, ainsi que Monsieur le Maire, se félicitent d’une telle initiative.

  • Crêpes et jeux des Amis de La Sauveté

    Commentaire et photos de Martine Brosse, trésorière des Amis de La Sauveté et Conseillère Municipale de la commune.

    Samedi 10 février, les Amis de La Sauveté recevaient une douzaine de joueurs invétérés qui se sont retrouvés pour la soirée traditionnelle des « Jeux de la Chandeleur ». Scrabble, rumikub et autres jeux leur ont permis de se mesurer en toute amitié.

    Mais, sans crêpe pas de soirée jeux!! et il y en avait…..avec ou sans sucre, avec confiture de lait ou de fruits. Tout cela préparé avec joie par les bénévoles de l’association…. et dégusté avec délice.

    Tout ce petit monde s’est quitté vers minuit en se promettant de revenir l’année prochaine.
    Une mention toute spéciale pour Els, sauvetatoise Néerlandaise qui n’a pas hésité à participer bien que la langue de Molière ne lui soit pas encore familière. Mais ne voilà-t-il pas une amusante façon de faire des progrès?

     

  • Cucurbitacées appréciées

    Patrimoine culinaire et convivialité autour de la table

    La cucurbitacée ne fait pas réellement partie des légumes oubliés mais il faut reconnaître que l’association des Amis de La Sauveté sait la mettre en valeur et la faire apprécier. Cette réflexion est celle des convives de ce samedi 4 novembre qui se sont régalés lors du repas citrouille.

    Les potirons et autres potimarrons étaient préparés en potage puis en divers savoureux desserts. Menu mitonné par nos mamies gastronomes qui tiennent à conserver précieusement les recettes du patrimoine culinaire local et la chaleureuse convivialité des repas de campagne d’antan. Pour le plat principal, des rôtis de bœuf cuits à la braise, ces dames ont fait appel à Thierry Janssen et Stéphane Bottin, éminents spécialistes es barbecue du Comité des Fêtes.

    Parmi les convives, l’association présidée par Francine Pandolfo avait invité les couples Michelot et Secco, membres très actifs du club photo Objectif Duras, pour les remercier de leur implication généreuse à l’organisation de l’Atelier Mémoire. Présents aussi les amis des communes voisines et des sauvetatois récents qui tiennent à rencontrer les gens du village pour mieux s’intégrer. But atteint ce soir par Francine et son époux qui sont repartis enchantés même s’ils avouent que l’intégration est longue.

    Les prochains rendez-vous des Amis de La Sauveté nous mènent à l’année prochaine. Pour une soirée jeux au moment de la chandeleur et la soirée Jimboura. Les dates vous seront bien sûr communiquées.

  • Tant de souvenirs lors de l’Atelier Mémoire

    Pêche au canard sur le Dropt

    Le projet de réunir les photos des manifestations anciennes du village était sur la table des Amis de La Sauveté depuis déjà longtemps. Projet sans cesse repoussé en raison du manque de temps pour réunir, numériser puis assembler toutes ces photos.

    Nous avons eu la chance de rencontrer Michel Michelot du Club Objectif Duras. Son association, forte de nombreux membres, organise depuis plusieurs années des Ateliers Mémoires sur le canton de Duras. C’est donc grâce avec leur assistance que cette soirée a pu se faire à La Sauvetat du Dropt. Michel Michelot pour ses conseils et sa passion du territoire. Monique Labonne pour avoir numérisé plus de 180 photos et Francis Secco, sauvetatois également membre d’Objectif Duras pour le montage du diaporama.

    Ce sont plus d’une centaine de personnes qui se sont retrouvées dans la salle des animations de La Sauvetat du Dropt ce samedi 21 octobre en soirée. Ils étaient accueillis par la présidente des Amis de La Sauveté Francine Pandolfo, sauvetatoise depuis toujours, très fière de commenter les photos projetées sur grand écran.

    Nous avons découvert que les concours de pêche attiraient énormément de monde ou que les jeunes étaient invités à attraper des canards dans le Dropt. Nous avons tous ri en constatant que les costumes de bain de l’époque ne ressemblaient pas du tout aux maillots d’aujourd’hui, que Jeannine faisait la pin-up en maillot, que Jeannette était mignonnette. Nous avons entendu les fous rires des sœurs Sure qui se sont vues sur les bancs de l’école et qui ont su donner presque tous les noms de leurs camarades de classe. Constater que Jean-Luc Gardeau, aujourd’hui Maire de la commune, avait déjà un air de meneur, que sa sœur Christine était blonde comme les blés. Nous avons vu Francine en reine d’un jour sur les chars fleuris et souri en réalisant que Dino était déjà, à 12 ans, un rital crooner. Admiré Odette en sauvetatoise de cœur et applaudi devant les beaux couples que formaient Simon et Jeanine et Angèle et Marcel.
    Il y eut bien sûr beaucoup de photos des nombreuses fêtes des fleurs. De quoi se rappeler que ces immenses et magnifiques chars fleuris réunissaient chaque hiver les sauvetatois de tous âges pour la confection des fleurs et des armatures. Que ces chars qui défilaient dans la rue au mois de mai avaient aussi défilé sur des radeaux dans le Dropt dans les dernières années.
    Nous avons découvert qu’il existait un genre de comice agricole où était présenté des bovins à l’emplacement actuel de l’aire de camping-car. Que les écoles du canton se retrouvaient pour des épreuves sportives appelées landies. Que ces mêmes élèves faisaient de belles pyramides humaines lors des fêtes fédérales, que la Maison des Loisirs était la maison de Dino et que la salle des sports avait pris la place de sa ferme où l’on pouvait voir de belles meules de foin. Que l’écluse avait été nettoyée pour en faire une piscine ou vu ce qu’était la maison de l’éclusier à l’origine…

    Vous l’aurez compris, nous aurions pu citer beaucoup plus de noms et prolonger cette soirée tellement ont été nombreux les souvenirs des uns et des autres à la vue de ces photos. D’ailleurs, Lilou, ancienne « petite » du village, suggérait de faire un dvd du diaporama projeté. Voilà une idée intéressante qui sera discutée par Les Amis de La Sauveté.

    La soirée s’est terminée par le verre de l’amitié et la promesse de nouvelles photos que les uns et les autres porteront pour être numérisées. Il est évident qu’une date sera proposée pour une autre projection l’année prochaine. Une projection qui montrera un peu plus de l’ancien aspect du village comme l’ont demandés plusieurs des invités présents.

    En attendant, voici quelques photos de la soirée et pour le plaisir, certaines des photos anciennes présentées dans le diaporama et dont voici une succincte description.
    De gauche à droite, Jean-Luc Gardeau, Maire actuel; Un des nombreux chars fleuris; Les chars autrefois avec à droite Dino et Francine; Photo de classe, 1955; Photo de classe 1965-66; Nettoyage de l’écluse pour en faire une piscine; Partie de pétanque à l’arrière de l’église; Simon et Jeanine Brugère; Des athlètes sauvetatois.

  • Belle ambiance à la soubernade des Amis de La Sauveté

    Soirée réussie qui aura démarrée par un apéritif au milieu des photos de l’exposition organisée par la Communauté des Communes du Pays de Lauzun dans la salle des sports depuis quinze jours.

    Ce sont une centaine de personnes qui se sont déplacées pour déguster la fameuse soubernade des Amis de La Sauveté. Est-il nécessaire de rappeler que ce plat est composé de haricots coco et de pommes de terre cuits avec des couennes servi en soupe comme en plat principal accompagné de saucisses grillées au barbecue? Une recette ancestrale très appréciée des gastronomes et des nostalgiques de la cuisine de nos grand-mères.

    Parmi les convives, des sauvetatois dont Monsieur le Maire et des adjoints et conseillers, des amis de sauvetatois et des gens venus tout spécialement des communes voisines attirés par l’alléchante publicité mise en ligne sur l’un des très décriés réseaux sociaux!

    Quelques photos des convives et des hommes au barbecue. Il manque, et c’est un comble, nos mamies cuisinières qui œuvraient depuis le matin déjà telles des fourmis laborieuses pour que la soirée soit parfaite. Qu’elles veuillent bien nous en excuser!

  • Beau temps et affluence pour la fête votive

    Photos de Germain Sauron et Alain Bartolo.

    A La Sauvetat du Dropt, le Comité des Fêtes secondé par Les Amis de la Sauveté, le Club du Pont Romain, l’Espoir Piscicole DEMS et le Chasseur Sauvetatois sont satisfaits des animations proposées lors de la fête votive annuelle.

    Les festivités ont débuté samedi 5 août par un concours de pétanque organisé au pied levé par Germain Sauron tandis qu’au bord du Dropt résonnaient les tirs du ball-trap des chasseurs de Mathieu Grannereau. En soirée, une table était dressée pour déguster un tajine de poulet.

    Dimanche 6 août, dès 5h du matin, Jean-Paul Mothes et ses bénévoles du Comité des Fêtes accueillaient quelques 120 stands pour le vide-grenier brocante. Installés dans l’ancienne peupleraie, à l’arrière de l’église, sur la Place du Prieuré et sur la Prairie des Croquants, ils auront attiré de nombreux visiteurs que l’on a pu voir repartir avec le sourire, chargés de trouvailles hétéroclites. Le stand de restauration a servi grillades et frites dès 10h du matin. A croire que chiner ouvre l’appétit!

    De son côté, Francine Pandolfo pour les Amis de la Sauveté prenait les inscriptions des randonneurs avant de les confier à Dino Valent et Joseph Framarin pour un circuit d’une dizaine de kilomètres passant par le Pont Roman puis par bois et champs non loin du Lac de l’Escourou. Un apéritif convivial leur fut offert au retour permettant d’échanger sur le parcours.

    Grosse affluence et très belle organisation pour la seconde journée de ball-trap du Chasseur Sauvetatois. Et pourtant, son président Mathieu Grannereau tient à annoncer l’arrêt de cette manifestation tant appréciée en raison de la nouvelle réglementation imposée. Désormais, seuls les détenteurs de permis de chasse munis en supplément d’un certificat médical pourront participer. Ne parlons pas des normes de sécurité qui se renforcent d’où cet abandon que le Comité des Fêtes ne peut que regretter car cette activité ajoutait à l’attractivité de la journée.

    De son côté, le Club du Pont Romain et sa présidente Odette Sure se félicitent d’avoir accueilli de très nombreux danseurs. Là encore, ne manquons pas de souligner le dévouement sans faille de leurs bénévoles qui ont tant de travail à transformer la salle des sports en coquette et colorée salle de bal.

    Jean-Paul Mothes réunissait à nouveau sa troupe lundi pour effacer toutes traces de festivités et remerciait le groupe par un repas offert au Bar-Tabac-Restaurant du village chez Céline aux Fées Gourmandises. Savoureuse entracte après les efforts fournis. L’occasion aussi de fêter mieux que la veille l’anniversaire de Dino, notre chef de randonnée.

    Mais l’animation du village ne s’arrête pas là puisque les Soirées Gourmandes du vendredi soir battent leur plein – près de 1000 personnes vendredi 11 août – et se poursuivront jusqu’au vendredi 1er septembre.