• Pont Roman ouvert à la visite malgré les travaux

    Les travaux sur le Pont Roman de La Sauvetat du Dropt-Agnac avancent doucement mais sûrement. Depuis quelques semaines, les ouvriers reprennent la base des arches de style gothique proches du moulin côté aval du pont. Le travail est bien visible actuellement puisque la rivière a été déviée vers l’ancienne écluse permettant aux passants d’appréhender l’importance de cette restauration.

    Malgré un échafaudage imposant enjambant l’édifice, la déambulation est toujours possible sur le pont ajoutant à la curiosité de la visite. Pour en connaître l’histoire médiévale et les anecdotes relevées au fil des années, il suffit de consulter la page dédiée de votre blog/site Pont Roman et navigation sur le Dropt.

  • Rubrique Fêtes et Manifestations

    Pour vos sorties en famille ou entre amis. A La Sauvetat du Dropt ou dans les communes voisines. Cliquez sur les affiches pour les agrandir et avoir les détails.

    Vous pouvez aussi consulter l’AGENDA 2019 des MANIFESTATIONS SAUVETATOISES ICI.

    ⇒   PROCHAINES DATES A LA SAUVETAT DU DROPT + HORAIRES PÉRIODES DE FÊTES   ⇐

    ⇒ EN PAYS DE LAUZUN, PAYS DE DURAS & PAYS D’EYMET ⇐

     


    Programme Avril

    Programme Janvier, Février, Mars

    ⇒ ACTIVITÉS SPORTIVES – VISITES GUIDÉES de VILLAGES – ATELIERS CRÉATIFS ⇐

    Règlement Concours Contes et Nouvelles 2019
  • Julien Le Naour descend le Colorado en kayak

    Crédits photos de Loïc Brunel, Eric et Medhi Deguil. Épopée racontée par Julien Le Naour.

    Julien Le Naour, du Canoë Kayak Club Vallée du Dropt, a dompté les vagues du Colorado

    Destination mythique à proximité de la Route 66, les gorges du Grand Canyon du Colorado n’offrent que très peu d’opportunités d’être observées par la rivière. Julien Le Naour, originaire de Roumagne, ayant découvert la passion du canoë kayak au sein du CKC Vallée du Dropt avant d’en devenir l’un des présidents, a eu la chance de pouvoir descendre dans les profondeurs du Canyon puisqu’il vient de participer à une expédition en kayak.

    L’accès y est très réglementé. Seuls 460 permis par an sont délivrés à des groupes non-commerciaux. Avant la mise en place d’une loterie en 2006, la liste d’attente excédait les 20 ans. Ami de longue date, Eric Deguil, quadruple champion du monde de kayak extreme, tentait sa chance à la loterie depuis 4 ans. Tiré au sort, il a composé une équipe de 13 kayakistes aguerris afin de partager cette aventure privilégiée.

    En 12 jours, le groupe a effectué plus de 360 kilomètres en auto-suffisance. Le matériel et les provisions devaient être embarqués sur les kayaks et un raft. Durant son expédition, le groupe a subi les aléas climatiques particulièrement froid, puisque la plus grosse tempête de neige depuis 1889 s’est abattue sur cette partie du désert d’Arizona. Les kayakistes ont dû affronter le gel et la neige pendant la première moitié de leur périple, avant que la météo ne s’améliore progressivement. Dans ces conditions, les kayakistes ont dévalé les rapides du Colorado au milieu de remous impressionnants, les vagues dépassant parfois les 2 mètres.

    Comme dans chaque aventure, des anecdotes sont venues pimenter la descente. Comme ce réveil matinal où après une montée inattendue des eaux, la plage avait été engloutie et un kayak manquait à l’appel. Il sera finalement retrouvé avec une partie du matériel quelques kilomètres plus loin.

    Julien rapporte que le paysage est grandiose et magnifique. Les falaises de plusieurs centaines de mètres apparaissent en permanence comme des barrières infranchissables mais sont composées de roches variées. Des traces de vie d’anciennes tribus indiennes sont encore visibles. De très nombreux petits canyons viennent déchirer les falaises.

    Au delà des paysages somptueux et des gros rapides, Julien insiste sur l’aventure humaine vécue dans le grand ouest américain. Coupés du monde, sans eau ni électricité, à plus de 150 kilomètres de la première route, l’équipe a pu profiter de l’immensité d’un environnement exceptionnel. Les conditions climatiques ont renforcé le caractère exceptionnel de cette descente mythique pour tout kayakiste.

    Prochain défi, la Dordogne Intégrale

    Du 19 au 22 avril, nous retrouverons Julien Le Naour et Olivier Cain, actuel président du Canoë-Kayak Club de la Vallée Du Dropt au départ d’un nouveau défi : terminer en Stand-Up Paddle les 350 kilomètres de la Dordogne Intégrale. Les participants y tenteront de rallier par la Dordogne Argentat à Blaye en moins de trois jours et demi.

    Pour d’autres photos ou vidéos impressionnantes de cette descente du Grand Canyon, voir les pages facebook de Eric Deguil ou celle de Julien Le Naour

  • Raconteurs de Pays en Pays de Lauzun

    Un concept proposé en Lot-et-Garonne, les Raconteurs de Pays

    Les Raconteurs de Pays vous proposent de découvrir autrement leur territoire en sortant des sentiers battus. Ils vous raconteront l’histoire de leur village, de leur Pays à travers leur passion. Le réseau des Raconteurs de Pays comprend des passionnés des bastides, d’art roman, de moulins, de leur village, d’églises, de vin, un montreur d’étoiles… Les Raconteurs de Pays sont des passeurs de mémoire entre le visiteur et le Pays. Pour découvrir autrement le Lot-et-Garonne!

    Françoise Dovillez et Jean-Paul Trilles, Raconteurs en Pays de Lauzun

    Françoise vous fera découvrir Allemans du Dropt et les fresques de l’Église romane St-Eutrope. Jean-Paul, surnommé Zanulu, vous fera visiter Lauzun et son château. Ils parlent eux-mêmes de leur attachement à leur village respectif qu’ils font partager à tous ceux qui le souhaitent sur ces interviews réalisées par les membres de l’Office de Tourisme du Pays de Lauzun.

    Sans être officiellement Raconteurs de Pays, notre village de La Sauvetat du Dropt peut se découvrir en compagnie des membres de l’Association des Amis de La Sauveté. Il suffit de contacter Francine Pandolfo ou Martine Brosse ou Régine Jolibert via le secrétariat de la mairie au 05 53 83 03 27.

  • Livres à prendre, déposer ou échanger

    Création d’une boîte à lire

    Avec le printemps, la commune de La Sauvetat du Dropt s’affaire à mettre un petit coup de frais sur les espaces dédiés aux tourismes. Dans cette optique, l’Association des Amis de la Sauveté, et plus précisément sa présidente Francine Pandolfo, demandait à Aurélien Jollis, employé municipal, de construire une « boîte à lire » dans la cabane-info se trouvant à l’entrée de l’aire de camping-car. Il en résulte une sympathique étagère déjà remplie de livres venant du point lecture du village que locaux ou touristes pourront prendre ou échanger.

    Les étagères dédiées aux informations touristiques seront garnies après la Bourse Départementale aux Dépliants du 11 avril.

    Boîte à lire, l’accès à la culture associé au respect de l’environnement

    Une boîte à lire est une petite bibliothèque de rue où chacun peut déposer et emprunter des livres gratuitement, privilégiant ainsi l’accès à la culture. C’est aussi un projet solidaire qui favorise le lien social, encourage une économie du partage et du don et développe une démarche éco-citoyenne. En déposant ou en empruntant un livre dans une boîte à lire, vous lui donner une seconde vie, tout en respectant l’environnement.

    N’hésitez donc pas à aller visiter aussi souvent que vous le souhaitez la Boîte à lire pour déposer, choisir ou partager les livres que vous aimez.

  • Visites croisées de nos bourgs

    Fort d’une première expérience lancée au printemps 2018, Benoît Boucard, archéologue et historien soumensacais, président de l’Association Les Amis de Soumensac, récidive en proposant trois nouvelles visites croisées.

    Rappelons qu’il s’agit de visites commentées en cheminant avec des citoyens passionnés par l’histoire et les anecdotes de leur village respectif. Pour se joindre à Soumensac avec Benoît, et La Sauvetat du Dropt avec Francine Pandolfo, présidente des Amis de la Sauveté, vous visiterez cette année le village voisin d’Eymet avec Stéphane Dusseau qui fera découvrir cette bastide périgourdine qu’il aime tant sous la bannière du Comité Archéologique dont il est président.

    Réunis samedi dernier dans le fief perché de Soumensac pour mettre en place le programme de ces visites, Benoît l’historien ne résistait pas au plaisir de faire escalader ses partenaires, en toute sécurité bien sûr, sur les vestiges du mur d’enceinte qui court dans son jardin. Ce mur sera très prochainement restauré et accessible à des dates prédéfinies.

    Les visites croisées sont programmées pour le mois de juin. Eymet le 15, La Sauvetat du Dropt le 22 et Soumensac pour finir le 29. Elles sont gratuites, débuteront à 18h et se termineront par le partage d’un pot de l’amitié. Des affiches et des articles dans les journaux locaux relaieront l’information en temps et en heure.

  • Olivier Cain s’entraîne pour la Dordogne Intégrale d’avril

    La Dordogne Intégrale, du 19 au 22 avril 2019

    Une aventure extraordinaire à travers les plus beaux paysages de la Vallée de la Dordogne version collector ! 350 km de légende entre Argentat et Blaye, du 19 au 22 Avril 2019.
    Cette course de canoë-kayak et stand-up paddle « longue distance » est unique en France, demeure l’un des rares rendez-vous de ce type en Europe et c’est la plus longue course de stand up paddle au monde. Elle est ouverte à tout ce qui se manie à la pagaie et à tous, licencié ou non. Elle peut se courir en relais, et devient dès lors accessible au plus grand nombre avec même des possibilités de location de matériel sur place ! 400 athlètes et amateurs sont attendus pour partager ce grand moment sportif et convivial.

    Olivier Cain, Président du Canoë Kayak Club de la Vallée du Dropt y participera cette année encore. Il a été surpris en plein entraînement par l’objectif de Patrick Parage, correspondant Sud-Ouest sur le secteur du Mas d’Agenais, Fourques sur Garonne, Calonges …

    Nous espérons avoir des infos et des photos de cette aventure. Nous resterons connectés sur la page facebook du CKC Vallée du Dropt. Bonne chance président !

  • Bilans moral et financier des Amis de la Sauveté

    Assemblée Générale

    Les Amis de la Sauveté se sont réunis ce vendredi 15 mars pour leur Assemblée Générale annuelle. Réunis autour de la table, les piliers de l’association, Monsieur le Maire Jean-Luc Gardeau et un sauvetatois néerlandais, fidèle participant des dates proposées tout au long de l’année. Très peu de monde en somme mais l’essentiel n’est-il pas d’avoir les bénévoles lors des préparatifs? Une marque de confiance finalement.

    La présidente Francine Pandolfo prenait la parole pour faire le bilan moral de l’année écoulée.

    « Nos traditionnels repas de saison, les randonnées pédestres et le Feu de la St Jean se sont déroulés comme à l’accoutumée, dans la bonne humeur et la convivialité. Merci aux quelques habitués, notamment aux jeunes qui continuent de prêter mains fortes.

    Nous avons organisé pour la 1ère année un concours de peintres dans les rues du village grâce à l’association Couleurs d’Aquitaine. Malgré l’extrême chaleur de ce mois d’août, une vingtaine d’adultes et d’enfants ont participé. Ce fut une belle réussite et cette manifestation sera reconduite.

    Organisée également pour la 1ère année, les visites croisées en partenariat avec les communes de Soumensac et de Loubès-Bernac. Une réussite que nous devons à Benoît Boucard-Mussini de Soumensac, historien instigateur du projet.

    La soirée photo baptisée Atelier Mémoire a été un succès pour cette deuxième année. Il n’est pas envisagé d’en programmer une troisième pour le moment. Cette rencontre serait plutôt à renouveler dans 2 ans.

    Comme chaque année, nous avons contribué à l’embellissement de la commune par la mise en valeur du passage situé entre l’église et le presbytère. Le dégagement du lierre sur les imposantes grilles permet maintenant aux touristes qui visitent le village de comprendre que cette ruelle n’est pas privée. L’achat et la mise en place de vasques fleuries sur les piles du portail ont fait partie des investissements de l’année ainsi que l’achat d’un rhododendron et d’un lagerstroemia que les employés municipaux ont planté en fin d’année. »

    La bibliothèque ou point-lecture

    En l’absence de Françoise Ivars, secrétaire et responsable de la Bibliothèque/Point Lecture, section des Amis de la Sauveté, la présidente poursuivait en informant l’assistance que la bibliothèque avait demandé son retrait du biblio-résô. Cet espace convivial continuera de recevoir les lecteurs inscrits en leur proposant un choix de livres conséquent grâce aux nombreux dons et l’achat de nouveautés.

    Martine Brosse, trésorière de l’association, prenait la parole pour faire le bilan financier. Les comptes sont équilibrés malgré plusieurs dates aux entrées gratuites ou des manifestations sans compensations financières telles que le goûter de Noël offert aux enfants de l’école pour les remercier de leur visite mensuelle au point-lecture.

    Projets pour 2019

    Les repas de saison, Jimboura, Soubernade et Citrouille, seront reconduits ainsi que les randonnées du printemps et de l’été ou encore le Feu de la St Jean. Un concert est programmé pour le vendredi 31 mai. Il permettra de réunir la chorale Trait d’Union de Lauzun à la chorale Kanérien Kimperlé de Bretagne. Le concours des peintres dans la rue sera en partie pris en charge par le Comité des Fêtes cette année car il aura lieu le samedi 3 août dans le cadre de la Fête Votive organisée par cette association.

    Il est question que les visites croisées se déroulent cette année avec Soumensac et Eymet. Dates à confirmer mais ces échanges entre communes sont riches et très appréciés. Dans le même esprit, Francine Pandolfo et Martine Brosse proposeront une visite guidée aux enfants de la classe du village. Initiative approuvée par leur professeur Stéphanie Ledoux.

    Quant à l’embellissement du village, il portera sur le fleurissement de ce passage situé entre église et presbytère puisqu’il est emprunté par les touristes qui suivent le plan de la visite guidée numérique ou papier. Les employés municipaux ont commencé le travail du sol. Les plantations se feront en régie fin mars, début avril. Le financement sera partagé avec la municipalité.

    Même fonctionnement pour le point-lecture. Accueil le mercredi après-midi pour tous. Pour choisir un livre ou jouer au scrabble. Accueil des enfants de la classe de La Sauvetat un vendredi par mois.

    Pas d’élection cette année. Chaque membre du bureau garde son poste et la réunion se terminait par le traditionnel pot de l’amitié.

  • L’Écurie Karine Dercourt présente sa carrière équestre


    L’Écurie Karine Dercourt s’agrandit petit à petit et vous présente sa carrière (27×50) en sable, clôturée, avec matériel d’obstacles.
    Un coin pansage avec douche pour chevaux est également disponible pour s’occuper de son cheval avant et après le cours.

    L’Écurie vous attend avec vos chevaux !

  • Entraînement canoë près du pont en travaux

    Photos de Graham Hartel.

    Quel plaisir pour les élèves du Canoë Kayak Vallée du Dropt de s’entraîner sous ces étranges températures élevées de ce mois de février ! Cela nous vaut de belles photos prises entre l’embarcadère et le pont roman baigné de lumière et hérissé d’échafaudages créant presque une œuvre d’art.

    Pour l’anecdote, Olivier Cain, président du CKC, précise que les élèves surveillent les travaux du pont et qu’ils ont hâte d’avoir un pont tout neuf 😉

  • Vidéos pour découvrir le Lot-et-Garonne

    On aime le Lot-et-Garonne et on le partage

    Le Comité Départemental du Tourisme lance sa nouvelle marque de destination et met en ligne une vidéo pour célébrer ce territoire qui est le nôtre et que nous aimons.
    A retrouver sur la Page facebook Tourisme en Lot-et-Garonne pour partager sans modération.

    Autre vidéo locale et précieuse à notre territoire, celle des Fresques de l’Église d’Allemans du Dropt. Un chef-d’œuvre du patrimoine magnifiquement restauré que vous pouvez découvrir en compagnie de la Raconteuse de Pays Françoise Dovillez. A regarder sur la Page facebook du Pays de Lauzun.

     

  • Les noms de villages du Lot-et-Garonne revisités par Flodama

    Article du 6 février 2019 paru sur le Sud-Ouest – « Il fait le tour des noms de villages du Lot-et-Garonne en vidéo« .

    Vidéo. Le Youtubeur Flodama vient de sortir une vidéo sur les noms, pittoresques ou non, de villes et bourgs du département. Et ça cartonne.

    Depuis 2015, Flodama réalise des vidéos humoristiques tous les mardis à 18h30 sur Youtube.

    Et cette semaine, le garçon originaire des Pyrénées-Orientales, alias David, revient sur les noms de villes et villages du Lot-et-Garonne. L’occasion pour ce Youtubeur de se replonger (surtout) dans les chansons de Francis Cabrel…ou de gentiment écorcher les noms à l’image de sa phrase  » Trémons, c’est l’anagramme de monstre »!

    Et même si pas mal d’internautes regrettent l’absence de Marmande dans cette liste, le Catalan cumule déjà 53 000 vues sur Facebook..

    Il ne s’agit pas de son premier fait d’armes puisque neuf autres vidéos sur le même thème sont visibles sur sa chaîne. Et dans la région, il s’est aussi intéressé aux Pyrénées-Atlantiques.

    Par contre, notre village de La Sauvetat du Dropt est bien mentionné même si le nom n’a pas inspiré de jeu de mot ou de chanson à Flodama. Une façon amusante de faire le tour de notre département.