• Un périple dans une carriole tractée par deux ânesses … le vrai voyage d’Olivier

    Nombreuses photos en couleurs de Alain Requier, Constance Tenot, Sylvie Pujol et Isabelle. Les photos en noir et blanc du village sont celles d’Olivier le voyageur.

    Une rencontre qui débute sur la page « F’ânes d’ânes »

    Marie Requier, connue dans le village de La Sauvetat du Dropt pour être une bénévole active au sein du Comité des Fêtes avec son mari Alain, a rencontré puis invité Olivier, Vénus et Pénélope via la page F’ânes des Ânes sur Facebook.

    Olivier, c’est le boss comme il s’amuse à le dire. Vénus et Pénélope sont ses deux valeureuses ânesses qui tractent une petite carriole orangée ne passant pas inaperçue sur les petites routes de campagne.

    Passer de métro-boulot-dodo au véritable voyage !

    Olivier avait une vie bien rangée et chronométrée avec un travail qui le faisait partir tôt et rentrer tard de son petit village de l’Orne où ils ne connaissaient personne. Et puis, à l’âge de 42 ans, un gros problème de santé le fait réfléchir sur le bilan de sa vie. Mais quelle vie ?
    A partir de là, il prend conscience du temps qui passe et décide de vivre autrement. Il a des animaux dont ces deux ânesses, mère et fille, qu’il commence à entraîner à la marche régulièrement. Elles sont suivies par une clinique vétérinaire équine au cours de ces 7 dernières années. La vétérinaire, au courant du projet, donne le feu vert après un check up de santé complet et voilà Olivier et son attelage sur les routes. C’est lui aussi qui a fabriqué la carriole en optimisant chaque longueur de fer pour ne pas gaspiller, en récupérant la bâche orange pour être bien visible, en imaginant un compartiment stockage-douche et en installant un mini poêle à bois dans l’habitacle. Tout a été minutieusement préparé et les voilà partis depuis le 5 juin 2020.

    9 mois d’itinérance et pas encore au bout de l’Aventure

    Olivier, qui marche à côté de son attelage pour ne pas alourdir le poids tiré par ses animaux, est parti de Normandie en direction du Mont St Michel qu’il voulait visiter, puis en Bretagne où l’accueil a été tellement chaleureux qu’il y est resté plus que prévu. La route n’est pas droite. Il n’est pas question de demander aux ânesses de monter des côtes de plus de 10%. Et de toute façon, rien ne presse. Il arrive que l’attelage fasse un crochet de 20 km pour éviter les collines et atteindre le but initialement prévu. Pas de points d’arrêts précis, sauf si la magie du bouche-à-oreille opère comme ce fut le cas en Vendée puis dans les Charentes. En Dordogne, par contre, c’est décevant mais l’accueil n’a pas été partout chaleureux. Il aura même dû payer l’eau pour abreuver ses animaux ! Parce que l’eau est un souci. C’est l’hiver. Les points d’accès communaux ou ceux des cimetières sont fermés en raison du gel. Il faut donc demander. Demander aussi l’autorisation de se poser pour la nuit dans un champ où Vénus et Pénélope sont parquées sur un petit espace grâce à quelques piquets de clôtures embarqués pour le périple.

    L’arrivée à La Sauvetat du Dropt

    Et puis enfin, puisque Marie et Alain l’ont invité, Olivier a choisi un itinéraire le faisant arriver dans notre village. En raison des fortes pluies des semaines précédentes, Marie n’a pu le garder sur son terrain argileux gorgé d’eau mais a demandé au Maire Jean-Luc Gardeau l’autorisation de l’installer sur l’aire de camping-car. Les animaux ont pu se reposer et paître dans le pré du Maire qui jouxte l’aire.
    L’équipage est arrivé samedi 20 février en tout début d’après-midi. Quelques visites, celles du premier édile et de deux sauvetatoises charmées par l’aventure, celles de Marie et Alain qui lui ont offert le couvert et la machine à laver avec en bonus une visite du village, celles d’autres sauvetatoises au moment du départ le mercredi suivant.

    Le but de cette aventure minutieusement préparée ? Aucun ! Juste celui de prendre le temps de voyager, de découvrir des paysages, des odeurs, des couleurs. De s’enrichir d’échanges et de rencontres. De faire partager sa vision de la vie. Mais tout ça en gardant permanent à l’esprit le bien-être de ses deux ânesses. Si l’une d’entres elles montre des signes de faiblesse, ils rentreront à la maison. En attendant, les arrêts sont fréquents et même si elles gardent le harnais sur le cou, Vénus et Pénélope sont dételées toutes les 2h pour se restaurer avant de reprendre la route.

    Laissez-vous conter l’histoire du vrai voyage

    Le bout du trajet se trouve près de Montauban où Olivier souhaite proposer ses services pour quelques temps dans une association qui sauve des ânes. Puis il refera le chemin inverse avec l’assurance d’être accueilli soit chez des gens qui l’ont rencontré à l’aller, soit chez d’autres personnes qui auront eu vent de l’aventure et qui ouvriront leurs portes avec plaisir. Quoiqu’il en soit, lorsque vous croiserez ou parviendrez à la hauteur de cet équipage aux grandes oreilles, ralentissez et prenez le temps de vous laisser conter l’histoire du vrai voyage

    L’arrivée et l’installation au village samedi 20 février

    Le départ mercredi 24 février

    Les photos d’Olivier lors de sa visite dans le village

     

  • Rubrique Fêtes et Manifestations et Infos commerces

    Pour vos sorties en famille ou entre amis. A La Sauvetat du Dropt ou dans les communes voisines.
    ⇒   ASSOCIATIONS OU COMMERCES DE PROXIMITÉ DE LA SAUVETAT DU DROPT   ⇐

    ⇒ EN PAYS DE LAUZUN, PAYS DE DURAS & PAYS D’EYMET ⇐

     

  • Une envie d’évasion avec Châteaux en Fête !

    Rendez-vous du 10 avril au 2 mai, en Périgord et en Lot-et-Garonne

    Pendant les vacances de Printemps, on vous convie à vivre la magie de la vie de château en Périgord et en Lot-et-Garonne.
    Poussez les portes des plus belles demeures… connues et méconnues !

    Le concept

    Autour d’une sélection des 1001 Châteaux du Périgord et du Lot-et-Garonne, cet événement incontournable vous offre l’opportunité unique de vivre en famille ou entre amis des expériences exclusives, festives, ludiques, culturelles, pédagogiques, sportives ou encore gastronomiques…

    3 semaines durant, de somptueux châteaux, manoirs, gentilhommières… vous ouvrent leurs univers et vous proposent des animations exceptionnelles, des événements et des festivités autour de leur monument !

    Alors n’hésitez pas, constituez votre programme et votre itinéraire personnalisé et venez faire de nombreuses découvertes grâce aux idées séjours proposées autour des expositions, spectacles, sons et lumière, concerts, banquets, dîners aux chandelles, visites guidées par le propriétaire, conférences…

    Le programme

    Découvrez-le sur le site CHÂTEAUX EN FETE.

    Notez qu’en Pays de Lauzun, vous pourrez découvrir le Château de Lauquerie. Situé Route d’Eymet à Lauzun, ce château qui propose gîtes et chambres d’hôtes peut accueillir jusqu’à 44 personnes. C’est aussi un monument chargé d’histoire puisque sa construction date du XIV° siècle avec des restaurations datant des XVI° et XVIII°. Ce rendez-vous Châteaux en Fête vous permettra de le découvrir.

  • Les Pyrénées à Soumensac, quel beau spectacle de la nature !

    En ces temps de restrictions sanitaires où salles de spectacles, théâtres et cinémas sont interdits, où les manifestations de nos petits villages sont annulées depuis bientôt 10 mois, nous sommes heureux de vous faire partager le beau spectacle de la nature. Depuis les promenades de Soumensac, en ce dimanche 27 décembre d’un petit matin gris et venteux où même le fameux méchant virus n’aurait pu survivre, se sont retrouvés des sauvetatois et eymétois pour admirer la chaîne des Pyrénées qui brillait de neige à quelques 200 km de là !

    Comment l’ont-ils su ? Par la magie du téléphone arabe ! Claude et Annie, qui ont balcon sur panorama, ont appelé Ian qui a relayé auprès de Mamie Francine, de ses parents, de son frangin et de son copain Bastien. Ce petit monde s’est donc retrouvé vers 9h tout là-haut, sur les promenades de Soumensac. La vue y est toujours grandiose mais ce matin là, vers l’ouest derrière le château d’eau de La Sauvetat du Dropt, s’étalait la majestueuse chaîne des Pyrénées ! Un phénomène pas si rare que ça que l’on peut observer en hiver. Il suffit juste d’être prévenu à temps. En tout cas, un spectacle qui a ravi les chanceux contemplateurs du jour !

  • Survol du village en montgolfière, merci La Castagnère !

    C’est lors de leurs vacances dans un des gîtes de La Castagnère, que des touristes ont pu survoler notre village de La Sauvetat du Dropt par un beau matin ensoleillé de l’été. La montgolfière est bien connue dans le secteur puisqu’elle est basée au Domaine de Durand à St Jean de Duras et qu’elle survole notre territoire au gré du vent régulièrement tôt le matin à la belle saison.

    Profitons de ce vol grâce aux photos partagées par Jacqueline et Jean-Pol Poulet propriétaires de La Castagnère. Le soleil levant illumine la toile gonflée par le brûleur qu’actionne Michel Fonvielhe tandis que l’on découvre, vue du ciel, les arches du Pont Roman et l’imposante Église St Germain confirmant qu’elle est une des plus grandes du département ! Puis, plus loin, l’étendue du Lac de l’Escourou que se partagent les communes de Soumensac et d’Eymet voisines …

  • Sauvetatois atypiques et dynamiques, ambassadeurs des Randoland du pays

    Une vie atypique et toujours en quête de sens

    Venus de Belgique et installés à La Sauvetat du Dropt depuis plusieurs années, nous connaissons la famille Noël pour leur dynamisme, leur faculté d’entreprendre et le choix de faire l’école à la maison pour leurs 4 enfants.

    Stéphanie et Hugues se présentent sur leur nouveau blog Bouger Prier Jouer

    Moi, c’est Stéphanie. Je suis mariée avec Hugues et nous sommes les parents de 4 enfants : Léandre né en 2009 – Eléanore née en 2011 – Maxendre né en 2013 et Elizabeth née en 2015.
    Actuellement, nous vivons dans sud-ouest de la France. Nous voyageons en camping-car une bonne partie de l’année.
    Nous pratiquons l’instruction en famille depuis 2017.

    L’hypersensibilité des profils dits atypiques des membres de la famille prend beaucoup de place dans le quotidien. La foi​ permet d’apporter de la douceur et des réponses à une vie souvent trop électrique. Au fil des jours, notre perspective change et notre intelligence se renouvelle.

    Niveau boulot… nous sommes micro-entrepreneurs. Passionné par le jeu, Hugues propose un catalogue de vente de jeux de société et de loisirs créatifs – accordons-nous.net. Et moi, Stéphanie, je travaille pour un laboratoire de phytothérapie située en Belgique. Je me penche actuellement sur l’écriture d’un livre et sur le développement du projet Bouger Prier Jouer.

    Accordons-nous.net, vente de jeux de société et de loisirs créatifs en ligne

    Sur ce site de vente en ligne qu’ils proposent, vous trouverez un large choix de jeux de société, de jeux éducatifs, de loisirs créatifs et scientifiques. Mais Hugues et Stéphanie proposent aussi d’animer des soirées associatives ou des événements familiaux dans le domaine du jeu en Nouvelle-Aquitaine.

    Ambassadeurs Terra Aventura et maintenant Randoland

    Depuis quelques années, la famille Noël voyage dans toute la France en découvrant les territoires visités par le biais du géocaching Terra Aventura. Récemment, Stéphanie, Hugues et leurs enfants ont expérimenté un autre concept de balade en famille par le biais des circuits ludiques Randoland proposés en Pays de Lauzun. Ceux de La Sauvetat du Dropt et de Miramont de Guyenne. Leur retour d’expérience est positif et fait l’objet d’un 1er article sur leur blog, invitant les familles en quête d’activités amusantes et enrichissantes à tester à leur tour.

    Randoland, balades ludiques et familiales. Ces parcours sont basés sur le principe du jeu de piste. Les fiches sont payantes (#) et téléchargeables sur le site. Nous avons sillonné les rues du village de La-Sauvetat-du-Dropt et de la bastide de Miramont-de-Guyenne en compagnie de l’inspecteur Rando.
    Verdict : Nos 4 enfants âgés de 11, 9, 6 et 5 ans adorent le principe ludique de ces promenades. Nous avons hâte de renouveler l’expérience dans d’autres endroits lors de nos voyages …

    (#) Fiches randoland en vente 2 € au PROXI P’tit Panier du Dropt de La Sauvetat du Dropt et dans les Bureaux d’Information Touristique de Lauzun, Miramont de Guyenne ou Allemans du Dropt ou téléchargeables sur le site Randoland au prix de 1,95 €.

  • Filmés lors d’un Escape Game dans le Monbazillac

    Un jeu de piste géant proposé par une viticultrice de Dordogne à la découverte du monde du vin.

    Qualifiés de Périgourdins par l’équipe de France 3 Nouvelle Aquitaine, les 7 concurrents d’un Escape Game organisé dans le vignoble de Monbazillac sont en fait tous du Pays de Lauzun. Parmi eux, Jean-Pierre Tenot, 3ème adjoint à la commune de La Sauvetat du Dropt avec Agnès et Constance, son épouse et leur fille. Ainsi que le couple Gardeau (frère de notre maire) de Lavergne et le couple Bohigas de Moustier. Une après-midi ludique et instructive qui aura donné du fil à retordre aux participants !

  • Sauvetatois vététistes en sortie organisée

    On sent les bonnes résolutions de rentrée avec une nouvelle sortie vtt pour ce groupe de sauvetatois qui se sont retrouvés à la base de Fontet en Gironde après avoir parcouru la piste longeant le Canal depuis Fourques sur Garonne. Parmi eux, Céline et Fred du Bar-Tabac-Restaurant Les Fées Gourmandises dont on se rappelle qu’ils avaient parcouru les quelques 1165 km sur la Vélodyssée entre Roscoff et le Bassin d’Arcachon ! De là à supposer que ces sorties sont pour eux un entraînement en vue d’une prochaine longue virée, il n’y a qu’un pas !

    Photos de Stéphane Bottin prises au cours de la pause à Fontet, avant le pique-nique.

  • Le stand up paddle en peinture avec Couleurs d’Aquitaine

    L’Association Couleurs d’Aquitaine que Les Amis de la Sauveté et le Comité des Fêtes de La Sauvetat du Dropt n’ont pu recevoir pour cause de Covid au cours de la fête votive du mois d’août s’est cependant déplacé dans le village voisin d’Allemans du Dropt le samedi 22 août.

    Vous êtes invités à découvrir sur la page Facebook de Couleurs d’Aquitaine les photos des beaux tableaux peints par les artistes du jour. Le Canoë Kayak de la Vallée du Dropt qui propose des balades sur le Dropt a été croqué grâce à la présence d’Alain sur son stand up paddle.

    En suivant, le commentaire qui annoncent ces photos :

    « Le samedi 22 août, nous nous sommes rendus dans notre seconde commune d’accueil de nos concours artistiques, Allemans-du-Dropt, dans le pays de Lauzun (Lot et Garonne). L’équipe municipale en charge de la culture alliée à l’office du tourisme, très impliqués dans la mise en valeur de cette jolie commune ont mis en place les conditions propices à l’épanchement de la créativité des artistes ; des habitants leur ont gentiment ouvert leurs portes afin de dévoiler d’autres joyaux patrimoniaux de leur commune : ce fut une belle (re)découverte. Cette journée s’est clôturée par l’exposition des œuvres et la remise des prix sous la vieille halle, pour le bonheur des yeux ! Rendez-vous est pris avec Allemans-du-Dropt pour l’année 2021 … »

    Et bien sûr, rendez-vous est pris pour un atelier à ciel ouvert aux couleurs de l’Aquitaine dans les rues de notre village le samedi 7 août 2021 !

  • Concours photo : « ma ruralité heureuse en Nouvelle Aquitaine »

    Concours photo « Ma ruralité heureuse »

    Partagez votre point de vue sur la ruralité heureuse en Nouvelle-Aquitaine et tentez de remporter l’un des trois prix mis en jeu !

    Du 10 juillet au 20 septembre, les 12 Conseils d’Architecture, d’Urbanisme et de l’Environnement (CAUE) de Nouvelle-Aquitaine, sous l’égide de leur Union Régionale (URCAUE), valorisent la ruralité en Nouvelle-Aquitaine par un concours photo sur internet intitulé : « Ma ruralité heureuse – vécue ou rêvée – en Nouvelle-Aquitaine ».

    Ma ruralité heureuse

    Quel regard positif portez-vous sur la ruralité dans notre région ?
    Photographes amateurs, curieux, amoureux de la région ou simple visiteur de passage, faites-nous part de votre vision, partagez votre regard sur la ruralité de Nouvelle-Aquitaine.
    La Nouvelle-Aquitaine jouit d’une diversité d’espaces ruraux peu souvent mis en valeur. Nous les traversons, nous y vivons, sans prendre le temps d’en observer les qualités.
    Le concours photo « Ma ruralité heureuse » invite à observer, partager et mettre en lumière des paysages naturels ou bâtis, des situations ou encore initiatives participant à une ruralité heureuse qu’elle soit vécue ou rêvée.

    Modalité de participation

    Pour être éligible à ce concours, les participants doivent déposer 3 photos max. par personne à partir d’un des formulaires à partir du vendredi 10 juillet jusqu’au dimanche 20 septembre 2020.
    Pour participer, il est demandé de :

    • Prendre une photo de bonne qualité (3 000 X 4 000 pixels minimum) en Nouvelle-Aquitaine, avec le matériel de son choix (appareil photo et smartphone) sur le thème « Ma ruralité heureuse – vécue ou rêvée – en Nouvelle-Aquitaine » ;
    • Remplir le formulaire en complétant tous les champs obligatoires ;
    • Accepter les conditions du règlement.
    Gagnants

    5 photos sélectionnées dans chaque département seront soumises au vote d’un jury régional.

    Les 3 lauréats du concours se verront attribuer un prix.

    1er prix : 1 bon cadeau d’une valeur de 300 €
    2e prix : un bon cadeau d’une valeur de 150€
    3e prix : un bon cadeau d’une valeur de 100 €

    Rendez-vous sur le site du CAUE Nouvelle Aquitaine pour participer au concours « Ma ruralité heureuse en Nouvelle Aquitaine« .

  • Olivier Cain fait la promo des balades en canoë sur le Dropt

    Une vidéo de l’Office de Tourisme du Pays de Lauzun

    Pour faire découvrir les activités touristiques du département, l’Office de Tourisme du Pays de Lauzun et le Comité Départemental du Tourisme en Lot-et-Garonne se mobilisent et proposent une série de vidéos pour faire partager « les bonnes adresses et les secrets locaux » !

    Cette semaine, le Canoë Kayak Club Vallée du Dropt était à l’honnneur avec une interview d’Olivier Cain, président de l’association sportive, qui incite à venir découvrir les balades tranquilles sur le Dropt, entre Allemans lieu de départ et La Sauvetat. Sortie idéale en famille pour des touristes qui apprécient de plus en plus le slow tourisme … parce qu’en Lot-et-Garonne, on aime prendre le temps d’une pause !

  • Visite des Amis Camping-Caristes Amoureux de la France

    Contacté en début de semaine dernière, Jean-Luc Gardeau, Maire de La Sauvetat du Dropt, savait de la bouche même de son président Alain Maury que l’aire de camping-car serait investie par des membres du groupe des Amis Camping-Caristes Amoureux de la France. Du jeudi au mardi, l’aire aura accueilli entre 6 et 8 camping-cars chaque jour, installés au bord du Dropt, laissant encore de la place pour d’autres camping-caristes de passage.

    Ce groupe, créé par Alain Maury de Tonneins, existe depuis plus de 20 ans et comprend aujourd’hui plus de 2000 membres identifiables par l’auto-collant ci-contre. Il suffit de demander à y être affilié via leur site ou leur page Facebook. Pas de cotisation annuelle, simplement la volonté de rejoindre une communauté conviviale dont les membres sont acceptés après avoir répondu à un questionnaire afin de vérifier leur éthique demandant le respect des structures d’accueil et de la nature, la volonté de privilégier le commerce local ainsi que la courtoisie et la discrétion. Les sorties sont organisées par Alain et son épouse Gisèle. Elles sont fréquentent, peuvent durer de quelques jours à plusieurs semaines suivant les distances qui leurs font sillonner la France mais aussi l’étranger, Belgique, Espagne, Portugal ou Maroc. Alain et Gisèle se documentent au préalable sur les visites possibles et incontournables du territoire qu’ils projettent de visiter et les proposent au groupe.

    Invitation à l’apéro, un incontournable !

    Pour remercier Monsieur le Maire de son chaleureux accueil, Alain Maury connu sous le surnom de Allan Dartagnan, l’invitait samedi soir à rejoindre les six couples présents pour un apéritif. La joyeuse assemblée se composait de Lot-et-Garonnais, Gersois et Girondins dont le maire du petit village de Sendets. Après les présentations, c’est en trinquant et en dégustant les nombreux amuse-gueules qu’Allan expliquait les sorties fréquentes du groupe et son fonctionnement. Une soirée paisible en perspective, face au Dropt et au Pont Roman.