• Le bus des curiosités


    UN CONCEPT ORIGINAL

    Le Bus des Curiosités transporte les curieux vers une destination culturelle inconnue. Théâtre, danse, cirque, concert, opéra, festival, tout peut arriver ! Seuls la date, l’heure de rendez vous et le lieu de départ sont dévoilés. Son carburant : suggérer, surprendre, susciter l’inattendu !

    NOURRIR LA CURIOSITÉ, SECOUER L’IMAGINAIRE

    Le Bus des Curiosités invite à découvrir l’offre culturelle près de chez soi, sans souci d’organisation et sans préjugés : il suffit de monter à bord pour satisfaire sa soif de surprise et admirer des artistes venus de tous horizons !

    Quelques places disponibles pour le Bus des Curiosités de Miramont de Guyenne

    Il reste quelques places ! A partir de 14 ans : 5 euros
    Info et billetterie jusqu’au 1er juin au Bureau d’Information Touristique de Miramont-de-Guyenne – Tél :05.53.93.38.94

  • Rubrique Fêtes et Manifestations

     

    Pour vos sorties en famille ou entre amis. A La Sauvetat du Dropt ou dans les communes voisines. Cliquez sur les affiches pour les agrandir et avoir les détails.

    Vous pouvez aussi consulter l’AGENDA 2018 des MANIFESTATIONS SAUVETATOISES ICI.

    ⇒   PROCHAINES DATES A LA SAUVETAT DU DROPT   ⇐

     

     

    ⇒ EN PAYS DE LAUZUN, PAYS DE DURAS & PAYS D’EYMET ⇐

     
     

    Du 22 au 25 mai

       

    ⇒ EXPOSITIONS – VISITES GUIDÉES de VILLAGES – ATELIERS CRÉATIFS ⇐

     

    Règlement Concours Contes et Nouvelles

     

     AGENDA CULTUREL PAYS DE DURAS
         
  • Malgré le temps pluvieux, ils sont arrivés!

    Nos 3 présidents du Canoë Kayak Club Vallée du Dropt, Boris Lesimple, Julien Le Naour et Olivier Cain, ont bien terminé la Dordogne intégrale samedi 12 mai malgré un temps froid et pluvieux.

    Cette compétition est une course extrême longue distance canoë-kayak et stand up paddle de 130 km entre Argentat et Castelnaud La Chapelle.
    Elle relie 3 départements, la Corrèze, le Lot et la Dordogne et met en lumière la beauté et la diversité des paysages qu’elle traverse : gorges sauvages, falaises calcaires, châteaux médiévaux, villages haut-perchés…

    La Dordogne Intégrale détient l’opportunité unique de se dérouler sur 130 km linéaires de rivière sans aucun obstacle à la navigation, et dans des sites parmi les plus beaux de France. Elle permet aux meilleurs athlètes français et étrangers, ainsi qu’aux néophytes ou pratiquants peu confirmés, de se rencontrer, se confronter et se mesurer à un challenge nautique original et de haut-niveau.

    Ouverte à tous, licencié ou non, elle peut se courir en relais, et devient dès lors accessible au plus grand nombre avec même des possibilités de location de matériel sur place !.

    Depuis 2017, la Dordogne Intégrale devient une étape des SMS (Sup Master Series), véritable coupe du monde Stand UP Paddle longue distance sur les 5 continents, et intègre la « Triple Crown SUP », challenge regroupant les 3 courses SUP les plus déjantées de la planète.

    Rapport de Boris Lesimple et photos de Anne Lesimple, celle du départ puis celle de l’arrivée … toujours le sourire mais des mines un peu plus fatigués!

    Aventure de 130km réalisée en environ 12h30 pour notre trio avec un départ à 6h du matin et une arrivée à 18h30. Nous avons fait toute la course ensemble avec Julien et Olivier nous a rejoints au 70ème km pour finir avec nous. Nous avons dû affronter une météo pas du tout favorable (vent et pluie) ainsi qu’un tout petit niveau d’eau. Nous avons pris le temps de faire des ravitaillements un petit peu long pour assurer ne sachant pas du tout si nous allions tenir la distance… au final nous nous sommes bien soutenus les uns les autres pour pouvoir arriver en bas. Nous arrivons Julien 45ème en 12h31, Boris 47ème en 12h33 et Olivier 50ème en 12h34.

    Nous étions 170 au départ en stand up paddle et seulement 95 classés à l’arrivée! L’équivalent de 3 marathons enchaînés… dur mais une belle journée de partage et de solidarité.

    Bravo Messieurs pour l’exploit sportif et ces performances très honorables qui confirment, s’il en est besoin, que le Canoë Kayak Club Vallée du Dropt rayonne bien au delà des frontières Lot-et-Garonnaise.

  • Le maillot USS Cyclo à Bilbao

    Épique résumé de l’expédition de Paulo Labattut, secrétaire de l’USS Cyclo Club ayant participé au périple Bordeaux-Bilbao avec son ami Germain Sauron, trésorier du club et 1er adjoint à la commune de La Sauvetat du Dropt. Photos de Hervé et Régine Goulard et de Germain.

    Paulo, Hervé et Germain étaient inscrits à la Randonnée Cyclotouristique Bordeaux/Pampelune/Irun/Bilbao organisée du 10 au 12 mai 2018. Paulo et Germain sont réellement partis sur leur destrier mais Hervé a dû déclarer forfait suite à une mauvaise blessure. Il décidait néanmoins de faire l’assistance et de suivre en voiture accompagné de son épouse Régine et de l’épouse de Paulo, Louise.

    Jeudi 10 Mai 2018, 1ère étape. BORDEAUX, DAX

    5 heures, le réveil sonne déjà à Roumagne et La Sauvetat chez Hervé, Paulo et Germain. 7h30, nous voici rendus place Pey-Berland à Bordeaux. Après la confirmation d’inscription et avoir accroché nos plaques de cadre numérotées, nous apprécions le chocolat chaud avant de nous rapprocher de la ligne de départ.
    A peine sortis de Bordeaux, l’allure s’accélère sur les routes plates des landes, nous traversons Saucats, Moustey quand la première averse arrive aux alentours de Pissos.
    Pendant que nous mangeons à Commensacq la pluie redouble d’intensité, nous nous changeons et nous voilà repartis pour la deuxième partie du circuit, après Mourcenx les nuages s’éloignent, bientôt la route est sèche et c’est sous le soleil que nous atteignons Dax avec nos premiers 159 kms au compteur.

    Vendredi 11 Mai 2018, 2ème étape. DAX, PAMPELUNE

    Grosse étape en perspective avec 3 cols au programme. A peine partis nous attaquons déjà les premiers contreforts de Peyrehorade avec les Pyrénées comme panorama. Une erreur d’inattention nous éloigne du circuit officiel et nous regagnons St Palais par la départementale, pas grave si ce n’est le passage par plusieurs pentes de 10% avec un fort vent de face en prime. Dans la galère, nous sommes rattrapés par nos amis du cyclo club de Miramont qui ont fait la même erreur que nous (sûrement petit problème local).
    A midi nous mangeons ensembles sous le marché couvert à St Jean Pied De Port. La guardia civile espagnole arrive pour nous escorter en direction du col de Roncevaux 1057m. Chacun monte à son rythme, les efforts du matin ont laissé des traces! Au sommet, photo souvenir avec André et Jacques de Miramont qui nous ont attendus. Ensuite descente pour un ravitaillement officiel à Orreaga, encore 2 cols à franchir 800 et 922m et c’est toujours encadré par la police espagnole que nous regagnons Pampelune, 166 km de mieux.

    Mais où sont passés Louise, Régine et Hervé nos fidèles accompagnateurs? En panne de GPS, ils nous retrouvent enfin après 2 heures d’attente et quelques bières, il fallait bien meubler le temps. Par contre le GPS de Paulo fonctionne bien, pour rejoindre l’hôtel que nous avions réservé à une dizaine de km, il nous amène vers un vieil hôtel désaffecté qui portait le même nom! Avec l’aide des locaux et de Germain qui parle couramment espagnol, nous arrivons enfin à destination vers 21h! Mais comme un « bonheur » n’arrive jamais seul, pas de restaurant dans le quartier, nous nous rabattons sur le saucisson et le pâté que Régine et Hervé avaient glissé dans leurs bagages au cas où! Le signe des accompagnants pro.

    Samedi 12 Mai 2018, 3ème étape. PAMPELUNE, BILBAO

    Toujours escortés par la police, ce qui élimine systématiquement feux rouges et priorités, nous sortons de Pampelune avec la fraîcheur matinale. Grandes lignes droites montantes, vent de face par rafales, puis circuit par des petites routes graveleuses, enfin pas facile. Les premières giboulées font leur apparition avant la grosse averse juste avant midi.
    A 12h30 nous arrivons au ravitaillement à Zalduondo, trempés comme la soupe, comme on dit chez nous. Casse-croùte rapide, changement de tenue pour repartir secs, avec 7° seulement au thermomètre, pas évident.

    Des cyclistes espagnols locaux nous ont rejoints pour nous accompagner jusqu’à Bilbao. Nous empruntons des routes meilleures, la pluie s’estompe et la fin d’après midi se déroule relativement bien. Une dernière grande descente jusqu’à l’entrée de la ville, nous rattrapons un petit groupe de 7 personnes et ensemble, parcourons les derniers kilomètres sur la rocade. Le service d’ordre nous oriente vers la bretelle qui mène tout droit vers la ligne d’arrivée, chacun reprend son rythme de croisière, Paulo franchit la ligne sous les acclamations de ses supporters.
    Mais où est passé Germain? C’est pas possible, il était derrière moi à l’instant. Fâcheuse crevaison à 400m de l’arrivée, le voici qui déboule grande plaque 10 mn plus tard. Sacré Germain! Que ne ferait-il pas pour se faire remarquer? (humour bien sur).

    Ouf, les derniers 157 kms avalés, les vélos sur la voiture, maintenant place aux réjouissances. Pointage, remise symbolique de récompense, douche et direction la salle de réception avec discours officiel puis apéritif dînatoire pendant lequel chacun raconte ses anecdotes.
    Bilan très positif malgré les caprices de la météo, aucun accident ni incident grave à déplorer. Bravo aux organisateurs pour leur présence et leur convivialité sans faille.

    Nous voici réunis, tous les cinq, Régine, Hervé, Germain, Louise et Paulo. Ensemble, nous nous dirigeons vers ISLA où nous avions réservé. Le dimanche fût consacré au tourisme, entre les averses.
    Lundi, après un arrêt obligé à la frontière pour un dernier bon repas local, nous avons regagné calmement nos foyers.

    PS: Nous avions décidé de réaliser ce périple à 3 cyclistes de l’USS CYCLO: Hervé, Germain et Paulo. Malgré une chute sévère le 7 avril, qui lui a valu 5 fractures, 1 à l’aine (os litione), plus 4 côtes cassées, HERVÉ a quand même tenu à participer en qualité d’accompagnateur avec Régine et Louise. De plus c’est lui qui nous à servi d’assistance avec sa voiture. Tous nos vœux de rétablissement rapide et sincères remerciements à HERVÉ.

  • Nos bourgs ouvrent leurs portes pour des visites guidées

    La photo 1 a été prise cet hiver à Soumensac lors de la 1ère rencontre entre Francine Pandolfo, Benoît Boucard-Mussini et Michel Rivière (de gauche à droite). La seconde, prise lors de la seconde rencontre avec les 3 guides ainsi que Joël Kleiber, Maire de Loubès-Bernac et Isabelle Janssen, membre des Amis de La Sauveté, est de Guy Brunetaud, correspondant local du journal Le Sud-Ouest. 

    Visites croisées pour des bourgs voisins

    C’est à la demande de Benoît Boucard-Mussini, archéologue et historien de formation, vivant dans le village de Soumensac, président de l’Association Les Amis de Soumensac, que se sont réunis pour la seconde fois Francine Pandolfo de La Sauvetat du Dropt, présidente des Amis de La Sauveté ainsi que Joël Kleiber et Michel Rivière, respectivement Maire et conseiller municipal de la commune de Loubès-Bernac.

    Benoît, Francine et Michel proposent des visites guidées régulièrement dans chacun de leur village. Autour de l’histoire telle qu’ils l’ont découverte dans les nombreux essais historiques ou dans les archives mises à leur disposition mais aussi celles des anecdotes souvent truculentes d’hier à aujourd’hui. C’est donc bien 3 visites gratuites d’1h30 environ qui seront proposées dans chacun de ces villages.

      • Le samedi 9 juin à Loubès-Bernac. Michel Rivière vous donne rendez-vous à 18h devant la mairie.
      • Le samedi 16 juin à Soumensac avec Benoît Boucard-Mussini. Rendez-vous à 18h devant l’église. La visite pourra se poursuivre jusque tard dans la nuit pour ceux qui le désirent puisque c’est aussi la date de la Fête de la Musique dans le village de Soumensac.
      • Le vendredi 22 juin à La Sauvetat du Dropt avec Francine qui vous donne rendez-vous à 18h Place du Moulin (près du Proxi). La visite pourra se terminer pour ceux qui le souhaitent par un pique-nique tiré du panier sur La Prairie des Croquants suivi du Feu de la St Jean.

      Les représentants des villages de Loubès-Bernac et de La Sauvetat du Dropt se félicitent de cette initiative prise par Benoît Boucard-Mussini. Cet échange ne peut qu’être fructueux et rapprocher des associations qui œuvrent dans le même but, celui de sauvegarder l’histoire et le patrimoine de leur village.

       
  • L’USS Cyclo Club fait sa sortie du 1er mai

    Article de Jean-Claude Labattut allias Paulo, secrétaire et cycliste invétéré du club. Photos de Georgette, Paulo et Germain Sauron, trésorier du club et 1er adjoint de la commune de La Sauvetat du Dropt.

    SORTIE DU 1er MAI AU GRANG ÉTANG DE LA JEMAYE en Dordogne

    Après une semaine pluvieuse, inutile de vous cacher notre satisfaction ce mardi 1er Mai, quand nous avons trouvé la route sèche pour la traditionnelle randonnée de l’ USS CYCLO.

    Germain et son ami Guytou, Alain, Jean-Pierre, Alphonse et Paulo, sont présents au rendez-vous à 8 h précises. Quand à Max et Guy nos fidèles et dévoués aïeux, ils s’empressent de charger nos sacs dans le véhicule d’assistance.
    Après la photo souvenir, nous voici partis en direction de Eymet saluant au passage les pêcheurs le long du Dropt, raillant particulièrement Jeannot qui a troqué son vélo pour une canne. De si bonne heure, il ne se doute pas du très bon repas que nous allons déguster à midi!

    A mi parcours, pause café au Fleix, avant d’affronter la montée en direction de Ribérac, côte surement célèbre, puisqu’elle a été nommée « Le Petit Tourmalet ». Les dames et amis accompagnateurs ne tardent pas à nous rattraper, et après quelques mots d’encouragement au passage, poursuivent jusqu’à Echourgnac pour nous accueillir comme il se doit après nos derniers efforts.

    Un petit quart d’heure pour se changer, et nous voici à table à « L’Auberge De La Double ». L’après midi est consacrée à la découverte du Grand Lac De La Jemaye où cyclistes et accompagnateurs apprécient ce cadre de verdure éclairé par le soleil présent lui aussi.

    Déjà 18 heures, nous repartons vers LA SAUVETAT en covoiturage où la journée est loin d’être terminée. Jean-Luc Gardeau, Maire de La Sauvetat du Dropt, nous prête la salle de la Maison des Loisirs pour une auberge espagnole. Pas pour la faim, mais juste pour le plaisir de déguster le tourin de Mylène, les charcuteries de Georgette et Régine puis une petite salade avec un morceau de fromage, avant de terminer par les merveilles de Louise.

    La réussite de cette journée ne nous fait pas oublier les amis chers qui n’ont pas pu participer pour cause de maladie, tous nos vœux de guérison envers ceux qui souffrent.


    PS: Souhaitons que toutes ces sorties soient bénéfiques pour la condition physique de GERMAIN, HERVÉ et PAULO qui s’apprêtent pour la randonnée BORDEAUX, PAMPELUNE, BILBAO: 450 kms en 3 jours!
    A noter que HERVÉ, victime d’une chute sévère, ne pourra pas pédaler mais il accompagnera ses collègues dans sa voiture d’assistance. Prompt rétablissement à lui aussi.

  • La Grappe de Cyrano aux abords de La Sauvetat du Dropt


    Ne manquez pas de lire l’anecdote sauvetatoise en fin d’article. La Grappe de Cyrano de notre ami Jojo…

    La Grappe de Cyrano, le grand rassemblement des amoureux de l’enduro moto, passe près de La Sauvetat du Dropt le 28 avril.

    La 31ème Grappe de Cyrano est programmée les 27, 28 et 29 avril 2018. Comme chaque année, elle démarre de Bergerac.

    « La Grappe est une classique d’enduro moto née en 1987. Elle se déroule tous les ans fin avril début mai sur les chemins du Sud Périgord.
    L’épreuve est accessible à tous ! 670 pilotes participent chaque année, dont les top pilotes de la discipline, des jeunes, des féminines, des supers vétérans et plus d’une centaine de pilotes étrangers.
    C’est un très bon vecteur économique mais également, et nous y tenons, un formidable lien social par une forte mobilisation du tissu associatif. »

    Voilà la présentation que l’on trouve sur le site dédié La Grappe de Cyrano. Cette année, la confirmation vient d’arriver, cette énorme manifestation passera par notre village de La Sauvetat du Dropt le samedi 28 avril, sur les hauteurs via St Germain. Les plus de 670 pilotes descendront depuis l’Avenue du Pied, traverseront l’Avenue de Grammont pour remonter par le chemin situé après le cimetière vers Pardaillan. Parmi eux, 3 sauvetatois qui sont Bruno Framarin, et les frères Corain, Christophe et Franck (responsable pour notre secteur du rando-moto de Monteton).

    Avant de donner le programme détaillé, voici une anecdote narrée par Régine …

    ANECDOTE SAUVETATOISE: Régine Jolibert, ancienne bouchère du village très active au sein des associations, nous raconte que son Jojo de mari alors âgé de 47 ans et son ami Michel Bèze, 42 ans, ont fait la Grappe de Cyrano au tout début des années 90 avec le pilote de rallye Stéphane Peterhansel, connu maintenant pour ses nombreuses participations au Paris-Dakar. En raison de fortes pluies, Jojo couvert de boue qui ne voyait plus le tracé du parcours, dû stopper sa course au niveau de Ste Alvère où il fut secouru par de charmantes dames de la Croix Rouge Française laissant son ami Michel poursuivre seul jusqu’à l’arrivée. C’était un dimanche et c’est malgré tout un bon souvenir de jeunesse 😉

    Le programme détaillé est actuellement visible sur le site de la Grappe de Cyrano. Ci-dessous la carte des parcours du dimanche et du samedi ainsi que le détail du parcours du samedi 28 avril, jour de passage dans notre village.

  • Les Amis de La Sauveté fleurissent le village

    Après avoir créé, en 2017, un circuit jalonné de plaques numérisées dans le village de La Sauvetat du Dropt, Les Amis de La Sauveté souhaitent maintenant embellir certains lieux de passage. Notamment le tour de l’Église St Germain.

    Début avril, avec l’aide d’Aurélien, jeune employé communal, des plantations de terre de bruyère, acquises par l’association, ont été remplacées devant l’église: hydrangeas arbustifs, hortensias ou encore camelias.

    Parmi les changements notoires envisagés et approuvés par la municipalité, le dégagement de l’impasse qui mène de l’Avenue de Grammont vers l’arrière de l’église. Ce dégagement impliquant de supprimer l’énorme pied de lierre situé contre la grille et le portail à l’entrée de l’impasse. S’il est magnifique lorsqu’il est bien taillé, ce végétal n’incite pas le visiteur a poursuivre ses pérégrinations, laissant penser, à tort, que ce passage est privé. Cette coupe nette permettra, par la même occasion, de dégager la plaque signalant la naissance de Jacques Delmas de Grammont située contre le mur de l’ancien presbytère.

    Après le dégagement de cette entrée, des plantations devraient être effectuées tout au long de l’impasse, contre l’église. Cet espace est à l’ombre. Les Amis de La Sauveté ont demandé le concours de Maëlle Valdevit, paysagiste et conseillère municipale, de leur dresser une liste de végétaux adaptés. Liste remise avec un plan 3D des lieux fleuris tels que nous espérons le proposer ce prochain automne. De son côté, la Mairie propose de dresser une clôture de ganivelles contre le mur de la location communale située côté presbytère.

    Nul doute que cette collaboration Mairie – Amis de La Sauveté ne donne de bons résultats et n’incite le visiteur à flâner et utiliser les services de notre modeste mais dynamique village.

    Plantations devant l'église Plantation devant l'église Beau mais envahissant pied de lierre obstruant l'impasse Vue côté impasse Triste et sans couleur, cette portion de circuit sera embellie Projet de fleurissement simple et facile d'entretien imaginé par Maëlle
  • Participez à la restauration du mobilier du Château de Duras


    Information de la Mairie de Duras qui souhaite poursuivre l’embellissement du château et retrouver l’atmosphère d’antan.

    Lancement d’une campagne de financement participatif pour la restauration des meubles du Château de Duras.

    Pour retrouver la « vie de Château » des meubles vont être installés dans les Appartements de la Duchesse en 2018. Mis en dépôt par le Mobilier National certains d’entre eux doivent être restaurés. C’est pour assurer cette restauration que nous lançons une campagne de financement participatif ici

    Après avoir été présentés dans des lieux prestigieux comme le Château de Versailles, le Palais de l’Elysée ou encore le Château de Fontainebleau, les voilà pour 30 ans au Château de Duras.

    Le financement participatif, qu’est-ce-que c’est ?

    – Chacun contribue à hauteur de ses moyens pour participer à la restauration des meubles (à partir de 10€).

    Et en échange ?

    – Chaque mécène recevra une contrepartie selon le don réalisé : médaille souvenir, livre, entrées gratuites, visite privée…
    – Le don est défiscalisable : 66% du don pour les particuliers, 60% du don pour les entreprises.

    Le partenariat que l’on vous propose

    – Diffusez l’information.
    Partagez le lien disponible ICI.
    – Parlez-en autour de vous: à votre famille, vos amis, vos collègues, vos clients, vos fournisseurs, votre voisin…

    Nous sommes partenaires depuis bien longtemps et VOUS pouvez devenir les ambassadeurs de cette campagne. Grâce à votre collaboration, vous aiderez à donner un prestige supplémentaire à notre, VOTRE territoire. N’hésitez pas à partager un maximum !

    Château de Duras en Lot-et-Garonne

  • Assemblée générale des Amis de La Sauveté

    Bilans positifs pour l’année écoulée

    Lors de leur Assemblée Générale du vendredi 16 mars, le bureau des Amis de La Sauveté, par l’intermédiaire de sa présidente Francine Pandolfo, faisait part des bilans de la saison écoulée devant ses adhérents ainsi qu’en présence de Jean-Luc Gardeau, Maire, Germain Sauron, premier adjoint et Peter Cain, président du Comité des fêtes.

    2017 aura générée beaucoup d’actions et de rencontres parmi lesquelles plusieurs repas de saison toujours appréciés, une rencontre jeux à l’occasion de la chandeleur, des randonnées pédestres et un concert dans l’Église St Germain. Parmi les dépenses plus conséquentes, la création de la visite numérique en 12 plaques installées aux endroits stratégiques du village, une soirée de projection de photos anciennes du village appelé « Atelier mémoire » et la réception d’une classe du Creps venue baliser un circuit VTT.

    Quant aux changements notoires de l’année 2017, il faut mentionner l’arrêt de la section Club Photo de Monsieur Munoz et la modification du nom de l’association au cours du second trimestre comme le voulaient les directives de la loi NoTre. Après en avoir longuement débattu autour de la table, le « Syndicat d’Initiative » devenait « Les Amis de La Sauveté ».

    Puis la présidente laissait la parole à sa trésorière Martine Brosse pour le bilan financier qui est positif et sans surprise. Et enfin à Françoise Ivars, secrétaire également responsable de la bibliothèque, section de cette association. Les rayons de l’espace lecture sont bien garnis et s’enrichissent de nouveaux livres régulièrement. Françoise est à l’écoute de ses lecteurs-adhérents et se procurent les livres demandés grâce au Biblio-résô. Elle reçoit avec Arlette, autre bénévole assidue, adultes et enfants chaque mercredi après-midi de 14h à 17h30 et propose, en plus du choix et d’échange de livres, un espace jeux de société connu des adultes et qui commence maintenant à être connu et fréquenté par les enfants en compagnie de leur parent.

    Pour répondre à la demande de ses adhérents, Françoise et Arlette ouvriront la bibliothèque le 1er samedi après-midi de chaque mois de mai à septembre.

    Les Amis de La Sauveté annoncent la couleur

    Francine Pandolfo reprenait la parole pour donner le programme de l’année en cours. En plus des dates habituelles qui font honneur au patrimoine culinaire et à la découverte des sentiers pédestres du village, l’année sera culturelle avec l’organisation d’une visite guidée en partenariat avec une association de Soumensac et la commune de Loubès-Bernac. Visites guidées baptisées « croisées » par l’initiateur soumensacais du projet, Benoît Boucard-Mussini, puisque 3 dates sont proposées en juin dans chacun des villages. Le 9 à Loubès-Bernac, le 16 à Soumensac et le 22 à La Sauvetat du Dropt, jour du Feu de la St Jean. Puis, un concours de peinture avec l’assistance de l’association Couleurs d’Aquitaine qui aura lieu le samedi 4 août dans le cadre de la fête votive, un concert de la chorale Trait d’Union dont la date n’est pas encore tout à fait déterminée et un second Atelier mémoire prévu le 20 octobre.

    En plus de toutes ces dates, l’association des Amis de La Sauveté souhaite rafraîchir et embellir un espace public de la commune fréquemment emprunté par les touristes au cours de la visite numérique. Il s’agit de replanter les arbustes manquants devant l’église et de modifier l’aspect visuel de l’artère publique située entre l’église et le presbytère actuellement logement communal. Autre projet à l’étude, la pose d’un banc à l’entrée de l’école pour les seniors venant manger à la cantine. L’étude de ces 3 points est en cours. Il va de soi qu’un dossier complet et chiffré sera déposé en mairie pour avoir l’aval et peut-être un soutien financier du maire et de son conseil municipal.

    Pour poursuivre la discussion en toute convivialité, la réunion se terminait par le pot de l’amitié.

  • Restauration des vitraux de l’Église St Germain

    L’entretien du patrimoine communal est une nécessité et une volonté de la municipalité de La Sauvetat du Dropt. Dans cet objectif, la restauration des vitraux de l’Église St Germain est un projet que la Mairie annonce depuis 2016 (voir le compte-rendu du Conseil Municipal du 30/11/17 ) et que l’entreprise Foyenne de Muriel Goupy repousse en raison d’un surcroît de travail.

    Depuis cette semaine « sibérienne », deux des vitraux abîmés ont été descendus et remplacés par des plaques de contre-plaqué en attendant leur retour. Un chantier qui aura demandé une nacelle pour parvenir à les décrocher depuis l’extérieur. Les premiers vitraux partis en atelier sont celui de l’impasse entre l’église et l’ancien presbytère et un de ceux situés à l’arrière de l’édifice.

  • Appel du nouveau bureau du Comité des Fêtes

    Information de Marie Requier, qui passe du poste de trésorière à celui de secrétaire du Comité des Fêtes de La Sauvetat du Dropt.

    C’est mardi 20 février que le nouveau bureau du Comité des Fêtes s’est réuni et a élu aux fonctions respectives :

    Président : Peter Cain
    Vice-Présidents : Alain Crossoir et Thierry Janssen
    Trésorière : Patricia Gardeau
    Trésorier Adjoint : Roland Strupiekowski
    Secrétaire : Marie Requier
    Secrétaire Adjoint : Germain Sauron

    Ce nouveau bureau ainsi défini va continuer les actions d’animation du village en 2018 et prépare déjà les prochaines soirées gourmandes qui débuteront le 06/07/2018.
    Pour la bonne réussite de ces manifestations nombreuses en été, nous avons besoin de toutes les bonnes volontés pour nous aider à faire vivre l’animation et tous les bénévoles qui veulent rejoindre cette nouvelle équipe seront les bienvenus. Merci d’avance à tous.

    Vous pouvez joindre le Comité des Fêtes directement sur une adresse mail spécifique comite.fetes.sauvetatois@gmail.com ou contacter le Président Peter CAIN au 06.20.78.15.20