• Rubrique Fêtes et Manifestations

    Pour vos sorties en famille ou entre amis. A La Sauvetat du Dropt ou dans les communes voisines. Cliquez sur les affiches pour les agrandir et avoir les détails.

    Vous pouvez aussi consulter l’AGENDA 2019 des MANIFESTATIONS SAUVETATOISES ICI.

    ⇒   PROCHAINES DATES A LA SAUVETAT DU DROPT   ⇐
    2019 – Règlement et inscription Marché de Noël 2019 – Bulletin d’inscription Vide-grenier/Brocante

    ⇒ EN PAYS DE LAUZUN, PAYS DE DURAS & PAYS D’EYMET ⇐

    Programme Octobre 2019

    ⇒ ACTIVITÉS SPORTIVES – VISITES GUIDÉES de VILLAGES – ATELIERS CRÉATIFS ⇐

  • Un groupe d’amis à la découverte du village

    Jeudi 3 octobre, comme chaque semaine, ce groupe d’amis qui se sont rencontrés sur le site Amiez, ont choisi de visiter notre petit territoire. La matinée leur a permis de découvrir Allemans du Dropt et les fresques de son Église en compagnie de Françoise, Raconteur de Pays. Ces visiteurs sympathiques, venus du Lot-et-Garonne et de la Gironde, étaient attendus par Isabelle sur la Place du Moulin à La Sauvetat du Dropt pour faire le tour du village dans l’après-midi. Malgré les travaux et grâce au concours de Roger, propriétaire du moulin, ils furent autorisés à traverser le Pont Roman pour admirer l’ouvrage dans son ensemble.

  • Pont Roman, achèvement des derniers travaux

    Beaucoup d’effervescence autour du pont roman cette semaine puisque la main courante vient d’être posée sur la partie gothique et que le batardeau ainsi que l’amas de vase qui avait été dégagée au pied du pont sont en cours d’enlèvement. Les entreprises qui œuvrent pour ces finitions sont la SARL Dubouilh de Casteljaloux spécialisée en installation de structures métalliques et l’entreprise de travaux publics Estardier de St Léon sur Vézère.

    Il va de soi que ces mouvements autour du pont attirent des visiteurs curieux de constater de visu la réussite de ce dernier gros chantier. Les différents artisans ont fait un travail remarquable, notamment l’entreprise des Compagnons Réunis qui ont fait preuve de tout leur savoir-faire pour la restauration des arches. Les communes de La Sauvetat du Dropt et d’Agnac qui se partagent ce monument peuvent être fières d’avoir sauvé ce joyau du patrimoine.

  • Un clip vidéo tourné au Gîte Le Serpen

    Le Serpen est un lieu de vacances situé dans la campagne du village de La Sauvetat du Dropt.

    Cet été, Adrienne et Jan Terblanche, respectivement britannique et sud-africain, ont reçu VANDEBILT, un jeune groupe de musique électronique/pop venu de Sunderland, ville du nord-est de l’Angleterre. Les musiciens ont profité de cet endroit calme au paysage bucolique pour tourner un clip vidéo pour leur chanson « Broken ». Une superbe promotion pour le Tobacco Barn, ce charmant gîte aménagé dans un ancien séchoir à tabac.

    Les coordonnées du Gîte Le Serpen et des autres gîtes ou chambres d’hôtes de La Sauvetat du Dropt sont à retrouver sur l’annuaire de votre blog/site.

  • Le Passage de l’Écurie, entre église et presbytère

    Photo de Alain Crossoir.

    Le passant observateur aura pu remarquer une nouvelle plaque de rue bien visible depuis l’Avenue de Grammont. Elle annonce le Passage de l’Écurie et garantira le caractère public de cet étroit chemin situé entre l’Église St Germain et l’ancien presbytère qui accueille deux logements communaux au 27a et 27b.

    Pourquoi ce nom?

    Parce que la jolie petite maison tout au bout du passage fut autrefois l’écurie du curé de la paroisse avant de devenir un gîte rural sous le mandat de Gilbert Grannereau puis plus tard et encore aujourd’hui un logement communal.

    Ce passage aménagé au printemps est emprunté par les visiteurs qui découvrent le village en suivant les panneaux du circuit numérique.

  • Randoland, un concept de balades ludiques pour découvrir le village

    Après le circuit numérique, des circuits ludiques

    A La Sauvetat du Dropt, il existe un circuit touristique mis en place par l’Association des Amis de la Sauveté. Ce circuit numérique est composé de 12 panneaux permettant de découvrir le patrimoine bâti ou culturel via votre téléphone mobile ou tablette.

    Cette fin d’été, avec le concours de Joël Rivier, responsable de l’Office de Tourisme du Pays de Lauzun, la Mairie travaille sur un projet de visites ludiques adaptées aux jeunes randonneurs. Pour établir ces circuits qui seront proposés sous formes de fiches, le Maire Jean-Luc Gardeau et Joël Rivier ont reçu, mardi 17 septembre, Patrice Reduron, fondateur de Randoland, entreprise basée dans le département de la Loire (42). Appareil photo en main, Patrice a écouté l’histoire du village et observé les différents sites stratégiques à la recherche d’énigmes et d’éléments forts du patrimoine.

    Il existe depuis peu un circuit Randoland à Miramont de Guyenne et 4 autres en Lot-et-Garonne. Les fiches sont en vente pour un prix très abordable dans les offices de tourisme ou peuvent être téléchargées sur le site en ligne (1,95 € la fiche ou 4,95 € le pack de 5). Les circuits ont une durée de 1h à 3h suivant les parcours de 1 à 15 km. Celui de La Sauvetat suivra le circuit actuel soit 1,2 km avec un petit détour vers le Dropt et les installations du Canoë Kayak Club.

    Approuvées par le Conseil Municipal du 26 septembre, ces fiches de randonnées devraient voir le jour dès le printemps prochain.


    Randoland, avec un blaireau rigolo pour mascotte, présente ses fiches pour enfants et jeunes dès l’âge de 4 ans

    « Une approche innovante et et ludique

    Conçues sous forme d’énigmes à résoudre, les fiches Randoland incitent le jeune randonneur à aller de l’avant à la recherche d’indices tout au long du parcours. Ceux-ci sont collectés sur des éléments du patrimoine historique, architectural ou naturel (une inscription, une date sur une croix, la présence d’un arbre centenaire…).
    Les circuits Randoland sont des produits durables qui ne demandent aucun aménagement.
    Une promenade sous forme d’enquête adaptée à tous les âges.
    Le circuit proposé est composé d’une fiche parent et de trois niveaux d’enquête en fonction de l’âge des enfants : 4/6 ans, 7/9 ans et plus de 10 ans.
    La résolution des énigmes de chaque point indice permettent à l’enfant d’utiliser ses compétences.
    Les 4/6 ans (apprenti lecteur ou non lecteur) perfectionnent leur sens de l’observation, apprennent à reconnaître des formes graphiques, à s’initier à la lecture et l’écriture…
    Les 7/9 ans développent leur sens de l’orientation et enrichissent leur vocabulaire.
    Les plus de 10 ans font appel à leurs compétences pour résoudre l’énigme principale tout en améliorant leur sens de la déduction.

    Comme un jeu de piste

    Pour résoudre l’énigme de départ, les indices sont à collecter tout au long du parcours. Ils incitent ainsi à lever les yeux sur un patrimoine historique, architectural et naturel souvent oublié. La découverte de la ville / du village / du site… devient un jeu pour l’enfant. C’est lui qui rythme la balade en jouant le rôle de guide-explorateur tandis que les parents retrouvent leur âme d’enfant. »

  • Journée Mondiale de Prévention du Suicide à La Sauvetat du Dropt

    Prêt à bouger pour la prévention du suicide ?

    Vous avez bien lu. Le village de La Sauvetat du Dropt accueille le samedi 21 septembre la Journée Mondiale de Prévention du Suicide.

    Organisée par la SAFED (Servide d’Accompagnement des Familles en Difficultés) de la Dordogne (24) et du Lot-et-Garonne (47), cette journée sera l’occasion de découvrir ou de pratiquer de nombreuses activités. Au programme à partir de 14h :

    • Course à pied ou randonnée (non compétitives) de 10km au départ de la Sauvetat du Dropt et autour du lac du Lescourroux.!

    Inscription : 5 € : c’est par ici !

    •  Vous pouvez venir sans courir : profitez de nombreuses animations gratuites : sophrologie, Pilate, zumba, atelier nuage, création artistique, rock-thérapie… et même une buvette!
    • Et pour finir, en soirée : un concert gratuit à 21h « The William Delanay Barry Band« 

    Restauration sur place : food-truck ou pique-nique tiré du panier

    Faites passer le message, invitez vos amis les moins sportifs : les animations seront ouvertes même pendant la course!

    </td<
  • Journées du Patrimoine Lauzun, Allemans, Duras et Eymet

    Pour cette 36° édition des Journées Européennes du Patrimoine, nos territoires proches vous proposent de découvrir ou redécouvrir Lauzun, son village et son château, Allemans du Dropt, son village et les fresques de son église, le château de Duras avec en soirée le spectacle en 4D ou la Bastide d’Eymet.

    Le programme complet – dates, tarifs et horaires – des pays de Lauzun, Duras et Eymet ou de l’ensemble des événements proposés partout en France est à retrouver sur le site du Ministère de la Culture Journées du Patrimoine.

  • En viraille dans les rues du village …

    En vacances à La Sauvetat du Dropt, deux québécoises dont une d’origine française, ont passé une après-midi à « virailler » dans les rues du village de La Sauvetat du Dropt. Par virailler, il faut comprendre flâner, se promener … Julie et Pascale était accompagnées de Francine, notre greeter locale qui a pris beaucoup de plaisir à faire découvrir le patrimoine et les anecdotes de cette commune où elle est née … Il se trouve que Pascale est la fille de Francine et qu’en chemin, elles ont rencontré des têtes connues pour placoter à bâtons rompus 😉

  • Mise à jour de l’annuaire de votre blog/site

    Mise à jour de deux professionnels sur l’annuaire en ligne de la-sauvetat-du-dropt.fr
    • Maëlle Valdevit, créatrice de jardins s’associe à Nadège Lara, designer d’intérieur pour fonder Inside Outside. Retrouvez les coordonnées de la page dédiée Facebook sur le menu déroulant et l’onglet Annuaire. Maëlle et Nadège vous reçoivent dans un espace de coworking situé à Marmande.
    • Les Gîtes de Guillegorce mettent en ligne un nouveau site plus attractif, bien illustré avec une galerie d’images qui invite à découvrir ce lieu de vacances paisible situé sur les hauteurs du village en direction de Ste Foy-la-Grande. A retrouver dans la rubrique Gîtes et Chambres d’Hôtes de votre annuaire en ligne.
  • L’art japonais s’invite à la Soirée Gourmande

    Art ancestral japonais du cuivre martelé

    Fait assez rare dans notre petit pays, la présence de japonais venus visiter une compatriote résidente de La Sauvetat du Dropt. Cette visite avait un but, celui de faire découvrir l’art ancestral de la dinanderie japonaise avec la démonstration de M. Yasutaka Oohashi. Des gestes qu’il tient de l’histoire et de la tradition familiale.

    Ces pièces artisanales dîtes « Tsuiki » de par la région d’où elles sont originaires, sont des plaques de cuivre travaillées grâce à un martelage répété qui permettra plus tard de confectionner des ustensiles raffinés pour la dégustation du thé ou du saké. Quant à Yasutaka Oohashi, il est né le 17 juillet 1975. Ayant rêvé de suivre les traces de son père, Masaaki Oohashi, lorsqu’il était enfant, il devient indépendant après 10 ans d’apprentissage. Depuis son entrée en création en 2007, il a organisé des ateliers pour transmettre ses techniques, qui ont récemment gagné beaucoup de popularité. Son comportement noble et sa charmante personnalité attirent de nombreux fans. Les liens entre le créateur et les fans ont accru la valeur de ses œuvres et les rend vraiment unique en son genre.

    Après une première démonstration devant le local de l’association « Moi Eymet Toi » à Eymet ce vendredi 16 août, c’est au cours de la Soirée Gourmande de ce même jour que Oohashi San (c’est ainsi que l’on doit le nommer), invité du Comité des Fêtes, s’installait pour travailler deux feuilles de cuivre devant un groupe d’adultes et d’enfants curieux de découvrir cet art venu de si loin. Son support est une bille de bois, son outil un simple marteau qu’il manie avec dextérité et persévérance jusqu’à ce que soit visible la forme de l’ustensile choisi. Applaudi par l’assistance, Oohashi San faisait circuler et toucher la coupelle de cuivre dont nous apprenions qu’elle était utilisée dans son pays pour boire le traditionnel saké lors des repas. Il acceptait ensuite de laisser son marteau aux enfants qui se proposèrent spontanément pour essayer la technique du martelage de cuivre. Puis, furent distribuées, par une compatriote en kimono, des plaquettes donnant des informations sur son art et ses coordonnées.

  • Mot sympathique de camping-caristes

    Trouvé dans la boite aux lettres de la mairie le 28 juillet, ce message de camping-caristes est un encouragement pour la mairie et l’association des Amis de la Sauveté qui a mis en place la visite guidée du village.

    « De passage en camping-car (nous avons dormi sur l’aire bien aménagée) , nous avons aussi visité votre joli village grâce au plan-guide trouvé dans la cabane infotourisme. Nous avons beaucoup apprécié. Merci. » Signé La Rose et le Loup (Seine Maritime et Vosges).