• Deuxième semaine pour les pélerines sauvetatoises : Martine poursuit sa route, Anne vient de s’incliner devant la Vierge Noire de Rocamadour !

    Martine sur la Via Arverna – De Clermont-Ferrand à La Sauvetat du Dropt

    Nous suivons les étapes de Martine via Instagram sur sa page Eultreia. Quel plaisir de suivre l’évolution … physique et mentale du pèlerinage … Et puis, il y a toujours ces pierres posées sur les cairns qu’elle rencontre en chemin. Pour Tom et Élisa …

    5ème jour (26/06) : Jumeaux-Brioude. Étape sous le soleil. Je suis passée dans la Haute-Loire. Villages médiévaux avec des portes magnifiques, des vaches très curieuses et une maison avec dortoir comme je n’en avais jamais vu …

    6ème jour (27/06) : Brioude-Blesle. Longue journée avec chaleur humide (bonjour les pieds !) de plateaux en châteaux et du vert au rouge. Vivement demain que je me reposes. Il n’y a que 13 km.

    7ème jour (28/06) : Aujourd’hui, étape très courte. Mes pieds se sont reposés. Photo de Blesle au petit matin. Maintenant, je suis dans le Cantal dixit la belle borne, à Massiac.
    Il est difficile de retrouver les photos qui correspondent aux propos de Martine. Mais qu’importe. Il est intéressant de suivre son périple au jour le jour.

    8ème jour (29/06) : Massiac-Ferrières Saint Mary. Débutée sous la pluie puis le soleil et de nouveau un crachin très froid. Petite explication pour l’église Saint Mary et pour la photo où l’on voit le village dans le fond … c’est bien là que je dois aller. Misère !!! Au bout, quand même une récompense …

    9ème jour (30/06) : Aujourd’hui, étape à Neussargues. Départ avec la pluie … pour changer ! Mais les paysages prennent d’autres couleurs. Accueil dans une grange. Spartiate, original et loin de tout. La propriétaire produit des jus de pommes ou poires bio. Excellents !

    10ème jour (01/07) : De Neussargues à Murat. Le soleil brille. Cela change la nature. Les fleurs prennent des couleurs plus vives et j’ai vu mes premières violettes sauvages. De beles croix très anciennes jalonnent ce parcours. J’aperçois au loin une chapelle perchée sur son opidum.

    Anecdote : je dois vous raconter mes rencontres du jour … C’est une histoire de vaches 😉 Les premières, rencontrées au petit matin. 112 Montbéliardes changent de pré, avançant tranquillement pendant 300m avec moi (c’est plutôt l’inverse !) se demandant parfois ce que je faisais là, au milieu du troupeau !
    Les autres l’après-midi, des Salers. Ce fût une autre histoire. Elles étaient sur mon chemin mais ne faisaient pas mine de vouloir dégager ! Les petits étaient au milieu. Je n’étais pas fière ! Je me suis écartée légèrement et elles m’ont laissé passée en renâclant un peu ! Les mères, je pense ! De belles rencontres quand même !

    11ème jour (02/07) : Je vais jusqu’à St Jacques des Blats. Journée physique avec montée vers le Bec de l’aigle pendant 6h ! D’abord dans une forêt qui n’en finit pas et ensuite sur sentiers d’estive. Il est à 1700 mètres. C’est le plus haut passage en France pour le chemin de Compostelle. Je ne vous parle pas de la descente ! Mais il y a tant de beauté. Cela en vaut la peine. Demain, repos avec une étape de 17 km vers Vic-sur-Cère et puis ensuite Aurillac. Cool !

    Je suis reçue très souvent par des amis de la Via Arverna, c’est très familial. La semaine prochaine, peut-être des photos de Rocamadour …

     

    Anne, depuis La Sauvetat du Dropt, est arrivée à Rocamadour

    Anne, elle aussi sur le chemin de Compostelle vient de rejoindre Rocamadour. En chemin, elle a rencontré Claudy qui a fini la route avec elle. Émotion forte. Anne raconte …

    Mon périple est terminé : quel beau Périgord ! Quelle belle et généreuse nature ! Pas un pèlerin sur le chemin : la présence de Claudy depuis le mercredi a été vraiment bienvenue … Temps idéal pour marcher et pour sortir de terre une belle poêlée de girolles après Grolégeac …! Parcours de rivières sauvages : Dordogne, Ouysse et Alzou. Et puis, au détour des gorges de l’Alzou, une maison, puis deux … accrochées à la falaise. Voici la belle Rocamadour ! Après 20 kms, les escaliers sont un brin rédhibitoires mais nous montons jusqu’au sanctuaire … inclinée devant cette mystérieuse Vierge Noire, l’émotion m’étreins : merci pour cette route, merci pour cette année si pleine, merci pour les gens rencontrés, merci à Claudy pour ce doux compagnonnage …

  • L’US Cyclo Club reprend ses virées sportives et touristiques

    Départ sous le soleil … retour sous l’orage !

    Enfin, la timide sortie de crise sanitaire sans précédent que nous venons de subir nous autorise à réorganiser le calendrier de nos activités sportives et touristiques.

    Sans aucune mesure avec la traditionnelle sortie de juin des années antérieures pendant un week-end de deux voire trois jours vers une destination plus lointaine, l’édition 2021 s’est limitée à une journée cyclosportive le mercredi 23 juin, pour une petite randonnée aller-retour à Fourques sur Garonne.

    8h15 précises, neuf cyclistes étaient présents devant la Maison des Loisirs à La Sauvetat du Dropt pour ce périple sympathique. Deux circuits aller étaient proposés : un de 80 kms pour ceux qui ont beaucoup d’appétit !!! Et un second de 70 kms pour les moins costauds. L’ensemble encadré par une voiture de sécurité avec Jean-Pierre et Max à bord, fidèles parmi les fidèles, toujours prêts à nous épauler.

    A 13h, épouses et amis se retrouvaient pour une « petite restauration qui ne restera pas dans les anales », avec, pour immortaliser la journée, la participation bénévole de Georgette et Michel, fidèles eux aussi, aux photos et vidéos !

    Point noir de la journée, Jacqueline, qui se faisait un plaisir d’être parmi nous, était absente, hospitalisée pour cause de santé. Nous pensons fort à elle et lui souhaitons un prompt rétablissement.

    Après ce bon repas, retour sous le soleil jusqu’à Montignac où l’orage s’est invité brutalement parmi nous ! Et c’est sous une pluie battante que s’est achevée la journée !

    Fin du Tour de France des seniors pour notre ami Simon Brugère

    Cette même journée correspondait avec le Tour de France des seniors en maison de retraite et devinez qui s’est illustré ?… Notre ami Simon Brugère, sauvetatois de 95 ans, résident de l’EHPAD de la Madeleine à Bergerac. Il était choisi pour faire les derniers tours de pédale finalisant les 3383 kms cumulés entre tous les résidents sous les encouragements de Pascal Chanteur ! Pour les non adeptes de bicyclette, sachez que Pascal Chanteur est un ancien coureur professionnel – 1993 / 2001 – Il a participé à 7 Tour de France et 4 Tour d’Espagne et il possède actuellement un magasin de cycles à Bergerac.

    Un grand bravo à notre ami Simon !

  • Passage remarqué du Comité Départemental de Tourisme Équestre du Lot-et-Garonne

    Explication du fonctionnement du CDTE par Jean-Louis Desmots de Lavergne. Photos de Jean-Luc Gardeau.

    C’est jeudi 24 juin que le Maire Jean-Luc Gardeau croisait inopinément une troupe de cavaliers sur la Place du Moulin à La Sauvetat du Dropt. Venus en ravitaillement au P’tit Panier du Dropt avant le pique-nique de la journée, ces 8 cavaliers œuvraient pour le Comité Départemental de Tourisme Équestre du Lot-et-Garonne. Ils avaient pour mission le re balisage en orange d’un circuit équestre, Chemin équestre du Dropt, pouvant bien sûr être adapté aux VTT comme aux marcheurs.

    Parmi eux, le président du CDTE Salvador Merida. Ce circuit qui sillonne le Lot-et-Garonne n’avait pas été resuivi depuis 20 ans ! Partis depuis Cancon sur leur destrier, la balade les a conduit à La Sauvetat en passant par Castillonnès, Lauzun où les a rejoint Jean-Louis Desmots de Lavergne, Bourgougnague, St Pardoux, La Sauvetat et enfin Soumensac où ils passaient la nuit au camping à la ferme des Écuries du Nebout. Le parcours s’est poursuivi le lendemain jusqu’au sud de Loubès-Bernac avant de revenir sur Monteton puis Seyches et Labretonie pour un arrêt au Ranch du Bel Air.

    Le département du Lot-et-Garonne peut être visité à cheval grâce aux nombreux parcours balisés. Informations et téléchargements sur le site du CDTE 47.

  • Chemins des pélerines, Martine en Auvergne, Anne en direction de Rocamadour

    Besoin de grands espaces, de solitude, de réflexion et de méditation, c’est certainement ce qui fait marcher nos deux sauvetatoises Martine Brosse et Anne Lesimple.

    Martine sur la Via Arverna – De Clermont-Ferrand à La Sauvetat du Dropt

    Depuis mardi 22 juin, Martine partie de Chamalières suit la Via Arverna. Jour 1, étape à l’Abbaye de Randol. Jour 2, étape à Champeix où elle a été hébergée par une amie de la Via Arverna. Jour 3, étape à Issoire. Tenue de pluie toute la journée et rencontre de vaches. A Issoire, visite de l’abbaye avec la tour de l’horloge et la belle vue sur la ville. Jour 4, étape à Jumeaux soit 31,5 km et un départ dans la brume pour finalement finir sous le soleil …

    « Les étapes s’enchaînent à la découverte de cette belle région. L’architecture, les paysages sont vraiment différents de chez nous. Malgré la pluie ou le crachin, j’avance régulièrement. Aujourd’hui quand même, le soleil est de retour. Je cherche l’ombre dès que je peux, surtout en fin de parcours. Demain soir (samedi 26), je serai à Brioude, ville thermale … oh, un bain de pied, le rêve ! »

    En cours de chemin, Martine rencontre des cairns, amas de pierres pour se repérer sur le chemin, pierres posées par chacun des marcheurs, pour la plupart pèlerins, pour marquer leur passage et un événement heureux ou malheureux. Sur chacun des cairns rencontrés, Martine, catholique croyante et pratiquante, pose deux pierres, pour Tom et Élisa, tous deux touchés par la maladie. Ils l’accompagnent sur le chemin …

    Nombreuses photos envoyées par Martine. Peut-être serez-vous heureux de les regarder … de quoi vous donner l’envie de partir et peut-être de vous essayer sur le Chemin de St Jacques …

    Anne, de La Sauvetat du Dropt à Rocamadour

    Anne est partie lundi 21 juin en fin de journée avec une première étape chez sa fille à Eymet. Jour 3, elle arrive à St Avit Senieur (photo). Très peu d’informations mais Anne suit son chemin vers Rocamadour …

  • AG des Amis de la Sauveté et réouverture de la Cabane Info Tourisme

    Assemblée Générale et programmation 2021

    Samedi 12 juin, le bureau des Amis de la Sauveté se réunissait pour son Assemblée Générale. Le président Jacques Foglia étant indisponible actuellement, c’est l’ancienne présidente Francine Pandolfo qui accueillait les membres du conseil d’administration de l’association ainsi que Jean-Luc Gardeau, Maire du village et Peter Cain, président du Comité des Fêtes.

    Après les bilans, moral et financier, qui furent brefs en raison d’une année 2020 quasi blanche pour cause de COVID, Francine Pandolfo laissait la parole à Stéphanie Noël de l’entreprise sauvetatoise Accordons-nous spécialisée dans la vente-conseil et location de jeux de société, de jeux éducatifs, de loisirs créatifs et scientifiques.
    Stéphanie proposait une après-midi jeux de société pour enfants et adultes dès l’âge de 2 ans. Après concertation avec les membres des Amis de la Sauveté, une date était retenue, celle du samedi 19 juin (voir affiche en suivant).

    La date suivante abordée était celle du Feu de St Jean fixée au vendredi 25 juin. Cette soirée sera étoffée d’une randonnée pédestre pour remplacer celle de printemps n’ayant pu avoir lieu en raison du confinement. Les randonnées, puisqu’il est question de 2 circuits distincts, seront menées par Dino pour le circuit de marche pure de 8 km et par Joseph pour le circuit de découverte « botanique », car s’il n’est pas un spécialiste des plantes, Joseph aime partager ses connaissances et ses souvenirs de jeunesse passés dans les bois et les champs.
    Entre randonnées et Feu de St Jean, les participants ou ceux qui rejoindraient le groupe, sont invités à sortir leur pique-nique tiré du panier en attendant la nuit pour voir les flammes du feu s’élever sur la Prairie des Croquants.

    Les autres dates annoncées sont mentionnées dans l’agenda du site à la page dédiée : elles concernent d’autres randonnées, les repas de saisons mettant en avant les recettes ancestrales de nos grands-mères – Jimboura, Soubernade et Citrouille – et le concours des peintres dans la rue.

    L’assemblée était levée avant le couvre-feu de 21h. Les Amis de la Sauveté souhaitent un prompt rétablissement à Jacques leur nouveau président et espèrent le retrouver très bientôt.

    Réouverture de la Cabane-Info-Tourisme

    Les mesures sanitaires gouvernementales étant assouplies, Francine et Martine des Amis de la Sauveté ont pu ouvrir à nouveau la Cabane-Info-Tourisme située à l’entrée de l’aire de camping-car. Un grand ménage s’imposait d’autant plus que cet espace accueille également « le livre en goguette » ! En plus d’une documentation fournie permettant de découvrir les territoires des Pays de Lauzun, Duras et Eymet (Bergerac), les touristes ou locaux ont un grand choix de lectures françaises ou étrangères grâce au partage des gens de passage.

     

  • La Sauvetat du Dropt, 542 habitants, 17 nationalités !

    Depuis quelques années dans notre petit village du nord Lot-et-Garonne, si la population repart sensiblement à la hausse, il faut noter qu’elle s’enrichit de multiples nationalités.

    Ces étrangers furent baptisés Gavaches lors des rencontres intitulées « La Sauvetat sans Frontière » ( en mars 2010 et 2011). En effet, c’est au cours du Moyen-Âge et en raison d’une forte baisse des populations dues aux guerres, aux famines ou à la peste qu’il fut fait appel à des gens venus d’ailleurs, généralement du Poitou ou de la Saintonge. Appelés péjorativement Gavaches au cours de cette lointaine époque, nous avions repris ce terme, clin d’œil à l’Histoire locale, mais de façon très amicale,

    Ce sont donc 17 nationalités qui se côtoient dans le village. Résidents permanents ou de passage pour quelques semaines de l’année dans leur résidence secondaire, ils ont en commun le choix d’une qualité de vie à la française. Dans notre espace rural, le bien-être, le calme et la proximité de la nature sont des atouts de choix recherchés et appréciés.

    Famille avec enfants scolarisés au sein du RPI Vallée du Dropt ou jeunes retraités, ils arrivent du Royaume-Uni, d’Irlande du Nord, de la Belgique, de la Suisse, des Pays-Bas, de l’Allemagne, de la Norvège et du Portugal mais aussi de continents plus éloignés avec les États-Unis, la Russie, l’Australie, le Japon, la Colombie ou l’Afrique du Sud. Un bel éventail de cultures que nous aimerions découvrir plus précisément… peut-être en les conviant pour une nouvelle soirée sans frontière …

  • L’Office de Tourisme du Pays de Lauzun lance la saison touristique en vidéo

    A année exceptionnelle, lancement de saison exceptionnel ! dixit l’OTPL

    Grâce à Radio Cool Direct, l’équipe dynamique de l’Office de Tourisme du Pays de Lauzun lance la saison touristique de façon virtuelle à l’aide d’une vidéo. Chacun y présente ses missions ou ses coups de cœur.
    Parmi les nombreuses animations citées, retrouvez les Soirées Gourmandes de La Sauvetat du Dropt présentées par Germain Sauron, à la fois 1er adjoint de la commune, membre du Comité des Fêtes et trésorier de l’OTPL.

    En bonus, la présentation des raconteurs en Pays de Lauzun avec Françoise pour les Fresques d’Allemans du Dropt, Monique et Jean-Paul pour respectivement le village et le château de Lauzun.

    Un lancement virtuel dans l’air du temps pour souhaiter un bel été à tous !

  • Le Comité des Fêtes s’active sur la Prairie des Croquants et recherche un pizzaïolo

    Retour vers le monde d’avant … c’est ce que le Comité des Fêtes de La Sauvetat du Dropt, sous la houlette de Peter Cain espère en préparant la Prairie des Croquants pour l’accueil des fameuses Soirées Gourmandes de la saison estivale. Ce samedi 29 mai aura vu la mise en place des guirlandes lumineuses et le montage du bar/local d’accueil des visiteurs.

    Concernant l’organisation de l’été, personne ne peut encore prédire si les mesures sanitaires imposées seront draconiennes au point d’empêcher la venue de tous les aficionados de bonne chère et d’ambiance guinguette.
    C’est donc avec de multiples questions mais une envie farouche de reprendre les animations que l’équipe réduite de ce jour de retrouvailles s’est mise à l’ouvrage.

    Pizzaïolo recherché

    Pour compléter les menus proposés d’un stand à l’autre, le Comité des Fêtes recherche un pizzaïolo ambulant. Qu’on se le dise !
    Pour tout renseignement, contactez Peter Cain au 06 20 78 15 20 ou Alain Crossoir au 06 88 36 17 27.

     

  • Lin oléagineux, une culture bleue nouvelle sur la commune

    Photos Isabelle et Agnès

    Si vos balades dominicales vous entraînent vers le Lac de l’Escourou, vous serez surpris et charmés de voir un champ aux belles nuances de vert et de bleu qui oscille au vent de mai.
    Cette culture observée sur une exploitation bio de La Sauvetat du Dropt est du lin. Non le lin qui servira à faire des textiles mais du lin oléagineux que vous pourrez consommer sous forme d’huile ou de graines alimentaires. Semé en début de printemps, sa croissance est rapide, ses racines nombreuses et puissantes améliorent la structure du sol. Il sera récolté en fin d’été.

    Pour admirer la finesse de cette plante et la délicatesse de la fleur, sachez qu’il faudra programmer votre sortie le matin car la floraison du lin est aussi éphémère que celle des coquelicots. Ses fleurs se fanent en milieu de journée, flétries par le soleil brûlant ou emportées par le vent. Une brièveté compensée par un renouvellement en continu sur plusieurs semaines.

  • Faune et flore de notre campagne admirées en cours de balades

    Les randonneuses du village nous offrent de belles photos de la faune et de la flore de la campagne prises en ce joli mois de mai. Fleurs aux couleurs éclatantes et aux formes variées, oiseau tout juste sorti du nid ou chevaux curieux au passage de marcheuses dans un chemin creux, les photographes se prénomment Martine, Agnès et Isabelle…

  • La vie de l’US Cyclo en période de confinement

    En ces temps troublés, la vie des associations tourne au ralenti. L’US Cyclo Club poursuit néanmoins ses entraînements comme nous l’explique ici le secrétaire Paulo Labattut que vous pouvez contacter au 06 59 49 45 89 ou via Mail labattut.jeanclaude@bbox.fr si vous souhaitez rejoindre ce groupe sympathique et découvrir la région en vélo.

    « Tout en respectant les restrictions gouvernementales ainsi que le règlement spécifique à notre sport, nous poursuivons nos entrainements bi-hebdomadaires.

    Avec le printemps qui arrive, les jambes fourmillent, le beau temps aidant, difficile de résister à la promenade.
    Ainsi ce samedi, neuf cyclistes étaient présents devant la maison des loisirs à LA SAUVETAT. Jean-Pierre Meyrat, notre président, était sur place pour les recommandations d’usage en cette période particulière.
    Nous voici donc organisés en deux groupes distinct inférieur à 6 personnes pour sillonner les petites routes dans un rayon de 10kms.

    Ce confinement aura au moins eu le mérite de nous faire découvrir les diverses routes environnantes avec leurs raidillons caractéristiques. »

  • Les Amis de la Sauveté reportent la randonnée du 30 avril


    En raison des mesures sanitaires, l’Association des Amis de la Sauveté a décidé de reporter la randonnée pédestre prévue le vendredi 30 avril. La date de ce report sera communiquée en fonction de l’évolution des mesures gouvernementales. Merci pour votre compréhension.