• Un espace France Services ouvre ses portes à Miramont de Guyenne

    Information de Morgane Beaujard, chargée de communication et taxe de séjour à la CCPL.

    Un espace France services va ouvrir ses portes le 5 juillet à Miramont de Guyenne.
    Ci-dessous, sur le document, la liste exhaustive des démarches possibles à France services, le numéro de portable actuel, l’adresse et les horaires.
    La conseillère numérique sera présente dans les mêmes locaux afin d’accompagner les usagers.

  • Info CCPL : mission de la conseillère numérique


    Depuis le 1er janvier 2022, de nombreuses démarches administratives s’effectuent sur internet, c’est pourquoi Caroline Bouquin, employée de votre Communauté de Communes du Pays de Lauzun est disponible pour vous aider gratuitement dans les locaux de la CCPL à Lauzun.

    Ci-contre, l’énumération des aides que Caroline peut vous vous apporter en atelier individuel ou collectif. N’hésitez pas à la contacter au 06 76 52 53 32 ou via conseillernumerique@ccpl.47 

    Ou consultez le document MISSIONS DU CONSEILLER NUMERIQUE

  • Information du SIVU CHENIL FOURRIÈRE de Lot-et-Garonne

    Quel est le fonctionnement du chenil ?

    La fourrière assure la prise en charge, la garde et l’entretien des animaux errants ou saisis et placés sous procédure judiciaire. Suite à un 1er contact par téléphone, elle récupère les animaux uniquement suite à une demande écrite du maire de la commune par l’intermédiaire d’un document signé par le maire : le « bon de Mairie ».

    Elle ne peut prendre en charge les animaux amenés par des particuliers que s’ils sont munis de cette autorisation signée par le maire de la commune où a été trouvé l’animal.

    En aucun cas le SIVU ne capture les animaux errants !

    Ensuite …

    L’équipe procède à la recherche des propriétaires des animaux trouvés et leur restituent l’animal lorsqu’ils le réclament.

    Les animaux sont obligatoirement identifiés (par puce électronique) avant la remise à propriétaire ou cession aux associations.

    A l’issue d’un délai franc de garde de 8 jours ouvrés, si l’animal n’a pas été réclamé par son propriétaire, il est considéré comme abandonné et devient propriété du gestionnaire de la fourrière qui peut en disposer dans les conditions suivantes :

    • Remis à son propriétaire s’il se fait connaître avant cession à un refuge ;
    • Après avis du vétérinaire: le gestionnaire cède l’animal à titre gratuit aux associations (SPA) disposant d’un refuge qui, seules sont habilitées à proposer des animaux à l’adoption. Après l’expiration d’un délai de garde, si le vétérinaire en constate la nécessité et en dernier recours, il procède à l’euthanasie de l’animal (article L.211-25 du CRPM).

    MAIS

    Les euthanasies peuvent être évitées grâce à :

    • plus d’identifications = MOINS D’ABANDONS D’ANIMAUX

    • Plus de stérilisations = MOINS D’ANIMAUX ERRANTS

    Voir les photos des animaux qui attendent en fourrière

    Sur le site chenil-fourriere47.com

    Consulter le document du SIVU CHENIL FOURRIÈRE 47

    SIVU fourrière

  • Info CCPL : Collecte ordures ménagères et tri – Démarrage de l’enquête usagers

    La Communauté des Communes du Pays de Lauzun située au 5, Rue Pissebaque à Lauzun (47410) vous informe. Si vous avez des questions, contactez Delphine Blanchard du Service Environnement au 05 53 94 11 23 ou 06 07 67 77 45 ou secretariat.environnement@ccpl47.fr

    Collecte ordures ménagères et tri / Démarrage enquête usagers / dotation bacs / badges

    L’enquête auprès des usagers a commencé mercredi dernier 18 mai selon l’ordre suivant:

    – Groupe 1: communes en point de regroupement passant au porte à porte le 1er juillet
    Montignac Toupinerie, Laperche, Montignac de Lauzun, Ségalas, Bourgougnague, Lavergne, Roumagne, Moustier, Puysserampion

    – Groupe 2:communes déjà dotées de bacs individuels, bacs à changer si la règle de dotation n’est pas respectée
    Armillac, Saint Colomb de Lauzun, Agnac, St Pardoux Isaac, Cambes, Lachapelle, Peyrière

    – Groupe 3: communes majoritairement en bacs individuels, apport volontaire pour les centres-bourgs
    Allemans du Dropt, La Sauvetat du Dropt, Lauzun, Miramont de Guyenne

    Notre commune fait partie du groupe 3. Les enquêteurs viendront sur le terrain prochainement.

    Les dotations en bacs sur vos communes sont anciennes et dans la majorité des cas, devront être adaptées aux nouvelles consignes de tri qui seront mises en place au 1er juillet.
    Les colonnes enterrées et semi-enterrées ne seront pas opérationnelles au 1er juillet, leur livraison est retardée à cause de la difficulté d’approvisionnement de l’acier depuis la guerre en Ukraine.
    Les usagers concernés continueront à présenter leurs bacs ou sacs comme ils le font actuellement en attendant l’installation des colonnes à l’automne.
    Pendant l’enquête, chaque foyer devra répondre au questionnaire pour ajuster le volume des bacs ou bien changer le bac si il est vétuste. Les agents vérifieront la puce du bac noir pour pouvoir comptabiliser les levées et apposeront l’autocollant des nouvelles consignes de tri sur le couvercle du bac jaune. Un dépliant de sensibilisation expliquant les changements ainsi qu’un guide du compostage seront également remis au foyer pendant l’entrevue. Le badge pour accéder aux colonnes sera remis aux usagers concernés en même temps.

    En cas d’absence des usagers, les agents repasseront le soir même. En cas de deuxième absence, ils laisseront un avis de passage dans la boite aux lettres. Ils effectueront un troisième et dernier passage le samedi suivant entre 9h à 14h et laisseront un avis de passage définitif s’il n’y a toujours personne. Les usagers devront appeler le « numéro cristal » 0 970 820 569 indiqué sur cet avis pour prendre rendez-vous ou bien remplir le questionnaire en ligne.

  • Résultats des 1er et 2nd tour des Législatives à La Sauvetat du Dropt

    A consulter sur le journal Sud-Ouest, le résultat des Législatives des 12 et 19 Juin 2022.

    LÉGISLATIVES – 1ER et 2EME TOUR – LA SAUVETAT DU DROPT

  • Info CCPL : avec la canicule, fermeture exceptionnelle de la déchèterie

  • Inscription au Bus Scolaire pour 2022 / 2023

    RPI Vallée du Dropt

    En prévision de la rentrée scolaire 2022 / 2023, le SIVU informe les parents d’élèves que les inscriptions au bus scolaire sont déjà ouvertes. Ci-dessous, le dossier d’inscription à télécharger et une information sur le règlement des transports scolaires.

    Dossier inscription bus scolaire 2022-2023 RPI Vallée du Dropt
    Règlement Transport Scolaire

    Impératif : inscription et règlements en ligne

    Les inscriptions et paiements doivent se faire via le site internet de la Région Nouvelle Aquitaine : transports.nouvelle-aquitaine.fr

    Coordonnées du SIVU

    Le Syndicat Intercommunal à Vocation Unique (SIVU) scolaire de la Vallée du Dropt compte 5 communes adhérentes : Agnac, La Sauvetat du Dropt, Moustier, Pardaillan et Auriac sur Dropt. Ces communes constituent le RPI de la Vallée du Dropt.

    Le SIVU de Pardaillan reste un interlocuteur privilégié pour les parents.

    Contact : 822 route de Pardaillan 47120 PARDAILLAN – 05.53.83.02.05 / mairie.pardaillan@wanadoo.fr

  • Fin des concertations dans la bonne humeur pour décider du futur Habitat Partagé

    Ce jeudi 9 juin, les seniors intéressés par le projet d’Habitat Partagé des maisons Brugère que la municipalité souhaite créer, se sont de nouveau et pour la dernière fois retrouvés afin de voir les plans révisés par les architectes de l’Atelier Besson / Bolze de Bordeaux selon leurs souhaits exprimés lors des concertations précédentes.

    Autour des tables de travail, pas seulement des seniors mais aussi Anne Lesimple, conseillère municipale et infirmière libérale, Carole Mothes présidente de la Maison de Santé de Duras ainsi que des adjoints et des conseillers de la commune autour du Maire Jean-Luc Gardeau.

    Pour ce troisième rendez-vous, les participants séparés en trois groupes animés par les jeunes architectes, faisaient la synthèse de leur travail en fin de rencontre. Il en résulte un accord sur la nécessité d’une buanderie commune tout en ayant la possibilité d’avoir sa propre machine à laver dans chacun des appartements.
    Le choix des matériaux se tourne plutôt vers du carrelage, plus facile à entretenir. Pas de pierres apparentes sur les murs mais du placo. Par souci d’économie et de recyclage, le choix s’est imposé de réemployer les matériaux existants tels que les huisseries, les meubles de cuisine, les pierres de démolition…

    Quant aux extérieurs, on devrait y trouver un poulailler pour recycler les restes de repas et avoir des œufs, des carrés potagers à hauteur, un composteur, un fil à linge au fond du jardin et même un terrain de pétanque ! Le petit bâtiment carré actuel qui se trouve dans le premier espace vert sera déplacé entre les deux portails d’entrée pour cacher les poubelles. Autant de points ayant soulevés des discussions animées dans une franche gaieté.

    Quid des loyers

    Les logements seront conventionnés donc à loyers modérés. Un tarif oscillant entre 400 et 500 euros mensuel est avancé en fonction de la superficie.

    Remerciements

    Monsieur le Maire Jean-Luc Gardeau tient à remercier tous ceux qui ont participé à ces concertations. Les échanges nourris entre les participants et les architectes ont permis des améliorations pour la conception de ce projet d’Habitat Partagé Seniors que la municipalité espère réalisable en fonction des aides de l’État qui seront allouées.

  • Tout juste installée, Cécile doit accepter l’abattage de ses poules pondeuses

    « Je suis à terre !

    Comme les cadavres de mes poules mortes suite à un arrêté préfectoral.
    Ils auront mis 5 jours à venir les abattre, après m’avoir annoncé leurs décision.
    Elles n’avaient rien ! Pas une bête malade !
    Rien ! Aucun symptôme ! Rien ! Et sur l’analyse, RIEN !

    Ce fût un supplice de les nourrir chaque jour comme des condamnées à mort.
    Sur cette terre que je cultive sont présents : poules, serpents, grenouilles, lapins, chauve-souris, passereaux en tout genre, écureuils, rapaces, chevreuils et j’en oublie …
    Un certain équilibre est présent.

    J’ai dû faire rentrer le loup dans la bergerie ! Taper sur la porte en leur faisant croire que j’allais leur rendre leur liberté. Et la porte s’est ouverte. Celle par laquelle les services vétérinaires sont entrés.
    Puis la main de l’homme et sa justice sont passées … des cris, de l’affolement, de la détresse.

    Et plus de poules, tout est dépeuplé !

    Je suis à terre ! »

    Comme elle le dit avec amertume et une grande tristesse, Cécile Casamajou est à terre ! Tout juste installée sur une petite exploitation bio avec maraîchage et poules pondeuses, Cécile vient de faire les frais de la grippe aviaire. Après analyses faîtes en suivant l’euthanasie des 120 poulettes, aucun cas n’a été détecté ! Un petit élevage très sain et bichonné. 120 poules et chaque jour, 120 œufs que Cécile vendait sur les marchés, notamment le mardi sur celui de La Sauvetat du Dropt.

    L’origine de cette incompréhensible tuerie vient d’un élevage de canards où un seul et unique cas a été détecté. Parce qu’elle est située à moins d’un kilomètre, les volailles de Cécile en ont fait les frais. Ludovic, de l’élevage voisin, et Cécile sont unis dans la même détresse et la même incompréhension.
    Se sachant impuissante face aux décisions gouvernementales, Cécile a décidé de ne pas recommencer. C’est ce qu’elle a expliqué à Jean-Noël Vacqué et Jean-Pierre Tenot, président de la Commission Agriculture de la CCPL pour le premier et délégué sauvetatois pour le second, qui ont tenu à se déplacer pour lui faire part de leur soutien. Elle mettra du temps pour oublier mais elle se relèvera, elle en a le courage et la volonté.

    Détresse humaine

    Un éleveur aime ses animaux et les traite avec respect. Lui asséner froidement que les bêtes dont il prend soin seront prochainement abattues mais qu’il sera indemnisé est une injure et va à l’encontre d’un métier qui a été choisi par passion.
    L’élevage de Cécile, comme celui de Ludovic, ne sont malheureusement pas des cas isolés. Ils sont nombreux en France à subir les mêmes tragédies. Le soutien psychologique proposé est loin d’être suffisant pour faire oublier que les fermes sont subitement silencieuses et que l’avenir est très incertain…

  • Info Mairie : depuis mai, les nouveaux horaires d’accueil

  • La CCPL et la ville de Miramont de Guyenne recrutent

    OFFRE 1 – CCPL 47
    La Communauté de Communes du Pays de Lauzun recrute un agent au Service Administratif

    Poste : communication (bulletin communautaire, site internet, Facebook, conception affiches et flyers…), accueil, gestion de la taxe de séjour et soutien des agents de la collectivité pour l’utilisation de l’outil informatique.

    Le permis B est exigé.

    Contrat : contrat de 15 heures par semaine sur 12 mois pour accroissement temporaire d’activité, du 1er juin 2022 au 31 mai 2023

    Horaires : du lundi au vendredi de 9 heures à 12 heures

    Lieu de travail : 5 rue Pissebaque – 47410 Lauzun – Tel : 05 53 94 13 91

    Rémunération : Adjoint administratif – 1er échelonDate limite de réception des candidatures : au plus tard le 15 mai 2022

    OFFRE 2 – Miramont de Guyenne

    Ville de Miramont de Guyenne, recrutement emploi saisonnier pour la saison 2022

    Poste : agents d’accueil et d’entretien ménager, de la piscine municipale.

    Missions : accueil du public sur place ou par téléphone, vente de tickets d’entrée et de glaces, entretien ménager des vestiaires.

    • Deux postes à pourvoir du 1er juillet 2022 au 31 août 2022

    Durée hebdomadaire de travail : Temps non complet (25h semaines), un week-end sur deux

    • Un poste à pourvoir du 1er juin 2022 au 30 juin 2022 

    Durée hebdomadaire de travail : Temps non complet (18h semaines), le mercredi, samedi et dimanche de 14h30 à 19h30.

    Envoyer CV + lettre de motivation – Tel : 05 53 93 20 52

  • Info Mairie : Élections Législatives des 12 et 19 juin

    Les élections législatives auront lieu les dimanches 12 et 19 juin 2022.

    Inscriptions et procurations

    La date limite d’inscription, pour les électeurs, est fixée au vendredi 6 mai.

    Il ne sera pas possible de voter aux législatives si l’on ne s’est pas inscrit sur les listes électorales avant le vendredi 6 mai. Cette date limite du 6 mai ne concerne que les inscriptions par courrier ou en mairie. Les inscriptions en ligne, elles, ne peuvent se faire que jusqu’au mercredi 4 mai inclus.

    Pas de date limite en revanche pour les procurations qui, elles, peuvent être effectuées jusqu’au jour du scrutin. On ne saurait toutefois que conseiller aux électeurs de s’y prendre à l’avance, quand c’est possible.

    A savoir

    Les élections législatives des 12 et 19 juin 2022 renouvellent dans son intégralité l’Assemblée nationale. La Constitution fixe le nombre maximum de députés à 577. Les 577 sièges sont répartis à raison de 558 pour les départements, 8 pour la Nouvelle-Calédonie et les collectivités d’outre-mer, 11 pour les Français de l’étranger.