• Championnat Ligue Moto Nouvelle Aquitaine, félicitations Christophe


    Monsieur le Maire, toujours à l’affût d’infos concernant son village et ses habitants, nous envoie ces photos qui mettent un natif et résident sauvetatois à l’honneur.

    Christophe Corain vient d’être récompensé pour ses bons résultats en tant que motocycliste vétéran dans la catégorie Motocross et Enduro Endurance TT du Championnat de Ligue Nouvelle Aquitaine. Nous lui adressons toutes nos félicitations.

  • Info CCPL: Concours Contes et Nouvelles


    Message de Luc Macouin, Président de la Communauté de Communes du Pays de Lauzun.

    « Madame, Monsieur,

    Depuis plusieurs années, la Communauté de Communes du Pays de Lauzun organise un concours de contes et nouvelles. C’est un volet culturel qui me tient particulièrement à cœur.

    Chaque fois, c’est une occasion de découvrir de nouveaux talents qui seront peut-être nos grands écrivains de demain.

    Je vous invite à communiquer à vos élèves, à vos lecteurs et amis… le thème de l’édition 2020 qui est « Les copains d’abord ».

    Souhaitant une forte adhésion à cette opération.

    Par avance, je vous remercie.

          MACOUIN Luc
          Président de La Communauté »

    Information et modalités de participation à télécharger en cliquant sur Règlement Contes et Nouvelles 2020.

  • De si beaux cadeaux pour cet avant Noël

    De très nombreuses photos où chacun ira piocher au gré de ses envies … Elles sont de Francis Secco et Michel Michelot, membres du club Objectif Duras ainsi que de Marie Requier, Patrick Barreau (pour l’équipe de France 2 au petit matin) et Agnès Tenot (stand du vin chaud), tous 3 bénévoles du Comité des Fêtes. 

    Qui eut cru que ce premier dimanche de décembre verrait apparaître le soleil ?

    Après un samedi pluvieux qui aura gorgé d’eau les espaces enherbés du village, le Comité des Fêtes recevait une quarantaine de stands sur son vide-grenier – brocante qui se déroulait en extérieur ! Quelques grincements de dents à l’arrivée, alors que de courageux bénévoles accueillaient les exposants à la lumière des lampes frontales, puisque chacun voulait éviter de déballer sur un terrain trop meuble ! Nuages vite dissipés lorsque, grâce au soleil, les visiteurs affluèrent pour trouver l’objet de leur convoitise ou le coup de cœur de la journée parmi les stands.

    Parmi ces visiteurs, une équipe de France 2 venue à la pointe du jour suivre dans ses activités de chineur, notre ami et voisin eymétois Bernard Dumeige, membre du jury brocanteur de l’émission Affaire Conclue ! Un événement peu banal qui fit tourner les têtes et mit une certaine animation au sein de la manifestation.

    Une salle des sports transformée en village de Noël

    Autre point chaud de la journée, le marché de Noël installé dans la salle des sports. Grands sapins décorés, guirlandes lumineuses et petits chalets ont réussi à faire oublier que cette grande salle des sports est normalement grise et sans autre attrait que celui de l’exercice d’une activité physique.

    Embellie bien sûr par plus de 40 exposants proposant produits du terroir et créations artisanales. Des artisans d’art venus de tout le département et des départements limitrophes. Un choix énorme de cadeaux à offrir ou à s’offrir à l’approche des fêtes de Noël et du Nouvel An. Des cadeaux originaux et surtout du « made in France » créé et passionnément façonné par chacun des exposants présents.

    Parmi les stands terroir, il faut mentionner la présence de plusieurs jeunes couples récemment installés, proposant vins de Bergerac, miels et dérivés, fromages de chèvres, tisanes et cosmétiques à base de plantes, safran et produits safranés ou encore bières artisanales. Une nouvelle façon de voir l’agriculture. Pour ceux là, la qualité et l’authenticité priment sur la standardisation et la production de masse. De petites structures qui misent sur la vente directe et une clientèle généralement locale. Ce marché fut, pour certains, l’occasion de se faire connaître. Pour d’autres de renforcer les liens avec leur récente clientèle.

    Un grand merci à Josie et Laurence de l’entreprise Gustoki qui nous ont fait découvrir le Patxaran. Venues du Pays Basque, elles gèrent un magasin de vente en ligne qui propose des paniers de saison venant de producteurs locaux. Cette sortie, à plus de 300 km de la ville d’Urrugne où se situe l’entreprise, n’aura pas été aussi fructueuse qu’elles l’auraient souhaitée. Le chaleureux accueil du Comité des Fêtes leur laissera, nous l’espérons, un bon souvenir.

    Un Noël avant l’heure pour de nombreux enfants

    Cet événement d’avant les fêtes est toujours l’occasion de faire plaisir aux enfants. Ils furent gâtés avec un manège gratuit tout au long de la journée, une animation de clowns déambulant parmi les stands, des balades en poneys et des Contes de Noël où il fut question du Coulobre … pour l’explication, demandez donc aux nombreux enfants qui ont assisté à la représentation. Et enfin, l’arrivée du Père Noël qui offrit bonbons et pâtes de fruit (généreusement offerts par le Proxi P’tit Panier du Dropt) avant de les emmener dans la salle des sports pour un goûter. Suivie l’indispensable séance de photos pour immortaliser cette rencontre magique.

    De jeunes apprentis bénévoles dans les coulisses de la manifestation

    Pour la seconde année, Peter Cain et son bureau avaient décidé de renouveler l’opération des petits apprentis bénévoles. Ils furent une quinzaine d’enfants à participer cette année. Il faut avouer que l’effervescence régnant aux différents postes, il est un peu difficile de trouver une occupation gratifiante et sans danger pour chacun d’eux. Cependant, leur bonne humeur, leur énergie et leur volonté de se rendre utile nous laissent à penser que la relève est assurée et que, quoiqu’on en dise, le bénévolat n’est pas en voie d’extinction.

    Le bénévolat sauvetatois, une affaire intergénérationnelle et inter associative

    La conclusion de la journée fut donnée par l’ami Peter Cain, président du Comité des Fêtes, qui prit la parole après le démontage des structures effectué en un temps record en fin de journée. C’est avec beaucoup de chaleur qu’il remerciait ses troupes augmentées de jeunes couples dynamiques devenus sauvetatois depuis peu. N’oublions pas nos mamies des Amis de la Sauveté, toujours en mouvement et si résistantes et dynamiques qu’elles n’abandonnent qu’à contrecœur leur place pour céder une partie du travail aux jeunes.
    Un apéritif dînatoire où furent évoquer les meilleurs moments de cette longue semaine de préparatifs et de cette journée clôturait la soirée en beauté.

  • Une fin d’année gastronomique pour le cyclo club

    Résumé de cette longue journée de festoiement du secrétaire Paulo Labattut, photos de Georgette Morancho, Paulo et Germain Sauron.

    Fin d’année gastronomique pour clôturer l’année 2019, la majorité des membres avait décidé de revenir à la formule repas à domicile dans la salle de la maison des loisirs, prêtée généreusement par le conseil municipal de La Sauvetat, que nous remercions chaleureusement. Salle comble avec les trente six participants autour de la table.

    Les amuse bouches de l’apéritif ont été préparés par Mylène et Régine, le repas confectionné et servi par le traiteur Bouchillou de Castillonnès, Mireille et Louise nous ont régalés une fois de plus avec leurs merveilles.

    Nous avons eu le bonheur d’accueillir deux nouveaux cyclistes parmi nous, en effet Jean-Claude et Paul qui ont participé à plusieurs entraînements cette saison, nous ont rejoints avec leurs épouses respectives, ils ont tellement appréciés l’ambiance de notre petit club, qu’ils ont décidé de prendre leur licence à l’USS pour la saison prochaine.

    La rétrospective de la saison écoulée, animée par un diaporama, faisait peu à peu monter l’ambiance, ponctuée de commentaires plus ou moins objectifs mais toujours amplifiés par de grands éclats de rires. Journée festive, où l’on se retrouve avec les moins jeunes qui ont fait la gloire et la renommée de l’USS bien avant nous, occasion aussi d’honorer un des leurs. Car contre toute attente (pour lui en tout cas), c’est YVES qui a fait les frais de l’opération. Nous savons tous qu’il a eu plusieurs fois vingt ans cette année et qu’il a été dans l’obligation de mettre un terme à sa grande passion, après cent soixante dix huit milles huit cent quatre vingt dix kilomètres (178890 !… chez Yves on ne transige pas avec les chiffres !) sur les routes de France, premièrement pour raison médicale, mais aussi pour Annette qui appréhendait sérieusement les sorties après ses trois chutes.
    Jacqueline et Alain lui ont remis en récompense, une bonne bouteille à son effigie ainsi qu’un abécédaire retraçant les différents caractères de sa personnalité. Moment émouvant, suivi d’une après midi récréative. Les plus courageux ont fait une marche sur le magnifique pont romain réhabilité depuis peu, les plus frileux se sont contentés avec une partie de belote et de dominos.

    Et après tout ça, que faisons nous des restes? Dans un élan de courage collectif, nous nous sommes remis à table, il fallait bien finir les merveilles!

    Après souper, chacun y allant de son enthousiasme, en moins d’une demi heure, la salle fut débarrassée et nettoyée. Mais où sont passés Annette et Yves ? Il reste encore quelques merveilles ! La tentation est trop forte, nous voici réunis chez Régine et Hervé pour préparer un tourin. La soirée ne pouvait mieux se terminer, Annette levée la première nous ouvre prudemment sa
    porte, suivie de Yves dans ses charentaises. Le tourin était délicieux, le chabrol aussi, le cognac n’en parlons pas. Trois heures du matin, finalement nous avons terminé vachement tôt !!!

  • Karaokés des Fées Gourmandises

    Depuis quelques mois, le Bar-Tabac-Restaurant Les Fées Gourmandises est investi par des chanteurs amateurs de tout âge et de toute nationalité. Ces soirées conviviales se déroulent le vendredi. Pas de règle précise à suivre, Rinus Van Ravenstein, sauvetatois d’adoption d’origine néerlandaise à l’origine de ces rencontres, vous donne un papier sur lequel vous faîtes part de vos souhaits puis cherche dans la bibliothèque le karaoké adapté.

    L’ambiance fut tour à tour anglosaxone avec la présence de nombreux anglophones dont d’anciens rockeurs professionnels et frenchy grâce à une famille sauvetatoise d’origine belge dont les enfants s’en sont donnés à cœur joie sur les derniers tubes du moment.

    Prochaine date, le vendredi 31 janvier.

  • Rubrique Fêtes et Manifestations

    Pour vos sorties en famille ou entre amis. A La Sauvetat du Dropt ou dans les communes voisines. Cliquez sur les affiches pour les agrandir et avoir les détails.

    Vous pouvez aussi consulter l’AGENDA 2019 des MANIFESTATIONS SAUVETATOISES ICI.

    ⇒   PROCHAINES DATES A LA SAUVETAT DU DROPT   ⇐

    ⇒ EN PAYS DE LAUZUN, PAYS DE DURAS & PAYS D’EYMET ⇐

    Décembre 2019

    Règlement contes et nouvelles 2020

    ⇒ ACTIVITÉS SPORTIVES – VISITES GUIDÉES de VILLAGES – ATELIERS CRÉATIFS ⇐

  • Objectif Duras, mémoire visuelle de notre territoire

    L’Association Objectif Duras a été créée par des résidents du Pays de Duras « amoureux de leur pays et passionnés par la photo ».

    C’est ainsi que nous sommes riches d’une banque de photos libres de droit, retraçant le passé et le présent, mettant en valeur le patrimoine historique et culturel, le monde agricole, la faune, la flore, les paysages de nos campagnes au fil des saisons et la convivialité de nos petits villages en relatant, par l’image, les rencontres sportives et les très nombreuses manifestations de notre territoire. Ils sont la mémoire visuelle qui prouve que rien n’est figé, que la vie est trépidante et captivante. Une mémoire que les générations futures pourront consulter pour comprendre ce qui fait la force et la richesse d’un pays.

    La municipalité de La Sauvetat du Dropt souhaite remercier les photographes d’Objectif Duras pour leur travail sur notre commune puisque nous bénéficions de leur passion bien que faisant parti du Pays de Lauzun. Plusieurs sauvetatois ont d’ailleurs intégré leur équipe et contribuent à alimenter en images le site du village: Martine, Patricia, Michèle et Francis …

    Le dernier reportage concerne l’avant-après de notre beau pont roman. Les photos sont de Michel Michelot et le résumé historique de Dany Blanc. Vous le découvrirez en suivant ce lien Rencontre-photographique-avec-le-passe-les-travaux-et-le-present-du-pont-de-la-sauvetat- 

  • Un bilan et une vidéo qui invite au tourisme en Pays de Lauzun

    Bilan de saison OTPL

    Mardi 5 novembre, le bureau de l’Office de Tourisme du Pays de Lauzun invitait les acteurs du tourisme local à un Apéro-Pro / Bilan de saison dans le cadre du Restaurant Le Petit Chaperon Rouge au Saut du Loup à Miramont de Guyenne.

    Émilien Roso, Président de la Commission Tourisme de la CCPL et Sylvie Farbos, Présidente de l’OTPL prenaient tour à tour la parole pour parler succinctement du bilan positif de la saison écoulée avant de laisser la parole au coordonnateur Joël Rivier.

    L’OTPL accueille locaux et touristes au sein de trois Bureaux d’information Touristique (BIT) qui sont Lauzun avec Anaïs et Cassandre, Miramont de Guyenne avec Hélène et Allemans du Dropt avec Chloé. L’amplitude d’horaire plus élevée depuis cette année a eu un résultat positif puisque la fréquentation et les demandes d’informations sont en nette hausse. Les visiteurs aux guichets viennent en grande majorité de Nouvelle-Aquitaine et sont français. La nationalité qui suit étant, sans surprise, celle du Royaume-Uni.

    Pour cette première année 2019, la vente des produits locaux proposés dans les BIT n’est pas négligeable. Il faut aussi noter le grand succès des chasses au trésors 2.0 avec l’application Terra Aventura qui a permis d’accueillir 4972 personnes sur le territoire du Pays de Lauzun cette année. Ces parcours sont très suivis par les familles. Rappelons l’existence des deux circuits sur Lauzun et Allemans du Dropt.

    Retombées économiques conséquentes également pour les marchés de rues, marchés nocturnes et Bastid’Art avec une mention spéciale pour La Sauvetat du Dropt qui a accueilli environ 7200 personnes au cours des 9 soirées gourmandes de l’été.

    Le site web n’a pu être remis au goût du jour mais un projet est en cours. Des changements cependant avec l’intégration de nouvelles photos et la reprise d’éléments de la charte graphique du Comité Départemental du Tourisme 47. La page facebook Pays de Lauzun voit une hausse significative des abonnements.

    Les Raconteurs de Pays ont le vent en poupe. Jean-Paul Trilles pour Lauzun et son château et Françoise Dovillez pour Allemans du Dropt et les fresques de son église.

    Quelques perspectives pour 2020, en plus des brochures de promotion et des documents d’appel, il est prévu une refonte du site web et le développement de la boutique/vitrine du territoire. La mise en tourisme de la Vélo Route Vallée du Dropt.

    Pour les acteurs du tourisme en Pays de Lauzun, proposition d’un label Hébergement Pêche

    Julie Briand, chargée de communication pour la Fédération de Pêche du Lot-et-Garonne prenait la parole pour présenter l’activité pêche dans notre département. 14000 cartes de pêche vendues cette année et plus de 60 hébergeurs labellisés pêche.

    Pour obtenir ce label qui est gratuit et qui peut apporter une clientèle en dehors de la saison touristique, il faut être à proximité d’un site de pêche, avoir un local de stockage intérieur ou extérieur pour le matériel, la présence d’un point d’eau, d’un réfrigérateur consacré à l’activité et d’un bac pour les vifs.

    Les mois les plus plébiscités pour les locations pêcheurs sont de mai à septembre pour l’ouverture du carnassier, mars et avril et d’octobre à décembre avec les ouvertures truites. Le label pêche permet d’apparaître sur différents guides dédiés.

    Pour en savoir plus, n’hésitez pas à contacter l’OTPL au ou la Fédération de Pêche du 47.

    Un parcours pêche en famille à Lauzun

    L’assistance apprenait l’existence de trois types de parcours pour la pêche : découverte, famille ou passion. Un parcours famille vient d’ailleurs d’être mis en place au lac de Lauzun (voir carte ci contre).

    Prenez le temps d’une pause en Pays de Lauzun, nouvelle vidéo en ligne

    Joël Rivier invitait enfin Mathieu Maxime, vidéographer originaire de Puysserampion, à présenter la dernière vidéo réalisée pour inciter au slow tourisme en Pays de Lauzun. Une vidéo que vous pouvez partager pour faire connaître notre petit pays où il fait bon vivre !

  • Les enfants d’Halloween ont visité le village

    Bien que cette fête populaire ne soit pas de chez nous mais plutôt des îles Anglos-Celtes, il est maintenant admis que la France célèbre Halloween le 31 octobre veille de la Toussaint. Une fête où les enfants se déguisent avec des costumes de sorcières, de fantômes ou de monstres pour aller sonner aux portes en demandant des bonbons.

    A La Sauvetat du Dropt, vous avez pu voir un petit groupe composé d’enfants accompagnés de deux mamans dont Maëlle qui se cache sous un beau maquillage de circonstance suivi par un drôle de petit monstre à quatre pattes. Leur passage a été remarqué au bar-tabac-restaurant Les Fées Gourmandises, au multiservice Proxi P’tit Panier du Dropt ainsi qu’à la mairie où Monsieur le Maire s’apprêtait à accueillir les membres du Conseil Municipal.

  • Inauguration du pont roman qui rassemble nos communes

    Nombreuses photos de Martine, Françoise, Isabelle, Francis, Michel et André.

    Soleil radieux pour une inauguration attendue

    Samedi 26 octobre, le pont roman des communes d’Agnac et La Sauvetat du Dropt, dont la restauration est enfin achevée, était inauguré sous un soleil radieux en présence de nombreux élus et d’une large assemblée. Le groupe folklorique Oc’Renovenca de Roumagne animait la cérémonie par des danses traditionnelles au son des accordéons tandis que les élèves de l’école de pagaie du Canoë Kayak Club menés par Olivier Cain évoluaient dans la rivière au pied du pont.

    Après avoir coupé le ruban tricolore, les élus prenaient la parole tour à tour. Denis Murer, Maire d’Agnac et Jean-Luc Gardeau, Maire de La Sauvetat du Dropt évoquaient ces longues années de réflexion entre Armand Béraud alors Maire d’Agnac et son homologue de La Sauvetat Gilbert Grannereau. C’est en 1992 et sous leur impulsion que le pont roman, qui commençait à souffrir de longues années sans entretien, fut classé aux Monuments Historiques. Puis que fut décidée la restauration partagée entre les deux communes avec une durée de 23 ans de travaux, de 1996 à 2019 !

    Travaux subventionnés à hauteur de 80 % grâce à la DRAC, au Conseil Régional, au Conseil Départemental et à la CCPL, les 20% restants ayant été partagés entre Agnac et La Sauvetat. Travaux réalisés par des entreprises spécialisées en restauration de monuments historiques et dont il faut reconnaître l’excellent travail avec une mention spéciale pour la reprise des arches effectuée par les Compagnons Réunis.

    La tumultueuse histoire du Pont Roman

    Jean-Luc Gardeau, Maire de La Sauvetat du Dropt, faisait un long résumé de la riche histoire de ce pont. Les 11 arches romanes furent construites en même temps que les premières fortifications de la ville au XII° siècle, agrandi de 12 arches gothiques en raison des crues qui modifièrent le cours de la rivière au XIII° siècle faisant de ce pont un ouvrage de 176 m de long. Témoin des invasions anglaises au XV° puis des guerres de religion au XVI°. Emprunté par les troupes du Duc de La Valette venu mater la rébellion des Croquants en 1637, épisode sanglant qui fit presque disparaître le village mais pas le pont ! Ouvrage amputé d’une arche au XIX° lorsque le député Lakanal rend le Dropt navigable, 26 ans seulement en raison de la construction de la voie ferrée. En 1800, le pont est en mauvais état et en 1806, un premier devis est demandé pour une réfection qui ne se fera pas. En 1843, une crue exceptionnelle l’endommage fortement. Les élus de l’époque auraient pu ne plus s’en occuper mais la partie gothique garde un grand intérêt puisque les chutes alimentent le moulin. Moulin à farine dans un premier temps, puis fabrique de cagettes et enfin scierie mue grâce à la force hydraulique. En 1990, les arches de la partie romane s’écroulent. Il était vraiment temps de prendre une décision.

    Un pont, lien entre deux communes et deux pays

    Jean-Luc Gardeau poursuit en faisant part du plaisir éprouvé devant le résultat qu’il souhaite partager avec tous ceux qui ont œuvré à ces travaux, les maires qui ont précédés – avec une pensée pour Gilbert Grannereau hospitalisé – et les conseillers municipaux. Investissement qui a permis de sauver un patrimoine d’exception. Il tenait à souligner la participation indéfectible de la commune d’Agnac alors que ce pont est situé à l’entrée de La Sauvetat. Une coopération jamais remise en cause et des charges partagées à 50 %.

    Il concluait par ces mots : « Ce pont, cordon ombilical entre nos deux communes, n’a jamais été celui de la discorde, ni celui de la rivière Kwaï, peut-être parfois celui des soupirs. Aujourd’hui, il est bien le pont de la conciliation et de l’harmonie de deux communes fières de leur patrimoine, fières de leurs racines. Vive Agnac, vive La Sauvetat ! ».

    Le discours suivant fut celui de Jean-Marie Constantin en tant que vice-président de la CCPL. Pour lui, le pont est une passerelle entre les Pays de Lauzun et de Duras puisqu’il est à égale distance de ces deux pôles communautaires. Un monument qui rapproche les entités. Idée reprise par Pierre Camani et Francis Bianchi qui évoquaient l’intérêt touristique d’un tel monument, une richesse patrimoniale qui met en valeur l’ensemble du pays en soulignant l’importance des aides obtenues des instances nationales, régionales et départementales.

    Un apéritif offert dans l’ancienne scierie du moulin

    Denis Murer et Jean-Luc Gardeau invitaient ensuite l’ensemble de l’assistance à parcourir le pont pour en apprécier la restauration avant de se rendre dans le bâtiment de l’ancienne scierie aimablement prêter pour l’occasion par la famille Barreau. Un vaste espace aux murs de pierres et à la charpente apparente où un apéritif dînatoire attendait les convives. Pour préparer ce buffet, les municipalités d’Agnac et de La Sauvetat avaient fait appel au Bar-Tabac-Restaurant Les Fées Gourmandises pour les toasts et petits fours, à la Boulangerie Demadrille pour les quiches et pizzas, à l’entreprise Fruit Gourmet pour les plateaux de fruits mœlleux, au multiservice PROXI P’tit Panier du Dropt pour les boissons sans alcools et au Domaine des Allegrets pour les vins des Côtes de Duras avec une étiquette personnalisée pour l’événement.

     

  • Tournoi Val de Guyenne à Marmande

    Photos et résumé du mini tournoi des jeunes « – de 13 Val de Guyenne » de Sam Carroll, père de Lincoln, auteur d’un but contre Virazeil.

    L’équipe des – de 13 de Val de Guyenne était reçue à Marmande samedi 19 octobre pour un mini tournoi. 8 équipes étaient formées pour ces rencontres. La Sauvetat 1 jouait 4 matches, chacun d’une durée de 15 minutes. Premier match remporté contre Virazeil 2 – 0. Buts de Lincoln et Paolo. Second match contre Marmande. Belle prestation qui se soldait par un nul 0 – 0. Il faut souligner la performance d’Emma qui effectuait un arrêt brillant en défense pour empêcher Marmande de marquer. Le troisième match contre Agen confirmait le jeu d’une équipe soudée malgré un nul 0 – 0 et des arrêts remarquables de Noah, gardien de but. Le quatrième et dernier match contre Gontaud de Nogaret fut difficile pour l’équipe qui perdait 3 – 0. Malgré plusieurs tentatives de tirs au but, les joueurs, fatigués des matches très physiques précédents contre Marmande et Agen ne parvinrent pas à battre leurs adversaires. Il faut saluer l’énorme effort donné pour tenir en respect ces deux équipes. Nos joueurs peuvent être fiers de ces rencontres.

    « Challenges event held at Marmande on the 19th October.
    There were 8 teams playing in the event. La Sauvetat Team 1 played four matches, each match lasting 15 minutes. The first match was against Virazeil which they won 2 – 0 with the goals kicked by Lincoln and Paolo. The second match was against Marmande and the team played really well to achieve a draw 0 – 0 with Emma performing a brilliant goal line save in defence to stop Marmande scoring. The third match was against Agen and again the team played very well to achieve a draw 0 – 0 with Noah performing some amazing saves as guardian. The fourth match was against Gontaud and it was difficult for the team, with them losing 3 – 0. They had several shots on goal but the tough, physical matches against Marmande and Agen meant that they weren’t able to beat their opponents. It was a tremendous effort for the team to hold Agen and Marmande scoreless and they should be very proud of themselves. »
  • Vacances de la Toussaint au Château de Duras

    Visite du Château en autonomie

    Le Château est ouvert à la visite tous les jours : une trentaine de salles restaurées à visiter, parcours fléché, audioguide français et anglais, salle aux Fantômes, maquettes animées, jeux d’autrefois, montée à la Tour….
    C’est aussi l’occasion de découvrir les appartements du Duc et de la Duchesse remeublés en partenariat avec le Mobilier national en 2018 et 2019. Suivez les traces du Duc et de la Duchesse de Duras…

    Horaires d’ouverture : Octobre 10h-13h et 14h-18h / Novembre 14h-18h


    Visite guidée pour enfants : Les P’tits Historiens

    Le Mercredi 23 octobre à 11h partez en famille à la découverte du Château avec une visite guidée adaptée aux enfants de 4 à 12 ans : système de défense, vie quotidienne à l’intérieur du Château… Le Moyen-Age n’aura plus de secret pour eux ! Réservation conseillée

    Tarifs : Adulte 8€ / 6-12 ans 5 € / 3-5 ans 2,50€ / moins de 3 ans gratuit.

    Chasse aux détails en autonomie

    Partez à la chasse aux détails dans le Château en famille ! Moulure, serrure, décor, motif… Arriverez-vous à tous les retrouver dans les méandres du Château ?

    Chasse au trésor pour adultes

    Parce qu’il n’y en a pas que pour les enfants une chasse au trésor pour adultes, exclusivement sur smartphone, est relancée pendant les vacances. Pour ceux qui n’ont pas encore tenté leur chance il va falloir se creuser les méninges pendant la visite pour décrocher l’un des deniers authentiques mis en jeu.

    Halloween Jeudi 31 octobre Avec la participation du Théâtre de l’Atelier de Marmande

    Tremblez !! Halloween revient au Château de Duras. Rendez-vous le soir du jeudi 31 octobre pour une visite très spéciale…

    Actualité de l’événement à suivre sur la page Facebook du Château de Duras et sur chateau-de-duras.com. Réservation conseillée, dans la limite des places disponibles.

    Attention : interdit au moins de 10 ans.

    18h30 à 20h pour les 10-12 ans (un adulte accompagnant payant autorisé)
    20h à 21h pour les 13-15 ans
    21h à 22h pour les 16-18 ans
    22h à 23h pour les adultes les plus courageux…..
    Tarif unique Halloween 4€