• C’est parti pour la « Dordogne Intégrale » !


    Photos de Thomas Wingerter, membre du CKC Vallée du Dropt, présent sur les lieux pour l’assistance.

    Ce vendredi matin 19 avril, Julien Le Naour (dossard 179) et Olivier Cain (dossard 150) ont pris le départ de la Dordogne Intégrale. 350 Km à parcourir sur la rivière éponyme !

    Voici le lien pour les suivre en live. En cherchant leur numéro de dossard Dordogne Intégrale 2019.

    La Dordogne Intégrale en quelques mots

    « Une aventure extraordinaire à travers les plus beaux paysages de la Vallée de la Dordogne version collector ! 350 km de légende entre Argentat et Blaye, du 19 au 22 Avril 2019.
    Cette course de canoë-kayak et stand-up paddle « longue distance » est unique en France, demeure l’un des rares rendez-vous de ce type en Europe et c’est la plus longue course de stand up paddle au monde. Elle est ouverte à tout ce qui se manie à la pagaie et à tous, licencié ou non. Elle peut se courir en relais, et devient dès lors accessible au plus grand nombre avec même des possibilités de location de matériel sur place ! 400 athlètes et amateurs sont attendus pour partager ce grand moment sportif et convivial.
    De nombreux pays, comme la Grande-Bretagne, l’Allemagne, la Belgique, l’espagne et la République Tchèque y sont représentés aux côtés d’athlètes français de très haut-niveau classés parmi les 10 meilleurs de l’Hexagone. »

  • Rubrique Fêtes et Manifestations

    Pour vos sorties en famille ou entre amis. A La Sauvetat du Dropt ou dans les communes voisines. Cliquez sur les affiches pour les agrandir et avoir les détails.

    Vous pouvez aussi consulter l’AGENDA 2019 des MANIFESTATIONS SAUVETATOISES ICI.

    ⇒   PROCHAINES DATES A LA SAUVETAT DU DROPT + HORAIRES PÉRIODES DE FÊTES   ⇐

    ⇒ EN PAYS DE LAUZUN, PAYS DE DURAS & PAYS D’EYMET ⇐

     


    Programme Avril

    Programme Janvier, Février, Mars

    ⇒ ACTIVITÉS SPORTIVES – VISITES GUIDÉES de VILLAGES – ATELIERS CRÉATIFS ⇐

    Règlement Concours Contes et Nouvelles 2019
  • Mes gueules de La Sauvetat


    Anaelle Mayer, photographie les visages de son enfance

    Anaelle, nous la connaissons tous pour être la petite des Fées Gourmandises de l’Avenue de Grammont à La Sauvetat du Dropt. Elle est la fille de Céline qui aide au comptoir pendant les vacances ou fait des crêpes pour se faire un peu d’argent de poche.

    Âgée de 17 ans aujourd’hui, Anaelle est en 3ème année de Bac Pro Photo au Lycée des Arts et Métiers Toulouse-Lautrec de Bordeaux. Cette passion pour la photo l’a prise entre le CM2 et la 6ème. Elle est si motivée que le cadeau de son 10° anniversaire sera un bel appareil photo reflex. En 3ème, elle effectue le stage découverte chez une photographe de Marmande, Photo Jenny, ce qui permet de confirmer son intérêt pour la photographie. Elle aime aussi le contact avec la clientèle, apprend à observer.

    Lorsqu’elle intègre la classe de Bac Pro à Bordeaux, plusieurs stages se succèdent lui permettant de découvrir les nombreux domaines d’activités liés à la photographie.

    La première véritable expérience se fera dans une entreprise d’informatique à deux rues du bar-restaurant maternel, chez Sylvie Schneider d’Informanet qui lui apprend à gérer les images lors de la création d’un site. Le second stage la fait rester dans la périphérie bordelaise puisqu’elle est acceptée chez un photographe de Talence où elle découvre les photos de classe et les photos de famille. Puis elle retourne à Marmande chez Photo Jenny avant d’être accepté dans une maison de retraite de Bergerac où elle est amenée à créer un petit journal avec photos bien sûr, articles et jeux. Il n’est plus simplement question de photographie mais aussi de sélection et de mise en page.

    Un projet qui fera la différence

    Enfin, nous sommes fin 2018, Anaelle recherche un cinquième lieu pour une nouvelle expérience qui doit durer un mois début 2019. Elle apprend qu’un britannique, résident de son village depuis plusieurs années, s’installe comme photographe à son domicile où il a créé un studio. Le contact est pris avec Ian Graham qui hésite à accepter cette jeune stagiaire. Son entreprise est très récente, c’est l’hiver et il a très peu de travail qui puisse permettre à Anaelle de progresser dans ce métier. Mais la jeune fille a une idée en tête, un projet qu’elle lui présente et qui va le séduire aussitôt. Celui de photographier les gueules de son village, des visages qu’elle connaît depuis son enfance. Ceux de son entourage proche et ceux qu’elle côtoie au bar régulièrement.

    Elle consacre la première semaine à exposer son projet à ceux qu’elle a choisi. Aucun ne refuse. Ils la connaissent depuis toute petite. C’est comme un jeu.

    La seconde semaine, les rendez-vous sont pris et, par petits groupes, les modèles se rendent au Studio pour poser. Ian est là pour donner les conseils de pro à son élève. La conseiller sur les poses et l’éclairage avant de la laisser œuvrer seule. Les sujets sont décontractés, s’amusent beaucoup de tout le matériel de pro laissé à disposition dès que Ian a le dos tourné et Anaelle, sans en avoir l’air, tout en bavardant fait de nombreux clichés.

    Le résultat en noir et blanc et sans fioriture

    Bien qu’elles aient été prises en couleurs, il en résulte de magnifiques photos en noir et blanc. Des personnages sans artifice venus au rendez-vous aussitôt après leurs occupations quotidiennes. Vous les connaissez tous. Ils se nomment ou se surnomment Joseph et Yoyo, Marcelle et Jeannette, Dino et Huguette, Céline bien sûr et Anne, Doudou et Marceau, Jeannot et Confiture … Sur leur portrait, on suit les lignes de la vie qui s’est écoulée grâce aux subtiles jeux d’ombre et de lumière. Comme si Anaelle voulait ancrer à jamais sur le papier les visages de ceux qu’elle aime et qu’elle a toujours croisés. Un retour en arrière, une grande sensibilité mais aussi la nostalgie de son enfance et de son adolescence marquant à jamais le passage dans sa vie d’adulte.


    Exposition « Mes gueules de La Sauvetat » de Anaelle Mayer au Bar-Tabac-Restaurant Les Fées Gourmandises – Avenue de Grammont – du 19 avril au 5 mai 2019

    Pour vos portraits, événements, promo ou mariages. Pensez à Ian Graham, photographe bilingue de La Sauvetat du Dropt. Site à visiter à Ian Graham Photography.

  • Accès amélioré au stand d’accueil des Soirées Gourmandes

    Photos de Alain Crossoir et de Jean-Paul Mothes.

    Toujours en forme et déterminés, les hommes de main du président du Comité des Fêtes Peter Cain poursuivent les améliorations autour du stand d’accueil des Soirées Gourmandes. Ce dernier samedi, malgré la pluie, c’est un terrassement en pente douce qui vient d’être fait tout autour de l’extension bétonnée. Cet espace enherbé permettra d’accéder facilement au stand où les bénévoles de l’association proposent l’eau, le pain, le thé ou le café en plus de la documentation touristique locale.

  • Raconteurs de Pays en Pays de Lauzun

    Un concept proposé en Lot-et-Garonne, les Raconteurs de Pays

    Les Raconteurs de Pays vous proposent de découvrir autrement leur territoire en sortant des sentiers battus. Ils vous raconteront l’histoire de leur village, de leur Pays à travers leur passion. Le réseau des Raconteurs de Pays comprend des passionnés des bastides, d’art roman, de moulins, de leur village, d’églises, de vin, un montreur d’étoiles… Les Raconteurs de Pays sont des passeurs de mémoire entre le visiteur et le Pays. Pour découvrir autrement le Lot-et-Garonne!

    Françoise Dovillez et Jean-Paul Trilles, Raconteurs en Pays de Lauzun

    Françoise vous fera découvrir Allemans du Dropt et les fresques de l’Église romane St-Eutrope. Jean-Paul, surnommé Zanulu, vous fera visiter Lauzun et son château. Ils parlent eux-mêmes de leur attachement à leur village respectif qu’ils font partager à tous ceux qui le souhaitent sur ces interviews réalisées par les membres de l’Office de Tourisme du Pays de Lauzun.

    Sans être officiellement Raconteurs de Pays, notre village de La Sauvetat du Dropt peut se découvrir en compagnie des membres de l’Association des Amis de La Sauveté. Il suffit de contacter Francine Pandolfo ou Martine Brosse ou Régine Jolibert via le secrétariat de la mairie au 05 53 83 03 27.

  • Le Comité des Fêtes prépare l’accueil des Soirées Gourmandes

    Un accueil plus fonctionnel et convivial

    Des travaux d’amélioration du stand d’accueil du Comité des Fêtes ont été décidés en réunion de bureau puis votés lors de l’Assemblée Générale de février en accord avec la municipalité. Ce stand d’accueil est situé à l’entrée de la Prairie des Croquants sur laquelle se déroulent chaque vendredi de l’été les très suivies Soirées Gourmandes.

    Confort évident pour les bénévoles de service qui ne seront plus en porte-à-faux sur le sol de terre battue puisqu’une chape de béton vient d’être coulée. Et confort des consommateurs qui auront un large trottoir adapté aux fauteuils roulants autour du comptoir.

    Des travaux dans l’allégresse d’un week-end de mars très ensoleillé

    Peter Cain, président du Comité des Fêtes, peut se targuer d’avoir eu une troupe de bénévoles bien organisée pour mettre le chantier en œuvre. Le terrassement était exécuté vendredi en fin de journée et la chape coulée le lendemain dans la matinée. Inutile de préciser que le repas pris en commun sur la piste de danse fut des plus animés. Monsieur le Maire Jean-Luc Gardeau, ayant mis à disposition un camion pour le transport des matériaux et une mini-pelle, ainsi que son 1er adjoint Germain Sauron, lui-même bénévole actif au sein de l’association, furent invités à le partager. D’autant plus que Monique, membre de l’association et excellente cuisinière, avait concocté un menu digne de rassasier ces travailleurs forcenés.

    Le travail n’est pas terminé et donnera lieu à d’autres rencontres puisqu’une modification du local permettra de gagner une pièce fermée sur un espace actuellement inutilisé.

    Vous l’aurez compris, les projets sont menés tambour battant grâce à une équipe soudée. La saison de festivités s’annonce sous de bons auspices. Le programme complet est à découvrir sur la page Agenda.

  • Visites croisées de nos bourgs

    Fort d’une première expérience lancée au printemps 2018, Benoît Boucard, archéologue et historien soumensacais, président de l’Association Les Amis de Soumensac, récidive en proposant trois nouvelles visites croisées.

    Rappelons qu’il s’agit de visites commentées en cheminant avec des citoyens passionnés par l’histoire et les anecdotes de leur village respectif. Pour se joindre à Soumensac avec Benoît, et La Sauvetat du Dropt avec Francine Pandolfo, présidente des Amis de la Sauveté, vous visiterez cette année le village voisin d’Eymet avec Stéphane Dusseau qui fera découvrir cette bastide périgourdine qu’il aime tant sous la bannière du Comité Archéologique dont il est président.

    Réunis samedi dernier dans le fief perché de Soumensac pour mettre en place le programme de ces visites, Benoît l’historien ne résistait pas au plaisir de faire escalader ses partenaires, en toute sécurité bien sûr, sur les vestiges du mur d’enceinte qui court dans son jardin. Ce mur sera très prochainement restauré et accessible à des dates prédéfinies.

    Les visites croisées sont programmées pour le mois de juin. Eymet le 15, La Sauvetat du Dropt le 22 et Soumensac pour finir le 29. Elles sont gratuites, débuteront à 18h et se termineront par le partage d’un pot de l’amitié. Des affiches et des articles dans les journaux locaux relaieront l’information en temps et en heure.

  • Olivier Cain s’entraîne pour la Dordogne Intégrale d’avril

    La Dordogne Intégrale, du 19 au 22 avril 2019

    Une aventure extraordinaire à travers les plus beaux paysages de la Vallée de la Dordogne version collector ! 350 km de légende entre Argentat et Blaye, du 19 au 22 Avril 2019.
    Cette course de canoë-kayak et stand-up paddle « longue distance » est unique en France, demeure l’un des rares rendez-vous de ce type en Europe et c’est la plus longue course de stand up paddle au monde. Elle est ouverte à tout ce qui se manie à la pagaie et à tous, licencié ou non. Elle peut se courir en relais, et devient dès lors accessible au plus grand nombre avec même des possibilités de location de matériel sur place ! 400 athlètes et amateurs sont attendus pour partager ce grand moment sportif et convivial.

    Olivier Cain, Président du Canoë Kayak Club de la Vallée du Dropt y participera cette année encore. Il a été surpris en plein entraînement par l’objectif de Patrick Parage, correspondant Sud-Ouest sur le secteur du Mas d’Agenais, Fourques sur Garonne, Calonges …

    Nous espérons avoir des infos et des photos de cette aventure. Nous resterons connectés sur la page facebook du CKC Vallée du Dropt. Bonne chance président !

  • Bilans moral et financier des Amis de la Sauveté

    Assemblée Générale

    Les Amis de la Sauveté se sont réunis ce vendredi 15 mars pour leur Assemblée Générale annuelle. Réunis autour de la table, les piliers de l’association, Monsieur le Maire Jean-Luc Gardeau et un sauvetatois néerlandais, fidèle participant des dates proposées tout au long de l’année. Très peu de monde en somme mais l’essentiel n’est-il pas d’avoir les bénévoles lors des préparatifs? Une marque de confiance finalement.

    La présidente Francine Pandolfo prenait la parole pour faire le bilan moral de l’année écoulée.

    « Nos traditionnels repas de saison, les randonnées pédestres et le Feu de la St Jean se sont déroulés comme à l’accoutumée, dans la bonne humeur et la convivialité. Merci aux quelques habitués, notamment aux jeunes qui continuent de prêter mains fortes.

    Nous avons organisé pour la 1ère année un concours de peintres dans les rues du village grâce à l’association Couleurs d’Aquitaine. Malgré l’extrême chaleur de ce mois d’août, une vingtaine d’adultes et d’enfants ont participé. Ce fut une belle réussite et cette manifestation sera reconduite.

    Organisée également pour la 1ère année, les visites croisées en partenariat avec les communes de Soumensac et de Loubès-Bernac. Une réussite que nous devons à Benoît Boucard-Mussini de Soumensac, historien instigateur du projet.

    La soirée photo baptisée Atelier Mémoire a été un succès pour cette deuxième année. Il n’est pas envisagé d’en programmer une troisième pour le moment. Cette rencontre serait plutôt à renouveler dans 2 ans.

    Comme chaque année, nous avons contribué à l’embellissement de la commune par la mise en valeur du passage situé entre l’église et le presbytère. Le dégagement du lierre sur les imposantes grilles permet maintenant aux touristes qui visitent le village de comprendre que cette ruelle n’est pas privée. L’achat et la mise en place de vasques fleuries sur les piles du portail ont fait partie des investissements de l’année ainsi que l’achat d’un rhododendron et d’un lagerstroemia que les employés municipaux ont planté en fin d’année. »

    La bibliothèque ou point-lecture

    En l’absence de Françoise Ivars, secrétaire et responsable de la Bibliothèque/Point Lecture, section des Amis de la Sauveté, la présidente poursuivait en informant l’assistance que la bibliothèque avait demandé son retrait du biblio-résô. Cet espace convivial continuera de recevoir les lecteurs inscrits en leur proposant un choix de livres conséquent grâce aux nombreux dons et l’achat de nouveautés.

    Martine Brosse, trésorière de l’association, prenait la parole pour faire le bilan financier. Les comptes sont équilibrés malgré plusieurs dates aux entrées gratuites ou des manifestations sans compensations financières telles que le goûter de Noël offert aux enfants de l’école pour les remercier de leur visite mensuelle au point-lecture.

    Projets pour 2019

    Les repas de saison, Jimboura, Soubernade et Citrouille, seront reconduits ainsi que les randonnées du printemps et de l’été ou encore le Feu de la St Jean. Un concert est programmé pour le vendredi 31 mai. Il permettra de réunir la chorale Trait d’Union de Lauzun à la chorale Kanérien Kimperlé de Bretagne. Le concours des peintres dans la rue sera en partie pris en charge par le Comité des Fêtes cette année car il aura lieu le samedi 3 août dans le cadre de la Fête Votive organisée par cette association.

    Il est question que les visites croisées se déroulent cette année avec Soumensac et Eymet. Dates à confirmer mais ces échanges entre communes sont riches et très appréciés. Dans le même esprit, Francine Pandolfo et Martine Brosse proposeront une visite guidée aux enfants de la classe du village. Initiative approuvée par leur professeur Stéphanie Ledoux.

    Quant à l’embellissement du village, il portera sur le fleurissement de ce passage situé entre église et presbytère puisqu’il est emprunté par les touristes qui suivent le plan de la visite guidée numérique ou papier. Les employés municipaux ont commencé le travail du sol. Les plantations se feront en régie fin mars, début avril. Le financement sera partagé avec la municipalité.

    Même fonctionnement pour le point-lecture. Accueil le mercredi après-midi pour tous. Pour choisir un livre ou jouer au scrabble. Accueil des enfants de la classe de La Sauvetat un vendredi par mois.

    Pas d’élection cette année. Chaque membre du bureau garde son poste et la réunion se terminait par le traditionnel pot de l’amitié.

  • La fête du cochon passe par le jimboura

    Photos de Germain Sauron, membre des Amis de la Sauveté et 1er adjoint au Maire de la commune.

    Dans le cadre des recettes du patrimoine culinaire lot-et-garonnais, voici terminé le dernier repas de saison des Amis de la Sauveté. Il s’agit du repas jimboura qui correspond, en principe, à l’approche du printemps !

    Quoiqu’il en soit, la présence de quelques 80 convives attestait du plaisir éprouvé à la dégustation de ces plats autrefois mitonnés par nos grands-mères. Parmi les gens présents, des sauvetatois de longue ou de plus récente date, ces derniers ayant adopté ces recettes nouvelles pour eux, notamment les anglophones, mais qu’ils apprécient énormément.
    Plus surprenant mais gratifiant, grâce à l’accent mis sur ces repas d’antan via les moyens modernes que sont le blog/site et les réseaux sociaux, nos cuisinières ont eu la fierté d’accueillir un groupe venu de la Gironde et même de l’Ain !

    Petit retour sur l’histoire de la région. Le jimboura marque l’époque des cuisines de cochons dans nos campagnes s’étalant généralement de la Toussaint au début du printemps. Cette soupe se fait avec l’eau de cuisson des boudins à laquelle on rajoute de nombreux légumes. La marmite étant toujours bien garnie, il était coutume de faire le tour des fermes pour distribuer le jimboura et du boudin frais à tout le voisinage. Ces grandes cuisines, qui duraient deux ou trois jours, étaient synonymes d’abondance et de convivialité puisque chaque ferme procédait ainsi permettant d’étaler les festivités sur tout l’hiver.

    Remercions chaleureusement les responsables féminines de l’Association des Amis de la Sauveté et leur présidente Francine Pandolfo qui passent tant de temps à la préparation de ces repas traditionnels. Il est heureux de voir que quelques « presque jeunes » du Comité des Fêtes viennent peu à peu prêter main-forte. Car nos mamies, quasiment toutes arrière-grands-mères, ont bien du courage à organiser de telles rencontres. Chapeau bas mesdames !

  • BASTID’Art a ouvert sa ZicoSchool !!

    La ZicoSchool à La Basane, Miramont de Guyenne
    Bastid’Art et Voca’Son Asso proposent de vous initier au slam et au rap par le travail de l’écriture et du chant. Seul ou en groupe, dès l’âge de 13 ans, Cours dispensés par Aurélien Jollis alias Jarh, rappeur depuis plus de 10 ans. Ces cours donneront lieu à un enregistrement dans le Home Studio ADM situé à Lavergne.

    Rappelons qu’Aurélien est salarié sur notre commune de La Sauvetat du Dropt. Employé municipal la semaine au côté de Jean-Marc et rappeur passionné du groupe Les As du Mic, à l’origine de la création du Home Studio ADM et de l’association Voca’Son, association humanitaire engagée dans la lutte contre le cancer. Une énergie créatrice débordante au service de tous.

  • Vidéos pour découvrir le Lot-et-Garonne

    On aime le Lot-et-Garonne et on le partage

    Le Comité Départemental du Tourisme lance sa nouvelle marque de destination et met en ligne une vidéo pour célébrer ce territoire qui est le nôtre et que nous aimons.
    A retrouver sur la Page facebook Tourisme en Lot-et-Garonne pour partager sans modération.

    Autre vidéo locale et précieuse à notre territoire, celle des Fresques de l’Église d’Allemans du Dropt. Un chef-d’œuvre du patrimoine magnifiquement restauré que vous pouvez découvrir en compagnie de la Raconteuse de Pays Françoise Dovillez. A regarder sur la Page facebook du Pays de Lauzun.