Un projet de composteur de quartier dans le village

Projet mené par Isabelle René alias Tati Sauvette dont on rappelle qu’elle est une conseillère municipale très active au sein de la commission environnement de la commune comme de celle de la CCPL 47, un composteur de quartier devrait voir le jour très prochainement à La Sauvetat du Dropt.

Si l’ensemble du conseil a donné son accord pour poursuivre l’idée, il reste cependant à définir de son emplacement. Une rencontre a eu lieu le mardi 21 septembre avec les conseillers municipaux de la commission environnement dont Tati Sauvette, Martine Brosse et Jean-Paul Mothes ainsi que Jérémy Brière, animateur chargé biodéchets récemment engagé par la CCPL 47, venu accompagné l’équipe dans ce défi et enfin, Sylvie Schneider, sauvetatoise ayant fait la formation compostage proposée par la CCPL. Cette dernière sera référente pour le village.

Quel emplacement pour le composteur de quartier ?

Différents sites ont été visités pour trouver un emplacement approprié à ce projet de composteur de quartier : le site du container à verre, les jardins partagés, la Place du Prieuré, la Rue du Puits …

Si l’équipe municipale environnement tient compte des commentaires de l’animateur, le site proche de l’aire du Prieuré semble le plus adaptée du fait de son accessibilité et de sa position centrale dans le village. La réflexion est donc lancée …

Les acquisitions à prévoir pour ce composteur de quartier

– 3 bacs à compost de 600 litres

– Du petit matériel de jardinage pour le mélange ainsi et de quoi le fixer pour qu’il ne disparaisse pas !

– 3 cadenas à code

Quelques petits travaux d’aménagement sont à envisager. Quant aux « bioseaux », ils sont fournis par la CCPL 47.

Le Conseil Municipal doit maintenant se prononcer entre 3 options pour favoriser et proposer le compostage individuel aux foyers concernés et non équipés. Parmi ces 3 options :

  1. la gratuité … la commune prend à sa charge l’achat des composteurs sous condition de suivre la formation dispensée par la CCPL 47 ;
  2. une participation dont le montant sera fixée avec l’obligation de suivre la formation de la CCPL 47 ;
  3. ou, pas d’implication de la commune

Affaire du composteur à suivre…

  •  
  •  
  •  

Les commentaires sont fermés