• RUBRIQUE DE TATI SAUVETTE N°6 – MAI 2021

    Compte-rendu de réunion CCPL et réflexions de la conseillère municipale sauvetatoise Isabelle René alias Tati Sauvette ! Rubriques à retrouver dans la page dédié de votre site.

    ACTUALITÉ ENVIRONNEMENT
    Compte-rendu réunion de la commission environnement de la CCPL47 du 18 mars 2021

    Le budget de la CCPL 47 est à l’équilibre, pour le moment pas de déficit, mais de grosses dépenses nouvelles sont à prévoir pour permettre :

    – le ramassage généralisé en porte-à-porte des OM (Ordures Ménagères) ;
    – la mise en place de la TEOMI (Taxe d’Enlèvement des Ordures Ménagères Incitative) ;
    – la mise en œuvre du tri à la source des bio déchets des foyers, avec toujours la problématique des centres bourgs.

    La gestion des déchets va impliquer des coûts supplémentaires qui pourraient impacter notre taxe d’enlèvement des ordures ménagères, d’où la nécessité de réduire leur volume.

    Enjeux : faire baisser le tonnage des Ordures Ménagères et effectuer un meilleur tri.

    Dépenses essentielles prévues sur l’année 2021

    – plus d’1/4 des foyers à doter en bacs avec le passage en porte-à-porte (PAP) généralisé d’ici l’année prochaine ;
    – achat d’un logiciel et fichier des foyers à constituer ;
    – camions à moderniser avec technologie embarquée pour réaliser l’application de la taxe incitative. Réflexion sur les choix à faire vu l’importance des coûts;
    – recrutement de 2 personnes : 1 personne pour généraliser le compostage, sensibiliser et animer les usagers. 1 autre chargée principalement de la constitution du fichier d’usagers en vue de la mise en œuvre de la tarification incitative.

    Problématique financement composteurs

    ValOrizon arrête de financer une partie du coût des composteurs. De ce fait, La CCPL ne peut plus offrir les composteurs à ceux qui suivent la formation.
    1200 composteurs ont déjà été distribués par la CCPL. Reste à doter 2200 foyers sur 3 ans. Un achat de 500 composteurs de 400 L est prévu en 2021 puis 700 chaque année jusqu’en 2023.
    2 choix de composteurs à proposer : avis de la commission, le prix à facturer à l’usager (avec ou sans formation) est fixé à 35 € pour le composteur bois et 25 € pour le modèle en plastique.

    Centres-bourgs/résidences : gestion tri à la source des bio déchets et solutions ordures ménagères/tri sélectif.

    Pour les Ordures Ménagères et le Tri des déchets recyclables, le choix du porte-à-porte a été fait. Mais ceci pose problème en centres-bourgs, notamment pour les communes de Miramont de Guyenne, La Sauvetat du Dropt (24 foyers concernés), Lauzun et Allemans du Dropt du fait de l’étroitesse des rues.
    Des solutions sont étudiées pour offrir aux foyers concernés un service de ramassage des ordures ménagères compatible avec la TEOMI (tarification incitative) : sacs poubelles prépayés, bacs à clé …

    Tri à la source des bio déchets – Extension des consignes de TRI

    Pour les déchets recyclables, l’extension des consignes de tri concernant les plastiques est reportée à juin 2022. Le centre de tri de Nicole étant vétuste, il ne peut absorber ce supplément de charge. La CCPL doit s’orienter vers un centre de tri sous contrat avec ValOrizon (Illats dans le 33 ou DRIMM dans le 82) en attendant que celui de Damazan soit opérationnel.
    Pour les bio déchets, un partenariat avec des associations de réinsertion est étudié pour apporter des solutions aux foyers ne pouvant mettre en place un compostage individuel ou collectif.

    Organisation

    Dans la nouvelle organisation de collecte des déchets il est prévu la levée des containers tous les 15 jours. Le compostage et l’extension de la consigne de tri pour les déchets recyclables diminueront le volume des OM. Ceci permettra de diminuer l’impact financier du ramassage.

    L’ECO-GESTE DU MOIS DE TATI SAUVETTE

    Nous voilà au cœur de ce joli mois de MAI au cour duquel s’activent les jardiniers. Illustration

    HALTE AU BRÛLAGE ! VIVE LE PAILLAGE !

    Lorsque l’on pratique le jardinage, il faut aussi penser prévention des déchets. Cette activité permet de recycler utilement les déchets qu’elle génère, que cela soit pour un jardin potager d’ornement, un verger ou nos pelouses. Nous avons tous compris les bienfaits du compostage.

    Le paillage est une solution idéale pour valoriser les déchets verts du jardin. Il est aussi plus facile à mettre en œuvre que le compostage. Le paillage est une technique qui consiste à recouvrir le sol de matières organiques pour le nourrir et le protéger. Vous pouvez appliquer cette technique partout dans votre jardin : au pied de vos haies, de vos arbres et arbustes, de vos massifs de plantes, autour des fruits et légumes du potager, dans vos plantes en pot ou en jardinières …

    Pourquoi pailler ?

    Le paillage présente de nombreux avantages. Il permet de :

    – garder la fraîcheur et maintenir l’humidité en été ;
    – protéger vos plantes des fortes gelées en hiver ;
    – empêcher les adventices (herbes indésirables) de pousser ;
    – améliorer la qualité de votre sol car votre paillage va se décomposer au fur et à mesure en humus, l’enrichir de nutriments et le rendre plus fertile. Le paillage va permettre de nourrir les plantations, de protéger votre sol du dessèchement ou du ruissellement et il permet de limiter les désherbages, dont le désherbage chimique, tout en vous évitant de l’achat d’engrais (déchets verts riche en azote).

    La technique est toute simple. Il suffit d’étaler le paillage en couche d’environ 5 cm. Directement sur le sol plutôt humide et préalablement désherbé (et enrichi en compost si vous en avez), lorsque le sol s’est réchauffé aux premières chaleurs printanières.
    N’oubliez pas de désherber avant de pailler et d’arroser avant et après avoir paillé autour de vos plantes, arbustes, arbres … Le paillis se décompose plus ou moins rapidement. Pensez à compléter régulièrement avec du nouveau paillis …

    Pour pailler, vous pouvez utiliser les feuilles mortes, les résidus de tonte, du broyat, vos déchets de cuisine (épluchures … ). L’idéal pour réaliser un paillis avec vos déchets de jardin, c’est de les broyer à l’aide d’un broyeur de végétaux. Si vous n’en avez pas, vous pouvez passer la tondeuse sur vos déchets séchés préalablement étalés, vous obtiendrez un très bon paillis !

    Recommandations : ne jamais enfouir le paillis et préférez du paillage sec. Sachez que les tontes fraiches attireraient les nuisibles comme les limaces. Limitez l’épaisseur pour éviter d’offrir un abri aux rongeurs.
    Les tailles de cyprès et thuyas sont toxiques. Utilisez-les dans les allées et réservez les aiguilles de pin pour les plantes de terre de bruyère.

    Pour aller plus loin : réduisez vos déchets de jardin en privilégiant des végétaux à croissance lente pour vos haies. Laissez une partie de vos espaces verts naturels en jachère pour favoriser la biodiversité. Installez des hôtels à insectes. Laissez en place des fagots de branchages pour offrir l’abri à une faune locale.

    Vous l’avez compris le paillage et le compostage sont des alternatives au brulage !

    LE BRULAGE EST INTERDIT CIRCULAIRE 18-11-2011

    Et oui ! Dans nos campagnes, il est difficile de comprendre cette interdiction parce que nous avons de l’espace et de l’air pur ! Comment imaginer que nos petits feux de jardin puissent être polluants et donc interdits ! Aussi voyons-nous souvent des volutes de fumées s’élever dans les airs tels des signaux qu’enverraient des indiens d’Amérique réfugiés dans nos régions !!!

    Voici quelques photos prises récemment autour de chez nous pour exposer le problème.

    Alors que faire de nos déchets de taille ou autre gros déchets verts ?

    direction déchetterie ! Facile pour ceux qui ont voiture et remorque ou facile pour ceux qui peuvent se payer un jardinier qui évacue ces déchets. Pour les autres … peut-être faire appel à la solidarité du voisinage ou de la famille. Restons positifs !
    – Limiter la production des déchets en prenant le temps de les réduire en broyat qui sera utilisé pour composter puis pailler.

    La CCPL et votre municipalité réfléchissent à plusieurs pistes dont celle d’un broyeur itinérant à l’échelle de la communauté des communes, ou pour notre commune celle d’un service à la carte de ramassage en porte-à-porte communal. Tout est à inventer, à étudier …

    A BIENTÔT ! ET N’OUBLIEZ PAS … LE MEILLEUR DÉCHET EST CELUI QUE NOUS NE PRODUISONS PAS !!!

  • La CCPL recrute un(e) chargé(e) du tri des bio-déchets

    Chargé(e) du tri des bio-déchets (développement du compostage)

    Synthèse de l’offre

    Employeur : Communauté de Communes du Pays de Lauzun – 5 rue Pissebaque – 47410Lauzun
    Référence : O047210400280242
    Date de publication de l’offre : 23/04/2021
    Date limite de candidature : 24/05/2021
    Poste à pourvoir le : 01/07/2021
    Type d’emploi : Contrat de projet
    Durée de la mission : 12 mois
    Ouvert aux contractuels Oui (Art. 3 alinéa II loi 84-53)
    Temps de travail : Complet
    Durée : 35h00
    Nombre de postes : 1
    Service d’affectation : Environnement

    Lieu de travail

    5 rue Pissebaque – 47410 Lauzun

    Détails de l’offre

    Grade(s) : Adjoint administratif territorial
    Famille de métier : Ingénierie écologique > Biodiversité, nature, paysage
    Métier(s) : Animateur ou animatrice environnement

    Descriptif de l’emploi

    Dans le cadre de l’animation de la prévention des déchets ménagers et de la mise en place du tri à la source des biodéchets, la Communauté de Communes du Pays de Lauzun (20 communes – 10 800 habitants) développe un dispositif de gestion de proximité des biodéchets : compostages individuel, collectif de quartier et en établissement, pratiques autour du broyage, paillage et jardinage pauvre en déchets.
    Ce dispositif exige un suivi régulier des pratiques de compostage de gestion individuelle et sur l’ensemble des sites collectifs, tant pour garantir le bon fonctionnement que pour assurer une maintenance courante.
    Il est nécessaire par ailleurs de former les usagers aux pratiques de compostage et de gestion de proximité, ainsi que d’assurer l’animation autour des sites collectifs (distribution des composteurs et bio-seaux auprès des
    particuliers, installations des sites de compostage collectifs, suivi des pratiques, animation d’un réseau de référents, etc.) pour entretenir la dynamique de participation et de détournement des biodéchets de la poubelle des ordures ménagères.
    Un travail autour de la lutte contre le gaspillage alimentaire qui représente 10% du poids des ordures ménagères vient s’ajouter en complémentarité des actions autour du tri à la source des biodéchets.

    Profil recherché

    Qualités relationnelles, écoute et adaptation
    Qualités pédagogiques
    Esprit d’initiative et dynamisme
    Autonomie et rigueur – Fort sens de l’organisation.
    Sens du service public
    Ponctualité, disponibilité
    Travail en extérieur au contact des usagers, des déchets et du compost
    Maîtrise des outils et logiciels informatique (WORD, EXCEL, POWERPOINT)
    Bonne expression orale – Aptitude à communiquer, parler en public et auprès de tous les publics
    Capacité rédactionnelles (notes, comptes-rendus, rapports, synthèses, etc)
    Idéalement formé guide ou maître composteur
    Niveau Bac et plus. Cadre d’emploi : agent administratif (catégorie C)
    Permis B – Véhicule personnel

    Missions

    Sous l’autorité du responsable du service Environnement – Déchets, l’agent aura pour missions :
    – Animations scolaires et ateliers grand public
    o Tri, gaspillage alimentaire, compostage, broyage, jardinage pauvre en déchets
    o Animation de sessions de broyage de déchets végétaux
    – Gestion de proximité et compostage individuel
    o Distribution de kits de compostage (composteurs, bio-seaux et guides) auprès des particuliers avec collecte de la
    participation financière des usagers
    o Formation des usagers lors de la distribution
    o Suivi des pratiques, distribution de questionnaires
    o Animation d’un réseau de référents bénévoles
    o Réponses aux questions diverses
    o Mise en place de solutions de broyage et de gestion autonome des déchets végétaux
    – Gestion de proximité et compostage collectif
    o Ateliers de sensibilisation
    o Réunions pour la mise en place des sites en établissement ou de quartier
    o Suivi de terrain des sites de compostage de quartier (maintenir les sites en parfait état de fonctionnement,
    assurer l’approvisionnement en broyat, communiquer, assurer sous la coordination des référents de sites des temps
    d’animation (inauguration, retournement, distribution du compost, sensibilisation, etc.)
    o Opérations de suivi des sites de compostage en établissement
    o Animation du réseau des différents sites
    L’agent pourra être amené à travailler en renfort des autres agents du service.

    Contact et informations complémentaires : Possibilité de travailler en soirée ou le week-end.
    Déplacements sur le territoire et hors territoire du Pays de Lauzun.
    Participation à des réunions et des formations dans et hors territoire.

    Merci de postuler par courrier ou e-mail uniquement en envoyant CV et lettre de motivation à l’adresse suivante :
    M. le Président de la Communauté de Communes du Pays de Lauzun – 5 Rue Pissebaque – 47410 Lauzun
    Ou par mail : communautecommunes@ccpl47.fr
    Téléphone collectivité : 05 53 94 49 21
    Adresse e-mail : communautecommunes@ccpl47.fr

    Document à télécharger ANIMATEUR ENVIRONNEMENT – CCPL 47

  • Info CCPL, des aides de l’ADEME pour la transition écologique

    Une info relayée par la Communauté de Communes du Pays de Lauzun. L’ADEME, agence de la transition écologique, finance la transition écologique de votre entreprise.

    Les entreprises, dont celles du monde agricole, doivent répondre à une équation complexe : comment développer leur activité, génératrice de croissance économique et d’emplois, tout en prenant en compte les enjeux environnementaux ? Différentes opportunités existent à court, moyen ou long terme. L’ADEME accompagne les entreprises qui souhaitent agir avec des outils et des financements adaptés à leurs besoins, ainsi qu’à travers des partenariats avec les chambres consulaires et les organisations professionnelles.

    Aides ADEME entreprises et monde agricole

    Tremplin pour la transition écologique des PME

    Investissement pour la gestion des biodéchets des acteurs économiques

    Subventions aux équipements de lutte contre le gaspillage

  • Le sous-préfet Afif Lazrak en visite à La Sauvetat du Dropt

    Résumé de la rencontre de Germain Sauron et Jean-Luc Gardeau. Photos de Martine Brosse.

    Mercredi 7 avril après-midi, Jean-Luc Gardeau, Maire de La Sauvetat du Dropt, accompagné de Germain Sauron, 1er adjoint, Jean-Paul Mothes, 4ème adjoint et Martine Brosse, conseillère municipale, accueillaient le sous-préfet des arrondissements de Marmande et Nérac, Monsieur Afif Lazrak, en poste depuis septembre 2020.

    C’est dans la salle du conseil de la Mairie que Monsieur Gardeau lui présentait le village, un condensé de l’histoire passée et de la vie d’aujourd’hui avant de développer le projet d’acquisition du bien immobilier de Monsieur Simon Brugère en vue de la création d’un habitat partagé de type béguinage. Monsieur le sous-préfet approuvait ce projet qu’il dit être une belle opération de revitalisation du bourg. Pour assurer la faisabilité d’un tel investissement communal, Monsieur Afif Lazrak annonce une aide financière à auteur de 40 % et espère dès que possible une réunion de travail à ce sujet. Ce projet pourrait également s’accorder avec le programme appelé « Petite Ville de Demain » et un outil à disposition des collectivités locales dit Opération de Revitalisation du Territoire (ORT).
    La discussion se poursuivait au sujet du lien de la commune avec la CCPL. Monsieur le sous-préfet insiste sur la centralité de la commune de Miramont de Guyenne et la nécessité de création d’une Maison France Service actuellement en pourparlers au sein de la CCPL.

    Le groupe partait ensuite faire le tour du village avec un arrêt au multiservice P’tit Panier du Dropt et devant l’Agence Postale puis un circuit allant du Pont Roman à la Place du Prieuré où furent expliqués les prochains travaux de création d’un parking, puis la Prairie des Croquants, les stades de foot, la base de canoës, l’aire de jeu, l’école, la salle des sports, la Maison des Loisirs avant d’arriver devant les maisons Brugère dont il était question précédemment pour le projet de béguinage et enfin l’Avenue de Grammont et ses commerces.

    Monsieur le sous-préfet évoquait alors la question de la sécurité et l’intérêt de la mutualisation d’une police communale, à ce jour, seulement présente à Miramont de Guyenne sur notre territoire du Pays de Lauzun. Et enfin, la discussion portait sur le projet d’un PLU groupé avec Agnac, Peyrière, Puysserampion et peut-être Lachapelle. Il rappelait là, l’importance d’avoir un document d’urbanisme. Ce dont la municipalité est tout à fait consciente, le but étant de récupérer des parcelles proches de l’école oubliées dans la carte communale actuelle.

    La visite se terminait dans la bonne humeur et le sentiment d’une rencontre riche et constructive.

     

  • La CCPL a besoin de votre avis pour connaître les besoins des jeunes

    La Commission Culture de la Communauté de Communes du pays de Lauzun avec à sa tête Cécile Richard, adjointe à la mairie de Miramont de Guyenne, souhaite pouvoir trouver et se donner les moyens matériels, humains et financiers garantissant l’épanouissement de sa jeunesse, son ancrage local dans le temps et l’attractivité du pays de Lauzun.

    Un Comité Jeunesse a été constitué avec la priorité d’identifier les attentes des jeunes et de leur famille. Un questionnaire a été élaboré à cet effet.

    Diagnostic Jeunesse, votre avis nous intéresse

    Ce questionnaire a pour objectif de recenser et de connaitre les besoins des jeunes sur la Communauté des Communes du Pays de Lauzun, pour construire une politique jeunesse et la décliner en actions éducatives, sportives, culturelles, associatives, citoyennes, de loisirs…
    Quels sont vos attentes, vos préoccupations, votre manière de vivre, vos problématiques, vos loisirs, vos souhaits… ?
    Vous n’avez pas forcément les mêmes centres d’intérêt suivant votre âge ! Nous vous invitons donc à répondre de manière appropriée aux questions qui vous concernent.
    Nous nous adressons aux jeunes de l’Intercommunalité (un questionnaire en direction des 11-17 ans leur est réservé), à leurs parents, à leur famille, aux directeurs des établissements scolaires, aux associations, aux élus et à toutes personnes souhaitant partager un retour d’expériences professionnelles ou personnelles.

    Accéder au questionnaire en cliquant sur Diagnostic de la jeunesse

  • Opération « Tous au Compost » réussie à La Sauvetat du Dropt

    Résumé de la journée envoyé par Tati Sauvette, élue de La Sauvetat du Dropt concernée par l’écocitoyenneté et l’élimination des biodéchets. Photos de Christine Pénicaud, Germain Sauron et Isabelle.

    Informer et échanger sur le compostage

    Samedi 03 avril, l’équipe de la commission développement durable et environnement de votre commune a permis, à nouveau, de vous informer et d’échanger sur le compostage.
    C’est un peu avant 9h ce samedi matin que des élus sont arrivés Place du Moulin sous le porche du multiservices P’tit Panier du Dropt pour installer le stand d’information.  Avec l’aide énergique de KIKI notre épicière, le stand fut rapidement mis en place avec le matériel prêté par la CCPL 47. Pour illustrer le propos, un exemplaire de composteur fut monté et exposé, accompagné du bio seau, et des panneaux pédagogiques associés.

    A l’occasion de l’opération « Tous au compost » initiée par le réseau compost citoyen, Tati Sauvette et son équipe vous accueillaient au niveau de ce stand pour vous aider à éliminer les biodéchets du circuit de vos poubelles noires et informer sur la nécessité de réduire l’ensemble des déchets.

    Dans le même temps un rappel sur l’interdiction du brûlage ouvrait le débat sur le devenir des gros déchets verts (branchages ….) pour les personnes n’ayant pas les moyens de transport en déchetterie. Chaque visiteur pouvait repartir avec un dépliant informant sur les nuisances du brûlage et ses alternatives, un quizz sur le compostage, un autocollant stop pub, un mémo compostage et des sachets de graines de capucines offertes par la CCPL47.

    Les visiteurs ont déchiffré le rébus

    C’est sous le soleil que Tati Sauvette et son équipe ont accueilli avec plaisir des membres de la commission développement durable de la Communauté de Commune du Pays de Lauzun et une quarantaine de visiteurs de passage ou interpellés directement sur la route.

    Après la découverte du stand, chacun a pu participer au rébus imaginé par Tati Sauvette. Rébus qui avait été diffusé la semaine précédente sur le site internet de la commune et dans les commerces Sauvetatois.
    En fin d’après midi, le tirage au sort réalisé par la main innocente d’un enfant, a désigné les gagnants ayant déchiffré la phrase cachée sous ce rébus : « L’écologie est un outil de protection de la biodiversité ». Ce sont onze gagnants qui ont pu recevoir un lot faisant la promotion des produits locaux et de proximité en vente au P’tit Panier du Dropt. Lots généreusement offerts par les producteurs ou artisans sollicités par Kiki notre épicière qui a pris le soin de les emballer joliment. La Mairie participait également puisqu’elle offrait le gros lot, un panier garni de produits locaux.

    Les heureux gagnants et leur lot

    Les gagnants de cette journée pour tout apprendre sur le compostage sont : Mesdames DALARMI, PANDOFO, MOUTON, PRIVAT, DAUSSY, et DANIEL et Messieurs BERRE, CAVARZAN, MEROUANE, PENICAUD et FRAMARIN.

    Nous remercions les donateurs qui sont : Buche Eco 47 de La Sauvetat du Dropt, Café Dada d’Eymet, Cendre Eco d’ Agnac, Les Vergers de Piquecailloux de Monteton, le Domaine Moulin de Paillo de Soumensac, le Domaine de La Tuilerie La Breille de Loubes Bernac, le Domaine d’Eybro de Soumensac, Agnès Gatel Fleurs de Soumensac, le P’tit panier du Dropt de La Sauvetat du Dropt et la Mairie de la Sauvetat du Dropt.

    L’équipe de la commission développement durable remercie toutes les personnes qui ont visité le stand, Kiki, notre épicière pour son investissement, la mairie pour son don et l’équipe de la CCPL 47 pour son soutien logistique et ses encouragements.

  • Acquérir un composteur avec la Communauté de Communes du Pays de Lauzun et/ou se former pour devenir guide composteur auprès des habitants de votre commune

    La TARIFICATION INCITATIVE sera mise en place en 2022 sur le territoire de la Communauté de Communes du Pays de Lauzun

    L’application de la Tarification incitative consistera à faire payer les usagers du service de gestion des déchets selon les quantités qu’ils produisent. Annoncée dès 2022 sur le territoire du Pays de Lauzun, cette contribution financière sera demandée à l’usager pour utiliser le service public des déchets. Elle n’est pas un nouvel impôt, elle remplacera l’actuelle taxe d’enlèvement des ordures ménagères TEOM : elle sera plus équitable et plus incitative.

    Comment réduire le volume de ses déchets ?

    En suivant les conseils donnés par Tati Sauvette chaque mois. En suivant les actions menées par votre Communauté de Communes du Pays de Lauzun ou par Tati Sauvette et son équipe.

    Acquérir un composteur via la CCPL 47

    Les biodéchets alimentaires (fermentescibles issus de préparations et restes de repas) ne devront plus être jetés dans la poubelle noire mais valorisés via le compostage notamment.

    La Communauté de Communes met à disposition un composteur contre une participation de 25€. Il suffit de vous inscrire au programme pour bénéficier de ce composteur et d’une formation au compostage. Alors, comme Franck, sauvetatois, installez un composteur dans votre jardin ou votre cour.

    Et comme Tati Sauvette sur notre commune de La Sauvetat du Dropt, devenez guide composteur bénévole pour accompagner les habitants dans leurs pratiques de gestion de proximité (compostage individuel et gestion autonome des déchets verts de jardin) …

  • Pose des panneaux désignant routes et chemins

    La municipalité de La Sauvetat du Dropt en parle depuis quelques mois, les routes et chemins de notre campagne se sont vus attribués des noms pour faciliter la géolocalisation des habitants et des entreprises à l’heure du développement du e-commerce et des services à la personne. Ces adresses normalisées sont également essentielles pour pouvoir s’abonner au réseau de fibre optique dont les travaux de pose, sur notre commune, doivent commencer en 2022.

    Vous avez pu voir les employés de la Communauté de Communes du Pays de Lauzun (CCPL 47) poser ces panneaux de signalisation dans le courant de la semaine. Les numéros de vos habitations seront très prochainement distribués dans vos boites aux lettres. Rappelons que le système choisi est métrique. Les numéros attribués aux propriétés représentent la distance en mètres séparant le début de la voie et l’entrée de l’habitation. Cette numérotation permet d’intercaler de nouveaux numéros sans modifier la numérotation existante et sans risque de créer des numéros bis ou ter.

     

     

  • RUBRIQUE DE TATI SAUVETTE N°5 – AVRIL 2021

    « Tous au compost » samedi 3 avril ! 

    Le hors-série de Tati Sauvette avec un jeu et des lots à gagner

    Pour ce mois-ci, pas de blabla. Tati Sauvette et son équipe passent à l’action !

    En coopération avec les membres de la commission environnement de la CCPL47, l’équipe de la commission développement durable de la commune de La Sauvetat du Dropt vous invite à venir samedi 3 avril de 10h à 12h et de 14h à 17h pour échanger à nouveau sur le thème du compostage. Pour ces échanges, nous animerons un stand « compostage » à l’entrée du multiservice Place du Moulin.

    L’objectif est toujours de vous aider à réduire le volume de vos poubelles noires et de contrôler ainsi l’impact financier du traitement de ces déchets. Car les biodéchets représentent un tiers des poubelles résiduelles des Français ! C’est un gisement non négligeable qu’il faut maintenant détourner de l’élimination en vue d’une économie circulaire de la matière organique. La loi prévoit que tous les particuliers disposent d’une solution pratique de tri à la source de leurs biodéchets avant 2025.

    Venez trouver des réponses à vos questionnements. La CCPL met à votre disposition des éléments pédagogiques et vos animatrices vous guideront dans la découverte de cet outil de lutte contre les déchets.

    Jouez, déchiffrez le rébus et remportez un lot

    Lors de cette journée du compostage du samedi 3 avril, vous pourrez découvrir des jeux et peut-être gagner un lot si vous avez bien répondu et si votre bulletin est tiré au sort. Parmi ces jeux, un rébus que vous pouvez télécharger en cliquant sur Rébus pour jouer et remporter un lot à l’occasion de la semaine du Compostage (ou photo du rébus à voir ci-dessous).

    Et même si vous connaissez le refrain maintenant … N’OUBLIEZ PAS, LE MEILLEUR DÉCHET EST CELUI QUE NOUS NE PRODUISONS PAS ! Et merci à Francine, de La Sauvetat du Dropt, pour avoir suivi nos conseils pour fabriquer son composteur le plus simplement possible avec des matériaux de récupération …

  • La semaine du compostage, du 27 mars au 10 avril 2021

    Information reprise sur le site de la Communauté de Commune du Pays de Lauzun additionné de la journée « Tous au compost » organisée par Tati Sauvette à La Sauvetat du Dropt.

    Tous au compost! est un évènement initié par le Réseau Compost Citoyen permettant de promouvoir la pratique du compostage de proximité des déchets organiques.

    La Communauté de Communes du Pays de Lauzun proposera plusieurs actions durant la semaine du compostage avec notamment :

    • une Opération « Compostons » le vendredi 9 avril à 14h à la Communauté de Communes à Lauzun. Cette action sensibilise l’usager au compostage et se fait uniquement sur inscription à secretariat.environnement@ccpl47.fr ou au 05 53 94 11 23. A l’issue de cette formation, chaque personne repart avec son composteur et son bio seau.
    • une opération de sensibilisation d’une école d’Allemans-du-Dropt et compostage en établissement.
    Tous au compost à La Sauvetat du Dropt

    Tati Sauvette vous accueillera le SAMEDI 3 AVRIL sur un stand installé devant le PROXI P’tit Panier du Dropt de 10h à 12h et de 14h à 17h. En plus des nombreuses informations que vous pourrez consulter et de la démonstration d’utilisation d’un composteur, des jeux et des animations seront proposés par les membres de la commission environnement de la municipalité. Il y aura des lots à gagner.

    Pour en savoir plus contactez le service environnement au 05 53 94 11 23 ou à secretariat.environnement@ccpl47.fr

    Retrouvez toutes les actions et les animations de la France entière sur le site semaine du compostage.

  • Info Mairie : Plan de relance, une aide à la rénovation énergétique

    MaPrimeRénov’ pour être Mieux chez moi tout en faisant du bien pour ma planète

    MaPrimeRénov’ est une aide à la rénovation énergétique. Elle est calculée en fonction de vos revenus et du gain écologique des travaux.

    Une démarche en 5 étapes ! Complètement dématérialisée.

    • Je crée mon compte et je dépose ma demande avec les devis;
    • Je reçois par mail la confirmation de l’attribution de l’aide et de son montant;
    • Je réalise mes travaux;
    • Je demande le paiement de ma prime en déposant mes factures sur mon espace personnel;
    • Je reçois le versement de la prime.
    Pour profiter des aides du Plan France Relance en Nouvelle Aquitaine, pour la rénovation énergétique de votre copropriété et de votre logement, consultez le site MaPrimeRénov’
  • RUBRIQUE DE TATI SAUVETTE N°4 – MARS 2021 – ÉVITER LES EMBALLAGES

    Isabelle René, à l’origine de « Tati Sauvette veut sauver la planète », rédige les textes en collaboration avec la commission environnement de la CCPL 47. En fin d’article, la vidéo qui se déroule à l’épicerie P’tit Panier du Dropt a été filmée puis réalisée par Caroline Grannereau. Elle met en scène Tati Sauvette et Martine Brosse.
    Isabelle, Martine et Caroline sont toutes trois conseillères municipales dans notre village de La Sauvetat du Dropt.

    1. ÉCOGESTE DU MOIS : ÉVITER LES EMBALLAGES

    Chaque année, des millions de tonnes d’emballages passent entre les mains des français.

    C’est le volume le plus important du contenu de nos poubelles et par défaut de tri, ils finissent en décharge ou en incinération et sont donc source de pollution. Seulement un peu plus de la moitié de ces emballages sera recyclé. Trier les emballages est un bon début.

    Mais aujourd’hui le tri ne peut être l’unique solution : il faut réduire les déchets d’emballage à la source. C’est-à-dire que nos choix de consommateur éco responsable vont directement impacter le volume de nos déchets, et surtout de nos déchets plastiques.

    POURQUOI DES EMBALLAGES ?

    L’emballage sert à protéger les produits et à donner les informations nécessaires au consommateur. Hors, il est souvent utilisé comme outil de marketing ou promotionnel, ce qui coûte cher au consommateur et à l’environnement.

    POURQUOI RÉDUIRE NOTRE CONSOMMATION D’EMBALLAGE ?

    • La production d’emballage inutile contribue au gaspillage des ressources de matières premières, au gaspillage d’énergie et à la production de pollution comme les gaz à effet de serre (liés au transport) responsables du réchauffement climatique
    • L’acte d’achat  éco responsable préserve la planète et vous fait faire des économies. Car, VOUS SAVEZ QUE VOUS AVEZ ACHETÉ TOUS CES EMBALLAGES QUI VONT REMPLIR VOS POUBELLES ! Alors STOP !!!

    COMMENT CHOISIR LES EMBALLAGES RESPECTUEUX DE L’ENVIRONNEMENT ET DEVENIR UN CONSOMMATEUR AVERTI ET RESPONSABLE ?

    Privilégiez le VRAC en conservant des emballages pour les réutiliser ou en fabriquant des sacs en tissus. Choisissez la simplicité : un produit = un emballage. Attention au suremballage.

    NON AUX PORTIONS INDIVIDUELLES.

    Privilégiez l’emballage recyclable et dégradable : carton, verre et métaux se recyclent très bien. Évitez les emballages plastiques. Le plastique est à bannir à chaque fois que cela est possible. Dans le cas contraire, ciblez vos choix, choisissez des écorecharges, préférez des produits concentrés et pour éviter les pots de yaourts, faites-les vous-même.

    Dépistez les emballages superflus, les emballages trompeurs (mal remplis), les emballages surdimensionnés….. Ayez un œil critique.

    BREF !!!!! Faire ses courses peut devenir un jeu. Profitez-en pour impliquer vos enfants qui adoreront jouer lorsqu’ils connaîtront les règles. Avec eux, relevez le défi du ZÉRO DÉCHET !

    ALORS, PRÊTS POUR METTRE EN PRATIQUE ?

    2. DÉMONSTRATION AVEC TATI SAUVETTE

    A La Sauvetat du Dropt, nous avons la chance d’avoir des commerces de proximité dont une épicerie multiservices avec à sa tête une personne très engagée dans une démarche globale d’amélioration d’un service qui prend en compte les enjeux environnementaux, économiques et sociétaux du village.

    Pour limiter vos emballages, notre épicière Christine Pénicaud vous offre des solutions :

    • favoriser le vrac pour l’achat de fruits et légumes en utilisant des panières;
    • réutiliser votre boite à œuf ou vos contenants alimentaires.

    N’hésitez pas à discuter avec elle.

    Avec cette nouvelle vidéo, Tati Sauvette et Martine vous invitent au P’tit Panier du Dropt pour apprendre à faire vos courses tout en limitant les emballages.

    CLIQUEZ ICI POUR VOIR LA VIDÉO : APPRENDRE A RÉDUIRE LES EMBALLAGES