• Des promeneurs fascinés par la crue du Dropt

    A La Sauvetat du Dropt, vous êtes nombreux à avoir observé la montée des eaux du Dropt. Suite aux pluies abondantes et parce que le Lac de l’Escourou est plein depuis plusieurs semaines, il n’aura pas fallu beaucoup de temps pour que le lit de la rivière s’étale dans les champs alentours et même sur la chaussée à certains endroits.

    Loin d’avoir atteint la crue de 1856 comme l’atteste la photo de Francis Secco, il n’en reste pas moins qu’un gros travail de nettoyage sera nécessaire pour dégager les branches accumulées au niveau des arches maintenant presque invisibles du Pont Roman ! Il va s’en dire que les camping-cars ne s’aventureront pas de sitôt sur l’aire qui leur est réservée et que les travaux de plantation des usagers des jardins familiaux devront attendre une période plus sèche !

    Merci à Francis, Céline Dehez, Alain Crossoir et Michel Michelot du club Objectif Duras, observateurs-photographes, pour leurs nombreux clichés dont voici une sélection … Beaucoup plus à découvrir encore sur les pages FB de ces photographes amateurs.

  • Info CCPL : Invitation Atelier Jardin Zéro Déchet


    Elise St Marc, chargée de mission environnement de la Communauté des Communes du Pays de Lauzun vous fait part de l’information suivante :

    L’association Horizon Vert, qui milite depuis 30 ans en faveur de l’écologie, en partenariat avec l’ARS et ValOrizon, organise un atelier sur le thème du jardin zéro déchet, le samedi 13 avril de 14h30 à 17h30. Cet atelier est gratuit et à destination du grand public.

    D’autres dates sont proposées jusqu’à fin avril avec des thèmes différents. Tous les intéressés peuvent participer librement à ces ateliers collectifs.

  • Info Mairie: Jardin familial disponible

  • Lumière d’automne sur les travaux du pont roman

    Merci au Club Objectif Duras et plus particulièrement à Michel Michelot pour ces nouvelles photos du Pont Roman de La Sauvetat du Dropt en cours de travaux. Son parcours l’a conduit d’un pont à l’autre en empruntant le petit chemin de verdure entre Dropt et jardins familiaux.
    Bravo pour le réflexe du photographe à la vue de cet imposant chargement de bois transitant par le pont neuf…

    On aime la lumière d’automne qui enflamme le paysage et la langueur de la rivière qui bute sur le batardeau. Les arches semblent comme endormies dans l’attente d’un renouveau. A l’extrémité du pont, le village, imposant par ces maisons de pierre, garde un œil bienveillant au bon déroulement de la restauration.

  • Grand nettoyage de printemps

    Mais oui, tout dans la nature annonce le printemps! Le passage des oies et des grues qui repartent vers le nord, le ballet incessant des oiseaux qui préparent leur nid, des arbres en bourgeon et des pâquerettes qui montrent le bout de leur nez.

    Le village de La Sauvetat du Dropt n’échappe pas à la joie de la belle saison qui approche. C’est pourquoi vous pouvez voir en ce moment nos employés communaux très affairés dans les espaces verts. La semaine dernière, Aurélien coupait à la base les prunus de la Place du Moulin car ils étaient vieux et malades – N’ayez crainte, ils seront remplacés – Cette semaine, il a fallu effacer les traces de la tempête: couper le pin tombé sur l’aire de camping-car et réparer le coin de la cabane-info qui avant souffert. Aujourd’hui, c’est Jean-Marc, de nouveau sur la Place du Moulin qui nettoyait énergiquement les tables de pique-nique.

    Ne doutons pas que les promeneurs soient ravis de telles attentions. D’autant plus qu’ils sont nombreux, les promeneurs-marcheurs à venir admirer le pont roman au retour de leur randonnée pédestre. Et nombreux les sauvetatois à venir se balader de ce côté du village.

  • Vendanges de l’extrême dans les jardins familiaux

    Vous n’avez certainement pas oublié que la municipalité de La Sauvetat du Dropt propose des jardins familiaux aux habitants qui le souhaitent. Cette année encore, trois Sauvetatois se partagent cet espace paisible situé près de l’aire de camping-car au bord du Dropt.

    C’est lors des travaux de réfection de la toiture du logement communal que le charpentier Michel Secco a eu la surprise, tout là-haut, de voir du raisin parmi les branches d’un frêne! Il lui aura fallu peu de temps pour comprendre que ces grappes viennent des quelques ceps de vigne plantés depuis des lustres contre l’ancien mur de pierre du jardin.
    La vigne est une liane. Laissée à l’état sauvage, rien ne l’arrête dans sa quête de nouveaux horizons et celle-ci aura su se servir du support qui la jouxte, un frêne.

    Il est maintenant temps de vendanger. Laissons en le soin aux oiseaux. A moins que vous ne vous sentiez l’âme d’un aventurier!

    jardin-insolite-6 jardin-insolite-5 jardin-insolite-4
    jardin-insolite-3 jardin-insolite-2 jardin-insolite-1