• Une équipe des Amis de la Sauveté balaient l’Église


    C’est avec le sourire qu’une petite équipe des Amis de la Sauveté s’est réunie dans l’Église St Germain avant la saison estivale pour faire le ménage. Invités par Régine qui s’occupe d’ouvrir l’édifice le week-end et jours fériés lorsque les employés municipaux ne sont pas en service, Josette, Marcelle et Jacques, rejoints par Francine en fin de chantier ont manié balais et chiffons.
    N’hésitez pas à aller apprécier le travail sur place, surtout si vous ne connaissez pas l’imposante Église St Germain. Elle vaut le détour.

  • Info Mairie : rôle du correspondant défense de votre commune

    Information du Ministère des Armées – La fonction du correspondant défense

    Créée en 2001, par le ministère délégué aux Anciens combattants, la fonction de correspondant défense a vocation à développer le lien armée-nation et promouvoir l’esprit de défense. Le rôle du correspondant défense est essentiel pour associer pleinement tous les citoyens aux questions de défense.

    La correspondante défense élue à La Sauvetat du Dropt

    En tant qu’élu local, il peut en effet mener des actions de proximité efficaces. Au sein de chaque conseil municipal, est désigné un interlocuteur privilégié des administrés et des autorités civiles et militaires du département et de la région sur les questions de défense.

    Pour la municipalité de La Sauvetat du Dropt, le correspondant défense est Martine Brosse, retraitée de l’aviation civile.

    Sa mission au service du lien armée-nation

    Les correspondants défense remplissent une mission de sensibilisation des concitoyens aux questions de défense. Ils sont les acteurs de la diffusion de l’esprit de défense dans les communes et les interlocuteurs privilégiés des autorités civiles et militaires du département et de la région.

    Pour en savoir plus, télécharger le document « Votre correspondant défense » du Ministère des Armées.

  • Travaux des sanitaires de la salle des sports, la suite …

    Les travaux des sanitaires de la salle des sports de La Sauvetat du Dropt avancent vite et bien. Les cloisons sont montées et la plomberie en attente. Les employés municipaux, Jean-Marc et Aurélien, devraient commencer à poser la faïence très prochainement.

    Monsieur le Maire Jean-Luc Gardeau qui se rendait à une réunion de chantier a pris quelques photos du travail en cours.

  • Fin prêts pour la location de canoës !


    Le CKC est prêt pour la location de canoë !
    Le président Olivier Cain du Canoë Kayak Club Vallée du Dropt avait convoqué ses adhérents en ce dernier samedi de juin pour préparer la saison de location. Installés au camping d’Allemans du Dropt, ils sont maintenant prêts pour accueillir les touristes de l’été comme les locaux désireux de faire une balade tranquille sur le Dropt.
    Il faut souligner que l’installation des canoës ne suffit pas. L’après-midi a été consacrée au nettoyage des berges de la rivière entre La Sauvetat du Dropt et Allemans. Olivier précise qu’il y avait moins de déchets à ramasser que les années précédentes.
    Le président remercie Evann, Léann, Alain, Louis, Gaëtan, Malo, Xavier, Marie, Alexis, Laurent, Dune, Robin et Laurence qui était aussi derrière l’appareil photo pour immortaliser l’équipe et son butin.
  • L’ASSA vous demande de voter pour l’éclairage du vieux stade !

    Un projet d’éclairage du vieux stade inscrit au Budget Participatif

    L’ASSA (Association Sportive La Sauvetat-Allemans) a déposé un dossier dans le cadre du budget participatif du conseil départemental pour la rénovation de l’éclairage du vieux stade de La Sauvetat du Dropt. Les dossiers sont soumis à un vote au sein du conseil départemental mais les voix récoltées sur la plate-forme sont primordiales dans la décision finale.

    Pourquoi ce projet ?

    Le stade historique de La Sauvetat-du-Dropt qui accueille les entraînements des équipes de jeunes du groupement Val de Guyenne tous les mardis, mercredis et vendredis ainsi que les seniors de l’ASSA Pays du Dropt est aujourd’hui obsolète. L’éclairage qui date de plusieurs décennies est défaillant et potentiellement dangereux. En effet, il faut au minimum 80 Lux afin d’assurer un éclairage correct et actuellement, nous ne disposons que de 35 à 40 Lux. Les conditions d’entraînement sont donc très mauvaises. Nous souhaitons refaire l’installation avec des projecteurs à LED moins énergivores. Nous le devons à nos 180 licenciés afin de leur permettre la pratique de leur sport dans de bonnes conditions.

    Voter en ligne

    Cela suppose une simple inscription sur le site du département Initiative citoyenne 47. Tout est expliqué … Téléchargez les explications sur 1,2,3… Comment voter !
    Les résultats seront connus le 16 septembre 2020.

  • Nouveau site tourisme en Pays de Lauzun

    Nouveau site PAYS DE LAUZUN. Plus clair, plus simple et bien représentatif du territoire

    L’équipe de l’Office de Tourisme en Pays de Lauzun est fière d’annoncer le lancement de son nouveau site Internet.

    Les nouveautés
    • Un site responsive et design pour s’adapter à tous les supports.
    • Des actus et des articles basés sur des expériences et découvertes variées.
    • Des informations mises à jour quotidiennement grâce à la base de données régionale SIRTAQUI.

    Notre village de La Sauvetat du Dropt est visible pour les visites guidées numériques ou avec guide ainsi que pour la balade ludique tout juste mise en place Randoland. Et toujours une rubrique Vie locale avec l’Agenda des fêtes et manifestations qui s’adresse aux touristes bien sûr mais aussi aux habitants du territoire !

    Rendez-vous sur Pays de Lauzun pour le découvrir et le partager pour inciter un plus grand nombre à faire une pause dans notre beau Pays de Lauzun !

     

  • Il reste de beaux brochets dans le Dropt …


    A La Sauvetat du Dropt, on ne voit plus beaucoup Hugues Lesimple puisqu’il est devenu chiropracteur, comme l’était son regretté père avant lui, installé à Angoulême. Cependant, ce passionné de pêche revient souvent le week-end dans son village natal titiller le carnassier dans la rivière du Dropt.

    Et enfin, en ce dimanche tant attendu du second tour des élections municipales, notre jeune pêcheur, ayant posé ses lignes du côté d’Eymet, a vu ses efforts récompensés en ramenant à la surface une belle bête, après dit-il « un combat acrobatique » qui l’a obligé à descendre au bas du barrage ! Un beau brochet de 98 cm et environ 6 kg ! Bravo pour cette respectable prise qui a été relâchée dès les photos faîtes par des gens qui se trouvaient en promenade à ce moment-là !

  • La cloche Marie-Joseph ne sonne plus

    Plus de sonneries de cloches !

    Depuis plus d’un mois, la vie du village de La Sauvetat du Dropt n’est plus rythmée par le son des cloches en raison d’une panne de marteau sur la cloche principale. Ce silence a perturbé certains des administrés qui attendaient chaque jour la sonnerie de midi pour quitter leur boulot !

    Le marteau de Marie-Joseph sera réparé prochainement par l’entreprise Bodet qui fait l’entretien du système campanaire.

    Un peu d’histoire

    D’un poids de 817 kg, la grande cloche se prénomme Marie-Joseph du nom de son parrain Joseph Raymond Mercat et de sa marraine Marie Elizabeth Caroline Bousquet. Elle est encadrée de deux autres cloches. La moyenne pèse 412 kg et s’appelle Sacré Cœur. Son parrain est Jean Dunis et sa marraine Marguerite Marie Dunis (sa fille). La troisième cloche, la petite, pèse 235 kg et s’appelle St Germain. Son parrain est Germain Antoine Marie Gal et sa marraine Marie Amélie Gal (sa fille).

    Elles ont été placées dans le clocher au cours de la construction de celui-ci entre 1898 et 1899, date de sa finition. Le clocher a été inauguré en juin 1900.

    Pour en savoir plus sur l’histoire de l’Église St Germain, rendez-vous sur la page de la visite numérique. Ces informations proviennent des écrits de Monsieur Aloy, Maire de 1878 à 1912, repris par Jean Guillerm, adjoint au Maire de 1983 à 1994.

  • Le tourisme en Pays de Lauzun a le vent en poupe !

    Suite aux conséquences de l’épidémie de Coronavirus, il est avéré que le tourisme génère des revenus importants dans de nombreux secteurs d’activités. Il est primordial que la saison estivale fasse le plein de visiteurs et dans ce but, la communication joue un rôle essentiel.
    C’est ainsi que Lauzun s’affiche fièrement avec une page complète du Sud-Ouest dans son hors-série sur le patrimoine régional intitulé « 100 villages de la région ». Il est vrai que le fief de notre petit pays vaut le détour.
    Ou que le Sud-Ouest, toujours, mette en avant l’équipe souriante et dynamique de l’OTPL (Office de Tourisme du Pays de Lauzun).
    Ces informations ont été relayées sur facebook par Jean-Paul Trilles, Raconteur de Pays pour le Château de Lauzun dont la réouverture est annoncée pour le 5 juillet et sur la page Pays de Lauzun où l’on peut visionner une vidéo incitant à la découverte de notre territoire…

     

  • Information touristique sur demande, conséquence du COVID-19

    Fermeture de la Cabane-Info

    Bien que les mesures gouvernementales s’assouplissent, l’épisode sanitaire inédit de ces derniers mois a pour conséquence la fermeture de la Cabane-Info de La Sauvetat du Dropt. Située à l’entrée de l’aire de camping-car, cette Cabane-Info permet, en temps normal, de mettre à la disposition des touristes l’information touristique du département et des départements voisins.

    Information touristique à la demande dans deux commerces du village

    Dans l’attente de nouvelles mesures moins strictes, puisqu’il n’est pas possible de laisser cette information en libre-service, l’Association des Amis de la Sauveté, avec l’accord de la municipalité et de l’Office de Tourisme du Pays de Lauzun, a demandé à deux des commerces du village de distribuer guides et cartes touristiques à la demande. Ces commerces sont le PROXI P’tit Panier du Dropt et le Bar-Tabac-Restaurant Les Fées Gourmandises. Par manque de place et pour faciliter la gestion, cette information reste très locale et concerne les Pays de Lauzun, de Duras et d’Eymet.

    QR Codes pour une offre tourisme directe et moderne

    Pour ceux qui le souhaitent ou en dehors des heures d’ouverture des commerces, des affiches avec QR Codes permettent de visionner directement l’offre tourisme du Pays de Lauzun. Il est aussi possible de découvrir le village de La Sauvetat du Dropt, toujours en flashant les QR Codes de 12 panneaux installés dans les rues et ruelles concernées par l’histoire d’hier et d’aujourd’hui.

  • Les As du Mic rééditent un clip, un remix Kery James

    Les frangins Jollis : Damien « Royal Rimeur » et Aurélien « Jarh » des As Du Mic.

    Remix de « 47, c’est le Barça » !

    Après le confinement, les frères Jollis dont Aurélien, employé municipal de La Sauvetat du Dropt, ont tourné un clip reprenant le titre « 47, c’est le Barça ». Aurélien, alias Jarh au sein de son groupe « Les As Du Mic » explique l’origine de ce morceau.

    La base instrumentale est déjà utilisée par le rappeur français Kery James qu’il dit être un des plus grands. Cet artiste, originaire de La Guadeloupe, est considéré par la presse spécialisé et le public comme une figure de proue du rap politique. Reconnu comme un grand poète du rap français, il chante même en duo avec Charles Aznavour en 2008 au cours d’une émission de Michel Drucker.
    Il y a quelques années, Kery James a organisé un concours et proposé à tous les rappeurs de reprendre la base instrumentale de son morceau « 94, c’est le Barça« . Les rappeurs connus comme les amateurs. Le but étant de mettre le numéro de son département et ses propres paroles.
    Début juin, les As Du Mic, Jarh et Royal Rimeur ont remixé le morceau qui lie la musique et le foot. L’enregistrement et le mixage ont été réalisé par eux dans leur propre studio ADM situé à Lavergne.

    Bientôt le Freestyle annuel

    Aurélien annonce que la publication de ce morceau sera suivi du Freestyle annuel version 2020 écrit et enregistré pendant le confinement. Le montage est en cours dans leur studio.

  • Reprise des conseils municipaux

    Frédéric FESARD, Eric VETTORELLO, Céline BELLINO, Caroline GRANNEREAU. Absente : Isabelle RENÉ.

    Suite à l’épisode inédit du COVID-19, les réunions du Conseil Municipal n’ont pu avoir lieu depuis le mois de février excepté une réunion post élection à l’ordre du jour très bref visant à élire le Maire et ses adjoints.

    C’est donc ce jeudi 18 juin que s’est tenu, dans une salle de la Mairie installée pour appliquer les règles de distanciation, le premier vrai conseil municipal des nouveaux élus. Ils sont 5 et résident sur la commune depuis toujours pour Eric Vettorello ou depuis moins longtemps pour Céline Bellino, Caroline Grannereau, Isabelle René ou Frédéric Fesard.

    Le compte-rendu du conseil municipal sera rendu public et visible en ligne sur la page dédiée prochainement.