• Le Pont Roman devient terrain de jeu pour l’école de pagaie

    Vidéo de Graham Hartell.

    Reprise de la vie du club, enfin !

    Tous les moyens sont bons pour entraîner les élèves de l’école de pagaie du Canoë Kayak Club Vallée du Dropt. A la suite des fortes pluies de ce début juin, le bouillon est suffisamment conséquent sous les arches du Pont Roman pour que Olivier Cain, président du club, et Graham Hartell, tous deux coaches du club le samedi décident de joindre l’utile à l’agréable.

    Olivier explique que pour le saut de l’arche, certains élèves foncent alors que d’autres hésitent jusqu’à ce qu’ils voient les premiers passer avec succès. Rassurés, ils se lancent à leur tour ou attendent parfois une deuxième séance. Une montée d’adrénaline qui n’est pas pour déplaire à ces jeunes élèves.

    Courses, compétitions et saison estivale

    Quelques courses régionales sont organisées en juin mais puisque le club peut enfin reprendre vie, l’accent est mis sur le loisirs avec les jeunes. En parallèle se prépare la saison estivale puisque le club accueille les visiteurs désireux de faire des balades en autonomie ou encadrés par des professionnels diplômés du 1er juillet au 31 août depuis le camping d’Allemans du Dropt.

    Contact de la base nautique du Dropt à La Sauvetat du Dropt : 06 81 57 66 51 ou rendez-vous sur la page Facebook du Canoë Kayak Club Vallée du Dropt

  • La Sauvetat du Dropt, 542 habitants, 17 nationalités !

    Depuis quelques années dans notre petit village du nord Lot-et-Garonne, si la population repart sensiblement à la hausse, il faut noter qu’elle s’enrichit de multiples nationalités.

    Ces étrangers furent baptisés Gavaches lors des rencontres intitulées « La Sauvetat sans Frontière » ( en mars 2010 et 2011). En effet, c’est au cours du Moyen-Âge et en raison d’une forte baisse des populations dues aux guerres, aux famines ou à la peste qu’il fut fait appel à des gens venus d’ailleurs, généralement du Poitou ou de la Saintonge. Appelés péjorativement Gavaches au cours de cette lointaine époque, nous avions repris ce terme, clin d’œil à l’Histoire locale, mais de façon très amicale,

    Ce sont donc 17 nationalités qui se côtoient dans le village. Résidents permanents ou de passage pour quelques semaines de l’année dans leur résidence secondaire, ils ont en commun le choix d’une qualité de vie à la française. Dans notre espace rural, le bien-être, le calme et la proximité de la nature sont des atouts de choix recherchés et appréciés.

    Famille avec enfants scolarisés au sein du RPI Vallée du Dropt ou jeunes retraités, ils arrivent du Royaume-Uni, d’Irlande du Nord, de la Belgique, de la Suisse, des Pays-Bas, de l’Allemagne, de la Norvège et du Portugal mais aussi de continents plus éloignés avec les États-Unis, la Russie, l’Australie, le Japon, la Colombie ou l’Afrique du Sud. Un bel éventail de cultures que nous aimerions découvrir plus précisément… peut-être en les conviant pour une nouvelle soirée sans frontière …

  • L’Office de Tourisme du Pays de Lauzun lance la saison touristique en vidéo

    A année exceptionnelle, lancement de saison exceptionnel ! dixit l’OTPL

    Grâce à Radio Cool Direct, l’équipe dynamique de l’Office de Tourisme du Pays de Lauzun lance la saison touristique de façon virtuelle à l’aide d’une vidéo. Chacun y présente ses missions ou ses coups de cœur.
    Parmi les nombreuses animations citées, retrouvez les Soirées Gourmandes de La Sauvetat du Dropt présentées par Germain Sauron, à la fois 1er adjoint de la commune, membre du Comité des Fêtes et trésorier de l’OTPL.

    En bonus, la présentation des raconteurs en Pays de Lauzun avec Françoise pour les Fresques d’Allemans du Dropt, Monique et Jean-Paul pour respectivement le village et le château de Lauzun.

    Un lancement virtuel dans l’air du temps pour souhaiter un bel été à tous !

  • Info COVID : arrêté prolongeant le port du masque pour les 11 ans et plus … et déconfinement à partir du 9 juin

    Port du masque obligatoire pour les 11 ans et plus

    Veuillez trouver ci-joint l’arrêté n° 47-2021-06-02-00001 prolongeant l’obligation du port du masque pour les personnes de onze ans et plus, dans le département de Lot-et-Garonne pour la période du 1er juin au 30 juin 2021 inclus.

    Arrêté prolongeant l’obligation du port du masque du 01 juin au 30 juin

    Déconfinement, ce qui change à partir du 9 juin – Extrait d’une publication du 2 juin sur service-public.fr

    À compter du mercredi 9 juin 2021, un certain nombre de restrictions sont allégées : couvre-feu décalé à 23h, réouverture des restaurants et des cafés en intérieur, assouplissement des jauges dans les commerces, les cinémas, les musées, accueil de tous les pratiquants dans les établissements sportifs en extérieur…

    Lire le détail de ces mesures sur service-public.fr 

    Mise en place du pass sanitaire à compter du 9 juin

    Le pass sanitaire sera disponible via l’application TousAntiCovid (carnet) à partir du 9 juin 2021 . Il regroupera votre résultat de test ou votre certificat de vaccination. Il pourra permettre de participer à de grands rassemblements de personnes (festival, stade, salon professionnel) et de voyager. Il ne sera pas obligatoire dans les restaurants, théâtres et cinémas.

    À compter du 30 juin 2021

    • Il n’y aura plus de couvre-feu.
    • Ce sera la fin des limites de jauge dans les lieux recevant du public (selon la situation sanitaire locale).
    • Il sera possible de participer à un événement rassemblant plus de 1 000 personnes en extérieur et en intérieur avec le pass sanitaire.
    • Il faudra maintenir les mesures barrières et la distanciation physique.
    • Les compétitions sportives de plein air pour les pratiquants amateurs pourront se tenir dans la limite de 2 500 personnes. Le pass sanitaire sera exigé au-delà de 1 000 personnes ;
    • Les festivals de plein air où le public se tient debout pourront reprendre avec une jauge de 4m2 par festivalier. Le pass sanitaire sera exigé au-delà de 1 000 personnes.
  • Info Mairie : distribution des bacs OM et Tri Sélectif

    Distribution des bacs pour le porte-à-porte dès mardi 8 juin

    La Sauvetat du Dropt fait partie des communes de la CCPL où la collecte des ordures ménagères et du tri sélectif est passée en porte à porte depuis 2017. Il est nécessaire d’assurer la dotation des bacs dédiés à ce service. C’est pourquoi les employés municipaux de votre commune les distribueront dès mardi 8 juin pour les foyers qui n’en sont pas encore dotés.

    Dorénavant, il ne sera plus question de poser des sacs poubelles à même le sol. Les ordures ménagères devront être déposées dans un sac poubelle fermé dans le bac noir et les déchets recyclables devront être mis en vrac dans le bac jaune.

    Retrouvez toutes les informations relatives au tri des déchets sur les pages dédiées de votre site : Ordure ménagère et Tri Sélectif ainsi que dans la rubrique de Tati Sauvette sur la page Écocitoyenne.

  • Le Comité des Fêtes s’active sur la Prairie des Croquants et recherche un pizzaïolo

    Retour vers le monde d’avant … c’est ce que le Comité des Fêtes de La Sauvetat du Dropt, sous la houlette de Peter Cain espère en préparant la Prairie des Croquants pour l’accueil des fameuses Soirées Gourmandes de la saison estivale. Ce samedi 29 mai aura vu la mise en place des guirlandes lumineuses et le montage du bar/local d’accueil des visiteurs.

    Concernant l’organisation de l’été, personne ne peut encore prédire si les mesures sanitaires imposées seront draconiennes au point d’empêcher la venue de tous les aficionados de bonne chère et d’ambiance guinguette.
    C’est donc avec de multiples questions mais une envie farouche de reprendre les animations que l’équipe réduite de ce jour de retrouvailles s’est mise à l’ouvrage.

    Pizzaïolo recherché

    Pour compléter les menus proposés d’un stand à l’autre, le Comité des Fêtes recherche un pizzaïolo ambulant. Qu’on se le dise !
    Pour tout renseignement, contactez Peter Cain au 06 20 78 15 20 ou Alain Crossoir au 06 88 36 17 27.

     

  • Info OTPL : le Pass Tourisme, passeport de découverte de notre région … pas seulement pour les touristes

    L’Office de Tourisme du Pays de Lauzun et plus largement le Pays Val de Garonne Guyenne Gascogne (V3G) informe les touristes comme les habitants des 107 communes du Pays V3G de la sortie d’un dépliant qui recense 38 réductions pour des offres touristiques du territoire.

    C’est quoi le Pass Tourisme en Pays V3G ?

    L’occasion de partir ou de repartir à la découverte de sa ville et de ses alentours ! Le passeport pour visiter les sites incontournables de la destination, votre compagnon tout au long de l’été.

    C’est le moment d’organiser des sorties en famille et entre amis à deux pas de chez soi et de profiter des activités en pleine nature : balade en vélo, balade en bateau et canoé, jeux gonflables sur l’eau, balade en calèche, découverte des jardins, visites guidées…

    Passez l’entrée des boutiques pour profiter de bons produits locaux (pruneaux, produits de canard gras, miels…) et des productions de vins AOP Côtes du Marmandais, AOP Côtes de Duras et AOP Buzet.

    Pour plus de visites, plus de bons produits et plus d’économies !

    Comment utiliser le Pass Tourisme en Pays Val de Garonne Guyenne Gascogne ?

    Sur présentation du Pass Tourisme à l’entrée des sites partenaires, le détenteur du Pass Tourisme et les personnes qui l’accompagnent bénéficient de l’offre privilégiée.

    Les réductions s’appliquent par foyer dans la limite de deux tarifs adultes et de trois tarifs enfants.

    Les avantages du Pass Tourisme sont effectifs du 1er juin 2021 au 30 septembre 2021, ils peuvent être utilisés en illimité.

    Où récupérer mon Pass ?

    A partir du 1er juin 2021 et ce jusqu’au 30 juin 2021, venez récupérer en exclusivité pour les habitants du PV3G votre Pass Tourisme GRATUITEMENT sur présentation d’un justificatif de domicile datant de moins de trois mois dans tous les Offices de Tourisme du PV3G.

    Après quoi, le pass tourisme sera disponible au prix de 2€ pour les habitants et les visiteurs.

    Découvrez tous les partenaires et réductions à partir du 1er juin 2021 à l’Office de Tourisme du Pays de Lauzun et profitez-en vite !

    Contact :
    Office de Tourisme du Pays de Lauzun via mel : tourisme@paysdelauzun.com

    Pour vous accueillir, 3 bureaux :

    BIT Lauzun – 5 rue Marcel Hervé – 47410 LAUZUN – Tel : 05 53 20 10 07

    BIT Miramont de Guyenne – 1 rue Pasteur – 47800 MIRAMONT DE GUYENNE – Tel : 05 53 93 38 94

    BIT Allemans du Dropt – 13 place de la Liberté – 47800 ALLEMANS DU DROPT (été) – Tel : 05 53 20 25 59

  • Info Mairie : inscription au transport scolaire pour l’année 2021-2022

    Le Service des Transports vous informe que la Région Nouvelle-Aquitaine et les transporteurs mettent tout en œuvre afin d’organiser les transports scolaires des enfants dans des conditions sanitaires optimales et préparent la prochaine rentrée. Il s’agira d’adapter le service aux conditions du moment, en faisant preuve de réactivité et de pragmatisme.

    Aussi, nous vous informons que la campagne d’inscriptions pour la rentrée scolaire 2021-2022 débutera le mardi 1er juin 2021

    Par conséquent, vous trouverez ci-dessous un flyer retraçant les principales informations concernant les inscriptions au transport scolaire (modalités, tarification, extrait du règlement…) à destination des familles pour les établissements scolaires desservis par le réseau régional. Sachez que les frais de dossier sont offerts jusqu’au 20 juillet 2021. Passée cette date, 15 € de frais de dossier vous seront facturés.

    Pour rappel, vous trouverez ci-dessous le Règlement de transport scolaire amendé en décembre 2019 qui sera également appliqué pour la prochaine année scolaire.

    Pour toutes questions, un numéro unique est spécialement dédié aux familles 0 970 870 870 (appel non surtaxé).

    Visuels des documents ci-dessous. A télécharger pour avoir toutes les explications et la possibilité d’inscriptions immédiates et en ligne : Inscription en ligne au transport scolaire en CAR ou TER
    + Règlement au Transport Scolaire

  • Lin oléagineux, une culture bleue nouvelle sur la commune

    Photos Isabelle et Agnès

    Si vos balades dominicales vous entraînent vers le Lac de l’Escourou, vous serez surpris et charmés de voir un champ aux belles nuances de vert et de bleu qui oscille au vent de mai.
    Cette culture observée sur une exploitation bio de La Sauvetat du Dropt est du lin. Non le lin qui servira à faire des textiles mais du lin oléagineux que vous pourrez consommer sous forme d’huile ou de graines alimentaires. Semé en début de printemps, sa croissance est rapide, ses racines nombreuses et puissantes améliorent la structure du sol. Il sera récolté en fin d’été.

    Pour admirer la finesse de cette plante et la délicatesse de la fleur, sachez qu’il faudra programmer votre sortie le matin car la floraison du lin est aussi éphémère que celle des coquelicots. Ses fleurs se fanent en milieu de journée, flétries par le soleil brûlant ou emportées par le vent. Une brièveté compensée par un renouvellement en continu sur plusieurs semaines.

  • Info Mairie : retour à la normale des horaires d’ouverture

  • A La Sauvetat du Dropt, Tom lutte contre la maladie de Lyme

    Comprendre la maladie de Lyme et soutenir l’Association Enfance Lyme & Co

    Anne Lesimple, infirmière, raconte aujourd’hui le quotidien d’une famille sauvetatoise dont un des enfants, adolescent maintenant, est atteint de la maladie de Lyme contractée à la suite d’une piqûre de tique. La famille ne souhaitant pas se dévoiler, les prénoms des enfants ont été modifiés.

    Suivront une explication sur la maladie et des conseils de prévention ainsi que l’affiche que vous retrouverez dans les commerces de La Sauvetat du Dropt pour soutenir l’association Enfance Lyme & Co.

    Anne témoigne

    « Ça a recommencé ! Mon corps s’est éteint … ».

    Tom, 14 ans, est un de mes jeunes patients. Ce jour-là, il rentre d’une sélection moto. Chrono, départ, le trou noir : réveil à terre rêves envolés … et ce n’est pas la première fois ! Mais cette fois-ci, l’enjeu était de taille. Son malaise l’oblige à renoncer à son rêve !

    « Si toute ma vie doit ressembler à ça, ce n’est pas la peine ! » Immense déception, immense désarroi : « J’ai l’impression de devenir fou dans ma tête ! » …

    Je connais son parcours de combattant. Enfant fragile, il est hospitalisé pour une hyperthermie en 2017. Grâce à la ténacité de ses parents et parce qu’aucun examen ne permettait de mettre un diagnostic sur ses troubles, ils demandent un test de la maladie de Lyme (parce qu’un autotest fait « en cachette » s’était révélé positif).

    Tom a de la chance dans cette histoire … beaucoup d’enfants ne sont pas pris au sérieux, passent pour des « bricoleurs », des enfants dans la lune et paresseux qui jouent la comédie du malaise et de la douleur pour se rendre intéressants. Mais ses parents l’ont cru et depuis, se battent pour lui.

    La vie de la famille est chamboulée ! Tout s’organise autour de la maladie de Tom. Son petit frère Paul, en bonne santé, lui, souffre de cette situation. Il aimerait tant pouvoir aider son grand frère, si souvent faible ou tordu de douleurs et sa maman aussi, si triste parfois.

    Car la réalité est très dure … Pour Tom, les symptômes se répètent : chutes de tension, fatigue chronique, fortes douleurs musculaires et articulaires, fièvre, convulsions, douleurs abdominales, déséquilibre de la thyroïde … autant de manifestations de la maladie qui impactent sa présence au collège par des absences fréquentes, notamment en raison de cette fatigue insoutenable qui est devenue chronique.  A la maison, il en résulte des chutes de vélo inexpliquées et récemment une chute de moto … « Comme si on avait débranché la prise !» dit-il.

    Et la ronde des spécialistes recommence : cardiologue, neurologue, endocrinologue … avec toujours la difficulté d’être pris au sérieux, l’impression de ne pas être comme les autres, l’obligation d’affronter le scepticisme voire les moqueries de certains médecins …

    Chaque famille se débrouille comme elle peut. Car d’autres enfants, et des adultes aussi, de plus en plus nombreux souffrent de cette maladie. Certains vont même à l’étranger pour consulter un médecin spécialiste Lyme (Allemagne, Suisse, Belgique, USA). Travail de fourmi pour une entreprise titanesque. Le parcours est long et pénible. Rien n’est gagné d’avance. Chaque avancée est une victoire même si elle est parfois de courte durée.

    C’est en cherchant encore et par eux-mêmes que les parents de Tom ont trouvé les coordonnées de l’association Enfance Lyme & Co. Grâce à cette association, ils ont pu trouver un médecin et partager leurs inquiétudes avec d’autres parents.

    Aujourd’hui, Tom et ses parents participent à la campagne de prévention pour faire connaître les risques liés aux piqûres de tiques et peut-être éviter à d’autres enfants d’être malades à leur tour.

    Ce vendredi 21 mai 2021, l’association Enfance Lyme & Co fait étape à La Sauvetat du Dropt en Lot-et-Garonne.

    UNE PANDÉMIE CHASSE L’AUTRE : L’ASSOCIATION ENFANCE LYME & CO SORT DE L’OUBLI LES ENFANTS ATTEINTS DE LA MALADIE DE LYME EN LANÇANT UNE CAMPAGNE DE PRÉVENTION A TRAVERS UN TOUR DE FRANCE VIRTUEL EN AQUARELLES (facebook.com/enfancelymeandco)

    C’est pourquoi ce vendredi 21 mai 2021, l’association Enfance Lyme & Co fait étape à La Sauvetat du Dropt en Lot-et-Garonne.

    Partie le 1er Mai de Dieppe en Seine-Maritime, cette campagne, après avoir traversé de nombreux départements, arrive en Lot-et-Garonne. Elle veut sensibiliser la population à la maladie de Lyme, maladie vectorielle à tique, qui reste à ce jour un terrible fléau, particulièrement chez les enfants.

    Aujourd’hui, pas de tests fiables en France, ni de traitements adaptés pour les formes persistantes, laissant des patients et des familles dans le désarroi et l’errance médicale … Pourtant, près de 120 000 nouveaux cas ont été déclarés officiellement dans notre pays au cours de ces deux dernières années par le réseau Sentinelle et Santé Publique France.

    On sait que les tiques sont présentes sur tout le territoire, que 47% des morsures déclarées au printemps dernier ont eu lieu dans des jardins privés. On trouve leur présence dans les forêts, les hautes herbes et même en altitude ou aux abords des plages. Un grand nombre d’entres elles sont infectées, porteuses de parasites ou de virus tel les borrélies responsable de la maladie de Lyme.

    Parce qu’il vaut mieux prévenir que guérir, l’Association Enfance Lyme & Co invite chacun d’entre nous à adopter les bons gestes et les bons réflexes de façon précoce.

    Parlez-en autour de vous !


    Téléchargez les documents : Maladie de Lyme – Prévention des piqures de tiques et Tactique anti tique

  • US Cyclo, entraînement d’un vétéran pour le Tour de France 2021

    Un comité de pilotage « Les éclaireurs du tour 2021 » lance une campagne auprès des maisons de retraite qui a pour thème « RE-SANTÉ VOUS ». L’EHPAD de la Madeleine à Bergerac y participe. Un des résidents est un sauvetatois bien connu pour sa passion du vélo et ses exploits cyclistes. C’est ce que nous explique le secrétaire de l’USS Cyclo Club Paulo Labattut qui a rendu visite à Simon Brugère.

    « Pour cette nouvelle édition des « Éclaireurs du Tour de France 2021 », des vélos spécifiques sont à la disposition des résidents volontaires pour effectuer quelques tours de pédale. Cependant, notre vétéran Simon BRUGERE, co-fondateur de l’USS CYCLO, considère que c’est pour « les vieux » alors que lui, fort de ses 94 printemps, enfourche allègrement son vélo fixé sur home trainer pour son quart d’heure d’entrainement quotidien !

    A son actif, rappelons que jeune retraité, il n’hésitait pas à grimper régulièrement le Pech De Berre à Aiguillon, avant d’aller affronter les différents cols pyrénéens depuis sa résidence secondaire à Argelès Gazost. Sans oublier son palmarès encore réalisé la veille de son entrée à l’EHPAD : parcourir annuellement la distance du tour de France soit 3500 kms !

    La participation à cette épreuve va avoir lieu entre le 26 MAI et le 25 JUIN, pour un périple partagé de 3383 kms. Prochainement, le compte rendu de ce chalenge audacieux. »

    En savoir plus sur « Les éclaireurs du Tour de France » – Une édition 2021 extraordinaire !

    Le projet : course virtuelle de vélo inter établissements qui reprend le parcours intégral du Tour de France 2021 soit 3383 kms à parcourir sur vélo indoor un mois avant le départ officiel.

    Les participants :

    • référents vélo formés dans chaque structure pour que le projet roule
    • résidents et professionnels

    Le challenge sportif :

    • les 9 établissements associent leur effort et leur motivation pour parcourir à eux tous 3383 kms entre le 26 mai et le 26 juin 2021. Soit 380 km chacun.
    • il serait important que chaque équipe puisse partager chaque jours la distance parcourue pour qu’ensemble le défi soit relevé.

    Le challenge animation : réaliser des projets culturels inclusifs autour des villes traversées en s’appuyant sur l’histoire de vie des résidents.

    Le Bonus Vivons Vélos : 1 km parcouru = 1 € versé à une association par AG2R La Mondiale. Vous pouvez rouler 3383 kms mais aller jusqu’à 5000 kms pour faire bénéficier l’association d’un chèque de 5000 € (Institut Curie ou Astrée en cours de sélection).