• Balade-Quiz-Compost de Tati Sauvette toujours possible

    Photos de Martine Brosse, conseillère municipale, membre de la commission environnement au côté de Tati Sauvette.

    Après des préparatifs de dernières minutes menés bon train par l’équipe municipale composée de Isabelle René alias Tati Sauvette, Martine Brosse et Jean-Paul Mothes assistés de façon imprévue mais efficace par Dino, la Balade-Quiz-Compost était opérationnelle ce samedi 26 mars.

    Les promeneurs ont pu découvrir un beau parcours depuis le composteur de quartier situé derrière l’église jusqu’aux jardins familiaux en passant près du beau Pont Roman puis en longeant les berges du Dropt.

    Les panneaux pédagogiques installés tout au long de la promenade apportaient les réponses au quiz proposé en libre service sur le site de compostage de quartier. Les participants ont pu échanger avec l’équipe présente à l’arrivée du parcours ce jour là, Tati Sauvette et  son indissociable binôme Martine.

    Les thèmes du compostage, du jardin au naturel et de la lutte contre le gaspillage alimentaire ont pu être abordés. Le beau temps de ce samedi n’a pas attiré les foules sur le circuit mais il faut noter la présence active d’enfants accompagnés de leurs parents.

    Balade-Quiz-Compost possible jusqu’au 10 avril

    La Balade-Quiz-Compost est toujours accessible en accès libre jusqu’au 10 avril dans le cadre de l’opération nationale « Tous au Compost ». Prenez le quiz près du composteur de quartier (derrière l’église) et suivez les panneaux fléchés jusqu’aux jardins familiaux.

    Et n’oubliez pas le leitmotiv de Tati Sauvette : « le meilleur déchet est celui que l’on ne produit pas » !

  • CAFÉ-COMPOST le 5 mars avec Tati Sauvette

    La Sauvetat du Dropt

    Pour la première fois depuis sa mise en place, le composteur de quartier situé à l’arrière de l’église de La Sauvetat du Dropt accueillera les utilisateurs et tous ceux qui le souhaitent pour un retournement du compost avec la dynamique conseillère municipale Isabelle René alias Tati Sauvette et sa collègue référente Sylvie Schneider.

    L’occasion d’échanger sur cette pratique partagée et ses bénéfices tout en sirotant un café. Pensez à porter votre tasse.

    Samedi 5 Mars à 10h30

  • Inauguration réussie pour le composteur de quartier

    Photos de Germain Sauron, premier adjoint et Tati Sauvette, conseillère municipale, à l’origine de la création de ce composteur de quartier.

    Samedi 8 janvier, des sauvetatois du village concernés par le compostage collectif ont pu assister à une réunion d’information à l’issue de laquelle ils ont pu s’inscrire pour démarrer son utilisation.

    C’est en compagnie de Jérémy Brière, animateur compost de la CCPL, que Sylvie Schneider, bénévole et Isabelle René alias Tati Sauvette, conseillère municipale, toutes deux formées « guides composteurs » ont initié les futurs utilisateurs au compostage. Après la visite de la plateforme de compostage collectif installée derrière l’église, chaque participant a pu repartir avec en main un bio-seau et le guide du compostage offert par la CCPL.

    Les premiers rendez vous pour les apports de bio déchets sont organisés les lundi et jeudi de 18h à 19h. Ainsi, les participants seront accompagnés par Sylvie ou Tati Sauvette pour leur premiers pas dans cette belle aventure qui, on le rappelle une fois de plus, peut vous permettre de réduire la taille de vos sacs noirs bientôt soumis à la taxe incitative.

    Jérémy, Sylvie et Tati Sauvette remercient tous les participants à la réunion pour leur présence et leur engagement dans la réduction des déchets et la préservation de l’environnement.
    Toutes les personnes désirant s’inscrire peuvent appeler les guides composteurs du village les numéros d’appel sont disponibles au niveau du site de compostage.

    Deux sauvetatois au premier rendez-vous

    Lundi 10 janvier, Sylvie accueillait deux personnes avec leur seau de biodéchets. Un bon début. N’hésitez pas. Parlez-en autour de vous. Faîtes prendre conscience de la nécessité de transformer utilement les déchets ménagers.

  • RUBRIQUE DE TATI SAUVETTE N°10 – DÉCEMBRE 2021

    Tati Sauvette, conseillère municipale à La Sauvetat du Dropt, poursuit ses actions en faveur de la planète. Ses conseils et recommandations doivent nous permettre de diminuer les factures ordures ménagères de nos foyers. En agissant concrètement pour l’environnement, nous agissons aussi pour notre confort matériel et notre bien-être. 

    Ne versons pas la goutte d’eau qui fait déborder le vase, mais déposons plutôt une pierre à l’édifice qui protège notre planète …

    1. ACTUALITÉ

    COP 26 DU 13/11/2021 : un bilan qui manque d’ambition

    La Conférence des Nations unies sur le climat de Glasgow, la COP26, s’est achevée samedi 13 novembre avec l’adoption d’un accord pour accélérer la lutte contre le réchauffement de la planète, mais sans garantir de tenir l’objectif de le contenir à 1,5 °C ni répondre aux demandes d’aide des pays pauvres.

    Exemple de frein au ralentissement du réchauffement climatique :
    La Chine et l’Inde ont refusé de s’engager sur une sortie du charbon. L’accord leur reconnaît ainsi qu’à d’autres pays des « circonstances nationales particulières ». Absence d’accord entre les pays riches et les pays pauvres qui subissent de plein fouet et sont victimes du réchauffement.

    TATI VOUS LE DIT !!! N’attendez pas les politiques. La place est à l’action des citoyens dont les CHOIX sont une des clés pour améliorer l’avenir. Débarrassons-nous du « tout consommer « du « trop consommer »!
    Changeons NOS COMPORTEMENTS. Soyons des consommateurs éclairés. Repensons notre mobilité. Redéfinissons nos essentiels … Redonnons le sourire à notre planète.
    YES WE CAN !!!

    Compte rendu réunion ccpl 47 16/11/2021 : en bref ce que TATI a retenu pour vous :

    1. Le site internet de la CCPL est à portée de clic ! N’hésitez pas à le consulter. Vous trouverez la partie environnement qui va évoluer afin de vous donner des informations pour la gestion et la prévention de vos déchets.
    2. Passage en début d’année, dans chaque foyer, d’enquêteurs pour informer les populations sur la mise en œuvre de la tarification incitative et évaluer vos besoins.
    3. Changements à venir dans les consignes de tri : calendriers à surveiller !
    4. A partir du 1er juillet 2022, ramassage tous les 15 jours pour la collecte des déchets en porte à porte : rappel de l’objectif de réduction du volume des déchets : plus de tri = moins de déchets dans la poubelle noire = moins d’impact sur l’environnement et sur les finances !
    5. Les actions multiples de Jérémy Brière notre animateur compost de la CCPL 47 sur notre territoire dont :
    • ANIMATION DANS LE CADRE DE LA SERD 21 semaine européenne de la réduction des déchets : du 20 au 28 novembre;

    Organisation et Implication de la classe de CE2/CM1 de Carine Paillé à la SAUVETAT dans le cadre de la semaine européenne de la réduction des déchets. Pour l’occasion, l’équipe du service environnement a organisé une opération intitulée :« Pesée et valorisation des déchets organiques – De la maison à l’école ».
    Sur une semaine, les élèves ont collecté et pesé les bio déchets produits à la maison afin de connaitre le poids total détourné des sacs noirs, puis ils ont pu les composter.
    Photos de l’institutrice Carine Paillé.

    • CRÉATION DU GROUPE « AMBASSADEURS COMPOST » avec une première réunion de rencontre qui avait lieu jeudi 16 décembre. Ce groupe réunissait les acteurs du territoire impliqués dans la gestion du bio déchet.
    • COMPOSTEUR DE QUARTIER. Participation à la réunion organisée le SAMEDI 8 JANVIER pour la mise en œuvre du compostage de quartier de notre village.

    6. La CCPL 47 a décidé de confier la mise en œuvre de la collecte des déchets au groupe NICOLLIN pour les 5 ans à venir à partir de juillet 2022.
    7. Le service environnement engagé fortement dans la gestion des déchets souhaite étendre son action sur la problématique des énergies renouvelables… Un nouveau challenge pour tous!!

    2. L’ÉCO GESTE DU MOIS

    Décembre !!! Mois du Papa Noël et mois où explosent nos poubelles ! Pour éviter cette catastrophe planétaire tout en faisant plaisir autour de nous, respectons des règles simples :

      • TROUVER LE CADEAU D’OCCASION : sur des sites comme « le bon coin » « vinted » ou dans des boutiques de réemploi comme les dépôts vente, les brocantes et les recycleries proches de chez nous.

      • ACHETER LOCAL ARTISANAL : notre région regorge de petites mains habiles pour la création.
        Vous les trouverez lors de promenades sur nos marchés …ou dans nos magasins de proximité.
        Citons ici la boutique de jeux la plus proche de nous puisqu’elle est à La Sauvetat : Accordons-nous. Les horaires d’ouverture de la boutique et leur présence sur les marchés, dont celui de La Sauvetat certains mardis, sont mentionnés sur leur site.
      • ACHETER RESPONSABLE
        En évitant les produits suremballés et en favorisant le made in France : tous les jouets ne sont pas made in China !
        Polybric en Bretagne fabrique des LEGO français, Ecoiffier fabrique des dinettes et autres jouets, Dujardin fabrique des jeux de société français, Jeujura et ses chalets en bois, Janod …..et tant d’autres. Marques françaises à retrouver chez les Accordons-nous de La Sauvetat.
  • Un projet de composteur de quartier dans le village

    Projet mené par Isabelle René alias Tati Sauvette dont on rappelle qu’elle est une conseillère municipale très active au sein de la commission environnement de la commune comme de celle de la CCPL 47, un composteur de quartier devrait voir le jour très prochainement à La Sauvetat du Dropt.

    Si l’ensemble du conseil a donné son accord pour poursuivre l’idée, il reste cependant à définir de son emplacement. Une rencontre a eu lieu le mardi 21 septembre avec les conseillers municipaux de la commission environnement dont Tati Sauvette, Martine Brosse et Jean-Paul Mothes ainsi que Jérémy Brière, animateur chargé biodéchets récemment engagé par la CCPL 47, venu accompagné l’équipe dans ce défi et enfin, Sylvie Schneider, sauvetatoise ayant fait la formation compostage proposée par la CCPL. Cette dernière sera référente pour le village.

    Quel emplacement pour le composteur de quartier ?

    Différents sites ont été visités pour trouver un emplacement approprié à ce projet de composteur de quartier : le site du container à verre, les jardins partagés, la Place du Prieuré, la Rue du Puits …

    Si l’équipe municipale environnement tient compte des commentaires de l’animateur, le site proche de l’aire du Prieuré semble le plus adaptée du fait de son accessibilité et de sa position centrale dans le village. La réflexion est donc lancée …

    Les acquisitions à prévoir pour ce composteur de quartier

    – 3 bacs à compost de 600 litres

    – Du petit matériel de jardinage pour le mélange ainsi et de quoi le fixer pour qu’il ne disparaisse pas !

    – 3 cadenas à code

    Quelques petits travaux d’aménagement sont à envisager. Quant aux « bioseaux », ils sont fournis par la CCPL 47.

    Le Conseil Municipal doit maintenant se prononcer entre 3 options pour favoriser et proposer le compostage individuel aux foyers concernés et non équipés. Parmi ces 3 options :

    1. la gratuité … la commune prend à sa charge l’achat des composteurs sous condition de suivre la formation dispensée par la CCPL 47 ;
    2. une participation dont le montant sera fixée avec l’obligation de suivre la formation de la CCPL 47 ;
    3. ou, pas d’implication de la commune

    Affaire du composteur à suivre…