11. Moulin et crues mémorables

Moulin du XIIIe siècle

Il faut imaginer se retrouver au Moyen-âge, lorsque chevaliers et simples gens arrivaient au village en empruntant le Pont Roman. Le moulin était le premier bâtiment qu’il rencontrait, au bout de la partie gothique du pont…

Les fondations du moulin – aujourd’hui propriété privée – remontent au XIIIe siècle, date de la construction du second pont aux arches de style gothique lorsque le village appartenait aux Seigneurs de Caumont. Plusieurs fois remanié en partie haute, le soubassement et les arches sont d’origine.

Ce moulin a la particularité de posséder deux canaux d’amenée, visibles depuis le petit escalier de pierre qui longe le mur des jardins potagers, et trois canaux de fuite, visibles à l’arrière en passant par la porte de pierre sous le moulin. En effet, un des canaux d’amenée se partage en deux canaux sous le moulin. La meule, existante mais pas accessible au regard du promeneur, est faite de silex.

Tout à tour moulin à farine pour les hommes et les animaux puis fabrique de cagettes et enfin scierie mue par la force de l’eau, il a subit de fort remaniements notamment suite à un incendie au milieu du XXe siècle.

Certaines crues dont on se souvient

Sur le mur d’enceinte du jardin à gauche de l’escalier qui repart vers la Place du Moulin sont gravées 3 dates de crues mémorables. Les voyez-vous ?
D’autres dates de crues « terribles » ou « mémorables » sont mentionnées dans les écrits historiques à notre disposition. Antoine Aloy, dans son livre cité plus bas, parle « des pluies continuelles de 1783 causant de nombreux débordements qui détruisirent toutes les récoltes et ruinèrent les habitants ». Rajoutant que les secours accordés par l’État à cette époque furent bien insuffisants pour notre juridiction!

Sources: « Notice sur la ville et juridiction de La Sauvetat de Caumont » de Antoine Aloy (1880) et explications de Roger, ancien charpentier ayant utilisé la scierie du moulin où il vit avec sa famille.

→ Point 12 → La visite vous mène bien sûr vers le joyau du village qui appartient pour moitié au village d’Agnac, le Pont Roman ou Pont des Pélerins …

RAPPEL DES DIFFÉRENTS POINTS DE VISITE

1. Le village aujourd’hui
2. Le village au fil des siècles
3. Hospice et maisons à pans de bois
4. Le Temple et ancienne Rue des Faures
5. Maison de la Tour et Monviel
6. Vestiges du mur d’enceinte, ancienne Porte de Duras
7. Révolte des Croquants
8. Place du Prieuré, origine du village
9. Église St Germain
10. Maison renaissance et écusson
11. Moulin et crues mémorables
12. Pont Roman et Navigation sur le Dropt 

  •  
  •  
  •  
  •