La mémoire du patrimoine culinaire

Sauvegarder et transmettre les recettes du patrimoine culinaire de notre terroir

Les Amis de La Sauveté, sous la houlette de leur présidente Francine Pandolfo, ont commencé leurs repas de saison en offrant ce samedi 6 octobre la fameuse soubernade. Comprenez soupe épaisse de haricots coco cuits avec des couennes et servie avec des saucisses grillées.

Certains diront que rien ne change mais ne faut-il pas sans perdre courage, vingt fois sur le métier remettre l’ouvrage? La formule est bonne parce que la soupe l’est aussi. La salle bien remplie en est la preuve. Elles ont entièrement raison ces dames de l’association de vouloir sauvegarder et transmettre ces recettes de notre patrimoine culinaire. Elles font partie de notre terroir et de notre histoire.
Odette, toujours fidèle au petit cahier de recettes de Mémé Marie, s’applique et s’inquiète. Mais, tandis que chacun s’installe et prend sa place, elle goûte et secoue la tête. « Hum, elle est bonne »! Soupir de soulagement des mamies qui l’entourent. Si Odette est satisfaite, les nombreux convives le seront aussi.

Peu importe les années, nos mamies ont la pêche

Il faut en parler de nos mamies qui œuvrent sans relâche pour animer le village. Actives dans leur association baptisée Les Amis de La Sauveté, elles proposent, outre ces repas de saison, des visites du village, des randonnées, des concerts ou des soirées photos. Mais elles s’impliquent en plus très activement lors des manifestations organisées par le Comité des Fêtes. Infatigables et toujours disponibles.

C’est peut-être pour cette raison que depuis quelques temps des jeunes s’immiscent officieusement dans leur association et viennent mettre la main à la pâte. Reconnaissants et de toute façon, toujours enchantés de partager ces moments de convivialité. Parce que, dans nos petits villages ruraux, la convivialité a tout son sens. Elle est le ciment entre les générations et se ressent agréablement autant parmi les nombreux visiteurs des longues tablées qu’au sein de la poignée de bénévoles qui s’activent à l’arrière de la scène.

Le prochain rendez-vous mettra la cucurbitacée à l’honneur. Retenez la date du samedi 3 novembre si comme les cordons-bleus des Amis de La Sauveté vous respectez le rythme de la nature en cuisinant des légumes de saison produits localement.

  • 31
  •  
  •  
  •  

Les commentaires sont fermés