• La mémoire du patrimoine culinaire

    Sauvegarder et transmettre les recettes du patrimoine culinaire de notre terroir

    Les Amis de La Sauveté, sous la houlette de leur présidente Francine Pandolfo, ont commencé leurs repas de saison en offrant ce samedi 6 octobre la fameuse soubernade. Comprenez soupe épaisse de haricots coco cuits avec des couennes et servie avec des saucisses grillées.

    Certains diront que rien ne change mais ne faut-il pas sans perdre courage, vingt fois sur le métier remettre l’ouvrage? La formule est bonne parce que la soupe l’est aussi. La salle bien remplie en est la preuve. Elles ont entièrement raison ces dames de l’association de vouloir sauvegarder et transmettre ces recettes de notre patrimoine culinaire. Elles font partie de notre terroir et de notre histoire.
    Odette, toujours fidèle au petit cahier de recettes de Mémé Marie, s’applique et s’inquiète. Mais, tandis que chacun s’installe et prend sa place, elle goûte et secoue la tête. « Hum, elle est bonne »! Soupir de soulagement des mamies qui l’entourent. Si Odette est satisfaite, les nombreux convives le seront aussi.

    Peu importe les années, nos mamies ont la pêche

    Il faut en parler de nos mamies qui œuvrent sans relâche pour animer le village. Actives dans leur association baptisée Les Amis de La Sauveté, elles proposent, outre ces repas de saison, des visites du village, des randonnées, des concerts ou des soirées photos. Mais elles s’impliquent en plus très activement lors des manifestations organisées par le Comité des Fêtes. Infatigables et toujours disponibles.

    C’est peut-être pour cette raison que depuis quelques temps des jeunes s’immiscent officieusement dans leur association et viennent mettre la main à la pâte. Reconnaissants et de toute façon, toujours enchantés de partager ces moments de convivialité. Parce que, dans nos petits villages ruraux, la convivialité a tout son sens. Elle est le ciment entre les générations et se ressent agréablement autant parmi les nombreux visiteurs des longues tablées qu’au sein de la poignée de bénévoles qui s’activent à l’arrière de la scène.

    Le prochain rendez-vous mettra la cucurbitacée à l’honneur. Retenez la date du samedi 3 novembre si comme les cordons-bleus des Amis de La Sauveté vous respectez le rythme de la nature en cuisinant des légumes de saison produits localement.

  • Belle ambiance à la soubernade des Amis de La Sauveté

    Soirée réussie qui aura démarrée par un apéritif au milieu des photos de l’exposition organisée par la Communauté des Communes du Pays de Lauzun dans la salle des sports depuis quinze jours.

    Ce sont une centaine de personnes qui se sont déplacées pour déguster la fameuse soubernade des Amis de La Sauveté. Est-il nécessaire de rappeler que ce plat est composé de haricots coco et de pommes de terre cuits avec des couennes servi en soupe comme en plat principal accompagné de saucisses grillées au barbecue? Une recette ancestrale très appréciée des gastronomes et des nostalgiques de la cuisine de nos grand-mères.

    Parmi les convives, des sauvetatois dont Monsieur le Maire et des adjoints et conseillers, des amis de sauvetatois et des gens venus tout spécialement des communes voisines attirés par l’alléchante publicité mise en ligne sur l’un des très décriés réseaux sociaux!

    Quelques photos des convives et des hommes au barbecue. Il manque, et c’est un comble, nos mamies cuisinières qui œuvraient depuis le matin déjà telles des fourmis laborieuses pour que la soirée soit parfaite. Qu’elles veuillent bien nous en excuser!

  • La soubernade permet de nouvelles rencontres

    Avec l’arrivée de l’automne débute la saison des repas traditionnels du Syndicat d’Initiative de La Sauvetat du Dropt. Par repas traditionnels, il faut comprendre que le bureau de cette association, composée essentiellement de dames originaires du village, tente de sauvegarder le patrimoine culinaire de leurs ancêtres.

    En ce samedi 1er octobre, puisque c’est la saison des haricots coco, les convives ont pu déguster une soubernade. C’est à dire une soupe épaisse de haricots blancs agrémentée de couennes et d’un hachis ail et persil indispensable pour retrouver la saveur de nos grand-mères. Chez nous, la recette est celle de mémé Marie, précieusement conservée par Odette.

    Plus de 60 personnes parmi lesquels des sauvetatois, des voisins mais aussi de nouvelles têtes tel que ce sympathique couple venu de Mérignac en Gironde. Stationnés avec leur camping-car sur l’aire récemment mise à disposition, il semblerait qu’ils se soient renseignés sur la date du prochain repas. Parce que la succulence, l’abondance et l’ambiance bon enfant les ont séduits autant que la spontanéité des gens qu’ils ont rencontré.

    D’autres têtes nouvelles sont restées anonymes mais nous espérons avoir l’occasion de les recevoir à nouveau pour mieux les accueillir. S’ils sont de récents sauvetatois, rien de tel qu’une participation au sein des associations pour réussir son intégration.

    Le dessert aura été l’occasion de fêter, avec chants et applaudissements, l’anniversaire de Marcelle, cuisinière très active du SI.

    Pour réveiller votre mémoire gustative, le prochain rendez-vous culinaire, fixé au samedi 5 novembre, mettra la citrouille en vedette. Vous la dégusterez en soupe et en différents desserts maison. Les cuisinières comptent sur votre présence.

    soubernade-7 soubernade-8 soubernade-1
    soubernade-2 soubernade-3 soubernade-5
    soubernade-6 soubernade-4 soubernade-9
  • Une soubernade en soirée privée

    DSC01928Le Syndicat d’Initiative recevait quelques 60 personnes ce samedi 17 octobre pour une soirée privée avec diffusion du match de rugby France / Nouvelle-Zélande.

    Au menu, la traditionnelle Soubernade, plat de haricots couennes servi avec des saucisses grillées. Parce que la gent féminine du SI met un point d’honneur à conserver et faire connaître le patrimoine culinaire de nos grand-mères. Et elles ont raison puisque ces recettes plaisent.

    De leur côté, les messieurs de l’association ont pensé faire plaisir aux aficionados du rugby en installant un grand écran pour diffuser le match du 1/4 de finale. L’image mais pas le son puisque les commentaires étaient faits par les férus du ballon ovale. Et même si le résultat ne fut pas à la hauteur des espérances de chacun, ce repas restera dans les mémoires comme un moment très convivial.

    Avec l’hiver qui s’annonce vient une autre date qui mettra en scène la cucurbitacée. Rendez-vous le samedi 7 novembre pour le repas Citrouille.

    DSC01933 DSC01934
    DSC01935 DSC01936
    DSC01937 DSC01939
  • Préparation de la soubernade, hier et aujourd’hui …

    unnamedAnnoncée par son président, Alain Crossoir, la Soubernade semble être une affaire de dames au sein du Syndicat d’Initiative de La Sauvetat du Dropt.
    Quoiqu’il en soit, voici la preuve que les haricots de cette soupe régionale sont frais et préparés à l’ancienne. Dans la joie et la bonne humeur.

    Pour être sûr de la déguster, pensez à vous inscrire auprès de Régine au 05.53.83.00.29 ou d’Alain au 06.88.36.17.27. C’est le samedi 18 octobre à 19h30 et il faut porter son couvert.

    Les photos nous viennent de Monsieur le Maire qui bien fortuitement passait par là!

    unnamed (1) unnamed
    La Sauvetat du Dropt écossage Complément de Francis Secco, Sauvetatois et photographe amateur. Un des gardiens de la mémoire de notre village.

    Il nous envoie cette ancienne carte postale prise à La Sauvetat du Dropt devant une maison où un groupe de femmes pratique l’écossage (mot écrit sur la carte). Cette photo semble dater de 1910 si l’on en juge le timbre postal lorsqu’on l’agrandit au maximum. Finalement, à part le nombre « d’écosseuses » et leurs tenues vestimentaires beaucoup moins colorées que de nos jours, rien n’a changé …

  • Le Syndicat d’Initiative reprend ses repas à thème

    Les jours raccourcissent et les soirées rafraîchissent. Il est temps pour le Syndicat d’Initiative de La Sauvetat du Dropt de reprendre ses soirées-repas à thème.

    C’est ainsi que samedi 12 octobre, plus de 80 convives se sont retrouvés autour d’une grande tablée pour déguster la Soubernade. Soyons moderne et googlisons mais en vain puisque c’est un mot tiré de notre patois local.

    Cette soupe de haricots grains et de couennes de porc délicatement parfumée par un hachis d’ail et de persil et accompagnée de saucisses grillées est cuisinée par Odette Sure détentrice du précieux livre de recettes de Tante Marie. Odette bien évidemment aidée d’une envolée de bénévoles pour la préparation, les dames en cuisine, les hommes au barbecue.

    Si l’on en juge les félicitations faîtes aux cuisinières, la Soubernade fut appréciée, rappelant évidemment à la mémoire de chacun les saveurs de la cuisine de nos grands-mères. Et si ce repas fut un succès, alors faisons perdurer les traditions.

    Le prochain repas à thème du Syndicat d’Initiative sera l’occasion de déguster un menu à base de cucurbitacées. Notez dès à présent la date sur vos agendas: samedi 16 novembre. Même heure, même lieu. Les cuisinières ayant fait leurs preuves, plaisir des papilles garanti!

    Photos d’Alain Crossoir, président du Syndicat d’Initiative. Cliquez dessus pour les agrandir.

    Au barbecue (de gauche à droite): Thierry, Alain Crossoir président du SI, Franck et Jean-Luc Gardeau, maire du village. Dans la cuisine, on s’active au service de la fameuse soupe haricots-couennes.

    P1040175 P1040178 P1040181

    Pour couper le repas, préparation d’un « trou Gascon », boule de glace arrosée d’eau de vie de poire par le maître en la matière, Bernard.

    P1040183 P1040185 P1040186 P1040187

    Moment de retrouvaille et de détente. L’ambiance est à la rigolade autour de ce bon repas.

    DSC03872 DSC03873 DSC03874
    DSC03876 DSC03875 P1040190
  • Les préparatifs de la Soubernade

    Commentaires et photos de Martine Brosse, membre du Syndicat d’Initiative et écosseuse de haricots quand l’occasion s’en présente.

    affiche soubernade 2012Ne croyez surtout pas, vous qui viendrez déguster la Soubernade le 12 octobre prochain, que ces fameux haricots arrivent tranquillement dans votre assiette. Après les phases de plantation et de récolte vient le moment de l’écossage.
    Pour cela, en ce 17 septembre quelques volontaires se sont réunies pour s’occuper des 5 sacs ramenés par Régine.
    1er travail ouvrir les sacs et ensuite à l’attaque.
    DSCN3987 DSCN3989
    DSCN3990 DSCN4000
    DSCN4002
    Et quand c’est fini, tout nettoyer et recycler les cosses … nous sommes à la campagne. Ces dames ont certainement dans leur jardin quelques bêtes à nourrir. ;-)N’oubliez pas de vous inscrire avant le 10 octobre. On compte sur vous.