La soubernade permet de nouvelles rencontres

Avec l’arrivée de l’automne débute la saison des repas traditionnels du Syndicat d’Initiative de La Sauvetat du Dropt. Par repas traditionnels, il faut comprendre que le bureau de cette association, composée essentiellement de dames originaires du village, tente de sauvegarder le patrimoine culinaire de leurs ancêtres.

En ce samedi 1er octobre, puisque c’est la saison des haricots coco, les convives ont pu déguster une soubernade. C’est à dire une soupe épaisse de haricots blancs agrémentée de couennes et d’un hachis ail et persil indispensable pour retrouver la saveur de nos grand-mères. Chez nous, la recette est celle de mémé Marie, précieusement conservée par Odette.

Plus de 60 personnes parmi lesquels des sauvetatois, des voisins mais aussi de nouvelles têtes tel que ce sympathique couple venu de Mérignac en Gironde. Stationnés avec leur camping-car sur l’aire récemment mise à disposition, il semblerait qu’ils se soient renseignés sur la date du prochain repas. Parce que la succulence, l’abondance et l’ambiance bon enfant les ont séduits autant que la spontanéité des gens qu’ils ont rencontré.

D’autres têtes nouvelles sont restées anonymes mais nous espérons avoir l’occasion de les recevoir à nouveau pour mieux les accueillir. S’ils sont de récents sauvetatois, rien de tel qu’une participation au sein des associations pour réussir son intégration.

Le dessert aura été l’occasion de fêter, avec chants et applaudissements, l’anniversaire de Marcelle, cuisinière très active du SI.

Pour réveiller votre mémoire gustative, le prochain rendez-vous culinaire, fixé au samedi 5 novembre, mettra la citrouille en vedette. Vous la dégusterez en soupe et en différents desserts maison. Les cuisinières comptent sur votre présence.

soubernade-7 soubernade-8 soubernade-1
soubernade-2 soubernade-3 soubernade-5
soubernade-6 soubernade-4 soubernade-9
  •  
  •  
  •  
  •  

Les commentaires sont fermés