• Martine, pélerine sauvetatoise, à l’honneur dans le journal Sud-Ouest


    Intrigué par les photos et le carnet de bord de Martine Brosse partie marcher sur la Via Arverna ce printemps, le correspondant local du Sud-Ouest, Guy Brunetaud, décidait de faire un reportage conséquent sur la passion qui habite cette sauvetoise.

    De son parcours de contrôleur aérien militaire à technicienne dans l’aviation civile, des randonnées qu’elle pratique depuis l’âge de 15 ans aux périples de 3 semaines qu’elle fait chaque année sur les chemins de St Jacques depuis 2009, Martine est une adepte de la marche sportive et spirituelle. Et à peine revenue, la voilà qui prépare déjà le parcours de 2022 dont la destination est dévoilée sur l’article de Guy Brunetaud. Oubliées les ampoules aux pieds qui l’ont tant fait souffrir, oubliées les mauvaises conditions météo ! Ne lui reste en tête que les magnifiques paysages et les belles rencontres de ses parcours et l’envie farouche de se surpasser pour arriver où elle l’a décidé !

    Pour son village de La Sauvetat du Dropt, Martine est aussi conseillère municipale et membre active de la commission environnement aux côtés de Tati Sauvette ainsi que responsable du Point Lecture du village avec l’Association des Amis de la Sauveté. Autant dire qu’entre ses randonnées et ses activités bénévoles, cette jeune retraitée n’a vraiment pas le temps de s’ennuyer !

  • Martine sur son chemin … semé d’embuches et d’ampoules !!!

    Martine poursuit difficilement le chemin qu’elle a commencé il y a déjà 2 semaines en partant de Clermont-Ferrand. Le mauvais temps rend les chemins boueux voire impraticables ! Elle qui préfère les arpenter avec des sandales de marche se retrouve avec les gros godillots aux pieds. Parce qu’une des sandales a rendu l’âme et parce que les chemins sont vraiment glissants en raison des fortes pluies qu’elle rencontre depuis le départ. Résultat, ses pieds sont meurtris. Elle ne sait pas si elle poursuivra la route après Rocamadour …

    Voici le carnet de bord que Martine tient sur son compte Instagram au jour le jour …

    Jour 12 (03/07) : Aujourd’hui, petite étape de Saint Jacques des Blats à Vic sur Cère. Beaucoup de pluie donc peu de photos ! Avant de partir, j’ai visité l’église de Saint Jacques des Blats dont voici une anecdote assez incroyable. En 1962, le prêtre du village a réussi à faire venir l’archevêque de Saint Jacques de Compostelle dans son petit village de 339 âmes !!! Des tableaux témoignent de ce moment quand même extraordinaire.

    J’ai préféré marcher sur la route plutôt que dans les chemins boueux. Arrivée dans la chambre, la pluie s’est arrêtée !

    Jour 13 (04/07) : Vic sur Cère – Aurillac. 7h15, il tombe des cordes ! Je me remonte le moral en prenant une seconde tartine. Mais finalement, quand je pars, la pluie s’est calmée. Pas pour longtemps et cela joue au yo-yo un certain temps. Les chemins sont toujours aussi délavés ou deviennent carrément ruisseaux qu’il faut passer à gué ! Le vent se lève et chasse les nuages. L’Espagne est encore loin mais vers 13h40, j’aperçois Aurillac dans le fond. Il faudra encore un certain temps pour y arriver et trouver l’endroit où je dois coucher. Maintenant, avec mon téléphone moderne, c’est évidemment plus facile 😉

    Jour 14 (05/07) : Aujourd’hui, étape très longue d’Aurillac à Laroquebrou. Le temps est maussade en partant. Je mets 1 heure pour sortir complètement de l’agglomération d’Aurillac ! Ensuite, sentiers boueux à souhait ! Quelqu’un en a même perdu sa coquille ! Le soleil arrive vers midi, d’autres ampoules aussi !!! Heureusement, j’ai fait le plein de pansements. Problème pour demain … pluie prévue et dans ce cas, le 1er tronçon de 8 kms est fortement déconseillé ! Que faire ???

    Jour 15 (06/07) : Laroquebrou – Camps Saint Mathurin. Hier soir, en lisant ce que l’étape me réserve, surprise ! Je ne peux pas m’aventurer sur le 1er tronçon ! Passages délicats, parfois escarpés, parfois glissants. Avec toute cette eau qui ruisselle, je ne veux pas prendre de risque. Alors, 7h, je suis au café (chocolat chaud) dans l’hypothétique espoir qu’un conducteur aille vers Camps. Que nenni ! Alors … la route ! On ne peut pas dire qu’elle soit trop fréquentée ! Mais la Providence ! 2 jeunes partant travailler sur le gros chantier EDF et connaissant parfaitement le coin me déposent à une autre jonction du sentier. Et c’est reparti ! Soirée au camping, dans un mini chalet avec le lac en face …

    Jour 16 (07/07) :Depuis Camps Saint Mathurin, je pars vers Bretenoux. Je suis dans une nouvelle région, cela se sent, même les vaches ont changé 😉 De très belles maisons encore, des trompe-l’œil géniaux dans le village de Cornac ! Bretenoux est une bastide et dans ma chambre, j’ai rigolé en voyant ce petit plateau (nous attendrons le retour pour comprendre le risible du petit plateau …) … Les pieds souffrent toujours autant, à Rocamadour, je ferai le point …

    Jour 17 (08/07) : Étape vers Carrenac. Partie à 8h par la route pour économiser mes pieds, j’ai aperçu au loin le chateau de Castelnau. Cela m’a permis de visiter ce beau village de Carrenac. Ses belles maisons, son cloître, son château … Peu de touristes en ce début juillet, une seule pélerine !!!

    Jour 18 (09/07) : Arrivée à Rocamadour. Étape tranquille, de beaux chemins, des champs de lavande et des cigales qui chantent. Toujours autant d’émotions en voyant au loin ce site accroché à sa falaise. Entrée par la porte Sainte, montée des marches, tout un rituel qui fait monter la tension. Ce soir, je suis chez des amis. Repos demain samedi et dimanche, je repars direction La Sauvetat …

     

  • 19 mai tant attendu ! Enfin du monde en terrasse aux Fées Gourmandises …

  • Histoire de la gare, Monsieur Comont dévoile l’épisode 1

    Le pullman est en cours de chargement sur la plate-forme routière surbaissée du camion, grâce au plan incliné et à un treuil (Collec. Eric Comont)

    Après un préambule dans lequel Monsieur Éric Comont, membre passionné de l’association des Chemins de Fer de Vendée, explique comment, suite à l’achat d’une voiture de luxe Pullman 4150, ses recherches l’ont amené à contacter notre mairie pour retracer le parcours chaotique de cette voiture liée à l’histoire de la gare de La Sauvetat du Dropt.

    De la voiture de luxe que l’association restaure actuellement, l’histoire s’étoffe et c’est de la gare et des lignes qu’elle desservait que Monsieur Comont raconte maintenant. Voici le 1er épisode qui donne déjà une explication sur la situation géographique de cette gare et sur son importance en détaillant les installations.

    Le chapitre suivant concerne le Pullman 4150, de sa construction en 1929 à son utilisation comme voiture de 1ère classe, son passage par l’armée à Versailles et son arrivée spectaculaire au Chemin de Fer de Vendée où elle a déjà subi les premiers travaux préparatoires en vue de sa restauration.

    Une histoire largement illustrée qui demande des recherches à travers toute la France et l’étude de nombreux documents. L’appel est toujours lancé pour retracer l’histoire de la gare et de ses voitures. N’hésitez pas à contacter Eric Comont si vous avez des documents à lui montrer ou des anecdotes à raconter. Informations à envoyer via le mel de la mairie : mairie.sauvetatdudropt@orange.fr

    Le document original de Monsieur Comon intitulé Episode n1 sauvetat et 4150 bis se trouve sur la page dédiée du site La gare et ses voitures de luxe.

  • Santé publique – Novembre, le Mois sans Tabac

    LE DÉFI COMMENCE MAINTENANT EN NOUVELLE-AQUITAINE !

    Dimanche 1er novembre, Santé publique France, en partenariat avec le Ministère des Solidarités et de la Santé et l’Assurance Maladie, donne le coup d’envoi de la 5e édition de #MoisSansTabac. Cette année, étant donné le contexte sanitaire, il est encore plus important de renforcer la prévention sur le tabagisme et continuer à inciter les fumeurs à arrêter le tabac.

    Comme chaque année, le dispositif offre aux fumeurs un accompagnement au sevrage jour après jour. On compte déjà 97 12 inscrits au 30 octobre sur la plateforme dédiée. #MoisSansTabac est une opération qui fonctionne : arrêter le tabac lors de l’opération multiplie par 2 la réussite du sevrage tabagique à 1 an, par rapport aux tentatives d’arrêt sans aide extérieure. Cette année, #MoisSansTabac renforce son dispositif d’accompagnement pour favoriser le partage d’expériences et rassembler les Français autour d’un même objectif : passer 30 jours sans fumer.

    UN MOIS POUR ARRÊTER DE FUMER

    #MoisSansTabac, campagne nationale et locale d’aide à l’arrêt du tabac, rassemble chaque année, 200 000 inscrits. C’est sous le signe de l’élan collectif que les fumeurs sont invités à arrêter de fumer tous ensemble pendant 1 mois, en novembre. En effet, un mois sans tabac multiplie par cinq les chances d’arrêter de fumer définitivement. Après 30 jours d’abstinence, la dépendance s’avère bien moins forte et les symptômes de manque (nervosité, irritabilité) sont moins présents.

    #MoisSansTabac est une opération qui rassemble mais aussi et surtout, un programme qui a fait ses preuves. Les 4 premières éditions de #MoisSansTabac ont enregistré plus de 784 000 inscriptions, dont plus de 108 000 inscrits néo-aquitains. La campagne a contribué à la baisse historique de la proportion de fumeurs en France, dans le cadre du Programme National de Lutte contre le Tabac (PNLT). Ainsi, de 2014 à 2019, le nombre de fumeurs quotidiens a diminué de 1,9 million.

    N’attendez plus, lancez-vous !!!

    https://www.la-sauvetat-du-dropt.fr/wp-content/uploads/2020/11/Communique-de-presse-MSST-NA_VF.pdf

    https://www.la-sauvetat-du-dropt.fr/wp-content/uploads/2020/11/Dossier-de-presse-MST-2020-VF.pdf

  • COVID-19 : Je respecte mon environnement

  • Deux fillettes découvrent le village avec Randoland

    Venues avec leurs grands-parents pour les vacances de la Toussaint avant que le confinement ne soit déclaré, Jade et Lisa ont visité le village grâce au parcours ludique Randoland. Un peu de réflexion et beaucoup d’observation pour un circuit qui les a promenées dans le dédales des ruelles de cette ancienne sauveté jusqu’au bord du Dropt pour finir sur le Pont Roman où elles ont rencontré Laure, la doyenne du village.
    Agées de 6 et 9 ans, ces jeunes girondines accompagnées de leur mamie ont aussi découvert la maison ayant appartenu autrefois à leurs arrière-grands-parents. Une façon originale de revenir aux sources.

    La plaquette des parcours Randoland est en vente au tarif de 2€ au multiservices PROXI P’tit Panier du Dropt ainsi que dans les bureaux d’information touristique de Lauzun, Miramont de Guyenne et Allemans du Dropt. Sur le Pays de Lauzun, un second parcours Randoland est proposé pour la ville de Miramont. Et quand le déconfinement sera annoncé, vous pourrez profiter de ces parcours disséminés un peu partout en France. A découvrir sur le site Randoland où les fiches peuvent être téléchargées.

  • Infos de vos commerces, Proxi, Fées Gourmandises, Boulangerie Demadrille et ManiHair

    Dans le village de La Sauvetat du Dropt, vos commerces de proximité vous informent de nouveautés ou de modification d’horaires passagers.

    PROXI P’tit Panier du Dropt – Place du Moulin

    Christine et Lydie (ici sur la photo) vous accueillent avec des nouveautés sur l’étagère bien garnie des produits locaux. DADA, une sélection de cafés torréfiés dans la boutique du même nom située à Eymet. Un bel et original packaging vient souligner le produit. Moulu ou en grain, du Pérou, de l’Inde, de Colombie ou d’ailleurs, n’hésitez pas à aller découvrir cette vaste gamme de café.

    Salon de coiffure ManiHair – Avenue de Grammont

    Une vitrine d’automne qui annonce la fête d’Halloween grâce aux belles citrouilles de son voisin Dino ainsi que le lancement d’une nouvelle gamme pour cheveux, innovante et équilibrée, avec des shampooings, masques, soins et élixirs pour tous types de cheveux, de l’adulte au bébé. Les produits Sublimo sont made in France et allient douceur et origine naturelle. Egalement une gamme de shampooing pour homme de la marque Défi pour Homme. De quoi passer de l’automne à l’hiver avec déjà en tête les cadeaux de Noël.

    Les Fées Gourmandises – Avenue de Grammont

    Un peu de repos après les longues journées de l’été pour le Bar-Tabac-Restaurant Les Fées Gourmandises de Céline. Voici les horaires du dimanche 25 octobre au dimanche 1er novembre, le bar-tabac sera ouvert le matin aux horaires habituels mais fermé l’après-midi.

    Boulangerie-Pâtisserie Demadrille – Avenue de Grammont

    En dehors de la période estivale, la Boulangerie est ouverte tous les jours sauf le mercredi. N’oubliez pas que Francis propose d’excellentes pâtisseries le week-end ou sur commande le reste de la semaine.

    PROXI P’tit Panier du Dropt

    PROXI P’tit Panier du Dropt

    Salon de Coiffure ManiHair

    Salon de Coiffure ManiHair

    Bar-Tabac-Restaurant Les Fées Gourmandises

    Boulangerie-Pâtisserie Demadrille

  • Info Mairie : Des masques à disposition

     

     

    Sauvetatoises, Sauvetatois,

    Votre municipalité vous rappelle que des masques tissus lavables sont à votre disposition à la mairie.

    Ils vous seront remis sur demande à raison d’un par adulte.

     

  • C’est la rentrée !!!

    Après les écoliers la semaine dernière, ce fût au tour de vos élus de faire leur rentrée.

    C’est un conseil municipal masqué qui s’est réuni ce jeudi 10 septembre 2020.

     

  • Jeux de société, jeux éducatifs, loisirs créatifs … vaste choix de l’entreprise « Accordons-nous ».

    Accordons-nous un instant de partage!

    Accordons-nous ! Stéphanie et Hugues Noël, de La Sauvetat du Dropt, viennent de créer une structure familiale spécialisée dans la vente de jeux et les animations et organisations d’événements dans le domaine du jeu en Nouvelle-Aquitaine … 

    Jeux de société, jeux éducatifs, loisirs créatifs, loisirs scientifiques… livrés à domicile !

    Stéphanie et Hugues proposent un service de livraison privée – avec des mesures de sécurité strictes en raison de la crise sanitaire – dans les communes aux alentours de La Sauvetat du Dropt (47800). La zone de livraison est variable en fonction des demandes, à déterminer au cas par cas.
    Vous pouvez consulter le catalogue ici : accordons-nous.net
    Il sera régulièrement mis à jour.

    Intéressés par l’achat de jeux?

    Vous êtes intéressés par un jeu mais il n’est pas dans le catalogue? N’hésitez pas à demander…
    Vous n’êtes pas à côté de La Sauvetat du Dropt? N’hésitez pas à les contacter, ils verront au cas par cas.
    Stéphanie et Hugues effectueront ces livraisons de manière groupée avec une périodicité à déterminer.

    Intéressés par l’organisation d’une soirée jeux ?

    Il faudra bien sûr attendre l’après confinement mais si vous souhaitez connaître le mode de fonctionnement, n’hésitez pas à contacter Hugues et Stéphanie.

    Vos questions sur le mode de fonctionnement des livraisons ou des organisations d’événements dans le domaine du jeu ?

    Contact via la page facebook dédiée ou via le mail accordons-nous@outlook.fr. Coordonnées de l’entreprise à retrouver dans l’annuaire de votre site.

    Ci-dessous, une sélection du vaste catalogue …

  • Rencontres et échanges à l’occasion des Vœux du Maire

    Vendredi 17 janvier fut une journée de rencontre et d’échange pour les citoyens de La Sauvetat du Dropt qui se sont rendus aux Vœux du Maire. Toujours nombreux et attentifs, parmi l’assistance se trouvaient les sauvetatois de toujours, jeunes ou moins jeunes, les nouveaux ou récemment arrivés qu’ils soient français ou d’origine étrangère dont une grande majorité d’anglophones ainsi que les représentants des associations sauvetatoises venant d’autres communes.

    Jean-Luc Gardeau, Maire de la commune, prenait la parole entouré de ses adjoints et conseillers municipaux. Après avoir souhaiter à tous une excellente année 2020 comme il est d’usage, monsieur le Maire faisait un récapitulatif des événements récents et toujours actuels dans notre pays : « Je ne peux passer sous silence, la crise sociale que traverse la France actuellement, la tourmente et l’inquiétude face à l’inconnu ! ». Poursuivant par l’analyse selon laquelle ce gouvernement qui ne parvient plus à communiquer avec les français devrait se rappeler que le premier échelon de la démocratie est bien celui de la commune vers laquelle se tournent ses habitants. Car s’il est vrai que « le pouvoir vient d’en haut, la confiance, elle, vient d’en bas! ».

    Réalisations et actions communales passées

    Le Maire faisait ensuite le tour des réalisations et des actions communales de l’année passée. Le cahier des doléances mis à disposition à la mairie, le succès du multiservices Proxi qui fêtait son 100 000 ème client en février, l’agrandissement des places du parking de l’église, la participation au grand débat organisé par les communes, le renouvellement du tracteur tondeuse, la numérisation du cimetière, la plaque commémorative en l’honneur de Marc Lesimple sur le bâtiment du canoë-kayak, les travaux pour corriger l’acoustique à la cantine, le vote de la convention pour un nouveau centre de secours intercommunal, inauguration de la nouvelle déchèterie, la visite du Maire de Bioule et le parrainage des seniors à la cantine, l’aide au club de l’ASSA qui a redonné un coup de jeune au foyer, le début des travaux du parking de la mairie, l’accueil des nouveaux arrivants, le départ de l’institutrice Stéphanie Ledoux, le concert de Opsa Deheli en août lors d’une Soirée Gourmande en partenariat avec la CCPL et Staccato, la visite d’un artiste japonais, la journée de prévention du suicide qui coïncidait avec la sortie du film « Au nom de la terre », les plantations dans le passage de l’Écurie et la pose de la plaque, la création d’une aire de jeux ouverte aux scolaires en semaine et à tous le reste du temps, l’arrivée de Carine Paillé, nouvelle enseignante et celle de Maylise pour les heures de garderie et de surveillance de la cantine, la belle journée d’inauguration du Pont Roman, l’éclairage public maintenant au led, les Ateliers Contes et Philo offerts aux enfants du RPI en extra-scolaire, la mise en place du menu végétarien hebdomadaire à la cantine, l’échange avec l’association Chemin de Fer de Vendée qui restaure en ce moment une voiture-restaurant de luxe ayant stationnée dans notre gare, la mise en place d’un parcours de visite du village ludique à destination des enfants ayant pour nom Randoland et enfin le repas de Noël des seniors et des employés municipaux à la cantine.
    Pour info, il faut savoir que ce sont 240 repas qui ont été servis aux seniors à la cantine cette année. Ces échanges intergénérationnels sont un vrai succès. Ils bénéficient autant aux seniors qu’aux enfants. Ils permettent d’éviter l’isolement des personnes âgées, celles de notre commune et depuis 2019, celles des communes voisines invités par leurs amis sauvetatois.

    En cours ou en projet pour 2020

    Jean-Luc Gardeau poursuivait en annonçant les projets en cours ou prévus pour l’année 2020. La mise aux normes handicapés des sanitaires des salles de sport et d’animations, le recensement en cours dont du résultat dépend les dotations de l’État, l’adressage qui impliquera la pose de panneaux nommant les routes et les chemins de la campagne, la diffusion de la plaquette du circuit Randoland, l’aménagement paysager du parking de la Mairie suivant les plans de la conseillère Maëlle Valdevit, l’isolation des bâtiments communaux et la distribution de bac pour le porte-à-porte des ordures ménagères dans toute la commune … Il terminait cette énumération en soulignant que malgré les perspectives assez difficiles qui ne permettent pas de se projeter dans l’avenir, la commune avance même si c’est en pratiquant « la politique des petits pas ».

    « Le monde associatif joue un rôle essentiel en faveur du lien social, du respect de l’autre et de la solidarité. Je suis ravi de m’engager à vos côtés pour y répondre ».

    Vint le temps de souligner les performances du tissu associatif de la commune qui anime le village de façon dynamique tout au long de l’année et offre de bons moments de détente. Monsieur le Maire mentionnait chacune des associations, leurs actions, leur partenariat au cours de certaines manifestations, leur implication dans l’embellissement de la commune, leur rayonnement au sein du territoire … Ces associations sont Le Club du Pont Romain, Les Amis de la Sauveté et son Point Lecture, L’USS Cyclo Club dont fait partie Jean-Luc Gardeau, Les Chasseurs, l’Espoir Piscicole DEMS dont le président Patrick Dupoux s’est vu remettre, en 2019, la médaille d’honneur par le Club Halieutique Interdépartemental, Le Comité des Fêtes, le Canoë Kayak Club, l’ASSA et le Rando-Moto de Monteton Section Sauvetatoise. Un mouvement associatif qui regroupe de nombreux bénévoles toujours volontaires et très actifs.

    État civil et remise de médaille

    Après avoir donné l’état civil, soit 5 mariages, 1 pacs, 10 naissances et 7 décès pour cette année 2019, Monsieur le Maire remettait la médaille d’honneur du travail à Jean-Marc Reclus, employé municipal depuis plus de 24 ans. Une remise de médaille très applaudie par les invités qui connaissent et apprécient cet employé pour le rencontrer aux 4 coins de la commune suivant les travaux du moment.

    L’assistance était ensuite invitée à partager le verre de l’amitié accompagné d’amuse-gueules fournis par le Restaurant Les Fées Gourmandises et de desserts de la boulangerie Demadrille. Un moment de convivialité où se retrouvaient les amis de longues dates ou que se faisaient de nouvelles rencontres entre sauvetatois de toujours et sauvetatois plus récemment installés.