Martine sur son chemin … semé d’embuches et d’ampoules !!!

Martine poursuit difficilement le chemin qu’elle a commencé il y a déjà 2 semaines en partant de Clermont-Ferrand. Le mauvais temps rend les chemins boueux voire impraticables ! Elle qui préfère les arpenter avec des sandales de marche se retrouve avec les gros godillots aux pieds. Parce qu’une des sandales a rendu l’âme et parce que les chemins sont vraiment glissants en raison des fortes pluies qu’elle rencontre depuis le départ. Résultat, ses pieds sont meurtris. Elle ne sait pas si elle poursuivra la route après Rocamadour …

Voici le carnet de bord que Martine tient sur son compte Instagram au jour le jour …

Jour 12 (03/07) : Aujourd’hui, petite étape de Saint Jacques des Blats à Vic sur Cère. Beaucoup de pluie donc peu de photos ! Avant de partir, j’ai visité l’église de Saint Jacques des Blats dont voici une anecdote assez incroyable. En 1962, le prêtre du village a réussi à faire venir l’archevêque de Saint Jacques de Compostelle dans son petit village de 339 âmes !!! Des tableaux témoignent de ce moment quand même extraordinaire.

J’ai préféré marcher sur la route plutôt que dans les chemins boueux. Arrivée dans la chambre, la pluie s’est arrêtée !

Jour 13 (04/07) : Vic sur Cère – Aurillac. 7h15, il tombe des cordes ! Je me remonte le moral en prenant une seconde tartine. Mais finalement, quand je pars, la pluie s’est calmée. Pas pour longtemps et cela joue au yo-yo un certain temps. Les chemins sont toujours aussi délavés ou deviennent carrément ruisseaux qu’il faut passer à gué ! Le vent se lève et chasse les nuages. L’Espagne est encore loin mais vers 13h40, j’aperçois Aurillac dans le fond. Il faudra encore un certain temps pour y arriver et trouver l’endroit où je dois coucher. Maintenant, avec mon téléphone moderne, c’est évidemment plus facile 😉

Jour 14 (05/07) : Aujourd’hui, étape très longue d’Aurillac à Laroquebrou. Le temps est maussade en partant. Je mets 1 heure pour sortir complètement de l’agglomération d’Aurillac ! Ensuite, sentiers boueux à souhait ! Quelqu’un en a même perdu sa coquille ! Le soleil arrive vers midi, d’autres ampoules aussi !!! Heureusement, j’ai fait le plein de pansements. Problème pour demain … pluie prévue et dans ce cas, le 1er tronçon de 8 kms est fortement déconseillé ! Que faire ???

Jour 15 (06/07) : Laroquebrou – Camps Saint Mathurin. Hier soir, en lisant ce que l’étape me réserve, surprise ! Je ne peux pas m’aventurer sur le 1er tronçon ! Passages délicats, parfois escarpés, parfois glissants. Avec toute cette eau qui ruisselle, je ne veux pas prendre de risque. Alors, 7h, je suis au café (chocolat chaud) dans l’hypothétique espoir qu’un conducteur aille vers Camps. Que nenni ! Alors … la route ! On ne peut pas dire qu’elle soit trop fréquentée ! Mais la Providence ! 2 jeunes partant travailler sur le gros chantier EDF et connaissant parfaitement le coin me déposent à une autre jonction du sentier. Et c’est reparti ! Soirée au camping, dans un mini chalet avec le lac en face …

Jour 16 (07/07) :Depuis Camps Saint Mathurin, je pars vers Bretenoux. Je suis dans une nouvelle région, cela se sent, même les vaches ont changé 😉 De très belles maisons encore, des trompe-l’œil géniaux dans le village de Cornac ! Bretenoux est une bastide et dans ma chambre, j’ai rigolé en voyant ce petit plateau (nous attendrons le retour pour comprendre le risible du petit plateau …) … Les pieds souffrent toujours autant, à Rocamadour, je ferai le point …

Jour 17 (08/07) : Étape vers Carrenac. Partie à 8h par la route pour économiser mes pieds, j’ai aperçu au loin le chateau de Castelnau. Cela m’a permis de visiter ce beau village de Carrenac. Ses belles maisons, son cloître, son château … Peu de touristes en ce début juillet, une seule pélerine !!!

Jour 18 (09/07) : Arrivée à Rocamadour. Étape tranquille, de beaux chemins, des champs de lavande et des cigales qui chantent. Toujours autant d’émotions en voyant au loin ce site accroché à sa falaise. Entrée par la porte Sainte, montée des marches, tout un rituel qui fait monter la tension. Ce soir, je suis chez des amis. Repos demain samedi et dimanche, je repars direction La Sauvetat …

 

  •  
  •  
  •  

Les commentaires sont fermés