Jimboura, boudin et autres cochonnailles

Le patrimoine culinaire sauvegardé

Dans notre petit coin du Lot-et-Garonne et tout particulièrement à La Sauvetat du Dropt, on met un point d’honneur à sauvegarder le patrimoine culinaire. C’est à dire que nous avons la chance d’avoir, parmi les membres des Amis de la Sauveté, un groupe de mamies qui ont en mémoire les recettes de leurs grand-mères. Richesse inestimable pour les amoureux de bonne chère et ils furent nombreux en cette soirée du samedi 4 mars.

Au menu, jimboura, soupe de légumes préparée dans l’eau de cuisson du boudin, ce dernier servi en suivant froid ou grillé au barbecue et enfin, rôti de porc accompagné et suivi de bonnes tartes aux fruits. A noter que les victuailles provenaient des commerces du village que sont le PROXI P’tit Panier du Dropt et la boulangerie Demadrille.

Du beau monde à nos tables

Attablés, de nombreux sauvetatois venus avec des amis, notamment Monsieur le Maire, Jean-Luc Gardeau, ainsi qu’une petite communauté britannique dont certains du village mais aussi du département voisin. Pour la petite histoire, une de nos résidentes d’outre-Manche, Lesley, fidèle traductrice, expliquait être à l’origine de la venue de 6 couples dans les environs. Initialement reçus pour des vacances champêtres, ses amis ont tellement apprécié notre région qu’ils s’y sont installés.

Plus loin, habitant depuis peu à La Sauvetat mais ami de longues dates des joyeux drilles du village, Roland, au nom de famille compliqué dont nous avons appris, ce soir-là, qu’il était bel et bien un descendant du Maréchal Ney (1769-1815). Remercions google qui aura permis de découvrir que ce maréchal fut commandant durant les guerres de la Révolution et de l’Empire et qu’il était surnommé « le brave des braves » par l’Empereur Napoléon 1er. Quel honneur d’avoir parmi nous un descendant de cette lignée!

Après la fête, les choses sérieuses

Voilà une nouvelle manifestation conviviale achevée. La prochaine date de rencontre sera plus sérieuse puisqu’il s’agit d’une Assemblée Générale Extraordinaire où il sera question de la dissolution du Syndicat d’Initiative. Elle aura lieu le vendredi 17 mars à 20h30 dans la salle des animations. La porte est ouverte à tout sympathisant ayant l’envie de s’investir car la dissolution n’est qu’une formalité administrative qui donnera naissance à une autre association de même nature.

  •  
  •  
  •  
  •  

Les commentaires sont fermés