Olivier Cain et Julien Le Naour sur la Dordogne Intégrale

La 12e édition de la Dordogne Intégrale, une course de 130 km sur un des plus beaux cours d’eau du pays, s’est tenue samedi 11 septembre entre Argentat (19) et Castelnaud-la-Chapelle (24). L’événement, organisé par l’Argentat Dordogne CK, était cette année support des premiers championnats de France Ultra.

Initialement prévue en mai, la Dordogne Intégrale a été repoussée de quatre mois en raison du contexte sanitaire du printemps dernier. Samedi 11 septembre, ils étaient 282 participants dont un bon tiers sur des Stand Up Paddle, et les autres en canoë, kayak et pirogue. Plusieurs spécialistes de la (très) longue distance étaient sur la ligne de départ samedi aux aurores à Argentat. Ainsi qu’un grand nombre d’amoureux venus en prendre plein les yeux, et les bras.

Le parcours a traversé les 3 départements de la Corrèze, le Lot, et la Dordogne sur 130 km linéaires de rivière, sans aucun portage. Avec dans le menu : gorges sauvages, falaises calcaires, châteaux médiévaux, villages haut-perchés…

Parmi les sportifs connus, Olivier Cain et Julien Le Naour en stand up paddle

Olivier Cain, président du Canoë Kayak Club Vallée du Dropt termine 16ème sur 52 à l’arrivée en 11h41. Julien Le Naour, ex président du Canoë Kayak Club Vallée du Dropt, avec le dossard 189, réalise une belle performance malgré sa déception et termine 4ème au championnat de France paddle longue distance en 10h25. Il raconte cette course qu’il a déjà expérimentée :

« Encore une sacrée expérience sur les 130 km de la Dordogne Intégrale cette année !

C’était l’année ou jamais, alors j’ai tenté ma chance. J’ai joué et je n’ai pas gagné. Pour la première fois, j’ai voulu accrocher un résultat en plus de la performance de finisher (qui reste une satisfaction personnelle). Les premiers 70 km se sont plutôt bien passés malgré 6 chutes (rien que ça…),le seigneur de l’épreuve 🤴 Dode Florent 🥇m’a même laissé faire quelques petits kilomètres devant lui en début de parcours… Et puis j’ai traversé le désert, en paddle, pendant 50 km environ. Un long moment d’introspection… A partir du km 90, j’ai cédé la 2° place puis la 3° sans trouver les ressources de batailler. J’ai enfin retrouvé de l’énergie sur les 10 derniers km mais les jeux étaient faits… Je termine 4ème à 20 secondes du troisième après 10h25 de rame.

J’en retiens une expérience différente avec toujours le même plaisir de la mise en route silencieuse du matin🌃 et surtout le partage avec ce petit milieu d’initiés🍷.

J’ai une pensée particulière pour mon père (qui a passé 24h à me faire l’assistance), mes 2 clubs dont les présidents/amis ont particulièrement participé au partage du plaisir Olivier Cain et Christophe Mora et à ma petite famille😘 ! »

  •  
  •  
  •  

Les commentaires sont fermés