La philosophie ou l’art de réfléchir pour s’exprimer

Photos de Martine Brosse et résumé de ce premier atelier de Anne Lesimple, toutes deux conseillères municipales de La Sauvetat du Dropt. 

Une rencontre par mois pour le conte et la philo

Votés à l’unanimité par le Conseil Municipal de La Sauvetat du Dropt, les Ateliers Contes et Philo ont débuté ce lundi 11 février dans les classes de l’école de La Sauvetat du Dropt. Animée par Nell et Jack de la troupe Gens de Paroles, cette première rencontre accueillait 20 enfants, pas seulement de La Sauvetat mais de l’ensemble du RPI Vallée du Dropt des classes allant du CP au CM2.

Le but de ces ateliers est celui d’initier les enfants à la philo afin de développer leur esprit critique et de mieux les préparer à devenir des citoyens confiants et actifs tout en respectant l’idée et la parole de l’autre.

Présentes pour encadrer, Martine Brosse et Anne Lesimple, conseillères municipales de la commune, ont été conquises par l’enthousiasme des enfants, leur sens de l’écoute et leurs réflexions partagées.

Débat sur la vérité ou le mensonge

Après la narration en musique du conte, deux groupes se formaient en fonction de l’âge autour de Nell pour les plus jeunes et de Jack pour les aînés. L’histoire inspirait un débat sur la vérité, ou le mensonge, c’est selon. Anne en fait le résumé en ces termes:

« Impossible de raconter ici tout ce qui vient de se passer ! 20 enfants des écoles viennent de participer à l’atelier conte et philo avec Nell et Jack ! Graine d’empereur? Jardinier du Roi? Patience? Conseil? Découragement? Courage? Comment se présenter les mains vides?

C’est l’histoire du courage et de la sincérité ou comment un petit orphelin est devenu empereur grâce aux conseils de son grand-père. De là une question philosophique débattue en petit groupe: doit-on toujours dire la vérité?

Un maître de la parole est pour aujourd’hui responsable de donner la parole aux autres …après un petit temps de relaxation on peut commencer le débat, prêt à bien écouter celui qui parle… « quand on ment, ça se voit sur notre visage« , « on peut être puni« , « si on ment, c’est pas bien » … la parole fuse … « ça peut faire des problèmes, créer des disputes« , « on peut perdre ses amis« , « ça rend triste« , « on n’a plus confiance« , « quand il a dit la vérité, ça lui a réussi« … De quoi faire réfléchir aussi les grands ! »

De belles réflexions spontanées malgré le jeune âge des enfants qui apprennent à prendre la parole à tour de rôle pour faire avancer le débat sans toutefois faire de redites. Tous ne se sont pas exprimés. Un manque de confiance encore, mais il faut laisser venir doucement, ne pas obliger, laisser mûrir la réflexion et le besoin de parler. Quant au débat, pas de censure du moment qu’il reste dans la bienséance.

Les prochaines dates sont fixées aux lundis 11 mars, 8 avril, 13 mai et 17 juin. Un courrier sera envoyé par la mairie aux parents des enfants présents lors de ce premier atelier.

  • 67
  •  
  •  

Les commentaires sont fermés