• Cantine de La Sauvetat du Dropt – Menu de Décembre

    logo

    Menu de la cantine scolaire pour le mois de Décembre.

    Hélène Valdevit, cantinière de La Sauvetat du Dropt, vous informe du menu de l’école pour le mois de Décembre. Pour enfants et seniors de la commune ou des communes voisines par parrainage.

    Depuis le 1er novembre, les cantines ont l’obligation de proposer un plat végétarien hebdomadaire aux écoliers.

    + le calendrier des vacances scolaires et le découpage des zones pour l’année 2019/2020.

    Ces informations sont à retrouver sur la page « Écoles » de votre site.

    Zones: A jaune, B bleu et C rouge

  • Cantine scolaire : 1 menu végétarien par semaine obligatoire

    Source : site du Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation

    Depuis le 1er Novembre 2019, un menu végétarien par semaine dans toutes les cantines scolaires

    Conformément à la loi EGalim, toute la restauration scolaire – de la maternelle au lycée – devra proposer au moins un menu végétarien par semaine à partir du 1er novembre 2019. C’est-à-dire un menu unique (ou un menu alternatif dans le cas ou plusieurs menus sont proposés) sans viande ni poisson, crustacés et fruits de mer. Il pourra néanmoins comporter des œufs ou des produits laitiers.

    Cette mesure, qui sera d’abord menée à titre expérimentale pendant deux ans, fait partie des 5 grandes dispositions de la loi EGalim dans le domaine de la restauration collective. Un secteur qui, avec 3,5 milliards de repas par an, représente un levier majeur pour faire évoluer les pratiques alimentaires.

    Cette mesure s’inscrit également dans le cadre du nouveau Programme national pour l’alimentation (PNA3), dont l’un des objectifs est la promotion des protéines végétales en restauration collective (action 24). À ce titre, la loi EGalim prévoit également que les structures (pas uniquement scolaires) distribuant plus de 200 repas par jour doivent établir un plan pluriannuel de diversification de protéines incluant des alternatives à base de protéines végétales.

    A La Sauvetat du Dropt

    Réglementation appliqué par Hélène Valdevit, cantinière de notre école de La Sauvetat du Dropt. Preuve en est le menu ci-contre que vous pouvez retrouver à la page « Écoles » de votre blog/site.

  • Une aire de jeux pour les enfants

    Photos de Aurélien Jollis, employé municipal et de Jean-Luc Gardeau, Maire du village..

    A la fois pour l’école et le public de passage

    Une aire de jeux pour les enfants vient d’être installée sur un espace vert situé dans la cour de l’école de La Sauvetat du Dropt.
    Proposée par une conseillère municipale, jeune maman concernée, puis voté en Conseil Municipal au mois de mai 2019, cet espace de divertissement sera utilisé par les enfants de l’école durant la semaine et par le public en visite les week-ends, jours fériés et vacances scolaires. Les nombreux jeunes et leur famille drainés par les clubs sportifs que sont l’ASSA et le Canoë Kayak Club ainsi que les visiteurs de passage pourront ainsi en profiter.

    Cet espace jeux est composé de deux animaux sur ressort et d’une fourmi géante qui offre de multiples activités pouvant être utilisée par les enfants dès l’âge de 3 ans. Dans les semaines à venir, il sera séparé de la cour de l’école mais accessible par un portail sécurisé. Une entrée tout public, sécurisée également, sera créée dans le grillage actuel côté route mais restera fermée les jours d’école.

    Pour l’installation, ont œuvré Jean-Marc et Aurélien, employés municipaux ainsi que Jeannot Garroste, conseiller municipal, Jean-Luc Gardeau, Maire, entrepreneur de travaux publics et Stéphane Bottin, entrepreneur maçon sauvetatois. Pour superviser les travaux et tester ces installations, Loukas, petit-fils de notre Maire 😉

     

  • Maîtresse Stéphanie passe la main mais reste dans le secteur

    Photo de Jean-Paul, 4ème adjoint au Maire.

    Stéphanie Ledoux, professeur des écoles en poste depuis 9 ans au RPI Vallée du Dropt, en charge de la classe de La Sauvetat du Dropt, a donné sa dernière journée de classe ce vendredi 28 juin. C’est donc tout naturellement que Monsieur le Maire Jean-Luc Gardeau, son 4ème adjoint Jean-Paul Mothes et Louisette Barreau conseillère accompagnés des employés municipaux et des enfants bien sûr ont tenu à l’inviter pour un pot de départ et lui offrir un mandarinier puisque de source sûre, maîtresse Stéphanie aime les plantes.

    Pas un adieu puisqu’elle devient enseignante remplaçante rattachée à Pardaillan et que de ce fait, elle sera peut-être amenée à reprendre son poste pour quelques journées si le titulaire s’absente.

    La municipalité la remercie pour son engagement auprès des élèves et lui souhaite de s’épanouir dans cette nouvelle fonction.

  • Arrivée de la Ronde USEP à Clairac

    Résumé émotion de Caroline Grannereau qui encadrait les enfants dont sa fille Morgane. Photos et vidéo reprises sur la page facebook Ronde USEP de nos écoles. Bien d’autres vidéos à visionner sur cette page …

    « La Ronde USEP peut paraître un projet insensé. Plus de 250 km à vélo sur 5 jours pour ces enfants du CE2 au CM2 ! Mais quelle belle aventure riche en émotions et en partage. Qu’il est fort ce lien qui lie tous les enfants, les enfants et les adultes accompagnateurs, les adultes entre eux !

    Il y a l’effort physique du vélo, oui, mais il y a tout le reste autour qui implique que même si l’enfant a éprouvé le manque de sa famille, s’il a trouvé dur de pédaler dans les côtes ou dans le froid et sous la pluie, quand la ronde est finie, tout le monde a un pincement au cœur !

    Samedi était NOTRE journée puisque nous emmenions la Ronde chez nous!!! Quelle fierté pour les enfants ! Quelle journée ! 60 kms et des côtes, des côtes, des côtes ! Il faut y aller à Pardaillan 😂

    Ce qui compte aussi pendant la Ronde, c’est l’accueil quand on passe dans un village ou que l’on y arrive … Beaucoup de monde, les klaxons, les cris, les encouragements, les applaudissements…

    Et dimanche 16, quelle arrivée à Clairac ! Les participants de la Ronde 2  – car étant trop nombreux, il y avait 2 rondes cette année ! – et aussi les familles, les habitants, le staff… De la musique, du bruit… On les entendait avant même de les voir ! Et la gorge se resserre, les larmes montent….vous l’avez fait et d’un coup, c’est fini ! Nous avons tous pique-niqué ensemble puis toutes les classes, Ronde 1 et Ronde 2, ont partagé un bal de danses répétées par les enfants dans leurs écoles respectives. C’était magnifique ! Puis est venue l’heure du départ de la Ronde 2. C’était à notre tour de les acclamer et de les encourager.

    Cette aventure restera un très bon souvenir pour chaque enfant mais également pour les grands 😉« 

    Ci-dessous le groupe des adultes parents-instituteurs de La Sauvetat-Pardaillan (Caroline est en haut, 2ème maman en partant de la gauche), puis le groupe des adultes et des enfants de ces mêmes communes, et l’ensemble des écoles de la Ronde 1 lors de l’arrêt à Seyches. Nos enfants sont en rouge.

    Publiée par Delpech Ambre sur Dimanche 16 juin 2019

  • Ronde USEP, les jeunes cyclistes sont partis … sous la pluie !

    Photos de Francis et Michèle Secco et de Agnès Tenot. Vidéo de l’arrivée à Peyrière de Nicole Labadie, correspondante locale du Républicain. 

    Départ de la 25ème Ronde USEP avec les classes de La Sauvetat du Dropt et de Pardaillan

    Ce mercredi matin 12 juin, les adjoints au maire de La Sauvetat du Dropt ont accueilli de nombreux cyclistes dans la salle des sports du village. Accompagnés de leurs maîtres, maîtresses ou parents d’élèves encadrants, les 161 élèves des classes de Puch d’Agenais, Marmande-Beyssac, Miramont de Guyenne, Seyches, Pardaillan et La Sauvetat étaient prêts à prendre le départ de la Ronde USEP.

    En l’absence de Monsieur le Maire, c’est son 1er adjoint Germain Sauron qui prenait la parole pour souhaiter la bienvenue à tous et féliciter les organisateurs de cette excellente initiative qui offre une expérience hors du commun pour les enfants comme pour les adultes. Puis, après les discours des animateurs, les élèves de la classe de Stéphanie Ledoux et de son remplaçant Philippe Pujol entonnaient la petite chanson apprise pour l’occasion.

    Et enfin, le grand départ ! Sous la pluie, faisant de cette caravane de jeunes cyclistes une longue file jaune chacun étant équipé du même vêtement imperméable. 33 km pour cette première journée avec une étape-goûter en matinée à l’école Jean Moulin de Miramont de Guyenne puis le repas à Peyrières avant de reprendre la route vers le lycée Val de Garonne de Marmande, point de ralliement chaque soir.

    La journée du 13 juin, 58 km, passera par Le Mas d’Agenais, Puch d’Agenais et Fourques-sur-Garonne avant de revenir à Marmande. Le 14 juin, 50 km, Lachapelle, Seyches, Birac-sur-Trec et Marmande. Le 15 juin, 56 km, Mauvezin-sur-Gupie, Pardaillan, Cambes et retour Marmande et enfin dimanche 16 juin, 63 km, Fauillet, Clairac et l’arrivée à Villeneuve-sur-Lot. Soit un périple de 5 jours et 260 km sur les petites routes du Lot-et-Garonne.

    Nous applaudissons et encourageons tous ces enfants ainsi que les adultes qui les encadrent et espérons que le soleil sera au rendez-vous des prochaines journées…

  • Répétition générale avant La Ronde USEP de juin

    Avant le départ depuis Seyches

    Résumé de Sylvie Schneider, maman de Louna, qui participent toutes deux à La Ronde. Photo de Jean-Bernard Gondry.

    Répétition générale pour les classes de La Ronde USEP qui partira de La Sauvetat du Dropt le 12 juin.

    Une bien belle journée ce mercredi 15 mai, où les écoles de La Sauvetat du Dropt et Pardaillan, ont décidé de partir depuis Seyches, avec leurs camarades (de Seyches), afin de rejoindre leur RV à Marmande à La Filhole. L’organisation de l’USEP les y attendait, pour une répétition générale : l’ensemble des dix écoles qui feront la ronde du 12 au 16 juin ont pique-niqué ensemble, puis sont parties pour réaliser un grand “rouler ensemble” tout l’après-midi.

    Le soleil était très très … présent ! La journée a été ponctuée d’un grand goûter à Birac-sur-Trec, puis un retour à Seyches.

  • Info Mairie : Conférence harcèlement scolaire


    Le harcèlement scolaire est bien présent, même dans nos petites écoles de campagne. Les adultes, qu’ils soient professeurs des écoles, employés municipaux, élus ou parents d’élèves sont parfois démunis face à ces comportements. C’est pourquoi nous diffusons cette information.

    Docteur en philosophie, spécialiste de la violence à l’école, ancien délégué ministériel chargé de la prévention de la lutte contre les violences en milieu scolaire, Eric Debarbieux est un expert reconnu internationnalement.

    Pour info, Anne Lesimple, conseillère municipale de La Sauvetat du Dropt, en charge des questions scolaires se rendra à cette conférence en compagnie de Laurence, secrétaire de Mairie et de Hélène et Isabelle, toutes deux employées municipales au sein de l’école en tant que cantinière et surveillante.

    « Prévenir le harcèlement à l’école : une affaire commune.

    La violence à l’école a longtemps été abordée en France comme une violence d’intrusion. C’est un abord « sécuritaire » qui a été longtemps privilégié. En particulier la logique «intrusive» générait des mesures comme la vidéoprotection, la clôture technique des établissements, la création de personnels spécifiques et le renforcement des partenariats Ecole-Police-Justice. Il est bien entendu important de travailler avec les forces de l’ordre et la Justice, mais cela ne suffit pas, loin de là.

    La recherche montre que la violence à l’école est beaucoup plus une violence qui agit en interne (moins de 5% des faits graves sont des faits d’intrusion), composée de microviolences répétées qui se concentrent sur un petit nombre d’élève – en proportion- entre 5 et 10% des élèves. Ceci témoigne d’une mutation : lutter contre la violence est aussi lutter contre le harcèlement et cela nécessite une action pédagogique, car la violence est inscrite au cœur de l’école, non dans sa périphérie (même s’il peut y avoir des causes externes).

    Nourrie d’exemples concrets cette conférence montrera que faire progresser la lutte contre la violence c’est bien sûr directement travailler contre celle-ci (sensibilisation, protection, justice réparatrice, formations spécifiques) mais c’est aussi ne pas hésiter à employer des stratégies indirectes par l’amélioration du climat scolaire : de la qualité de ce climat scolaire pour les élèves comme pour les adultes (professionnels et parents) dépend l’apprentissage au quotidien de la paix scolaire dans une école de la démocratie. »

  • Entraînement des écoles pour La Ronde de juin

    24ème Ronde Cyclotouriste USEP

    Une manifestation sportive et culturelle minutieusement organisée et programmée pour 300 enfants cette année et qui se déroulera du mercredi 12 au dimanche 16 juin. Une rencontre qui donne sens à de nombreux apprentissages en classe mais aussi hors classe durant une année scolaire. Des parents formés à l’encadrement. Des écoles et des villes/villages qui se mobilisent pour les accueils.

    Le RPI Vallée du Dropt y participe comme à l’accoutumée avec les classes de La Sauvetat et de Pardaillan. Notre village de La Sauvetat du Dropt accueillera la Ronde pour le grand départ le mercredi 12 juin. Ils partiront à 10h en direction de Miramont de Guyenne. Nous vous attendons nombreux dans l’Avenue de Grammont pour applaudir les enfants et leurs accompagnants pour ce périple Lot-et-Garonnais.

    Résumé des entraînements de Sylvie Schneider, maman de Louna et cycliste accompagnatrice durant ces 5 jours. Photos de Jean-Bernard Gondry.

    Entraînements intensifs de LA RONDE USEP avant le grand départ du 10 juin

    Dimanche 05 mai, pour la 1e fois le RPI, classes de Pardaillan et de La Sauvetat du Dropt, avait rendez-vous avec l’école de Seyches pour expérimenter le “rouler ensemble”. La rencontre a eu lieu au moment du goûter matinal à Cambes, après une très belle montée de part et d’autre.

    La caravane est ensuite repartie en alternant les groupes RPI et les groupes Seyches, de façon à ce que les enfants et parents accompagnateurs appréhendent l’entrainement en plus grand nombre, et entourés d’autres écoles.

    Un passage remarqué à Monteton, où la fête des chapeaux a permis à certains enfants de s’interroger pour savoir si c’était en leur honneur … 😉

    Midi, à Puysserampion, un grand pique-nique avec auberge espagnole a fait les délices de chacun. Cette pause était bien méritée, et le groupe a été rejoint par Céline et Fred (du Restaurant Les fées gourmandises), qui ont roulé avec le RPI l’après-midi – ayant eux-même un beau projet cycliste européen – .

    Seyches est ensuite parti de son côté, et le RPI a continué vers Agnac, où les exposants du vide grenier ont gentiment applaudi ;  puis Eymet et La Sauvetat. 44 kms sur cette sortie.

    Entraînement du dimanche 12

    Aujourd’hui sortie de 50 kms, et à nouveau des retrouvailles avec Seyches, Céline et Fred au moment du repas à Pardaillan. De bons dénivellés, un bon entrainement pour le “petit tour” en vu du prochain entraînement grandeur nature qui réunira toutes les écoles de la Ronde.

  • La philosophie ou l’art de réfléchir pour s’exprimer

    Photos de Martine Brosse et résumé de ce premier atelier de Anne Lesimple, toutes deux conseillères municipales de La Sauvetat du Dropt. 

    Une rencontre par mois pour le conte et la philo

    Votés à l’unanimité par le Conseil Municipal de La Sauvetat du Dropt, les Ateliers Contes et Philo ont débuté ce lundi 11 février dans les classes de l’école de La Sauvetat du Dropt. Animée par Nell et Jack de la troupe Gens de Paroles, cette première rencontre accueillait 20 enfants, pas seulement de La Sauvetat mais de l’ensemble du RPI Vallée du Dropt des classes allant du CP au CM2.

    Le but de ces ateliers est celui d’initier les enfants à la philo afin de développer leur esprit critique et de mieux les préparer à devenir des citoyens confiants et actifs tout en respectant l’idée et la parole de l’autre.

    Présentes pour encadrer, Martine Brosse et Anne Lesimple, conseillères municipales de la commune, ont été conquises par l’enthousiasme des enfants, leur sens de l’écoute et leurs réflexions partagées.

    Débat sur la vérité ou le mensonge

    Après la narration en musique du conte, deux groupes se formaient en fonction de l’âge autour de Nell pour les plus jeunes et de Jack pour les aînés. L’histoire inspirait un débat sur la vérité, ou le mensonge, c’est selon. Anne en fait le résumé en ces termes:

    « Impossible de raconter ici tout ce qui vient de se passer ! 20 enfants des écoles viennent de participer à l’atelier conte et philo avec Nell et Jack ! Graine d’empereur? Jardinier du Roi? Patience? Conseil? Découragement? Courage? Comment se présenter les mains vides?

    C’est l’histoire du courage et de la sincérité ou comment un petit orphelin est devenu empereur grâce aux conseils de son grand-père. De là une question philosophique débattue en petit groupe: doit-on toujours dire la vérité?

    Un maître de la parole est pour aujourd’hui responsable de donner la parole aux autres …après un petit temps de relaxation on peut commencer le débat, prêt à bien écouter celui qui parle… « quand on ment, ça se voit sur notre visage« , « on peut être puni« , « si on ment, c’est pas bien » … la parole fuse … « ça peut faire des problèmes, créer des disputes« , « on peut perdre ses amis« , « ça rend triste« , « on n’a plus confiance« , « quand il a dit la vérité, ça lui a réussi« … De quoi faire réfléchir aussi les grands ! »

    De belles réflexions spontanées malgré le jeune âge des enfants qui apprennent à prendre la parole à tour de rôle pour faire avancer le débat sans toutefois faire de redites. Tous ne se sont pas exprimés. Un manque de confiance encore, mais il faut laisser venir doucement, ne pas obliger, laisser mûrir la réflexion et le besoin de parler. Quant au débat, pas de censure du moment qu’il reste dans la bienséance.

    Les prochaines dates sont fixées aux lundis 11 mars, 8 avril, 13 mai et 17 juin. Un courrier sera envoyé par la mairie aux parents des enfants présents lors de ce premier atelier.

  • Ateliers Conte et Philo programmés dès le 11 février

    La municipalité de La Sauvetat du Dropt offre les Ateliers Conte et Philo à tous les enfants du RPI Vallée du Dropt

    Devant le succès rencontré par l’atelier découverte Conte et Philo auprès des enfants des écoles de La Sauvetat et d’Auriac en décembre, la municipalité a voté à l’unanimité la poursuite de ces ateliers à raison d’une date mensuelle en dehors de la période scolaire pour tous les enfants du RPI Vallée du Dropt des classes de CP, CE1, CE2 et CM1, sans participation financière des familles.

    Le but est d’initier les enfants à la philo afin de développer leur esprit critique et de mieux les préparer à devenir des citoyens confiants et actifs tout en respectant l’idée et la parole de l’autre.

    Comme pour l’atelier découverte de décembre, les Ateliers Conte et Philo seront animés par Nell et Jack, conteurs de Gens de Paroles, qui ont acquis et validé des compétences pédagogiques auprès de la Fondation S.E.V.E (Savoir Être et Vivre Ensemble).

    L’objectif de ces temps de discussion avec les enfants à l’issue du conte est de leur permettre de s’exprimer à haute voix et d’échanger entre eux sur les différentes situations que le conte met en scène.

    Pour lancer ces débats, Nell et Jack choisissent avec soin des contes au fort pouvoir déclencheur de réflexions à visée « philosophique » et accompagnent ensuite les enfants dans leurs échanges, sans leur imposer la vision de l’adulte, mais en les invitant, au contraire, à penser par eux-mêmes, à argumenter leurs propos, à débattre dans le respect de la parole de chacun, et à acquérir ainsi des compétences de Savoir Être et Vivre Ensemble qui seront des outils pour la vie. ».

    Ces ateliers sont programmés à raison d’un lundi par mois jusqu’au vacances d’été dans la classe de La Sauvetat du Dropt. La première date retenue est fixée au LUNDI 11 FÉVRIER à 18h. Le courrier explicatif, accompagné du bulletin d’inscription, sera remis à votre ou vos enfants dès lundi 4 février. Le bulletin dûment rempli est à remettre à l’école qui transmettra.

  • Goûter de Noël des enfants au point lecture

    Photos d’Alix Romero, reporter impromptue de passage dans notre commune.

    Pour ce dernier jour d’école de l’année 2018, Françoise Ivars, responsable de la bibliothèque de La Sauvetat du Dropt, Francine Pandolfo, présidente des Amis de La Sauveté et Arlette, toujours disponible pour l’enregistrement des ouvrages, recevaient pour un goûter de Noël les enfants de la classe de CE2-CM1 de Stéphanie Ledoux.

    Rien d’inhabituel, si ce n’est ce sympathique goûter de fêtes, puisque les élèves fréquentent ce petit point lecture aux étagères bien garnies un vendredi après-midi sur deux. Comme cela se pratique lorsqu’ils sont reçus par Françoise, la classe s’est scindée en deux groupes. Les enfants du premier ont rendu le livre pris lors de la visite précédente pour pouvoir en choisir un nouveau aussitôt enregistré par Arlette. Le second groupe a rejoint Stéphanie, leur professeur des écoles, dans la pièce voisine pour la lecture d’un conte.

    L’heure impartie étant écoulée, c’est vers la belle table au décor de Noël que se sont dirigés les enfants. Gâteaux, friandises et jus de fruits les attendaient. Tout fut mangé dans un joyeux brouhaha pour le plus grand bonheur des adultes organisateurs.