Seniors de communes voisines parrainés à la cantine

Photos de Francis Secco, membre du Club objectif Duras.

Depuis le mois de janvier 2018, la cantine de La Sauvetat du Dropt accueille les seniors de la commune pour partager le repas avec les enfants de l’école. Opération très largement réussie puisqu’ils sont une dizaine âgés de plus de 70 ans à s’inscrire régulièrement.

Depuis ce mois de mai 2019, le Conseil Municipal a voté la possibilité d’un parrainage de seniors des communes voisines. C’est ainsi que Jean-Pierre, le doyen des seniors inscrit chaque jour, a pu inviter son ami William de St Pardoux-Isaac et que Régine et Francine ont parrainé ce mardi 18 juin, Marie-Hélène et Jean-Pierre Menini de la commune d’Agnac. Un retour aux sources pour eux en quelque sorte. Mais laissons Régine vous raconter toute l’histoire …

« Nos filleuls Jean-Pierre et Marie-Hélène Ménini, ont conduit le car du RPI sans avoir jamais mangé à la cantine ! Voilà qui est fait grâce à cette excellente initiative de notre commune. Je précise que Francine a parrainé Jean-Pierre parce qu’ils étaient sur les bancs de l’école de La Sauvetat ensemble et moi, Marie-Hélène, parce que je garde un très bon souvenir de ces années où elle a transporté mon fiston.

C’est en 1972 que Monsieur Brousse alors Maire de La Sauvetat du Dropt met en place avec son conseil municipal le Regroupement Pédagogique Intercommunal. Avec Monsieur Babot, instituteur à Moustier, ils créent le SIVOM de la Vallée du Dropt qui regroupe encore aujourd’hui 5 communes : Agnac, la Sauvetat, Moustier, Auriac et Pardaillan.

C’est suite à cette mise en place que Jean-Pierre conduit le car scolaire pendant 2 mois, de septembre à octobre et pour les remplacements, en attendant que Marie-Hélène, son épouse, passe le permis.

A partir de novembre 1972, permis en poche, et jusqu’à février 2006, le petit bus scolaire parcourt 160 km par jour. Marie-Hélène fait du porte-à-porte pour ramasser les enfants puis se rajoutent les sorties extra-scolaires, la piscine, l’ordinateur, le sport, le cinéma et différentes visites comme par exemple des vacances en camping à Aureilhan dans les landes avec la classe de Monsieur Babot.
Le samedi pour le petit bus scolaire et sa conductrice, c’est journée non-stop avec l’école le matin et le foot l’après-midi. Même pas le temps de manger ! Lorsqu’elle rentre chez elle vers 18h, elle aide son mari aux travaux de la ferme familiale, le foin au printemps, les vaches toute l’année.

Voilà l’histoire que je tenais à vous raconter pour vous expliquer la raison de ce parrainage. Nos filleuls ont très bien mangé – merci Hélène – Ils reviendront, c’est sûr. Et vous verrez sur les photos que nous avons bien suivi le règlement imposé par la commune : les seniors doivent s’installer parmi les enfants pour échanger avec eux. Règlement que nous approuvons pleinement, tout comme les enfants d’ailleurs. »

  •  
  •  
  •  

Les commentaires sont fermés