Fin des peupliers et massif Rue du Puits

Photos de Jean-Paul Mothes, adjoint au Maire et de Aurélien Jollis, employé communal que vous connaissez aussi pour ses talents de rappeurs.

Au fil des années, suivant l’évolution du moment ou au gré des demandes de nos administrés, l’aspect de votre village change.

Coupés pour éviter la catastrophe!

Vous n’avez pu manquer d’entendre un fort bourdonnement de tronçonneuses cette dernière semaine puis, la curiosité vous poussant vers le bruit, de voir tomber les hauts peupliers qui étaient en bordure de rivière, entre la Place du Prieuré et le Stade Pierre Périé. Le travail a été réalisé par une entreprise d’Allemans du Dropt.

La raison de cet abattage est simple. Non seulement ces arbres étaient depuis longtemps à maturité mais, nous avons frôlé la catastrophe lors du vide-grenier d’août dernier lorsqu’une branche morte de belle taille s’est détachée pour tomber à pic, à quelques centimètres de la tête d’une exposante, laissant un trou béant sur sa table! La décision fut dès lors très rapide et la municipalité autant que le bureau du Comité des Fêtes se réjouissent de pouvoir, cette année, proposer ce grand espace, sans ombre, certes, mais sécurisé.

Un massif pour un parcage en épi Rue du Puits

La Rue du Puits, qui relie l’Avenue du Plantier à la Rue des Fossés, est pourvue d’un parking jusqu’alors assez mal utilisé. Entendez par là que les emplacements n’étant pas matérialisés au sol, les voitures se garaient un peu dans tous les sens empêchant, parfois, le passage de certains véhicules un peu encombrants.

Depuis la semaine dernière, d’après un plan dessiné par Maëlle Valdevit, conseillère municipale et mis en œuvre par les employés communaux Jean-Marc et Aurélien, le problème est résolu. Un massif de forme arrondi vient d’être bâti. Il est en bois et planté d’arbustes qui égaieront l’ouvrage d’ici à l’année prochaine. Depuis, les véhicules se garent en épi et ne gênent plus le passage ce qui devrait ramener la sérénité dans cette partie du village.

  •  
  •  
  •  
  •  

Les commentaires sont fermés