Témoignage de confinés qui prennent du plaisir en famille

Cette famille vit à Roumagne et s’est fait connaître à La Sauvetat du Dropt au cours des soirées sans frontière lorsque l’Association des Amis de la Sauveté présentait les Gavaches locaux. Et puis Véronique et Roland sont présents dans notre annuaire pour leur profession respective : elle est sage-femme, il est horloger.

Depuis ce mardi 17 mars où le confinement est devenu obligatoire en raison de la crise sanitaire due au Coronavirus, cette famille, qui a la chance de vivre à la campagne, s’organise et passe le temps de la meilleure des façons. On sent un vrai plaisir partagé. Il y a l’organisation de l’école à la maison avec les devoirs envoyés via Pronote. A ce sujet, la maman précise que les filles sont assez sérieuses. La visite du Louvre puisque les musées sont virtuellement gratuits en ces temps perturbés. Puis, pour bouger et se dépenser, Roland improvise un ping-pong sur la table de la salle à manger et organise d’autres sports dans le jardin pour profiter des douces températures du printemps. Quelques puzzles dont un bien coloré avec de petites pièces qui a demandé une forte concentration. Une bonne tranche de rigolade avec la séance déguisement et la pose inspirée pour des photos souvenirs. Et puis, comme beaucoup de confinés, le plaisir de se retrouver autour de vrais repas cuisinés. Ici, Roland a régalé la famille de pizzas maison cuites au feu de bois. Les filles, de leur côté, ont le temps de faire de bons desserts.

Merci à Véro et Roland pour ce témoignage illustré qui immortalise cette période tout à fait inédite. L’occasion de changer ses habitudes et de prendre du temps pour la famille.
Pour d’autres, le confinement peut être synonyme d’inquiétude, de panique ou d’ennui. Si vous aussi souhaitez raconter votre quotidien, votre façon de passer le temps, vos joies ou vos galères de confinés, n’hésitez pas à nous contacter.

  •  
  •  
  •  

Les commentaires sont fermés