• Pas de télétravail pour la coiffeuse qui fait l’école dans le salon !

    Pour ce troisième confinement décrété depuis le 3 avril et pour 4 semaines, le gouvernement impose la fermeture des écoles jusqu’au lundi 26 avril pour les maternelles et les primaires et jusqu’à la semaine suivante pour les collèges et les lycées. Mais école fermée ne veut pas dire pas de cours. Les enfants suivent les leçons à distance et ont des devoirs envoyés à la maison par leurs professeurs.

    A La Sauvetat du Dropt, Amandine du Salon de Coiffure Manihair, peut garder boutique ouverte mais n’a pas une profession qui lui permette de mettre ses enfants à l’école malgré tout ouverte pour le personnel soignant et le personnel enseignant ! Résultat, Lina et Léo participent à la vie de leur maman tout en jouant et en faisant leurs devoirs. Les clients sont compréhensifs et s’amusent même de la présence des bambins qui sont patients et sages. Il n’en reste pas moins que les journées sont longues pour eux et que cette situation va se poursuivre puisqu’ils ne pourront pas aller au centre de loisirs au cours des quinze jours de vacances qui suivent pour les mêmes raisons de profession dîtes non essentielle !

     

     

  • Dernières mesures COVID : ce qu’il faut retenir du discours du 4 février

    Article à lire dans son intégralité sur le site Capital.fr

    L’hypothèse d’un nouveau confinement est écartée pour l’instant.

    Jeudi 4 février à 18h, le Premier Ministre Jean Castex, accompagné de plusieurs membres du gouvernement a fait le point sur la situation sanitaire en France.

    C’était une intervention attendue. Ce jeudi 4 février, Jean Castex prenait la parole accompagné de plusieurs ministres, dont ceux de la Santé, Olivier Véran, et du Travail, Élisabeth Borne. Alors que l’épidémie de Covid-19 continue de progresser en France, le gouvernement a notamment choisi de ne pas reconfiner à l’heure actuelle. Pour Jean Castex, c’est une mesure qui ne peut être utilisée qu’en « dernier recours » et qui ne se justifie pas à l’heure actuelle. Mais le gouvernement lance un appel à la mobilisation générale et à la vigilance à l’approche des vacances scolaires.

    • Le couvre-feu à 18 heures est maintenu pour « garder le contrôle de l’épidémie », mais il n’est pas question pour l’instant d’aller loin plus loin en décrétant un nouveau confinement. Les contrôles vont être renforcés dans les prochains jours.
    • Alors que la part des variants s’établirait désormais à 14%, le variant brésilien nourrit particulièrement des inquiétudes. Des kits PCR spécifiques vont être déployés pour détecter ces variants.
    • Pour le gouvernement, le recours au télétravail est désormais « impératif ». Il évoque un « levier très important que nous n’utilisons pas suffisamment pour freiner l’épidémie ».
    • 1,5 million de vaccinations ont été réalisées en janvier, au lieu d’un million comme prévu initialement. 1,7 millions de nouveaux rendez-vous vont bientôt être ouverts pour les vaccinations. Des soignants recevront les premières injections du vaccin d’AstraZeneca ce samedi. Dans les Ehpad, tous les volontaires seront vaccinés d’ici la fin de la semaine.
  • Allègement du confinement et nouvelle attestation à partir du 28 novembre

    Suite au discours présidentiel prononcé le 24 novembre 2020, voici les dernières informations de service-public.fr parues le 26 novembre 2020.

    Le confinement national se prolonge mais de façon allégée à partir du samedi 28 novembre 2020. Deux autres étapes sont déjà envisagées pour un déconfinement progressif en fonction de l’évolution des indicateurs épidémiques. Destiné à lutter contre la nouvelle vague de l’épidémie du Covid-19, ce plan a été annoncé par le Président de la République dans une allocution du 24 novembre 2020. Quelles sont les 3 grandes étapes ? Quelles sont les mesures détaillées par le Premier ministre lors de sa conférence de presse du 26 novembre 2020 ?

    À compter du 28 novembre 2020 au matin

    • Les attestations seront toujours nécessaires pour les sorties, mais les déplacements pour motifs de promenade ou d’activité physique seront étendus à 20 km et pour une durée de 3h (au lieu d’1 km et 1h actuellement).
    • Les activités extra-scolaires en plein air seront à nouveau autorisées.
    • Les offices dans les lieux de cultes seront permis dans la stricte limite de 30 personnes (cette jauge sera réévaluée en fonction de la capacité globale d’accueil et de l’évolution sanitaire au 15 décembre 2020) ;
    • Le sport dans les lieux clos et les sports collectifs ou de contact en extérieur restent interdits. Il est possible de courir dans l’espace public ou pratiquer un sport individuel dans un stade ou un terrain de sport découvert, comme par exemple le tennis, l’équitation, l’athlétisme ou le golf. Les sports nautiques peuvent reprendre.

    Les commerces et établissements suivants pourront rouvrir :

    • les petits commerces jusqu’à 21h dans le cadre d’un protocole sanitaire strict. Des dérogations seront accordées pour ouvrir le dimanche ;
    • les commerces culturels (libraires, disquaires, galeries d’art, salles de vente) ;
    • les bibliothèques et les archives ;
    • les auto-écoles (la préparation des épreuves théoriques continuera de se faire à distance) ;
    • les agences immobilières (les visites immobilières pourront reprendre) ;
    • les services à domicile ;
    • les conservatoires et les écoles de musique à l’exception du chant, jugé trop risqué sur le plan sanitaire.

    Les grandes surfaces peuvent rouvrir tous leurs rayons.

    À noter : Un protocole sanitaire sera mis en place à l’ouverture des commerces :

    • la jauge est portée à 8 m² par client et s’applique à la surface de vente totale (le mobilier, les rayonnages et les étals n’entrent pas dans le calcul). Le personnel des commerces est exclu de la jauge. Les commerces de plus de 400 m² devront mettre en place un système de comptage pour veiller au respect de cette jauge. Lorsqu’un couple ou un parent avec son enfant entrent dans un commerce, ils compteront comme une seule personne.
    • un sens de circulation sera mis en place quand c’est possible ;
    • les locaux doivent être aérés régulièrement ;
    • du gel hydroalcoolique devra obligatoirement être disponible à l’entrée.

    À compter du 15 décembre 2020

    Si le nombre de nouvelles contaminations quotidiennes descend à 5 000 et le nombre de personnes en réanimation entre 2 500 et 3 000, le confinement pourra être levé le 15 décembre 2020 dans ces conditions :

    • un couvre-feu national sera mis en place, de 21h à 7h. Une exception sera prévue pour les soirées du 24 et du 31 décembre 2020, où la circulation sera libre ;
    • les activités extrascolaires en salle seront de nouveau autorisées avec des règles strictes ;
    • les salles de cinéma, les théâtres et les musées pourront rouvrir. Une tolérance sera permise pour que les spectateurs puissent rentrer chez eux, lorsque la représentation se termine après 21h. Le billet de spectacle ou de cinéma vaudra justificatif ;
    • les grands rassemblements resteront interdits ainsi que tous les événements festifs dans les salles à louer ;
    • les parcs d’attractions, les parcs d’expositions et tous les lieux susceptibles de rassembler un grand nombre de personnes venant de régions différentes resteront fermés ;
    • les bars, les restaurants, les discothèques ne pourront rouvrir.

    À noterVacances d’hiver

    • les centres et les colonies de vacances ne pourront pas rouvrir ;
    • les remontées mécaniques et équipements collectifs des stations de ski seront fermés, mais il restera possible de se rendre dans ces stations.

    À compter du 20 janvier 2020

    Si le nombre de contaminations demeure en-dessous de 5 000 cas par jour :

    • les salles de sport et les restaurants pourront rouvrir ;
    • le couvre-feu sera décalé ;
    • les lycées seront pleinement rouverts avec la totalité des élèves présents durant les cours. Quinze jours plus tard, les universités pourront reprendre les cours avec, là aussi, une présence physique de tous les élèves.

    À noterLa situation sanitaire sera évaluée tous les 15 jours pour décider de nouvelles mesures d’ouverture ou, au contraire, de fermetures pour prévenir tout nouvel emballement de la propagation du virus.

    À savoir : Le télétravail doit se poursuivre quand il est possible tout au long de cette période.

    Nouvelle attestation de déplacement – A partir du 28 novembre

    Mise en ligne des nouvelles attestations de déplacement sont en ligne sur le site du service public. Également disponible en langue anglaise. ATTESTATION DE DÉPLACEMENT DÉROGATOIRE

  • Illustrations humoristiques du confinement, pour garder 2020 en mémoire !

    Album illustré du confiné 2020 !…

    Ce petit clin d’œil à la période des 8 semaines de confinement de cette année 2020 est édité par Jean-Louis Giron de Soumensac.
    Jean-Louis, on le connaît à La Sauvetat du Dropt pour être un fervent participant du concours de peintres dans les rues du village.

    Mis au pied du mur par un ami lui ayant lancé le défi de faire chaque jour du confinement un dessin en rapport avec cet événement sanitaire inédit, cet architecte à la retraite passé par des études artistiques s’est pris au jeu et a croqué, quotidiennement, de façon humoristique ou sarcastique, l’actualité découlant du fameux COVID-19.

    Le résultat sera édité prochainement sous la forme d’un album que tout un chacun peut acquérir pour la somme de 15 €. Pas de frais de port si vous passez par le Point Lecture de La Sauvetat du Dropt. Pour commander, envoyez un email à assos.sauvetat@gmail.com ou via Facebook sur la page de La Sauvetat du Dropt Lot-et-Garonne

     

  • Vos belles photos du confinement

    Pour cette troisième semaine de confinement, vous aurez le plaisir de voir les photos des sauvetatoises Anne Lesimple, infirmière, qui a bien besoin de profiter des couleurs du printemps autour du pont roman lorsqu’elle n’est pas au chevet de ses patients et celles de Kayoko, japonaise, qui réside non loin du bourg dans une belle maison agrémentée d’un jardin qu’elle aime entretenir et photographier au rythme des saisons.

  • The lockdown for an Aussie family

    Sam, Robyn et leurs enfants Daisy et Lincoln ont choisi de vivre en France près de La Sauvetat du Dropt depuis 5 ans. Comme nous tous et comme leurs compatriotes en Australie, ils essaient de vivre le confinement de la meilleure des façons. Voici leur dernier post à ce sujet et les photos pour illustrer. En version originale :

    « Reaching the end of the first fortnight in lockdown… we are so proud of our children’s eagerness to make the best of the circumstances we find ourselves in. Whether it be baking bretzels for the first time, preparing and nurturing a sour dough starter, learning different stitches, measuring out and running a short circuit around the yard, looking at the moon through a telescope and spotting their first shooting star, engaging in online learning resources, doing a 1500 piece jigsaw puzzle and asking questions and finding answers… doesn’t matter where we are, cherished memories are still being made. We look forward to seeing what memories are made over the next two weeks.« 

    « Première quinzaine de confinement … nous sommes si fiers de l’empressement de nos enfants à tirer le meilleur parti des circonstances dans lesquelles nous nous trouvons. Que ce soit pour faire des bretzels pour la première fois, créer et nourrir un levain, apprendre différents points de couture, mesurer et mettre en place un mini-circuit autour de la cour, observer la lune au télescope et repérer la première étoile filante, s’inscrire en ligne sur des sites pour apprendre, faire un puzzle de 1500 pièces, poser des questions, trouver les réponses … peu importe où nous sommes, des souvenirs précieux sont en train de se faire. Il nous tarde de voir quels souvenirs seront créés au cours des deux prochaines semaines. »

  • Témoignage de confinés qui prennent du plaisir en famille

    Cette famille vit à Roumagne et s’est fait connaître à La Sauvetat du Dropt au cours des soirées sans frontière lorsque l’Association des Amis de la Sauveté présentait les Gavaches locaux. Et puis Véronique et Roland sont présents dans notre annuaire pour leur profession respective : elle est sage-femme, il est horloger.

    Depuis ce mardi 17 mars où le confinement est devenu obligatoire en raison de la crise sanitaire due au Coronavirus, cette famille, qui a la chance de vivre à la campagne, s’organise et passe le temps de la meilleure des façons. On sent un vrai plaisir partagé. Il y a l’organisation de l’école à la maison avec les devoirs envoyés via Pronote. A ce sujet, la maman précise que les filles sont assez sérieuses. La visite du Louvre puisque les musées sont virtuellement gratuits en ces temps perturbés. Puis, pour bouger et se dépenser, Roland improvise un ping-pong sur la table de la salle à manger et organise d’autres sports dans le jardin pour profiter des douces températures du printemps. Quelques puzzles dont un bien coloré avec de petites pièces qui a demandé une forte concentration. Une bonne tranche de rigolade avec la séance déguisement et la pose inspirée pour des photos souvenirs. Et puis, comme beaucoup de confinés, le plaisir de se retrouver autour de vrais repas cuisinés. Ici, Roland a régalé la famille de pizzas maison cuites au feu de bois. Les filles, de leur côté, ont le temps de faire de bons desserts.

    Merci à Véro et Roland pour ce témoignage illustré qui immortalise cette période tout à fait inédite. L’occasion de changer ses habitudes et de prendre du temps pour la famille.
    Pour d’autres, le confinement peut être synonyme d’inquiétude, de panique ou d’ennui. Si vous aussi souhaitez raconter votre quotidien, votre façon de passer le temps, vos joies ou vos galères de confinés, n’hésitez pas à nous contacter.

  • CORONAVIRUS : Attestations de déplacement privé et justificatifs de déplacement professionnel

    Votre Mairie vous informe des dernières mesures prises par le gouvernement.

    Le 16 mars 2020, le Président de la République a décidé de prendre des mesures pour réduire les contacts et déplacements au strict minimum sur l’ensemble du territoire à compter du mardi 17 mars à 12h00, pour quinze jours minimum.

    Des dérogations sur attestation sont possible dans le cadre de :

    1. Trajets entre le domicile et le ou les lieux d’exercice de l’activité professionnelle et déplacements professionnels insusceptibles d’être différés ;
    2. Déplacements pour effectuer des achats de fournitures nécessaires à l’activité professionnelle et des achats de première nécessité dans des établissements dont les activités demeurent autorisées par arrêté du ministre chargé de la santé pris sur le fondement des dispositions de l’article L. 3131-1 du code de la santé publique ;
    3. Déplacements pour motif de santé ;
    4. Déplacements pour motif familial impérieux, pour l’assistance des personnes vulnérables ou pour la garde d’enfants ;
    5. Déplacements brefs, à proximité du domicile, liés à l’activité physique individuelle des personnes, à l’exclusion de toute pratique sportive collective, et aux besoins des animaux de compagnie ;
    6. Déplacements résultant d’une obligation de présentation aux services de police ou de gendarmerie nationales ou à tout autre service ou professionnel, imposée par l’autorité de police administrative ou l’autorité judiciaire ;
    7. Déplacements résultant d’une convocation émanant d’une juridiction administrative ou de l’autorité judiciaire ;
    8. Déplacements aux seules fins de participer à des missions d’intérêt général sur demande de l’autorité administrative et dans les conditions qu’elle précise.

    Les personnes souhaitant bénéficier de l’une de ces exceptions doivent se munir, lors de leurs déplacements hors de leur domicile, d’un document leur permettant de justifier que le déplacement
    considéré entre dans le champ de l’une de ces exceptions.
    L’attestation de déplacement dérogatoire et le justificatif de déplacement professionnel sont téléchargeables ci-dessous, sur le site du gouvernement ou peuvent être rédigés sur papier libre:

    ATTESTATION DE DÉPLACEMENT (dernière version) et JUSTIFICATIF DE DÉPLACEMENT PROFESSIONNEL

    ATTESTATION EXPLOITANT AGRICOLE et ATTESTATION POUR VOS OUVRIERS AGRICOLES

    La Mairie a mis à votre disposition des attestations de déplacement dérogatoire dans les commerces du village : PROXI P’tit Panier du Dropt, Les Fées Gourmandises (Tabac) et Boulangerie Demadrille.