Pas de télétravail pour la coiffeuse qui fait l’école dans le salon !

Pour ce troisième confinement décrété depuis le 3 avril et pour 4 semaines, le gouvernement impose la fermeture des écoles jusqu’au lundi 26 avril pour les maternelles et les primaires et jusqu’à la semaine suivante pour les collèges et les lycées. Mais école fermée ne veut pas dire pas de cours. Les enfants suivent les leçons à distance et ont des devoirs envoyés à la maison par leurs professeurs.

A La Sauvetat du Dropt, Amandine du Salon de Coiffure Manihair, peut garder boutique ouverte mais n’a pas une profession qui lui permette de mettre ses enfants à l’école malgré tout ouverte pour le personnel soignant et le personnel enseignant ! Résultat, Lina et Léo participent à la vie de leur maman tout en jouant et en faisant leurs devoirs. Les clients sont compréhensifs et s’amusent même de la présence des bambins qui sont patients et sages. Il n’en reste pas moins que les journées sont longues pour eux et que cette situation va se poursuivre puisqu’ils ne pourront pas aller au centre de loisirs au cours des quinze jours de vacances qui suivent pour les mêmes raisons de profession dîtes non essentielle !

 

 

  •  
  •  
  •  

Les commentaires sont fermés