RUBRIQUE de TATI SAUVETTE N°3 – FÉVRIER 2021

1. Actualité

BULLETIN MUNICIPAL
Vous avez tous eu dans vos boites à lettre le bulletin municipal avec son enquête portant sur le compostage. Tati Sauvette et l’ensemble de la municipalité vous remercient de la remplir et de la rapporter au plus tard fin février à la mairie. L’action n’attend pas et votre participation est nécessaire.

Centre d’enfouissement de Monflanquin – crédit photo JP SUD OUEST 18/12/2020

Le NUMERO 52 de janvier 2021 – 47 / L ACTUALITE DU DEPARTEMENT DE LOT ET GARONNE

Ce journal vous offre une double page d’information pour dissiper vos doutes sur la nécessité de la réduction des déchets .Il est urgent de réduire les déchets ultimes (sacs noirs) pour diminuer le nombre d’installation de traitement et préserver les matières premières. Nous pouvons encore progresser.
Chaque LOT-ET-GARONNAIS produit 250 kg de déchets résiduels par an ! Depuis le 1er janvier 2021 suite à la fermeture du site d’enfouissement de NICOLE, ces déchets sont pour 2/3 transportés au centre d’enfouissement de l’ALBIE de Monflanquin (de manière régressive sur 4 ans) et pour le reste incinérés dans la région agenaise.

A l’horizon 2025, il sera impératif d’avoir réduit de 30% le volume des déchets ainsi traités pour le bien de l’environnement et de notre porte monnaie. Des solutions existent : tri à la source des bio déchets (compostage), recyclage (sacs jaunes), consommation éco-responsable.

ECOPARC DE DAMAZAN : il accueille VALOREGEN
L’ écoparc de VALORIZON (syndicat mixte de valorisation et traitement des déchets du Lot et Garonne) devrait accueillir l’entreprise VALOGEREN qui a pour ambition «de devenir le premier recycleur de plastique neutre en carbone au monde grâce à une technologie breveté et unique».
Ainsi Valorizon aura un atout supplémentaire pour s’ancrer plus fortement dans sa démarche dédiée à l’économie circulaire et à la croissance verte.

L’ACTU DE NOTRE CCPL 47 – Extraits provenant du site de notre CCPL

1- Du broyat gratuit à votre disposition

Dans le cadre de la prévention des déchets et notamment celle des déchets organiques, la Communauté de Communes du Pays de Lauzun met à disposition gratuitement auprès des usagers, sur le site de l’ancienne déchèterie, du broyat. Ce résidu de déchets vert provenant des tailles d’arbres et d’arbustes du service entretien de la voirie peut servir à alimenter vos composteurs en « matière brune » et/ou servir de paillage pour vos massifs.

Alors intéressé ?

• La mise à disposition du broyat se fait uniquement le mardi matin de 8h30 à 11h30 sur inscription à iris@ccpl47.fr ou au 05 53 94 12 26 en indiquant votre nom, votre prénom et les quantités souhaitées.
• Munissez-vous du matériel nécessaire : pelle, râteau, contenant…
Nos équipes peuvent vous aider mécaniquement à charger le broyat à l’aide d’un télescopique dans vos véhicules compatibles. En revanche, pour un chargement manuel dans un fourgon par exemple, vous devez vous en occuper.

2- LE PLDMA

Tati Sauvette est heureuse de relayer cette information. Le PLPDMA n’aura bientôt plus de secrets pour vous tous 😉 Explication reprise sur le site de la CCPL 47

Le PLPDMA … un nouveau sport combat ? En quelque sorte, oui cet acronyme pour signifier « Programme Local de Prévention des Déchets Ménagers et Assimilés » est un moyen de « lutte » au profit de l’environnement.

Co-construit avec ValOrizon, syndicat de valorisation et traitement des déchets ménagers du Lot-et-Garonne, le PLPDMA a pour objectif de mettre en place une orientation stratégique claire en faveur de la réduction des gaspillages et des déchets.

Pour ce faire chaque collectivité, en l’occurrence la Communauté de Communes du Pays de Lauzun doit définir pour 6 ans ses propres actions sur le territoire suivant 10 axes proposés par l’ADEME :

axe 1 : Être exemplaire en matière de prévention des déchets
axe 2 : Sensibiliser les acteurs et favoriser la visibilité de leurs efforts en faveur de la prévention des déchets
axe 3 : Utiliser les instruments économiques pour favoriser la prévention des déchets
axe 4 : Lutter contre le gaspillage Alimentaire
axe 5 : Éviter la production de déchets verts et encourager la gestion de proximité des biodéchets
axe 6 : Augmenter la durée de vie des produits
axe 7 : Mettre en place ou renforcer des actions emblématiques favorisant la consommation responsable
axe 8 : Réduire les déchets des entreprises
axe 9 : Réduire les déchets du BTP
axe 10 : Réduire les déchets fluviaux

Après les réflexions et propositions formulées par les membres de la Commission environnement, les élus de la CCPL devront opter pour des axes prioritaires en vue de prévoir les budgets correspondants et dimensionner les équipes.

Dans l’article suivant … pour mettre en pratique l’idée de réduire nos déchets, apprenons à trier pour recycler …

  •  
  •  
  •  

Les commentaires sont fermés