Acte de vandalisme … autorisé !

A La Sauvetat du Dropt, des vandales connus mais approuvés par la Mairie!

Nous l’annoncions dans un précédent article, Les Amis de La Sauveté ont obtenu l’autorisation du Conseil Municipal de dégager les grilles du portail qui se trouvent entre l’église et les logements communaux de l’ancien presbytère. Par le fait, derrière cette entrée jusque là encombrée de lierre et autre arbustes spontanés, se trouve un passage public que les promeneurs pensent privé alors qu’il est le parcours préconisé du circuit numérique menant de la Place du Prieuré à l’Église St Germain.

C’est donc armée d’une grosse cisaille et d’une scie à bûches que Francine Pandolfo, présidente des Amis de La Sauveté et sa secrétaire adjointe, attaquaient le chantier avec détermination ce dimanche 20 mai après-midi. La première surprise fut de constater que les pieds de lierre énormes et enchevêtrés dans les grilles depuis des décennies seraient très longs à couper avec la scie. C’est alors que vînt à passer l’ami Dédé avec sa tronçonneuse! Une idée lumineuse qui permit à ces dames de poursuivre le travail de dégagement mieux et plus vite. Inconvénient de l’outil adéquat, le bruit, qui fit sortir de la maison située de l’autre côté de la rue le vice-président du Comité des Fêtes, Alain Crossoir. Pas pour se plaindre, et non, mais pour mettre la main à la pâte!

Finalement, c’est avec une équipe de 4 ouvriers que le chantier fut terminé en un temps record! Végétation dégagée, chargée sur la benne d’un camion et emplacement nettoyé. Ils eurent même la surprise de découvrir une vasque scellée au dessus d’une des piles du portail faisant cogiter ces dames qui proposeront au bureau de l’association d’y mettre des fleurs.

Nul doute que les habitués du Bar-Tabac-Restaurant Les Fées Gourmandises situé face à cette entrée ne soient surpris dès demain matin à l’heure du café. A la place de l’îlot de verdure, on peut apprécier maintenant la belle facture des piles en pierre du portail et redécouvrir l’ancienne pompe à eau ainsi que la plaque commémorative de la naissance de Grammont. Une opération réussie, donc, qui marque le début des travaux d’embellissement de ce secteur du village puisque des ganivelles sont prévues devant les jardins des habitants de ce passage public pour préserver leur intimité et que des massifs de fleurs seront plantées contre l’église.

  •  
  •  
  •  
  •  

Les commentaires sont fermés