• Lumière d’automne sur les travaux du pont roman

    Merci au Club Objectif Duras et plus particulièrement à Michel Michelot pour ces nouvelles photos du Pont Roman de La Sauvetat du Dropt en cours de travaux. Son parcours l’a conduit d’un pont à l’autre en empruntant le petit chemin de verdure entre Dropt et jardins familiaux.
    Bravo pour le réflexe du photographe à la vue de cet imposant chargement de bois transitant par le pont neuf…

    On aime la lumière d’automne qui enflamme le paysage et la langueur de la rivière qui bute sur le batardeau. Les arches semblent comme endormies dans l’attente d’un renouveau. A l’extrémité du pont, le village, imposant par ces maisons de pierre, garde un œil bienveillant au bon déroulement de la restauration.

  • Mémoire du village en images

    Du rire et de l’émotion pour cette soirée de projection

    Pour cette deuxième séance, l’Atelier Mémoire des Amis de La Sauveté est à classer parmi les manifestations très appréciée. C’est sur une idée du club photo Objectif Duras, alors présidé par Michel Michelot, et le travail de montage de Francis Secco, membre du club et sauvetatois, qu’un premier rendez-vous avait réuni du monde en octobre 2017. Ce 20 octobre 2018, le diaporama retraçant une partie de l’histoire contemporaine du village a fait se déplacer des sauvetatois résidents ou qui le furent du temps de leur jeunesse.

    La présidente des Amis de La Sauveté, Francine Pandolfo, est aussi l’animatrice de ces soirées puisqu’elle est née dans le village voilà plus de sept décennies. Et bien qu’elle ne cédât point son micro, enthousiasmée par l’intérêt ressenti dans la salle, elle fut largement secondée par tout ceux qui se retrouvèrent sur les photos et qui, tant bien que mal, réussirent à nommer tous les élèves qui fréquentaient alors l’école. Parmi eux, mais nous parlons là d’une époque récente, Jean-Luc Gardeau, actuel Maire de La Sauvetat du Dropt que l’on retrouvait quelques photos plus tard en guitariste de rock dans un groupe au look très british.

    Au cours de la soirée, on vit se dérouler les fêtes du village où se rassemblaient beaucoup de monde. Le comice agricole, les concours de pêche à la ligne, la course aux canards dans le Dropt qui engendra les rires de l’assistance à la vue des jeunes gars en maillot, la fête des chars fleuris avec un hommage particulier à Jean Guillerm en présence de ses 3 enfants venus pour l’occasion, les landies en costume blanc … Les équipes de foot des débuts, les travaux dans l’Avenue de Grammont à la fin des années 90, de nombreuses photos du village autrefois, avant 1917 puisque l’église possédait ses clochetons puis après cette date puisqu’ils furent emportés par un ouragan, l’ancienne halle en bois remplacée par une halle en fer puis par un espace vert et un parking, La photo de Pascal Jolibert, en tablier blanc devant la boucherie familiale, la tragédie du moulin racontée avec émotion par Jean-Pierre Ménini qui avait 9 ans en 1952 et qui fut témoin du dramatique accident qui coûtât la vie du meunier de l’époque alors très actif pour la commune. Les commerces plus nombreux qu’aujourd’hui, le bar-restaurant de la Paix qui, s’il a changé de nom, n’en reste pas moins au même endroit, la gare et son restaurant situés sur la commune d’Agnac pourtant, le poste électrique imposant déjà… Plus de deux heures de souvenirs qui se poursuivirent autour d’un verre et de pâtisseries.

    L’association des Amis de La Sauveté tient à remercier Francis Secco et le club Objectif Duras pour leur aide précieuse. Ainsi que tous les acteurs improvisés de la soirée qui ont spontanément pris la parole pour faire part de leurs souvenirs. Une soirée qui pourrait se reproduire l’année prochaine si des photos encore cachées ici et là étaient prêtées à l’association le temps de les scanner. Pensez-y …

  • Le village dans le viseur d’Objectif Duras

    Partage de photos

    Le club photo Objectif Duras est toujours très actif et rayonne sur l’ensemble du territoire du Pays de Duras. Les nombreuses photos prises lors des sorties sont généreusement mises en ligne et téléchargeables sur le site du club. C’est ainsi que notre bibliothèque d’images vient de s’enrichir de nouvelles vues de La Sauvetat du Dropt prises fin mars, entre deux averses est-il précisé.

    Atelier Mémoire, saison 2

    Autre action menée par ce club, la mise en place d’Ateliers Mémoire qui permettent de réunir d’anciennes photos des villages et de leurs habitants et de les diffuser sous forme de diaporama. Le bureau des Amis de La Sauveté et sa présidente Francine Pandolfo tiennent à remercier Michel Michelot, qui vient de laisser sa place de président, pour l’élan donné à la création d’un Atelier Mémoire dans notre commune ainsi que Francis et Michèle Secco, sauvetatois et membres du club, pour le montage diffusé en octobre 2017. Suite au succès de cette projection, une date pour un nouveau diaporama est à nouveau proposée cette année, le samedi 20 octobre 2018.

    Place aux photos: le Pont Roman et sa partie romane maintenant restaurée, la croix des pèlerins, beaucoup d’eau sous les arches de la partie gothique du pont et incitation à la flânerie sur le beau sentier de verdure qui relie l’aire de camping-car à la Place du Moulin…

  • Tant de souvenirs lors de l’Atelier Mémoire

    Pêche au canard sur le Dropt

    Le projet de réunir les photos des manifestations anciennes du village était sur la table des Amis de La Sauveté depuis déjà longtemps. Projet sans cesse repoussé en raison du manque de temps pour réunir, numériser puis assembler toutes ces photos.

    Nous avons eu la chance de rencontrer Michel Michelot du Club Objectif Duras. Son association, forte de nombreux membres, organise depuis plusieurs années des Ateliers Mémoires sur le canton de Duras. C’est donc grâce avec leur assistance que cette soirée a pu se faire à La Sauvetat du Dropt. Michel Michelot pour ses conseils et sa passion du territoire. Monique Labonne pour avoir numérisé plus de 180 photos et Francis Secco, sauvetatois également membre d’Objectif Duras pour le montage du diaporama.

    Ce sont plus d’une centaine de personnes qui se sont retrouvées dans la salle des animations de La Sauvetat du Dropt ce samedi 21 octobre en soirée. Ils étaient accueillis par la présidente des Amis de La Sauveté Francine Pandolfo, sauvetatoise depuis toujours, très fière de commenter les photos projetées sur grand écran.

    Nous avons découvert que les concours de pêche attiraient énormément de monde ou que les jeunes étaient invités à attraper des canards dans le Dropt. Nous avons tous ri en constatant que les costumes de bain de l’époque ne ressemblaient pas du tout aux maillots d’aujourd’hui, que Jeannine faisait la pin-up en maillot, que Jeannette était mignonnette. Nous avons entendu les fous rires des sœurs Sure qui se sont vues sur les bancs de l’école et qui ont su donner presque tous les noms de leurs camarades de classe. Constater que Jean-Luc Gardeau, aujourd’hui Maire de la commune, avait déjà un air de meneur, que sa sœur Christine était blonde comme les blés. Nous avons vu Francine en reine d’un jour sur les chars fleuris et souri en réalisant que Dino était déjà, à 12 ans, un rital crooner. Admiré Odette en sauvetatoise de cœur et applaudi devant les beaux couples que formaient Simon et Jeanine et Angèle et Marcel.
    Il y eut bien sûr beaucoup de photos des nombreuses fêtes des fleurs. De quoi se rappeler que ces immenses et magnifiques chars fleuris réunissaient chaque hiver les sauvetatois de tous âges pour la confection des fleurs et des armatures. Que ces chars qui défilaient dans la rue au mois de mai avaient aussi défilé sur des radeaux dans le Dropt dans les dernières années.
    Nous avons découvert qu’il existait un genre de comice agricole où était présenté des bovins à l’emplacement actuel de l’aire de camping-car. Que les écoles du canton se retrouvaient pour des épreuves sportives appelées landies. Que ces mêmes élèves faisaient de belles pyramides humaines lors des fêtes fédérales, que la Maison des Loisirs était la maison de Dino et que la salle des sports avait pris la place de sa ferme où l’on pouvait voir de belles meules de foin. Que l’écluse avait été nettoyée pour en faire une piscine ou vu ce qu’était la maison de l’éclusier à l’origine…

    Vous l’aurez compris, nous aurions pu citer beaucoup plus de noms et prolonger cette soirée tellement ont été nombreux les souvenirs des uns et des autres à la vue de ces photos. D’ailleurs, Lilou, ancienne « petite » du village, suggérait de faire un dvd du diaporama projeté. Voilà une idée intéressante qui sera discutée par Les Amis de La Sauveté.

    La soirée s’est terminée par le verre de l’amitié et la promesse de nouvelles photos que les uns et les autres porteront pour être numérisées. Il est évident qu’une date sera proposée pour une autre projection l’année prochaine. Une projection qui montrera un peu plus de l’ancien aspect du village comme l’ont demandés plusieurs des invités présents.

    En attendant, voici quelques photos de la soirée et pour le plaisir, certaines des photos anciennes présentées dans le diaporama et dont voici une succincte description.
    De gauche à droite, Jean-Luc Gardeau, Maire actuel; Un des nombreux chars fleuris; Les chars autrefois avec à droite Dino et Francine; Photo de classe, 1955; Photo de classe 1965-66; Nettoyage de l’écluse pour en faire une piscine; Partie de pétanque à l’arrière de l’église; Simon et Jeanine Brugère; Des athlètes sauvetatois.

  • Un diaporama photos des meilleurs moments du village


    Grâce au club photo Objectif Duras et son responsable Michel Michelot, grâce aux membres de ce club qui ont très patiemment scanné quelques 180 photos triées pour l’occasion et enfin, grâce au sauvetatois et membre du club Francis Secco qui les a réunies dans un diaporama, Les Amis de la Sauveté sont heureux de vous inviter à une soirée de projection qui aura lieu Samedi 21 Octobre à 20h30 dans la salle des animations.

    Que de plaisir prendrons nous à revoir les photos des concours de pêche qui attiraient tant de monde, celles de la fête des chars fleuris avec ses majorettes, les photos de l’école et celles du foot, divers clichés du village et tant d’autres encore qui nous permettront de retrouver nos anciens en culottes courtes. Une soirée qui s’annonce joyeuse ou nostalgique mais très riches de souvenirs.

  • Objectif Duras chasseur d’images à La Sauvetat du Dropt

    « OBJECTIF DURAS est une association dont le but est de mettre la photo au service du PAYS de DURAS. »

    Voilà le leitmotiv des adhérents de ce club qui était en chasse d’images à La Sauvetat du Dropt vendredi 2 juin en fin de journée. Ils étaient 7 à déambuler dans le village, appareil photo en bandoulière. Parmi ces photographes amateurs, Francis et Michèle Secco, sauvetatois, tous deux passionnés par l’objectif.

    Parmi ces nombreux clichés, nous avons choisi les insolites, ceux qui vont chercher le détail dans l’histoire et qui mettent le patrimoine en valeur. On aime l’herbe folle qui vient caresser les arches du pont et l’orangé du lichen sur la Croix des pèlerins. La verdure sur les arches gothiques et le photographe pensif sur son banc. L’arrondi imparfait des piles du pigeonnier d’Agnac et la symétrie parfaite de la façade de la maison renaissance…

    Remercions Objectif Duras d’enrichir notre bibliothèque. Leurs auteurs sont mentionnés sur chacune. Si une de ces photos vous intéresse, merci de contacter Michel Michelot, responsable de l’association, afin d’avoir le droit à l’image.

  • Une sortie flore pour Objectif Duras

    La chance de notre village de La Sauvetat du Dropt est très certainement de se trouver au carrefour du Pays de Lauzun et du Pays de Duras. Cette particularité administrative permet aux administrés de naviguer d’une association à une autre et de faire le lien entre ces deux territoires.

    C’est ainsi que des sauvetatois, grands amateurs de photos, Francis et Michèle Secco, ont participé à la sortie flore organisée par le club Objectif Duras. Voici les explications et seulement trois des nombreuses photos de Francis, à retrouver sur son site regards-aquitaine.

    « Une nouveauté à Objectif Duras, une sortie photos autour de la flore de notre région. Dimanche 26 mars 2017, Marie Coutable, une de nos adhérentes passionnée de flore et de faune organisait une sortie tulipes sauvages sur le site de Bouilhats avec l’accord de la mairie de Marmande.
    Nous avons donc profité du spectacle qu’elles offrent en prenant soin de ne pas les cueillir. Il s’agit d’un champ protégé et d’une espèce protégée. Ces tulipes auraient été importées d’Asie Centrale par Alexandre le Grand qui, lors de ses pérégrinations dans les villes gallo-romaines, en a laissé en témoignage de son passage. C’est ainsi que Bouilhats a hérité de ce cadeau somptueux. »

  • Bientôt un Atelier Mémoire

    Sous l’impulsion et avec l’aide matérielle du Club Objectif Duras et de son président Michel Michelot, les Amis de La Sauveté devraient présenter, avant la fin de l’année, un Atelier Mémoire qui permettra de se remémorer de nombreux événements de la vie de notre village.

    C’est dans ce but qu’une première rencontre en petit comité a eu lieu mercredi 15 février. Outre la présence de Michel Michelot, se trouvaient autour de la table Jean-Pierre Vergnes, trésorier du club, Francis et Michèle Secco et Martine Brosse, sauvetatois mais aussi membres du club ainsi que Francine Pandolfo, présidente des Amis de La Sauveté et Jean-Luc Gardeau, Maire du village.
    Sur les tables, de nombreuses photos récupérées ici et là. Notamment les photos de Monsieur Moreau bien connu des sauvetatois puisqu’il fut photographe puis architecte dans le centre bourg et à l’origine du premier Syndicat d’Initiative.

    Cette soirée mémoire, dont la date n’est pas encore fixée, serait l’occasion de faire défiler de nombreuses photos anciennes montrant des vues du village au début du XXème siècle, des photos de classe, de la Fête des Fleurs, du foot, du théâtre ou encore des concours de pêche. De quoi se régaler et bien s’amuser. N’en disons pas plus pour l’instant. Juste que vous ne verrez plus nos retraités avec le même œil après les avoir vu en culotte courte!

     

  • Objectif Duras apprivoise la lumière sur le village

    Ces photos retouchées, prises à La Sauvetat du Dropt, ressemblent presque à des aquarelles. Elles dévoilent un lieu paisible et magique où l’eau et la pierre règnent en maître et où le feu solaire de cette fin de journée irradie les bâtiments et la rivière. Elles invitent à la découverte, à la flânerie.

    Elles sont de Michel Michelot, responsable du club photo Objectif Duras dont voici la philosophie:

    Une idée d’un groupe de résidents du PAYS de DURAS, amoureux de leur pays et passionnés par la photo.

    Tout d’abord, parlons de notre beau territoire, le PAYS de DURAS. Nous avons un patrimoine extraordinaire, culturel, historique, agricole, la faune, la flore, de très beaux points de vues et aussi énormément de manifestations.

    Tout autour de cela, une très bonne communication est faite par l’Office de Tourisme du PAYS de DURAS, par Info Tourisme, les associations, les Mairies, le Conseil Général, les habitants de notre région.

    OBJECTIF DURAS est une association dont le but est de mettre la photo au service du PAYS de DURAS

    Grâce à un objectif photo nous allons pouvoir atteindre un autre objectif, celui de participer à la vie du PAYS de DURAS.

    OBJECTIF DURAS ne fera aucune ombre aux autres associations. Au contraire, OBJECTIF DURAS sera à leur service pour participer à la dynamisation de toutes les manifestations.