Les apprentis sorciers ne doivent pas rater le Poudlard Express

Article paru sur le journal Sud-ouest du 16 février.

L’École des Mimbus rempile pour une année à Bourgougnague. Mais il reste peu de places.

L’an dernier, la première de l’École des Mimbus, école de sorcellerie inspirée de l’univers d’Harry Potter, avait fait de nombreux déçus pour une poignée d’élus. La centaine de places disponibles s’était arrachée en quelques secondes, alors que des milliers de passionnés de magie avaient tenté leur chance.
Cette année, le château Jolibert, à Bourgougnague, ouvre à nouveau ses portes pendant le week-end de l’Ascension, du 10 au 13 mai, afin d’accueillir des élèves un brin plus farfelus que la moyenne. En effet, le château abrite à l’année la Maison familiale et rurale du village.

Une vingtaine de places

Pour cette deuxième année d’apprentissage, donc, les étudiants à chapeaux pointus en apprendront un peu plus sur les ancêtres de l’école, résoudront de sombres mystères, concocteront des potions, apprendront de nouveaux sortilèges, et s’affronteront bien entendu sur le terrain de Muggle Quidditch.

Mais l’association Mimbulus Mimbletonia, porteuse du projet, promet bien d’autres surprises. Il paraîtrait qu’un elfe et quelques fantômes rôdent dans les couloirs…
Les sorciers en herbe doivent en revanche faire vite s’ils veulent s’asseoir derrière un pupitre, puisqu’il ne reste qu’une vingtaine de places disponibles. Pour pouvoir apprendre à manier la baguette magique, il faut être âgé de plus de 16 ans et débourser 200 euros (quatre jours et trois nuits, repas compris).

Réservation sur le site École des Mimbus

  • 1
  •  
  •  
  •  

Les commentaires sont fermés