Le pèlerinage de Martine se poursuit et s’achève bientôt, elle est en Dordogne …

Ceux qui la connaissent bien s’en doutaient, Martine en pèlerinage sur la Via Arverna depuis plus de 15 jours pour relier Clermont-Ferrand à La Sauvetat du Dropt, avait les pieds si douloureux en fin de semaine dernière qu’elle pensait peut-être stopper la route à son arrivée à Rocamadour. Bien évidemment, après une journée de repos bienvenue chez des amis dans ce beau village du Lot, elle reprenait la route après avoir badigeonné ses pieds d’une crème antibiotique et appliqué de gros pansements « rembourrés » !  Nous reprenons le périple avec elle en suivant les commentaires laissés sur son carnet de bord via sa page Instagram appelée bien sûr EULTREIA.

Jour 19 (10/07) : Aujourd’hui, repos chez mes amis. J’ai assisté à une opération de cavage, c’est à dire, recherche de truffes par une chienne cocker anglais. La truffe aestivumes, la blanche d’été. 180 g récoltés ! Demain, je repars vers Souillac. J’ai racheté des pansements « rembourrés » 😉

Jour 20 (11/07) : Reprise en douceur. Les pieds ont l’air de tenir. Direction Souillac, je retrouve la coquille.
Partie dans la brume, arrivée à l’abbaye de style byzantin de Souillac. Sur la place, exposition de vieilles voitures, la plus ancienne datant de 1939, une traction cabriolet. Demain direction St Julien de Lampon.

Jour 21 (12/07) : Souillac – St Julien de Lampon. Partie sous une pluie intense, arrivée à peu près au sec et maintenant, il tombe encore des cordes ! Peu de photos aujourd’hui, pas un temps à mettre un appareil dehors ! Espérons que demain sera meilleur, l’étape est longue …

Jour 22 (13/07) : 21ème jour de marche (Martine ne compte pas la journée de repos) entre St Julien de Lampon et Castelnaud-la-Chapelle. Longue étape qui a commencé sans pluie. Par moments, de gros nuages s’ammoncellent mais cela sera à la fin que le déluge tombera ! En attendant, toujours de beaux paysages. Du maraîchage entre les noyers, le four communal, l’arrivée sur Domme, la vue sur la Dordogne et enfin, au loin, le Château de Castelnaud ! Le drapeau du Seigneur flotte au vent, mais, je ne serai pas hébergée là-haut 😉

Jour 23 (14/07) : Ce matin, direction Belvès. La pluie est tombée cette nuit. Au petit matin, la brume. Même si je ne veux pas écouter la pluie tomber, je la sens … Accalmie avant Belvès perchée sur son rocher. 17h, le soleil arrive mais attention, gros nuages …

Jour 24 (15/07) : Belvès – St Avit Senieur. Belle étape tranquille sous un petit crachin qui me tiendra compagnie. Mais on peut « péter tranquille au nord » … ailleurs, je n’ai pas eu plus d’indications précises 😉 Passage par Cadouin et sa belle halle. Puis St Avit où l’on passerait des heures dans ses murs. Classée quand même au patrimoine mondial de l’Unesco. Pour ceux qui sont du coin, visite aux flambeaux ce dimanche 18. Qu’on se le dise !

Jour 25 (16/07) :Avant dernière étape. Pas très longue et sous le soleil … Enfin, partir sans kway ! Beaumont du Périgird en haut du chemin. Encore un très beau village où il faut noter que les cafés sont ouverts de bonne heure ! Le chemin continue entre une haie de tournesols ou bordé par les blés. Je bifurque un peu avant Issigeac pour me rendre chez l’amie qui m’héberge. Une grande maison au bout d’une allée …

Suivant le carnet de bord, Martine devrait arriver dans son village de La Sauvetat du Dropt demain samedi 17 juillet en fin d’après-midi. Le premier arrêt est prévu à la Mairie où Monsieur le Maire Jean-Luc Gardeau doit apposer le tampon sur sa CREDENCIAL, attestant de cette dernière étape du pèlerinage …

  •  
  •  
  •  

Les commentaires sont fermés