• Direct live des As du Mic pour la Soirée Gourmande du 30 juillet

    Les As du Mic, groupe de Rap préféré des sauvetatois en raison de la double vie de leur employé municipal Aurélien Jollis, sont heureux de vous annoncer la sortie de leur Freestyle Annuel lors d’un direct live qui aura lieu à l’occasion de la Soirée Gourmande du vendredi 30 juillet à La Sauvetat du Dropt.

    Vendredi 30 juillet, un programme musical made by Jarh et son association Voca’Son

    Le programme musical annoncé est varié et complet. En première partie, Andra Wauthier, chanteuse guitariste, puis Jeremy Léger, chanteur humoriste accompagné de sa guitare ainsi que le gagnant du dernier concours de Voca’son. En suite Les As Du Mic, le fameux duo de rap de Jarh et Royal Rimeur alias les frères Jollis et enfin, Melo’rythme, une troupe de 4 chanteuses qui reprendront diverses musiques, principalement des années 80.

    Tous ces musiciens sont des contacts ou des clients du Home Studio ADM créé par Aurélien. Un employé municipal qui a plus d’un tour dans sa musette 🙂

  • Le Rando Moto Monteton à La Sauvetat du Dropt

    Photos du motard britannique Paul Arlotte, prises sur la page officielle du Rando-Moto-Monteton.

    Comme chaque année, Franck et Christophe Corain ainsi que Bruno Framarin, sauvetatois et membres du Rando Moto Monteton, organisaient une randonnée à La Sauvetat du Dropt. Une centaine de participants en moto ou quad prenaient le départ depuis la prairie du Charly de Gérard Delamarre située sur les hauteurs du village. Pour l’occasion, les chemins étaient nettoyés et balisés. Le parcours comprenait plusieurs grimpées délicates faisant monter l’adrénaline. Une aubaine pour les photographes postés aux endroits stratégiques !

    Jean-Luc Gardeau, Maire, ne participait qu’en tant que spectateur. Il est l’auteur de deux photos : celle de Christophe Corain en tenue de motard en compagnie d’un pilote agenais et celle de Jérôme Chaumes, bien remis de son problème de santé, que l’on est heureux de voir à nouveau sur le circuit.

     

     

  • Tati Sauvette explique le tri sélectif lors d’une Soirée Gourmande

    Courageuse et déterminée Tati Sauvette !

    Notre sauveuse de planète s’est postée devant les containers poubelles de la Soirée Gourmande du 16 juillet pour expliquer, avec le sourire et sans se lasser, le système de tri des déchets ménagers et des recyclables. Une démonstration prouvant tout l’intérêt de ce tri sélectif avant la mise en place intercommunale de la taxe incitative. Il en va de la bonne santé de notre budget à tous. Parce qu’il faut savoir que cette mini formation d’un soir aura permis de ne laisser qu’un seul sac noir au lieu des trois habituellement relevés par Peter Cain, président du Comité des Fêtes organisateur de ces soirées estivales.

    Une conclusion s’impose : avec un minimum de rigueur et de volonté, il est largement possible d’améliorer ce tri qui semble être une montagne pour certains ou une injonction pénible à respecter pour d’autres. Rallions-nous à la cause de Tati Sauvette qui ne prêche pas pour son bien-être personnel mais bien pour toute une population en passe de devoir payer pour l’enlèvement des ordures ménagères !

    Tati Sauvette, encouragée par le Maire Jean-Luc Gardeau, auteur de la photo ci-dessus, ainsi que par la Commission Environnement de la CCPL 47.

    Pour tout savoir et devenir un écocitoyen hors pair, consultez la rubrique de Tati Sauvette !

  • L’USS Cyclo à la rencontre du Tour de France

    Photos du secrétaire de l’USS Cyclo Club de La Sauvetat du Dropt, Paulo Labattut.
    Le Tour de France qui passe tout près de chez nous, nous ne pouvions pas moins faire que de participer !

    Vendredi 16 juillet, 19ème étape MOURENX / LIBOURNE. 4 courageux cyclistes Hervé, Paul, Jean-Michel et Paulo partent de La Sauvetat du Dropt en direction de Noaillan soit 85 kms, accompagnés de leurs supporters habituels pour applaudir les vedettes du tour. Et qui dit déplacement dit automatiquement pique-nique convivial, sympathique mais pas obligatoirement léger !!!

    Samedi 17 juillet, 20ème étape contre la montre LIBOURNE / ST EMILION. C’est en voiture que nous nous rendons à Lussac, lieu idéal pour profiter du passage individuel des coureurs, dans un virage en épingle, ce qui nous permettra de ramener quelques photos des principaux protagonistes !

    Comme vous pouvez le voir, nous avons capté le passage de Julian ALAPHILIPPE, actuel champion du monde, puis Guillaume MARTIN, meilleur français sur ce tour, Woot VAN AERT, vainqueur de ce contre la montre et bien évidemment, Tadej POGACAR qui remporte, pour la deuxième fois le TOUR DE FRANCE.

    Comme on peut le constater, notre club est petit mais néanmoins très dynamique. Certains cyclistes des villages environnant ne s’y sont pas trompés en nous rejoignant pour le plus grand plaisir de Jean-Pierre Meyrat notre président, et de son équipe. Cependant, la liste n’est pas exhaustive !!!

     

  • Rando du 14 juillet, sur le bitume pour éviter les chemins boueux !

    Pas de photographe dans le groupe mais un arrêt impromptu chez le paysan occupé à déplacer son troupeau de génisses aura permis d’immortaliser la file des randonneurs et de faire poser le Maire Jean-Luc Gardeau et le guide Dino avant qu’ils ne reprennent leur marche en direction du hameau de Serres.

    Décidément, la météo capricieuse provoque bien des changements dans l’organisation des manifestations de La Sauvetat du Dropt ! Pour le 14 juillet, l’Association des Amis de la Sauveté n’accueillait qu’une petite dizaine de marcheurs en raison d’un temps très incertain et de chemins rendus boueux par les pluies incessantes des jours précédents ! Mais c’est avec plaisir et sur les routes la plupart du temps que le petit groupe, parmi lequel figurait le Maire Jean-Luc Gardeau, partait en direction du hameau de Serres sur la commune de Soumensac voisine pour un petit déjeuner convivial. Installés devant la maison Arzile, les jus de fruits et les merveilles de Francine et de Marie-Jeanne, hôtesse d’accueil pour l’occasion, furent grandement apprécié.

    Le petit groupe repartait ensuite en suivant l’itinéraire initialement prévu, celui qui grimpe depuis le lavoir de Serres jusque sur le plateau de St Germain en passant par un petit bois au sentier sinueux. La pluie les cueillait alors qu’ils passaient le chemin des vignes mais heureusement cessa rapidement leur permettant de rallonger la virée. Un des marcheurs équipé d’une application sur son portable annonça un parcours de 9 km parcourus. Les échanges se poursuivirent autour d’un apéritif pour clôturer cette vivifiante matinée.

    Francine Pandolfo, qui remplace momentanément Jacques Foglia, président de l’association, remercie Marie-Jeanne et Robert Arzile pour leur accueil indéfectible chaque année pour cette randonnée du 14 juillet.

     

  • Info Mairie : avis de travaux d’élagage sous les lignes électriques

    Le RTE (Réseau de Transport d’Électricité) informe les administrés sauvetatois que des travaux d’élagage et d’abattage seront entrepris sous la ligne électrique dénommée 63 KV Gupie La Sauvetat dès le deuxième semestre 2021.

    Veuillez consulter le document ci-contre : Travaux élagage et abattage

  • Le pèlerinage de Martine se poursuit et s’achève bientôt, elle est en Dordogne …

    Ceux qui la connaissent bien s’en doutaient, Martine en pèlerinage sur la Via Arverna depuis plus de 15 jours pour relier Clermont-Ferrand à La Sauvetat du Dropt, avait les pieds si douloureux en fin de semaine dernière qu’elle pensait peut-être stopper la route à son arrivée à Rocamadour. Bien évidemment, après une journée de repos bienvenue chez des amis dans ce beau village du Lot, elle reprenait la route après avoir badigeonné ses pieds d’une crème antibiotique et appliqué de gros pansements « rembourrés » !  Nous reprenons le périple avec elle en suivant les commentaires laissés sur son carnet de bord via sa page Instagram appelée bien sûr EULTREIA.

    Jour 19 (10/07) : Aujourd’hui, repos chez mes amis. J’ai assisté à une opération de cavage, c’est à dire, recherche de truffes par une chienne cocker anglais. La truffe aestivumes, la blanche d’été. 180 g récoltés ! Demain, je repars vers Souillac. J’ai racheté des pansements « rembourrés » 😉

    Jour 20 (11/07) : Reprise en douceur. Les pieds ont l’air de tenir. Direction Souillac, je retrouve la coquille.
    Partie dans la brume, arrivée à l’abbaye de style byzantin de Souillac. Sur la place, exposition de vieilles voitures, la plus ancienne datant de 1939, une traction cabriolet. Demain direction St Julien de Lampon.

    Jour 21 (12/07) : Souillac – St Julien de Lampon. Partie sous une pluie intense, arrivée à peu près au sec et maintenant, il tombe encore des cordes ! Peu de photos aujourd’hui, pas un temps à mettre un appareil dehors ! Espérons que demain sera meilleur, l’étape est longue …

    Jour 22 (13/07) : 21ème jour de marche (Martine ne compte pas la journée de repos) entre St Julien de Lampon et Castelnaud-la-Chapelle. Longue étape qui a commencé sans pluie. Par moments, de gros nuages s’ammoncellent mais cela sera à la fin que le déluge tombera ! En attendant, toujours de beaux paysages. Du maraîchage entre les noyers, le four communal, l’arrivée sur Domme, la vue sur la Dordogne et enfin, au loin, le Château de Castelnaud ! Le drapeau du Seigneur flotte au vent, mais, je ne serai pas hébergée là-haut 😉

    Jour 23 (14/07) : Ce matin, direction Belvès. La pluie est tombée cette nuit. Au petit matin, la brume. Même si je ne veux pas écouter la pluie tomber, je la sens … Accalmie avant Belvès perchée sur son rocher. 17h, le soleil arrive mais attention, gros nuages …

    Jour 24 (15/07) : Belvès – St Avit Senieur. Belle étape tranquille sous un petit crachin qui me tiendra compagnie. Mais on peut « péter tranquille au nord » … ailleurs, je n’ai pas eu plus d’indications précises 😉 Passage par Cadouin et sa belle halle. Puis St Avit où l’on passerait des heures dans ses murs. Classée quand même au patrimoine mondial de l’Unesco. Pour ceux qui sont du coin, visite aux flambeaux ce dimanche 18. Qu’on se le dise !

    Jour 25 (16/07) :Avant dernière étape. Pas très longue et sous le soleil … Enfin, partir sans kway ! Beaumont du Périgird en haut du chemin. Encore un très beau village où il faut noter que les cafés sont ouverts de bonne heure ! Le chemin continue entre une haie de tournesols ou bordé par les blés. Je bifurque un peu avant Issigeac pour me rendre chez l’amie qui m’héberge. Une grande maison au bout d’une allée …

    Suivant le carnet de bord, Martine devrait arriver dans son village de La Sauvetat du Dropt demain samedi 17 juillet en fin d’après-midi. Le premier arrêt est prévu à la Mairie où Monsieur le Maire Jean-Luc Gardeau doit apposer le tampon sur sa CREDENCIAL, attestant de cette dernière étape du pèlerinage …

  • La Manoir du Bout du Pont et Le Domaine d’Eybro à l’honneur dans un magazine japonais

    Grâce à Kayoko Hioki, japonaise et sauvetatoise, le très beau magazine japonais « Salon Rustique » parle de notre territoire. En effet, pour cette édition de l’été 2021, le Manoir du Bout du Pont  situé sur la commune d’Agnac où Angela et Roddy Sharp accueillent des touristes dans leurs maisons de vacances ou de somptueuses réceptions de mariage est largement mis en valeur par de magnifiques photos. De même que le domaine viticole d’Eybro de la famille Esclavard sur la commune de Soumensac.

  • Info COVID : le pass sanitaire devient obligatoire dans de nombreux lieux

    Suite à l’intervention du chef de l’État lundi 12 juillet, voici des informations relevées sur le site actu.fr à compléter par l’article beaucoup plus complet et détaillé du site service-public.fr, site officiel de l’administration française.

    Restaurants, bars, cinémas… Le pass sanitaire sera obligatoire cet été dans de nouveaux lieux

    L’extension du pass sanitaire a pour but de freiner l’inquiétante progression du variant Delta en France, a assuré Emmanuel Macron lors d’une allocution ce lundi 12 juillet 2021.

    De nouvelles mesures entrent en vigueur en France. Face à la flambée des cas de variant Delta et, avec elle, le risque d’une quatrième vague épidémique au cours de l’été, le chef de l’État Emmanuel Macron a annoncé lors d’une allocution ce lundi 12 juillet 2021 l’extension du pass sanitaire, qui se fera en deux étapes.

    Utilisé jusqu’ici dans les lieux et événements accueillant plus de 1 000 personnes, les discothèques et certains déplacements, il sera désormais obligatoire dans d’autres lieux, comme les restaurants ou bars et dans davantage d’événements. Voici ce qui change.

    À partir du 21 juillet, pour tous les événements ou lieux de plus de 50 personnes

    Si jusqu’à présent, il était réservé à certains lieux ou événements accueillant 1 000 personnes ou plus, le pass sanitaire sera obligatoire dès le 21 juillet pour tous les lieux et événements recevant plus de 50 personnes.
    Cela concernera « tous les lieux de loisirs et de culture, pour les plus de 12 ans », a assuré le chef de l’État, préférant « faire porter les restrictions sur les non vaccinés ».

    À partir de début août, étendu aux bars, restaurants, trains…

    Deuxième étape de l’extension du pass sanitaire à partir du début d’août. Il faudra alors présenter son pass sanitaire pour accéder dans les lieux suivants :

    • Bars, cafés
    • Restaurants
    • Centres commerciaux
    • Hôpitaux
    • Maisons de retraites
    • Etablissements médico-sociaux
    • Voyages en avions, trains et cars pour les trajets de longue distance

    Le pass sanitaire, qu’est-ce que c’est ?

    Déployé depuis le 9 juin, le pass sanitaire français est une présentation, numérique (via l’application TousAntiCovid) ou papier d’une « preuve sanitaire » : l’attestation de vaccination complète contre le Covid-19, le test PCR négatif et le résultat d’un test PCR ou antigénique positif, attestant du rétablissement de la maladie, datant d’au moins 15 jours et de moins de six mois.
    En résumé, une seule de ces preuves sanitaires suffit pour constituer le pass sanitaire d’une personne et ainsi lui permettre d’accéder à certains événements regroupant un grand nombre de personnes (les festivals, les stades, les foires et salons, etc.).
    Pour rappel, le pass sanitaire n’est obligatoire que pour les personnes âgées d’au moins 11 ans.

    Projet de loi à venir

    Cette mesure, tout comme la vaccination obligatoire pour les soignants, pompiers et aides à domicile (autre annonce d’Emmanuel Macron), fait l’objet d’un projet de loi. Il doit être présenté au Conseil d’État puis au conseil des ministres, avant d’être débattu au Parlement le 21 juillet.

    Un variant Delta en progression

    Cette décision du chef de l’Etat intervient alors que le variant Delta continue de progresser sur le territoire.
    « Notre pays est confronté à une reprise forte de l’épidémie », a-t-il indiqué, précisant que cette reprise épidémique concernait aussi de nombreux autres pays du monde.

    Tout en vantant un « atout maître contre le Covid-19 », la vaccination. D’où la nécessité de vacciner autant que possible, « tous les Français, le seul chemin vers le retour à la vie normale ». Justifiant ainsi sa décision de rendre obligatoire la vaccination pour tous les professionnels au contact des personnes fragiles.

    Se faire vacciner en Lot-et-Garonne

    4 centres de vaccination sont accessibles en Lot-et-Garonne sans rendez-vous : Agen, Marmande, Nérac et Villeneuve-sur-Lot. Coordonnées à voir sur Vaccination COVID sans rdv

  • Reprise des Soirées Gourmandes du Comité des Fêtes

    Photos de l’installation des tables pour la 1ère des Soirées Gourmandes cru 2021 de Stéphane Bottin, bénévole très actif du Comité des Fêtes et photos de la seconde des soirées du 9 juillet 😉

    Retour dans le monde d’avant …

    … avec la reprise des fameuses Soirées Gourmandes de l’été organisées par le Comité des Fêtes. Voici le détail :

    Les Soirées Gourmandes ont lieu chaque vendredi de l’été, du 2 juillet au 3 septembre 2021, sur La Prairie des Croquants dans notre charmant petit village de La Sauvetat du Dropt.

    Une dizaine de stands de bouche sont installés pour vous permettre de concocter votre menu au gré de vos envies. Vous le dégusterez sur une des tables mises à votre disposition par le Comité des Fêtes qui fait appel à tous les bénévoles du village pour que l’accueil soit parfait. Le tout dans l’espace champêtre de la Prairie des Croquants à l’arrière de l’église.
    Ambiance musicale et festive. Soirées appréciées par toute la famille.

    Votre menu au choix se compose de :

    Bar Les Fées Gourmandises avec Céline Dehez et Fred de La Sauvetat du Dropt
    – Assiettes de Crudités et fromages avec O’P’tit Potager de Sabrina Loustalot d’Eymet
    – Foie gras, confit, magret… de canard et frites avec Thierry Arnal d’Agnac
    – Grillades de bœuf avec Jean-Philippe et Marie-Laure Serres d’Allemans du Dropt
    – Poulet, jarret de porc ou jambon braisé et pommes de terre avec Alexandre Chasteau de Monteton
    – Pizza et frites avec Le Grand Duck de Lauzun
    Plats exotiques cuisine du monde avec Boury Cissé-Renard de Clairac
    Escargot Atilvia avec Khalid Bendouzane de Mongauzy
    – Gaufres Liégeoises de Colette Pitiot de Moustier (et Belgique)
    – Glace, sorbet et tartelettes aux fruits avec Magali et Guillaume Delesalle de Lauzun
    – Vins Côtes de Duras du Domaine d’Eybro avec Yannick et Michel Esclavard de Soumensac
    – Pain, Café et thé du Comité des Fêtes

    Protocole sanitaire : port du masque obligatoire entre votre table et les stands, gel à disposition, distanciation physique à respecter. Et qu’on se le dise, plus de jauge, nous pouvons, comme les années précédentes accueillir jusqu’à 999 personnes !

    Pour plus de renseignements, contactez Peter Cain, président du Comité des Fêtes au 06 20 78 15 20.

  • Martine sur son chemin … semé d’embuches et d’ampoules !!!

    Martine poursuit difficilement le chemin qu’elle a commencé il y a déjà 2 semaines en partant de Clermont-Ferrand. Le mauvais temps rend les chemins boueux voire impraticables ! Elle qui préfère les arpenter avec des sandales de marche se retrouve avec les gros godillots aux pieds. Parce qu’une des sandales a rendu l’âme et parce que les chemins sont vraiment glissants en raison des fortes pluies qu’elle rencontre depuis le départ. Résultat, ses pieds sont meurtris. Elle ne sait pas si elle poursuivra la route après Rocamadour …

    Voici le carnet de bord que Martine tient sur son compte Instagram au jour le jour …

    Jour 12 (03/07) : Aujourd’hui, petite étape de Saint Jacques des Blats à Vic sur Cère. Beaucoup de pluie donc peu de photos ! Avant de partir, j’ai visité l’église de Saint Jacques des Blats dont voici une anecdote assez incroyable. En 1962, le prêtre du village a réussi à faire venir l’archevêque de Saint Jacques de Compostelle dans son petit village de 339 âmes !!! Des tableaux témoignent de ce moment quand même extraordinaire.

    J’ai préféré marcher sur la route plutôt que dans les chemins boueux. Arrivée dans la chambre, la pluie s’est arrêtée !

    Jour 13 (04/07) : Vic sur Cère – Aurillac. 7h15, il tombe des cordes ! Je me remonte le moral en prenant une seconde tartine. Mais finalement, quand je pars, la pluie s’est calmée. Pas pour longtemps et cela joue au yo-yo un certain temps. Les chemins sont toujours aussi délavés ou deviennent carrément ruisseaux qu’il faut passer à gué ! Le vent se lève et chasse les nuages. L’Espagne est encore loin mais vers 13h40, j’aperçois Aurillac dans le fond. Il faudra encore un certain temps pour y arriver et trouver l’endroit où je dois coucher. Maintenant, avec mon téléphone moderne, c’est évidemment plus facile 😉

    Jour 14 (05/07) : Aujourd’hui, étape très longue d’Aurillac à Laroquebrou. Le temps est maussade en partant. Je mets 1 heure pour sortir complètement de l’agglomération d’Aurillac ! Ensuite, sentiers boueux à souhait ! Quelqu’un en a même perdu sa coquille ! Le soleil arrive vers midi, d’autres ampoules aussi !!! Heureusement, j’ai fait le plein de pansements. Problème pour demain … pluie prévue et dans ce cas, le 1er tronçon de 8 kms est fortement déconseillé ! Que faire ???

    Jour 15 (06/07) : Laroquebrou – Camps Saint Mathurin. Hier soir, en lisant ce que l’étape me réserve, surprise ! Je ne peux pas m’aventurer sur le 1er tronçon ! Passages délicats, parfois escarpés, parfois glissants. Avec toute cette eau qui ruisselle, je ne veux pas prendre de risque. Alors, 7h, je suis au café (chocolat chaud) dans l’hypothétique espoir qu’un conducteur aille vers Camps. Que nenni ! Alors … la route ! On ne peut pas dire qu’elle soit trop fréquentée ! Mais la Providence ! 2 jeunes partant travailler sur le gros chantier EDF et connaissant parfaitement le coin me déposent à une autre jonction du sentier. Et c’est reparti ! Soirée au camping, dans un mini chalet avec le lac en face …

    Jour 16 (07/07) :Depuis Camps Saint Mathurin, je pars vers Bretenoux. Je suis dans une nouvelle région, cela se sent, même les vaches ont changé 😉 De très belles maisons encore, des trompe-l’œil géniaux dans le village de Cornac ! Bretenoux est une bastide et dans ma chambre, j’ai rigolé en voyant ce petit plateau (nous attendrons le retour pour comprendre le risible du petit plateau …) … Les pieds souffrent toujours autant, à Rocamadour, je ferai le point …

    Jour 17 (08/07) : Étape vers Carrenac. Partie à 8h par la route pour économiser mes pieds, j’ai aperçu au loin le chateau de Castelnau. Cela m’a permis de visiter ce beau village de Carrenac. Ses belles maisons, son cloître, son château … Peu de touristes en ce début juillet, une seule pélerine !!!

    Jour 18 (09/07) : Arrivée à Rocamadour. Étape tranquille, de beaux chemins, des champs de lavande et des cigales qui chantent. Toujours autant d’émotions en voyant au loin ce site accroché à sa falaise. Entrée par la porte Sainte, montée des marches, tout un rituel qui fait monter la tension. Ce soir, je suis chez des amis. Repos demain samedi et dimanche, je repars direction La Sauvetat …

     

  • Info CCPL : chantier jeunes écocitoyens


    La Communauté de Communes du pays de Lauzun propose aux jeunes habitants du pays de Lauzun, de participer à un chantier jeunes organisé en partenariat avec l’association Bastid’art.

    Le chantier jeunes Eco–citoyen se déroulera du 2 au 9 août 2021 à Miramont de Guyenne. Les 5 jeunes sélectionnés se verront récompensés chacun d’une bourse de 276 Euros, destinée au financement du code et permis de conduire.

    Pour tous renseignements : sportculture@ccpl.fr et 05-53-94-49-21