Votre panier de légumes hebdomadaire

Photo de Faustine, compagne de Benjamin, ci-contre, dans son jardin de Biraval.

Jardin potager entre inspiration permaculturelle et agro-foresterie

Un projet de maraîchage a vu le jour sur la rive gauche du Dropt, au lieu-dit Biraval sur notre commune de La Sauvetat du Dropt.
Soucieux de l’autonomie alimentaire, l’ancien propriétaire M.Dion, a aménagé cette prairie de moins d’un hectare, de manière organisée. Les arbres fruitiers installés ou replantés récemment sur le modèle de l’agro-foresterie, ont des floraisons étalées dans le temps. Le poulailler, l’étang et la présence d’un âne permettent de mener correctement les cultures.C’est fin 2014 que Benjamin Bergeon s’y installe avec sa famille et c’est en 2019, après une reconversion professionnelle que la production de légumes diversifiés s’officialise.

L’inspiration est « permaculturelle », et la formation se fait au sein de micro-fermes girondine et lot-et-garonnaise mais aussi par le biais de l’ADEAR47, l’AGAP33 et la Maison des Paysans de Dordogne, qui accompagnent, entre autres, des agriculteurs dits « hors cadres » lors de leur installation.

Le principe de fonctionnement est simple : un paysan cultive sans mécanisation, sur moins d’un hectare, pour fournir les foyers alentours en légumes diversifiés de saison, et cela de manière hebdomadaire. Les plants issus de semences paysannes sont faits sur place et les cultures sont menées sans intrant chimique. Le sol n’est pas travaillé. Des engrais verts diversifiés, eux aussi, se mêlent aux cultures de légumes. Le jardinier-maraîcher utilise des purins et des décoctions faites sur place, pour intervenir sur une maladie ou un ravageur.

Un panier chaque semaine pour des légumes sains et de saison

Quant au consommateur, il habite souvent la même commune, et parfois, des légumes inconnus sur nos étales de grandes surfaces se retrouvent dans le panier hebdomadaire vendu par Benjamin. C’est là que le lien entre le « mangeur de légumes » et le producteur est important. Le lien social trop souvent absent à notre époque, retrouve ici tout son sens.
La forme progressive de l’installation permet d’accueillir de nouveau abonnement cette année. Le client s’engage à acheter un panier chaque semaine et le paysan, à fournir une quantité de légumes sains et de saison.

Prendre contact avec Benjamin pour le panier hebdomadaire

Pour ceux qui veulent en savoir plus sur cette agriculture paysanne ou sur le fonctionnement des paniers, voici les coordonnées de Benjamin Bergeon : Tel 06 07 10 84 87 ou trbilu@gmail.com

  •  
  •  
  •  

Les commentaires sont fermés