Sortie d’automne pour l’USS Cyclo Club

Commentaire de Jean-Claude Labattut, alias Paulo, secrétaire sportif de l’USS Cyclo Club. Photos de Paulo et Germain Sauron.

Coups de pédales et entrecôte pour nos courageux cyclistes.

Samedi 21 octobre 8h30, alors que le jour tarde un peu, nous voici réunis devant la maison des loisirs pour clôturer sportivement la saison 2017.
Huit cyclistes ont répondu présent à la décision collégiale, de réitérer la sortie d’automne, prise lors de notre assemblée générale du 29/09/2017.

Tous derrière GUY qui va, dans quelques jours fêter ses quatre fois vingt ans, bravant la morosité de cette matinée, nous précède jusqu’à ISSIGEAC pour une halte café bien méritée. Là, comme prévu, notre héros du jour rejoint WILLIAM et JEAN-PIERRE dans la voiture d’assistance pour une deuxième partie du circuit.

Le nuage, qui jusqu’à présent avait respecté l’ancien, ne manqua pas de nous arroser copieusement tandis que nous atteignions VILLEREAL.
Qu’à cela ne tienne, l’occasion rêvée pour amortir nos tenues de pluie, et plaisanterie mise à part, sur l’asphalte glissante nous nous dirigeons prudemment vers BEAUREGARD. Et là, comme par hasard, un petit vent aidé par son rayon de soleil, sèche les dix kilomètres manquants pour rejoindre l’ AUBERGE DU LAC de CANCON. Comme prévu, GUY reprend du service pour une arrivée triomphale auprès de nos amis accompagnateurs qui nous ont fait l’honneur de partager ce moment festif.

Pendant que nous apprécions la formule apéritif dinatoire, très copieux et particulièrement bien présenté, GERMAIN et LE PRESIDENT, comptabilisent les chèques, passage hélas obligé!!!

Assis à table pour la deuxième partie du repas, il nous a fallu beaucoup de courage pour affronter l’entrecôte débordant l’assiette, j’en connais un (JR), absent ce jour là qui va avoir des regrets.

Déjà 15h30, cinq d’entre nous, entamons le chemin du retour par ST MAURICE, SERIGNAC, LAUZUN, EYMET. Même scénario que la matinée, grosse averse, puis arrivée sur route sèche, comme quoi la persévérance est toujours récompensée. LA SAUVETAT est en vue, 115 kms au compteur, dernière accélération pour rattraper deux amis vététistes qui passent par là.

La satisfaction d’une journée où la convivialité a largement distancée l’exploit sportif, l’impatience en attendant la prochaine occasion, que peut-on espérer de mieux pour notre petit club?

  •  
  •  
  •  
  •  

Les commentaires sont fermés