Nouveau pélerinage pour Martine sur la Via Arverna en Auvergne

La Via Arverna, chemin de l’Auvergne

C’est l’association Chamina qui recréa ce chemin il y a plus de 10 ans. Chemin vers Compostelle qui rejoint la voie du Puy à Cahors en passant par Rocamadour.

Pour ce parcours de 611 km (soit 400 km de moins que son dernier périple vers Rome), Martine partira du monastère des Clarisses qui accueille les pèlerins. Puis les étapes s’enchaîneront :
Saint-Saturnin Randol, Champeix, Issoire, Jumeaux, Brioude, Blesle, Massiac, Ferrières, Chalinargues, Murat, St Jacques des Blats, Vic sur Cère, Aurillac, Laroquebrou, Camps Bretenoux, Carennac, Rocamadour. De Rocamadour, elle empruntera la voie transversale qui rejoint la voie de Vézelay avec comme étapes Souillac, St Julien de Lampon, Castelnaud, Belvès, St Avit Senieur, Issigeac et enfin, La Sauvetat du Dropt !

Pour l’accompagner sur la route, Martine garde en tête une citation de Roland Dorgelès :

« Le voyage pour moi, ce n’est pas arriver, c’est partir. C’est l’imprévu de la prochaine escale. C’est le désir jamais comblé de connaître sans cesse autre chose, c’est demain, éternellement demain. »

Avant le départ, il était symbolique de retrouver cette infatigable marcheuse, sac au dos, devant la croix des pèlerins du Pont Roman de son village. Puis de la photographier avec les propriétaires du moulin, admiratifs de ce départ imminent pour un si long trajet à pied.

  •  
  •  
  •  

Les commentaires sont fermés