Nombreuse assemblée aux Vœux du Maire

Il est une tradition qui ne cessera pas, celle des Vœux du Maire. A La Sauvetat du Dropt, elle avait lieu le samedi 19 janvier en présence de nombreux sauvetatois.

Point sur l’actualité et analyse philosophique

Monsieur Jean-Luc Gardeau, entouré d’une partie de ses adjoints et conseillers municipaux, prenait la parole pour accueillir l’assemblée et souhaiter à chacun une année d’épanouissement dans la vie professionnelle, personnelle, associative, culturelle et sportive. Il en profitait pour remercier ses administrés pour leur engagement en faveur de la commune.

Il rappelait ensuite que le pays vivait un épisode assez chaotique avec le mouvement des Gilets Jaunes en disant que:

« Si le pays a besoin de réformes, il est nécessaire de les mener en concertation et connaissance de la population sur le terrain et non pas sur des sondages ou des chiffres qui n’arrangent que ceux qui les clament. Car attention, notre société ne pardonne pas l’échec et les erreurs, encore moins la perte des acquis.
Alors, nous serons à l’écoute de cet appel, même si nous savons très bien que l’on passe la moitié de notre vie à vouloir des choses qui sont faîtes pour les autres.
Et puis, ouvrons les yeux sur le monde extérieur pour nous situer en nous remémorant cette citation: Si seulement on arrêtait d’essayer d’être heureux, on pourrait peut-être profiter de la vie, car la vie n’est rien mais rien ne vaut la vie. ».

Résumé de l’année 2018

Monsieur le Maire poursuivait en faisant pour chaque mois, une énumération succincte des événements proposés, des nouveautés mises en place ou des actes de vandalismes de l’année écoulée: l’expérience appréciée des aînés à la cantine scolaire, la plantation d’arbres dans l’ancienne peupleraie, l’utilisation du défibrillateur qui permit de sauver la vie d’un footballeur, les travaux dans les logements communaux, les vols de panneaux de signalisation, les massifs vandalisés, la mise en place de la signalétique de l’aire de camping-car, le passage des 700 motards de la Grappe de Cyrano, l’achat du matériel permettant le zéro phyto, l’accueil des nouveaux arrivants, la Ronde Usep, le décès de sauvetois ayant beaucoup comptées dans le monde associatif, la numérisation du plan du cimetière, le remplacement de certains vitraux de l’église, la mise en place d’un accès Wifi au niveau de l’aire de camping-car, l’embauche d’un agent d’entretien, la reprise des travaux sur le Pont Roman, la demande de classement de l’Église St Germain, la reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle pour la commune suite aux fortes pluies du printemps, le concert de Staccato, la découverte des Ateliers Conte et Philo pour les élèves du village et la communication régulière et suivie du site/blog de la commune totalisant plus de 37 000 visite en 2018.

Il finissait ce chapitre en remerciant pour leur dynamisme les bénévoles des 9 associations de la commune, avec pour chacune, l’inventaire de leurs nombreuses dates de manifestations. Et renforçait ses remerciements aux présidents et présidentes ayant « un rôle parfois si compliqué et si ingrat ».

Jean-Luc Gardeau n’oubliait pas de mentionner les partenaires de l’administration territoriale que sont l’État, la Région, le Département, la commune d’Agnac avec laquelle sont partagés les travaux du Pont Roman et la Communauté des Communes du Pays de Lauzun (CCPL) qui apporte des aides financières pour certains projets touchant à la culture, au sport, à la voirie, au tourisme, à l’environnement et également à la restauration du pont.

Objectifs et projets mesurés pour 2019

En raison des contraintes budgétaires, les projets pour 2019 seront adaptés à la réalité économique puisque la commune a subi une perte de 18 000 € de Dotation Globale de Fonctionnement en 3 ans ainsi que de 17 000 € de dotation en 2018, sans parler de la suppression des contrats aidés et de la réserve parlementaire auxquels se rajoutera certainement la perte de la taxe d’habitation dont une partie revenait à la commune.

Cependant, Monsieur le Maire annonçait les investissements prévus dont certains obligatoires pour être en conformité avec les normes imposées: la dernière tranche des travaux du Pont Roman, l’accessibilité des sanitaires de la salle des animations, le remplacement du tracteur tondeuse, l’aménagement de la Place de l’Église, le RGPD et le contrôle de la qualité de l’air dans le milieu scolaire.

Il finissait cette énumération par les tâches quotidiennes auxquelles peut être confrontée la municipalité: l’écoute des personnes en détresse, les violences qu’il faut affronter et expliquer, les querelles de voisinage insolubles, les aboiements des chiens, les mauvais stationnements et la liste pourrait être plus longue …

Candidat aux municipales de 2020

Malgré les difficultés rencontrées, Monsieur Gardeau faisait part de sa satisfaction à être à la tête de la municipalité en parlant du rôle de Maire comme « une tâche passionnante qui le rapproche de ses administrés lui permettant de mieux les connaître ». Il poursuivait en annonçant sa candidature pour les élections de 2020.

Avant de conclure, furent énumérés les nombreux disparus de l’année ainsi que les naissances. Puis, Monsieur le Maire remerciait tous les membres du Conseil Municipal et les employés communaux ainsi que les commerces ayant pris part à l’élaboration du buffet qui vint clôturer de façon conviviale cette soirée des vœux.

  • 3
  •  
  •  
  •  

Les commentaires sont fermés