• Rencontres et échanges à l’occasion des Vœux du Maire

    Vendredi 17 janvier fut une journée de rencontre et d’échange pour les citoyens de La Sauvetat du Dropt qui se sont rendus aux Vœux du Maire. Toujours nombreux et attentifs, parmi l’assistance se trouvaient les sauvetatois de toujours, jeunes ou moins jeunes, les nouveaux ou récemment arrivés qu’ils soient français ou d’origine étrangère dont une grande majorité d’anglophones ainsi que les représentants des associations sauvetatoises venant d’autres communes.

    Jean-Luc Gardeau, Maire de la commune, prenait la parole entouré de ses adjoints et conseillers municipaux. Après avoir souhaiter à tous une excellente année 2020 comme il est d’usage, monsieur le Maire faisait un récapitulatif des événements récents et toujours actuels dans notre pays : « Je ne peux passer sous silence, la crise sociale que traverse la France actuellement, la tourmente et l’inquiétude face à l’inconnu ! ». Poursuivant par l’analyse selon laquelle ce gouvernement qui ne parvient plus à communiquer avec les français devrait se rappeler que le premier échelon de la démocratie est bien celui de la commune vers laquelle se tournent ses habitants. Car s’il est vrai que « le pouvoir vient d’en haut, la confiance, elle, vient d’en bas! ».

    Réalisations et actions communales passées

    Le Maire faisait ensuite le tour des réalisations et des actions communales de l’année passée. Le cahier des doléances mis à disposition à la mairie, le succès du multiservices Proxi qui fêtait son 100 000 ème client en février, l’agrandissement des places du parking de l’église, la participation au grand débat organisé par les communes, le renouvellement du tracteur tondeuse, la numérisation du cimetière, la plaque commémorative en l’honneur de Marc Lesimple sur le bâtiment du canoë-kayak, les travaux pour corriger l’acoustique à la cantine, le vote de la convention pour un nouveau centre de secours intercommunal, inauguration de la nouvelle déchèterie, la visite du Maire de Bioule et le parrainage des seniors à la cantine, l’aide au club de l’ASSA qui a redonné un coup de jeune au foyer, le début des travaux du parking de la mairie, l’accueil des nouveaux arrivants, le départ de l’institutrice Stéphanie Ledoux, le concert de Opsa Deheli en août lors d’une Soirée Gourmande en partenariat avec la CCPL et Staccato, la visite d’un artiste japonais, la journée de prévention du suicide qui coïncidait avec la sortie du film « Au nom de la terre », les plantations dans le passage de l’Écurie et la pose de la plaque, la création d’une aire de jeux ouverte aux scolaires en semaine et à tous le reste du temps, l’arrivée de Carine Paillé, nouvelle enseignante et celle de Maylise pour les heures de garderie et de surveillance de la cantine, la belle journée d’inauguration du Pont Roman, l’éclairage public maintenant au led, les Ateliers Contes et Philo offerts aux enfants du RPI en extra-scolaire, la mise en place du menu végétarien hebdomadaire à la cantine, l’échange avec l’association Chemin de Fer de Vendée qui restaure en ce moment une voiture-restaurant de luxe ayant stationnée dans notre gare, la mise en place d’un parcours de visite du village ludique à destination des enfants ayant pour nom Randoland et enfin le repas de Noël des seniors et des employés municipaux à la cantine.
    Pour info, il faut savoir que ce sont 240 repas qui ont été servis aux seniors à la cantine cette année. Ces échanges intergénérationnels sont un vrai succès. Ils bénéficient autant aux seniors qu’aux enfants. Ils permettent d’éviter l’isolement des personnes âgées, celles de notre commune et depuis 2019, celles des communes voisines invités par leurs amis sauvetatois.

    En cours ou en projet pour 2020

    Jean-Luc Gardeau poursuivait en annonçant les projets en cours ou prévus pour l’année 2020. La mise aux normes handicapés des sanitaires des salles de sport et d’animations, le recensement en cours dont du résultat dépend les dotations de l’État, l’adressage qui impliquera la pose de panneaux nommant les routes et les chemins de la campagne, la diffusion de la plaquette du circuit Randoland, l’aménagement paysager du parking de la Mairie suivant les plans de la conseillère Maëlle Valdevit, l’isolation des bâtiments communaux et la distribution de bac pour le porte-à-porte des ordures ménagères dans toute la commune … Il terminait cette énumération en soulignant que malgré les perspectives assez difficiles qui ne permettent pas de se projeter dans l’avenir, la commune avance même si c’est en pratiquant « la politique des petits pas ».

    « Le monde associatif joue un rôle essentiel en faveur du lien social, du respect de l’autre et de la solidarité. Je suis ravi de m’engager à vos côtés pour y répondre ».

    Vint le temps de souligner les performances du tissu associatif de la commune qui anime le village de façon dynamique tout au long de l’année et offre de bons moments de détente. Monsieur le Maire mentionnait chacune des associations, leurs actions, leur partenariat au cours de certaines manifestations, leur implication dans l’embellissement de la commune, leur rayonnement au sein du territoire … Ces associations sont Le Club du Pont Romain, Les Amis de la Sauveté et son Point Lecture, L’USS Cyclo Club dont fait partie Jean-Luc Gardeau, Les Chasseurs, l’Espoir Piscicole DEMS dont le président Patrick Dupoux s’est vu remettre, en 2019, la médaille d’honneur par le Club Halieutique Interdépartemental, Le Comité des Fêtes, le Canoë Kayak Club, l’ASSA et le Rando-Moto de Monteton Section Sauvetatoise. Un mouvement associatif qui regroupe de nombreux bénévoles toujours volontaires et très actifs.

    État civil et remise de médaille

    Après avoir donné l’état civil, soit 5 mariages, 1 pacs, 10 naissances et 7 décès pour cette année 2019, Monsieur le Maire remettait la médaille d’honneur du travail à Jean-Marc Reclus, employé municipal depuis plus de 24 ans. Une remise de médaille très applaudie par les invités qui connaissent et apprécient cet employé pour le rencontrer aux 4 coins de la commune suivant les travaux du moment.

    L’assistance était ensuite invitée à partager le verre de l’amitié accompagné d’amuse-gueules fournis par le Restaurant Les Fées Gourmandises et de desserts de la boulangerie Demadrille. Un moment de convivialité où se retrouvaient les amis de longues dates ou que se faisaient de nouvelles rencontres entre sauvetatois de toujours et sauvetatois plus récemment installés.

  • Nombreuse assemblée aux Vœux du Maire

    Il est une tradition qui ne cessera pas, celle des Vœux du Maire. A La Sauvetat du Dropt, elle avait lieu le samedi 19 janvier en présence de nombreux sauvetatois.

    Point sur l’actualité et analyse philosophique

    Monsieur Jean-Luc Gardeau, entouré d’une partie de ses adjoints et conseillers municipaux, prenait la parole pour accueillir l’assemblée et souhaiter à chacun une année d’épanouissement dans la vie professionnelle, personnelle, associative, culturelle et sportive. Il en profitait pour remercier ses administrés pour leur engagement en faveur de la commune.

    Il rappelait ensuite que le pays vivait un épisode assez chaotique avec le mouvement des Gilets Jaunes en disant que:

    « Si le pays a besoin de réformes, il est nécessaire de les mener en concertation et connaissance de la population sur le terrain et non pas sur des sondages ou des chiffres qui n’arrangent que ceux qui les clament. Car attention, notre société ne pardonne pas l’échec et les erreurs, encore moins la perte des acquis.
    Alors, nous serons à l’écoute de cet appel, même si nous savons très bien que l’on passe la moitié de notre vie à vouloir des choses qui sont faîtes pour les autres.
    Et puis, ouvrons les yeux sur le monde extérieur pour nous situer en nous remémorant cette citation: Si seulement on arrêtait d’essayer d’être heureux, on pourrait peut-être profiter de la vie, car la vie n’est rien mais rien ne vaut la vie. ».

    Résumé de l’année 2018

    Monsieur le Maire poursuivait en faisant pour chaque mois, une énumération succincte des événements proposés, des nouveautés mises en place ou des actes de vandalismes de l’année écoulée: l’expérience appréciée des aînés à la cantine scolaire, la plantation d’arbres dans l’ancienne peupleraie, l’utilisation du défibrillateur qui permit de sauver la vie d’un footballeur, les travaux dans les logements communaux, les vols de panneaux de signalisation, les massifs vandalisés, la mise en place de la signalétique de l’aire de camping-car, le passage des 700 motards de la Grappe de Cyrano, l’achat du matériel permettant le zéro phyto, l’accueil des nouveaux arrivants, la Ronde Usep, le décès de sauvetois ayant beaucoup comptées dans le monde associatif, la numérisation du plan du cimetière, le remplacement de certains vitraux de l’église, la mise en place d’un accès Wifi au niveau de l’aire de camping-car, l’embauche d’un agent d’entretien, la reprise des travaux sur le Pont Roman, la demande de classement de l’Église St Germain, la reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle pour la commune suite aux fortes pluies du printemps, le concert de Staccato, la découverte des Ateliers Conte et Philo pour les élèves du village et la communication régulière et suivie du site/blog de la commune totalisant plus de 37 000 visite en 2018.

    Il finissait ce chapitre en remerciant pour leur dynamisme les bénévoles des 9 associations de la commune, avec pour chacune, l’inventaire de leurs nombreuses dates de manifestations. Et renforçait ses remerciements aux présidents et présidentes ayant « un rôle parfois si compliqué et si ingrat ».

    Jean-Luc Gardeau n’oubliait pas de mentionner les partenaires de l’administration territoriale que sont l’État, la Région, le Département, la commune d’Agnac avec laquelle sont partagés les travaux du Pont Roman et la Communauté des Communes du Pays de Lauzun (CCPL) qui apporte des aides financières pour certains projets touchant à la culture, au sport, à la voirie, au tourisme, à l’environnement et également à la restauration du pont.

    Objectifs et projets mesurés pour 2019

    En raison des contraintes budgétaires, les projets pour 2019 seront adaptés à la réalité économique puisque la commune a subi une perte de 18 000 € de Dotation Globale de Fonctionnement en 3 ans ainsi que de 17 000 € de dotation en 2018, sans parler de la suppression des contrats aidés et de la réserve parlementaire auxquels se rajoutera certainement la perte de la taxe d’habitation dont une partie revenait à la commune.

    Cependant, Monsieur le Maire annonçait les investissements prévus dont certains obligatoires pour être en conformité avec les normes imposées: la dernière tranche des travaux du Pont Roman, l’accessibilité des sanitaires de la salle des animations, le remplacement du tracteur tondeuse, l’aménagement de la Place de l’Église, le RGPD et le contrôle de la qualité de l’air dans le milieu scolaire.

    Il finissait cette énumération par les tâches quotidiennes auxquelles peut être confrontée la municipalité: l’écoute des personnes en détresse, les violences qu’il faut affronter et expliquer, les querelles de voisinage insolubles, les aboiements des chiens, les mauvais stationnements et la liste pourrait être plus longue …

    Candidat aux municipales de 2020

    Malgré les difficultés rencontrées, Monsieur Gardeau faisait part de sa satisfaction à être à la tête de la municipalité en parlant du rôle de Maire comme « une tâche passionnante qui le rapproche de ses administrés lui permettant de mieux les connaître ». Il poursuivait en annonçant sa candidature pour les élections de 2020.

    Avant de conclure, furent énumérés les nombreux disparus de l’année ainsi que les naissances. Puis, Monsieur le Maire remerciait tous les membres du Conseil Municipal et les employés communaux ainsi que les commerces ayant pris part à l’élaboration du buffet qui vint clôturer de façon conviviale cette soirée des vœux.