Le chemin de randonnée est gorgé d’eau

Nous avions été avertis par Anne et Martine, marcheuses infatigables mais avons attendu que Joseph et Dino, nos deux défricheurs de chemin, voient rouge, pour qu’une petite délégation composée du maire, d’un conseiller municipal et du vice-président du comité des fêtes prennent enfin leur bâton de pèlerin pour aller marcher dans le chemin de randonnée du village.

Le souci, une accumulation d’eau sur une bonne longueur de la partie récemment défrichée. La conduite d’eau le longeant, nous étions persuadés qu’il y avait une fuite que la SAUR fut expressément conviée de vérifier, arguant du fait que cette randonnée répertoriée au niveau du département est très prisée.

Et bien non, aucune fuite à déplorer. Les trois hommes de la situation ont bien compris que les eaux de pluie stagnaient dans ce chemin creux. Des travaux seront donc entrepris au cours de l’été pour l’assainir. Un fossé non loin de l’entrée et un drain plus haut.

Mais, amis randonneurs, sachez qu’il est possible de contourner ces parties très humides en passant dans les champs qui bordent le chemin. La preuve, ce club de Bias que nous avons croisés. Nullement impressionnés, le groupe partait d’un bon pas rejoindre le Lac de l’Escourou pour y pique-niquer.

fuite ou pas 1 fuite ou pas 2
fuite ou pas 3 fuite ou pas 4
fuite ou pas 5 fuite ou pas 7
fuite ou pas 8 fuite ou pas 9
fuite ou pas 10 fuite ou pas 6
  •  
  •  
  •  
  •  

Les commentaires sont fermés