Artisanat, terroir et déballages d’avant Noël

Les photos, très nombreuses, ont été prises par Francis et Michèle Secco pour le club Objectif Duras et par Marie Coutable, également membre du club.

Au soir du 26 novembre, dès la manifestation terminée, les courageux bénévoles du Comité des Fêtes ont remisé leurs cabanes de Noël avec déjà l’objectif d’une date à programmer pour l’année prochaine.

Artisanat et Terroir dans la salle

C’est aussi le moment de faire un premier bilan du week-end écoulé. De constater que la salle des sports accueillait de très beaux stands avec une grande partie consacrée à l’artisanat d’art, mettant en avant les passions de ces artistes qui aimeraient tant vivre de leurs créations. C’est avec beaucoup de plaisir qu’ils prirent le micro à tour de rôle pour expliquer les différentes techniques employées, l’origine de leur passion, le minutieux travail de recherche et la fabrication. Ces artistes venaient des quatre coins du département mais aussi des départements voisins et même du Niger pour le stand de bijoux Touareg en argent. Ou alors, de pas loin du tout comme le stand des Tricoteuses Sauvetatoises qui eut un succès fou. Ces dernières se retrouvent un après-midi par semaine au Bar-Tabac-Restaurant des Fées Gourmandises et tricotent de nombreux articles tout en sirotant et papotant.

L’autre partie de la salle était consacrée au Terroir avec du foie gras et autres conserves de canard, du vin des Côtes de Duras, du miel, des épices, des marmelotes, des sirops de plantes, des agrumes du Lot-et-Garonne, du fromage de chèvre de la bière artisanale et même un étal de boucherie anglaise. Parmi eux, le stand du multiservices du village, le Proxi P’tit Panier du Dropt avec un étalage varié d’huîtres de Marennes, de paniers garnis et de chocolats. Chacun prenait le micro pour parler du travail, de la fabrication et de la qualité des produits proposés à une clientèle qui recherche de plus en plus à se nourrir de façon naturelle et saine.

Le Comité des Fêtes assurait la restauration durant les deux journées avec les traditionnelles grillades-frites mais aussi, et c’est de mise en saison hivernale, une bonne soupe maison ainsi qu’un très bon vin chaud très apprécié et gracieusement servi par deux lutines sous leur cabane enguirlandée.

Le repas cassoulet du samedi soir, commandé à un traiteur de Castillonnès, était copieux et succulent. Les convives présents s’en pourlèchent encore les babines. De même que les tartes de Noël faîtes par la boulangerie-pâtisserie du village.

Le Noël conté et gourmand des enfants

Les enfants ne furent pas oubliés et se rappelleront que le Père-Noël de La Sauvetat du Dropt est gentil et généreux. Auditeurs attentifs samedi devant les conteurs que sont Nell et Jack de la compagnie Gens de Paroles, puis apprentis pâtissiers dimanche, encadrés des membres féminines du Comité des Fêtes avant de rencontrer le Père Noël, il leur fût offert un goûter de Noël et chacun repartît avec un ticket pour un tour de manège. Car cette année, un petit manège enfantin était installé devant la salle pour le plus grand bonheur des petits, bien sûr, mais aussi des grands tout content de retrouver l’ambiance des petites fêtes de village d’autrefois.

Un vide-grenier-brocante le dimanche 

Ce n’est pas tout. Un vide-grenier-brocante prenait place dimanche bien avant la pointe du jour. Les camelots s’étalaient depuis la salle des sports jusqu’à l’arrière de l’église. S’ils attendirent que le brouillard se soit dissipé, les visiteurs furent nombreux à venir déambuler à partir de la fin de matinée lorsque le soleil daigna enfin pointer le bout de son nez!

Bref, un bon week-end d’animation dans ce petit village dont on doit la dynamique aux nombreux bénévoles qui donnent beaucoup de leur temps et de leur bonne humeur pour que les fêtes soient réussies. Ces mêmes bénévoles privés de leur président pour ce week-end de fête et qui souhaitent lui dire qu’ils pensent à lui et le soutiennent dans les épreuves qu’il traverse aujourd’hui.

 

 

 

  • 34
  •  
  •  
  •  

Les commentaires sont fermés